AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365380034
Éditeur : Rebelle Editions (10/10/2011)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 390 notes)
Résumé :

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l'université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J'avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n'importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait. Il fallait qu'ils se fassent la guerre, c'était plus fort qu'eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J'étais dépassée. Je n'en avais aucune idée alo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (131) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  16 février 2014
Noooooon....!!! J'ai tous fait pour faire durer ma lecture aussi longtemps que possible mais bon, il a bien fallu que je termine ce deuxième tome et sachant que je n'ai pas encore acheté le troisième car il est en rupture de stock, c'est d'autant plus frustrant. Mais, bon, quitte à l'acheter par n'importe quel moyen, je le trouverai et le plus rapidement possible car je n'ai absolument pas envie d'attendre qu'il soit réimprimé ou pire qu'il sorte en livre de poche).
Ce deuxième tome est triste à en pleurer (si si, je vous assure. Vous allez certainement vous moquer de moi car je sais bien qu'il s'agit de littérature jeunes adultes mais à trente ans, n'ai-je pas le droit d'être encore un peu nunuche ? Bref, les goûts et les couleurs...enfin vous savez ce qu'on dit quoi, donc je n'essaierai pas de vous convaincre mais simplement de vous faire un bref compte rendu de ma lecture).
Un an après sa rencontre avec le beau Leith Sutherland, Hannah se retrouve elle aussi élève à l'université de St-Andrews. Ces deux-là sont inséparables mais quoi de plus normal pour des âmes soeurs ? Cependant, ce que ce dernier n'avait pas prévu (et comment aurait-il pu d'ailleurs ? Il a beau être un loup-garou aux pouvoirs extraordinaires, il n'est quand même pas devin) va être extrêmement éprouvante, autant pour l'un que pour l'autre. Déjà, il faut absolument que je vous parle du Cercle ; il s'agit d'un groupe que la meute de Leith redoute plus que tout ? Pourquoi ? Parce que ces derniers (les membres du Cercle) sont leurs ennemis jurés depuis la nuit des temps, à savoir des "exploiteurs", des "anges noirs", des "non-morts", bref des vampires quoi, appelez comme vous voulez...A la tête du Cercle, Darius, l'un des maîtres de conférences d'Hannah (bien qu'étant donné que ce dernier est immortel, il ne soit en réalité guère plus âgé qu'elle). Vous pensez avoir deviné la suite ? Eh bien, je vous arrête tout de suite car ce n'est absolument pas ce que vous croyez car Hannah et Leith étant des âmes soeurs, ils sont liés jusqu'à la mort, ne l'oubliez pas, mais il fallait absolument que je mentionne Darius dans ce court résumé car sans lui, l'histoire n'aurait aucun sens et il n'y aurais probablement pas de troisième tome ? Pourquoi ? Bon là, je crois que je vais arrêter de répondre à mes propres questions sinon, autant vous dévoiler comment ce livre se termine, se serait plus facile mais tout le suspense serait gâché et il n'y aurait absolument plus aucun intérêt pour vous chers lecteurs, de lire cet ouvrage, ce que je trouverait dommage.
Bon, pour conclure (mais cela, je pense que vous l'avez déjà compris), je suis tombée littéralement sous le charme de cette série. Un Twilight version corrigée me direz-vous ? Eh bien, absolument pas, du moins, pas de mon point de vue. Une écriture fluide et légère et une histoire absolument envoûtante et c'est bien le cas de le dire. A vous de voir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Livresque78
  18 avril 2015
Je reste sans aucun regret sur mon avis concernant le tome 1, je vais même vous dire que j'ai encore plus aimé celui-ci.
L'écriture légère et agréable de l'auteure reste égale à elle même, mais l'histoire prend de la profondeur.
Le suspense est bien plus présent encore.
Ce que je trouve particulièrement intéressant dans cette saga jeunesse, c'est que les rebondissements sont présents mais sans que cela en devienne aberrant. L'histoire d'amour entre Leith et Hannah également, mais elle n'étouffe pas l'histoire. Ils parviennent à passer du temps loin l'un de l'autre et pourtant, on ressent parfaitement la profondeur des sentiments.
Une saga que je conseille donc à nouveau et avec force à la jeunesse, avide de fantastique soft et d'amour light…;-)
Sophie Jomain a décidément une très jolie plume et une très bonne appréhension de ce que recherche les jeunes adultes dans ce genre de lecture, ainsi que les moins jeunes, d'ailleurs.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          260
Archessia
  05 février 2013
On peut dire que tout se déroule au mieux pour Hannah : son amoureux est toujours aussi beau, fort et amoureux, elle va commencer sa première année à l'université de St Andrews (avec son amoureux) où elle suivra des cours passionnants, sa colocataire est super sympa, ... Bref ! Un avenir très riche se profile devant elle.
Il sera également riche en rencontres, et quand Leith lui déconseille de s'approcher d'un groupe d'élèves quand ceux-ci veulent passer du temps avec la jeune fille, ça ne peut bien entendu qu'attiser la curiosité de celle-ci.
Quand elle découvrira la vérité sur ceux-ci, il sera peut-être déjà trop tard pour elle.
Entre les passés qui se dévoilent, les véritables natures qui explosent au grand jour et les mensonges qui font douter, cette année scolaire risque d'être bien plus mouvementée que prévu, et elle ne se terminera pas sans pertes ...

Après avoir attendu impatiemment la suite des étoiles de Noss Head, une fois que je l'ai reçu, je n'ai pas osé le lire tout de suite.
Est-ce que le deuxième tome allait être à la hauteur du premier ? Et si tout était prévisible ? Et si je n'aimais plus autant les personnages ? Si leur évolution ne me plaisait pas ?
Plein de questions me taraudaient et il a fallut que je passe au-dessus et que je prenne mon courage à deux mains pour me lancer dans cette lecture.
Mon seul regret est de ne pas l'avoir commencée plus tôt.
Non seulement mon amour des personnages a augmenté, mais en plus j'en ai découvert d'autres qui sont des coups de coeur.
Après ce volume qui m'a laissé le souffle coupé, je vais essayer de remettre mes idées en place pour vous en parler au mieux.

Nous retrouvons donc Hannah qui gagne en maturité et qui découvre la vie universitaire. J'ai trouvé que, au fil des pages, nous sentions nettement sa transition de jeune fille à jeune femme. Rien n'est exprimé clairement dans ce sens et tout est fait dans la subtilité, mais c'est quand même quelque chose que j'ai ressentis dans ma lecture et que j'ai apprécié.
En plus de la vie scolaire, elle va également apprendre à "gérer" une vie de couple, elle apprendra ainsi que, peu importe qu'il y ai un loup-garou dans son couple, tout n'est pas toujours rose ! Elle devra accepter le passé de Leith, même si il ne lui plaît pas forcément.
On pourrait croire que c'est un sujet assez trivial, mais la façon dont il est abordé, déjà, est juste et m'a touché en plein coeur. Quant à la façon dont il est amené dans l'histoire, c'était très à propos et permet de mettre en place non seulement pas mal d'éléments importants, mais également d'en savoir plus sur l'état d'esprit de Hannah et donc, en tant que lecteur, on ne peut que se sentir plus proche d'elle.
C'est également l'occasion pour elle de découvrir la meute de son copain, dans laquelle d'ailleurs se trouve une rivale qui va donner bien du fil à retordre à Hannah. Ce personnage ... Raaaah ! Bon sang, qu'est-ce que j'ai pu la détester ! L'auteur a créé ici une femme que l'on ne peut que haïr de par ses manières, son comportement,etc ... Et pourtant, les choses ne sont pas toujours si simples, et derrière la haine peut se cacher bien d'autres sentiments.
J'ai aimé le fait que Leith nous apparaisse avec ses défauts, qu'il n'est pas le héros parfait et sans reproches que l'on pourrait croire. C'est un loup-garou au centre d'une histoire d'amour pleine d'aventures, d'accord. Mais c'est surtout un jeune homme qui découvre l'amour, et qui veut pouvoir combiner celui-ci à sa vie aussi bien d'étudiant que de loup-garou. Sous ses airs très sûr de lui, se cache un être avec ses doutes et ses faiblesses. J'ai tout simplement adoré découvrir cette personne.

Maintenant, il y a également ce groupe d'étudiants atypiques qui veulent se rapprocher de Hannah quand Leith lui interdit de leur parler.
Alors, personnellement, j'ai trouvé qu'il n'était pas bien difficile de découvrir quelle était leur nature. Dans son ensemble, j'ai trouvé la première partie du livre assez prévisible, bien qu'elle nous offre quelques surprises bien agréables.
Là où se trouve, pour moi, la vraie force de Sophie Jomain, c'est dans le développement des mythologies de ses créatures, et sa façon de décrire les relations entre les personnages.
J'avais été particulièrement impressionnée de la façon dont elle nous expliquait le mythe du garou dans le premier tome, j'ai de nouveau été soufflée par son imagination ici. C'est créatif, vraiment original et ça se tient, en plus ! Non seulement ça sort des sentiers battus et nous offre une vision totalement inédite de ces créatures, mais en plus, le rendu final est crédible et on gobe tout sans se poser de questions. Un vrai tour de force, j'vous dis !

En tout cas, je ne peux absolument pas reprocher au reste du livre d'être prévisible. On va de surprises en surprises et il devient de plus en plus difficile de fermer le livre au fur et à mesure que l'on avance dans le récit.
Le rythme se fait plus soutenu, la lecture se fait haletante et le pression monte en même temps que l'ambiance s'obscurcit. Un sentiment d'urgence nous envahit, et l'on n'a d'autre choix que de continuer jusqu'à la fin.
Et cette fin ... Je ne sais même pas comment exprimer correctement ce que j'ai ressentis à ce moment-là. En fait, j'ai autant détesté que aimé Sophie Jomain.
Je l'ai détestée car elle nous laisse sur un suspens véritablement insoutenable, nous laissant le souffle court sur une scène d'une intensité incroyable.
Et je l'ai aimé car elle nous offre un revirement de situation comme j'en ai rarement lu. J'ai refermé ce bouquin les larmes aux yeux, un rire nerveux au bord des lèvres.

Pour moi, Sophie Jomain est véritablement devenue synonyme de qualité, et je pense qu'elle n'est pas loin de devenir une valeur sûre dans l'univers YA fantastique francophone.
La façon qu'elle a de nous présenter des personnages hyper attachants, des situations incroyables et des relations qui nous prennent directement au coeur et aux tripes, sa façon de nous offrir des montées d'adrénaline intenses, ou encore comment elle ose écorcher ses personnages, les rendre imparfaits, les blesser, les tuer même parfois. Elle donne au fantastique une atmosphère furieusement réaliste et a l'art de rendre tout sentiment bien plus intense et vibrant.
J'ai pleuré, j'ai ri, j'ai frémis, j'ai été étonnée et bousculée, j'ai été en colère et j'ai espéré.
Avec un deuxième tome plus mature, plus travaillé et, dans l'ensemble, meilleur que le premier, Sophie Jomain signe ici une histoire incontournable, que tous les fans de romances paranormales se doivent de lire, vraiment.
Après ça, je ne peux que dire merci à Sophie, pour ces instants forts en émotions que je passe grâce à elle.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Melisende
  04 janvier 2015
/!\ Risque de spoilers sur le premier tome ! /!\
Le premier tome - Vertige - avait été un véritable coup de coeur lors de sa découverte en novembre 2012. J'ai mis un long moment avant de me décider à lire la suite mais avais envie d'une lecture du genre pour ces vacances de Noël. Je n'avais plus beaucoup de souvenirs de l'intrigue précédente, gardant simplement en tête que l'héroïne m'avait convaincue, que le héros masculin avait réussi à me séduire (et c'est jamais gagné avec moi !) et surtout, que l'histoire placée dans la campagne écossaise m'avait ravie. J'avais vraiment accroché et j'étais curieuse de découvrir la suite des aventures d'Hannah et Leith qui se déroulent cette fois à Saint Andrews, petite ville de la cote écossaise qui abrite une des universités les plus renommées du Royaume Uni.
Finalement, sans être une déception - parce que j'ai quand même passé un agréable moment - ce deuxième tome est en deçà du premier, à mon goût : j'ai eu davantage de mal à apprécier les héros et je n'ai pas retrouvé l'ambiance qui m'avait tant plu précédemment. Il y a du bon dans Rivalités, c'est indéniable, mais pas assez pour tenir la comparaison avec le premier. Je lirai la suite malgré tout parce que j'ai une certaine tendresse pour cette saga et parce que je suis curieuse de découvrir quel chemin Sophie Jomain choisit d'emprunter.
J'ai vu passer plusieurs fois sur la toile, des avis plutôt mitigés vis-à-vis des Etoiles de Noss Head car les lecteurs trouvaient que Sophie Jomain s'est trop inspirée de Stephenie Meyer et de son Twilight. Si je trouvais le parallèle assez peu pertinent pour le premier tome (Stephenie Meyer n'est pas la première à mettre en scène les créatures surnaturelles que l'on connait), j'avoue que oui, la réflexion se prête un peu plus avec Rivalités.
Relativisons, encore une fois, le schéma basique du conflit entre deux races ennemies au milieu duquel se retrouve coincée une jeune héroïne qui aimerait bien réconcilier les deux partis car elle est attachée aux deux (amoureusement et amicalement)… je ne pense pas que l'on puisse accorder la pleine originalité à la créatrice de Twilight ni donc accuser Sophie Jomain d'avoir copié qui ce soit. Ce sont des éléments assez fréquents dans la littérature « YA », souvent repris plus ou moins de la même façon, pouvant certes lassés… mais force est de constater que cela fonctionne. Alors oui, par contre, le fait que l'amoureux de l'héroïne soit plein aux as (il aurait pu être l'étudiant fauché type), hyper protecteur (bon, cela peut s'expliquer par sa nature non humaine) et qu'il repousse le moment de la mettre dans son lit de peur de la blesser… Edward Cullen n'est pas loin, j'en conviens. Malgré ces parallèles possibles, je n'ai pas été gênée outre mesure, ai été happée par l'univers créé par Sophie Jomain et ai vécu les aventures de ses personnages complètement, sans trop penser à d'autres livres.
Non, ce qui m'a finalement un peu déçue dans ce deuxième tome, ce sont les héros en eux-mêmes. Et notamment Leith. Je l'avais vraiment apprécié en le découvrant en 2012 et il était vraiment un des rares jeunes héros masculins à me convaincre… mais là, il m'a gonflée. Certes, Leith est un jeune loup-garou, ce qui implique certains traits de caractère particuliers : hyper protecteur, très territorial et, n'ayons pas peur des mots, presque macho. Ben moi, ça ne me plaît pas. J'ai l'impression que toutes ses apparitions dans ce tome consiste à réprimander Hannah parce qu'elle ne fait pas ce qu'il voudrait qu'elle fasse et malgré toute la tendresse qu'il semble lui porter, j'ai trop eu l'impression d'avoir affaire à un couple dominant-dominée. En plus de ça, il faut aussi ajouter que Leith est un jeune homme particulièrement buté et convaincu de ses opinions, les dernières pages le confirment et n'ont fait qu'accentuer le fait qu'il m'avait déçue. Vraiment dommage, parce que je me souviens encore de la scène du colin-maillard dans le premier tome, dans laquelle il m'avait autant séduite que l'héroïne. Snif !
Hannah, quant à elle, suit son bout de chemin. Elle tente de concilier sa première année à l'université non seulement avec sa cohabitation avec une colocataire elle aussi nouvelle étudiante - Tarja -, mais aussi avec son histoire d'amour et enfin avec les nouvelles rencontres, qui ne sont pas du tout au goût de Leith. La situation s'avère difficile pour elle : d'un côté l'amour de Leith et de la meute, de l'autre l'amitié avec Darius et Minah. Hannah n'a pas du tout envie de choisir et on la comprend parfaitement. Je n'ai eu aucun mal à percevoir ses doutes et j'ai compris ses réactions. Je trouve même qu'elle s'en sort assez bien la majeure partie du texte. Les dernières pages annoncent un tournant dans la suite de l'intrigue, il me tarde de voir comment la jeune héroïne appréhendera l'avenir. La rouquine n'est pas un personnage que j'adore (en tout cas pas pour le moment) mais j'aime la suivre et je suis assez attachée à elle pour avoir envie de connaître la suite.
Les deux héros sont entourés de nombreux personnages secondaires qui portent eux aussi l'intrigue et globalement, je les ai trouvés très bien croqués. C'est un peu LE point positif de ce deuxième opus.
Les membres de la meute apportent une touche familiale bienvenue, ils sont un peu les bras entre lesquels on a envie de se réfugier au coeur de la tempête, ceux qui soutiennent et apportent réconfort. J'ai particulièrement apprécié Jamie et Julia, deux figures sur lesquelles on peut compter et qui ont elles aussi leur histoire (notamment la deuxième). Georgia fait office d'électron libre incontrôlable et assez haïssable, le personnage que l'on aimerait étrangler si l'on pouvait entrer dans le bouquin… mais elle est utile à l'intrigue, elle n'est pas juste là pour agacer (même si elle y arrive très très bien !).
Darius et Minah appartiennent à un autre clan (une autre race même), vous vous en doutez… On les rencontre en même temps que l'héroïne, on se méfie tout comme elle et puis on apprend à faire leur connaissance et à creuser un peu plus derrière leur physique parfait. Darius se révèle être un personnage assez extraordinaire et attachant, je l'ai trouvé beaucoup plus mature et réfléchi que tous les autres. Son passé et son présent m'ont plu et j'ai vraiment apprécié sa façon de se comporter envers Hannah. C'est la vraie belle surprise de Rivalités et j'espère bien le retrouver dans le tome suivant !
Je ne vous ai pas encore parlé de l'intrigue ici mise en place… à vrai dire c'est assez simple, elle est assez bien résumée par le titre : Rivalités. La première centaine de pages m'a paru un peu longue car installe Hannah dans son nouvel environnement et j'avoue que Saint Andrews et son université m'ont paru beaucoup moins attrayants que la campagne écossaise (avec ses paysages magiques) que l'on avait pu découvrir dans Vertige… Les choses mettent du temps à arriver et se concentrent essentiellement autour du conflit qui perdure depuis des siècles entre les loups-garous et les… je ne vous en dis pas plus. Les passages expliquant la nature de ces nouveaux personnages sont assez intéressants et soignés et changent un peu de ce que j'ai pu lire jusque là. Je ne sais pas si Sophie Jomain a encore des choses à nous apprendre mais pour le moment, je trouve sa « mythologie » claire et plutôt passionnante.
Bien sûr, conflit intergénérationnel oblige, tout ne sera pas rose dans le quotidien d'Hannah, il y aura son lot de combats et de pertes qui entraîne des révélations (que j'avais vu venir mais je me suis tout de même prise au jeu) et un dénouement assez intense. En y réfléchissant, il ne pouvait pas en être autrement mais j'aime assez la difficulté ainsi promise pour la suite. Sophie Jomain ne tombe pas dans la facilité, c'est agréable.
Vous l'aurez compris, dans ce deuxième tome, de très très très bonnes choses côtoient des éléments un peu décevants… la lecture n'est donc pas aussi enthousiasmante qu'avait pu l'être celle de l'opus précédent mais elle apporte tout de même son lot de surprises et d'émotions. Je lirai la suite, c'est une évidence. Et en 2015 normalement, le troisième volet est d'ores et déjà dans ma bibliothèque !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nono19
  07 mai 2016
Hannah commence sa première année à l'université de St Andrews dans les meilleures conditions possibles: un chouette petit appart avec une colocataire sympa, des cours intéressants et un petit ami loup-garou craquant. Que demander de plus? Très vite cependant, elle comprend que cette année sera éprouvante. le Cercle, un groupe d'étudiants un peu spéciaux, semble particulièrement déplaire à Leith ce qui n'empêche pas Hannah de les fréquenter en particulier leur leader, Darius. Drames, aventures, guerre entre ennemis ancestraux,... Rien ne sera épargné à Hannah ... qui ne sera plus jamais la même.
Cela faisait presque un an que j'avais lu le premier tome mais il m'a fallu peu de temps pour me replonger dans l'univers de Sophie Jomain.
Après les loups-garous, voici les ... vampires! Sans surprise, l'auteure nous présente les ennemis de toujours des garous même si elle en fait des êtres entre anges et vampires.
J'avoue avoir plusieurs fois penser à Twilight entre le vampire qui fait son mea culpa (Darius/Carlisle), la vampire qui a cherché à se suicider (Minah/Rosalie) et le match de rugby/baseball, je n'ai pu m'empêcher de faire le rapprochement :p.
Le décor me plait toujours autant. On imagine sans problème l'université, les plages désertes battues par les vents, les bois isolés, ...
L'auteure m'a emmenée sans aucune difficulté avec elle. Pas de temps mort dans ce deuxième tome. L'intrigue avance rapidement. Certains retournements de situation n'ont pas été des surprises mais ça ne m'a pas gênée.
La romance entre Leith et Hannah évolue aussi (pas que sur le plan physique :p). Ils sont toujours persuadés d'être des âmes soeurs mais cela n'empêche pas disputes, secrets et remises en question. Souvent de la part d'Hannah qui manque parfois de maturité.
Son comportement, en général, est par moment impulsif et peu réfléchi. Elle se met dans des situations dangereuses pour elle et pour les autres car elle se lance sans beaucoup de jugeote (oui, elle m'a parfois irritée :p).
Pour terminer, il faut que je dise quelques mots de mon petit chouchou: Darius! Voilà un personnage comme je les aime: charismatique, intéressant, drôle, arrogant, autoritaire, ... le mélange est détonnant! Son amitié avec Hannah est touchante et agréable à suivre! J'espère que l'auteure va nous éviter le triangle amoureux (tout ce que je déteste). Darius, bien que je l'adore, doit rester son ami :p.
En résumé: un très bon deuxième tome qui réunit aventures, romances, suspenses, actions, ... Sans oublier la fin qui est juste... Oh My God! On ne peut s'empêcher d'en redemander! D'ailleurs, j'ai déjà commencé le tome suivant :p!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
emelinevdc76emelinevdc76   10 juillet 2018
La confiance de gagné, elle ne s'impose pas d'un coup d'esbroufe. La confiance est une réponse à la sincérité, à la vérité. Deux choses que tu n'as pas tout à fait intégrées, vraisemblablement. Tu as pris la mienne et tu m'as donné des mensonges en retour!
Commenter  J’apprécie          00
maquetmathilde26maquetmathilde26   24 août 2015
- Promets-moi une chose,Hannah, souffla-t-il en caressant tendrement mes cheveux.
- Si je le peux.
- Promets-moi que plus jamais tu ne manqueras de confiance en moi, que désormais tu me parleras avant de ruminer dans ton coin, que quoiqu'il arrive, tu te souviendras que je suis celui qui t'aime, qui t'adore, te protégera à jamais.
- Ça fait trois choses, le taquinai-je.
- Promets-moi.
Contrite, je repensai aux doutes dont j'avais été empreinte, à la manière dont je pensais l'avoir haï lorsque j'avais cru qu'il m'avait menti. Aux choses horribles que je lui avais dites sur la confiance, à cette faculté qu'il avait eu de me pardonner bien que je l'eusse fait souffrir, bêtement, égoïstement. J'étais honteuse et sincèrement désolée, même si je ne l'exprimais pas. Alors quel meilleur témoignage de mon amour que de prononcer ces mots ?
- Je te le promets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
nathanatha   13 février 2013
— Je te raccompagne chez toi ou tu veux venir à la maison ?
C'est... comme tu veux.
— Ramène-moi chez moi, s'il te plaît.
Il m'observa en silence et, ne cachant pas sa frustration, il
s'installa derrière le volant.
Je n'avais pas vraiment envie de me quereller avec lui. Je m'étais
peut-être emportée un peu vite. Avant qu'il ne démarre, je lui fis
face et lâchai tout de go:
— On n'a jamais fait l'amour chez moi.
— Quoi ? s'étrangla-t-il.
Je manquai d'exploser de rire.
— Tu m'accompagnes, ou je reste toute seule ?
Jamais conduire à travers la ville n'aura été plus rapide. Les
valises restèrent dans la voiture. Leith grimpa les quatre étages de
mon immeuble en courant, moi dans ses bras. Il me laissa à peine le
temps d'ouvrir la porte ; nous étions déjà dans ma chambre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
nathanatha   13 février 2013
À chaque fois qu'il me voyait, Leith me détaillait de la tête aux
pieds, se gaussant de me mettre dans tous mes états. Alors je fus
tout à fait heureuse du petit effet que lui fit ma tenue. Sa bouche
s'ouvrit béatement et ses pupilles s'étrécirent au point qu'on ne les
vît plus.
— Waouh..., souffla-t-il en me mangeant du regard. Je sais que
j'ai une excellente condition physique, mais je te jure que là, je suis
au bord de l'apoplexie !
Je pouffai de rire.
— Tu es époustouflante !
Je trouvai son enthousiasme délicieux.
— Tu n'entres pas ? m'étonnai-je, voyant qu'il s'accrochait au
chambranle de la porte comme un naufragé à un bout de bois.
— Si j'entre, je ne suis pas sûr que nous ressortions de cet
appartement, Hannah.
J'en rougis jusqu'à la racine des cheveux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lauraseillerlauraseiller   30 mai 2015
Leith

Je n'aurais jamais imaginé que se séparer de l'être qu'on aime le plus au monde puisse être si difficile. Je pensais l'avoir expérimenté lorsque j'avais perdu ma mère douze ans plus tôt, et l'année dernière encore, quand Phillip, le Galbro, avait attaqué Hannah, mais je me trompais. Rien n'aurai pu me préparer à ce que j'étais en train de vivre.
L'éspoir était mort en moi, en même temps qu'Hannah, l'Humaine que j'avais aimée, Ma vie, Celle pour qui je pourrais périr sans l'ombre d'une hésitation.
Il ne me restait rien, rien d'autre que mes souvenirs, l'amertume et la culpabilité.
J'avais tout perdu. Tout.
La mutation d'Hannah nétait pas complètement achevée, mais c'était aujourd'hui que je m'en allais, au matin du cinquième jour. Brisant la promesse, les promesses que je lui avais faites.
Pût-elle me pardonner d'avoir été si lâche. Un loup-garou et un ange noir...
Jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Sophie Jomain (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Jomain
Dans notre #BoxDansMaBulle d'Avril sont à l'honneur une sélection de romans parfaitement addictifs qui mettent en avant le paradoxe célébré par Gainsbourg : Je t?aime, moi non plus.
? Fais-moi taire si tu peux, de Sophie Jomain vous offre un héros délicieusement antipathique : Loïc, gueule d?ange mandatée pour faire échouer les cérémonies de mariage que fleurit Louise, aussi irritée que fascinée par ce mystérieux trouble-fête?
? Qu?est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? de Lucie Castel . Plongez au c?ur de l?Écosse, cadre enchanteur où Sofia va rencontrer l?être le plus odieux des Highlands : le glacial Lachlan, un Écossais trop sexy pour être aimable...
Pour accompagner ces jolies lectures? : ? Une carte ensemencée « On sème » qui contient un mélange de fleurs des champs, pâquerettes, rudbeckies, alysses, phlox et clarkia. ? Un badge « Fais-moi taire si tu peux ! » ? Un sachet de crocos Haribo ? Un sachet de shortbreads : la gourmandise, il n?y a que ça de vrai !
Vous n'êtes pas encore abonné(e)s et vous succombez à ce reveal ? Rendez-vous sur www.bullebox.com !
#BoxAddict #BoxLecture #Romance #CestLePrintemps
+ Lire la suite
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les étoiles de Noss Head (quizz sur le nom des personnages)

Quel est le nom de l'héroïne ?

Sisi
Wick
Hannah
Davis

8 questions
95 lecteurs ont répondu
Thème : Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie JomainCréer un quiz sur ce livre