AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791091447874
745 pages
Ring (18/10/2018)
3.89/5   19 notes
Résumé :
The Times : " C'est de loin le livre définitif sur Bowie "
The New York Times : " Le seul livre majeur sur Bowie "
The Guardian : " La biographie choc à l'écho planétaire. Des détails choc de sa vie jamais évoqués "
Billboard : " L'ultime histoire de la vie de l'artiste "
Gala : " Des révélations sordides sur la star "
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après A lifeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Cette biographie de David Bowie, qui fut une des plus grandes stars du rock et qui demeurera une icône pour plusieurs générations, a pris le parti original de présenter des extraits d'interviews de plus de 180 personnes qui ont connu ou simplement croisé ce géant.
Dylan Jones (qui n'a aucun lien de parenté avec David Jones) est un journaliste réputé et reconnu dans le monde de la musique et il nous livre ici un ouvrage particulièrement intéressant.
Les témoignages nous brossent un portrait de la star, de ses débuts à Bromley à sa renommée mondiale, et jusqu'à sa disparition en janvier 2016.
On y apprend beaucoup et la lecture est beaucoup plus aisée qu'une biographie classique.
Sur le fond, c'est un ouvrage de référence.
Sur la forme, malheureusement, les traductions sont approximatives et la relecture totalement inexistante tant les fautes et les coquilles sont nombreuses.
Au fur et à mesure de l'avancée du livre, elles deviennent plus nombreuses encore, signe que l'éditeur était très pressé d'en finir.
Cela donne malheureusement des phrases vides de sens et des passages entiers de textes totalement indigestes tant ils sont difficiles à lire. Il n'est pas facile de retrouver ce que l'auteur a voulu dire dans ce fatras de phrases mal ficelées.
Ce livre aurait mérité 4, voire 5 étoiles, mais la forme dessert vraiment trop le fond et cette finition approximative est la marque d'un respect très relatif du lecteur.
Ce qui aurait dû être L'ouvrage de référence sur Bowie n'est finalement qu'un travail plutôt bâclé qui laisse un goût amer.
Commenter  J’apprécie          141
En commençant « David Bowie : A Life » de Dylan Jones , je me suis demandée si j'allais parvenir à lire un tel pavé de plus de 730 pages sans m'ennuyer. En définitive, le voyage fut très agréable. Je suis fan du chanteur mais je n'en connais pas tous les secrets. Ma curiosité en était donc aiguisée!

Tout d'abord, j'ai été étonnée par la façon d'aborder la vie de la star. Tout en respectant la chronologie, l'auteur se met en retrait en faveur d' une série de témoignages. Dylan Jones se permet seulement quelques ajouts non systématiques. Il a en effet connu l'artiste durant une trentaine d'années. Différentes personnalités s'expriment au fil des pages. Certaines reviennent, d'autres sont ponctuelles! C'est assez clair car très souvent de petites notes expliquent qui sont ces personnes. Ainsi, même sans connaître l'histoire du rock, chacun peut s'y retrouver. Cela est aussi une occasion d'en apprendre sur la scène rock et pop depuis les années 60.

David Bowie, né David Jones (non aucun rapport avec l'auteur! ) est un homme plein de surprises. Ce livre nous le montre à la fois charmeur, sympathique et provocateur. Certains le taxent de voleurs d'idées, d'autres de génie créateur. Un homme de légende, finalement! Pourtant, un élément semble certain; Bowie a eu conscience très tôt de devenir important, une star. Cela même s'il a mis longtemps avant de percer définitivement.

« En banlieue vous avez l'impression que culturellement, rien ne vous appartient, que vous êtes en quelque sorte dans cette terre en jachère. Je crois que chacun est habité d'une passion, une sorte de curiosité qui les pousse à s'échapper, à s'enfuir pour se retrouver soi-même, pour se chercher des racines plus profondes.» Bowie.

J'ai été fascinée par les témoignages sur la beauté et la culture de l'artiste. Son exigence de qualité se retrouve dans les dires de nombreuses personnes. Je ne doutais pas de ces qualités-là mais je ne savais pas qu'elles étaient si présentes dans la carrière de David Bowie.


« Bowie avait beaucoup d'allure. On ne pouvait ignorer qu'il avait beaucoup de magnétisme. Il avait le sex-appeal d'une star de cinéma et d'une rock star, il était tellement plus beau que les autres rockers. » Michael Watts (journaliste).

L'ensemble des oeuvres sont passées au peigne fin sans que ça ne paraisse trop lourd pour les lecteurs qui ne sont pas forcément des connaisseurs en matière musicale. L'auteur n'hésite pas à laisser dire les critiques négatives sur certains albums moins réussis. le cinéma n'est pas laissé de côté. En fin de livre, on retrouve bien sûr ces éléments clairement répertoriés.

Je déplorerais l'absence de photo. Avec internet, il est évident que l'on peut puiser dans d'innombrables références iconographiques. Pourtant, j'aurais aimé connaître les choix de l'auteur lui-même. Aussi, j'ai remarqué quelques fautes de syntaxe et des oublis de mots. Et puisque le livre est surtout composé de témoignages, on ne peut pas qualifier l'ouvrage de grande qualité littéraire. Mais ces points négatifs ne m'ont pas empêchée d'apprécier « David Bowie : A Life ».

J'ai beaucoup aimé faire ce chemin avec un homme d'une telle envergure. Un visionnaire qui savait ressentir les tendances.

« Il a même osé dire que les droits d 'auteurs n'existeraient plus à l'avenir. La citation exacte est la suivante : La musique va devenir comme l'eau courante et l'électricité. » David Pullman (banquier d'affaires)

En refermant ce gigantesque hymne au rock, je n'ai plus qu'une obsession : réécouter les albums de Bowie et découvrir ceux que je ne connais pas encore.
Lien : https://delphlabibliovore.bl..
Commenter  J’apprécie          60
Indispensable quand on aime Bowie et même si on a beaucoup lu sur le sujet. 180 interviews de proches, de collaborateurs mais aussi de personnes pas forcément célèbres mais qui ont eu la chance de croiser sa route. Parfois peu flatteur, le portrait dressé est passionné et passionnant même si l'on regrette certaines absences ( quel dommage notamment que Trent Reznor ne soit pas interviewé. Fan absolu de l'artiste et proche de l'homme, il aurait eu bien des choses à raconter notamment sur leur tournée commune de 1995), voire certaines présences ( Courtney Love, qui n'a jamais eu quoi que ce soit d'intéressant à raconter et dont on se tamponne le coquillard depuis toujours). Par contre zéro pointé à l'éditeur qui a laissé passer une traduction bourrée de fautes qui piquent les yeux, les dernières pages étant vraiment un summum dans le genre, le gars devait être pressé de finir. Ou bien il n'en avait vraiment rien à faire de Bowie ce qui ne serait pas étonnant vu le catalogue Ring, David Bowie et ce qu'il représente étant vraiment à l'opposé de ce qui se dégage de cette sinistre maison d'édition plutôt branchée par le virilisme puant à la Marsault, leur auteur "vedette" . Déjà qu'il faut vraiment se faire violence pour acheter un bouquin sorti chez eux, si en plus ils ne sont même pas capables de l'éditer correctement... Espérons qu'une édition future fera vraiment honneur à cet ouvrage incontournable.
Commenter  J’apprécie          50
Sur la forme, je suis un peu déçue : c'est plein de coquilles et de fautes de français. Certaines concordances de temps m'ont fait saigner des yeux.
Par contre, comme il ne s'agit pas là d'une biographie rédigée mais d'extraits d'interviews croisées de personnes connues ou non qui ont côtoyé Bowie, ça donne un rythme intéressant à l'ouvrage.
Quant au contenu, c'est passionnant ! Même si on n'est pas fan de l'artiste ( mais comment serait-ce possible ?) , il est tellement emblématique d'une époque. Il a touché à tout, la musique bien sûr, mais aussi la comédie, le mime, la peinture, la mode... un homme fascinant.
Je croyais connaître David Bowie, et j'ai découvert plein de choses grâce à ce joli pavé de 722 pages.
Commenter  J’apprécie          60
Une fois n'est pas coutume, je me suis mis dans cette magistrale biographie de David Jones alias David Bowie.
Ce n'est pas une biographie comme les autres, car c'est une compilation d'extraits d'interwiews, classées tel que sa vie est retracée, par plus de 200 personnes ( musiciens, artistes, managers, amis d'enfance, journalistes, photographes, et tant d'autres ).
Je ne parlerai pas de sa vie privée, bien riche.
On apprend évidemment des tas de choses, comme China Girl écrit pour Iggy Pop, qui est sur son premier album The Idiot. Oh! You Pretty Things qui est une reprise de Peter Noone.
Ce livre est une véritable bible, et une gigantesque encyclopédie de l'art.
Grand amateur de tout type d'art, il lisait beaucoup et demandait très souvent : "Qu'est-ce que vous lisait ?"
Il n'était pas un caméléon qui s'adaptait à son environnement. Il reconfigurait l'environnement.
Il se renouvelait sans pour contribuer au monde culturel.
.
Je pourrait vous compiler mille choses qu'il a dites, mais pour les amateurs, ce livre est tout simplement incontournable. Il n'est pas son reflet, mais son miroir.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Chez N.M.E. quand un nouvel album de Bowie sortait, on s'asseyait pour l'écouter et en débattre. On décortiquait ses paroles, comme on le faisait avant avec Bob Dylan. Vous ne faites pas ça avec Coldplay. Tout ce que Coldplay dit dans son dernier album c'est: bon notre dernier album s'est vendu à sept millions d'exemplaires alors on vous en remet une couche parce qu'on sait que vous aimez bien notre merde. (Nick Kent)
Commenter  J’apprécie          40
David était ce genre de personne qui, dès le réveil, voulait apprendre de nouvelles choses. Il n'avait pas été à l'université donc, pour lui, le savoir était quelque chose qu'il fallait chérir et rechercher. C'était un véritable autodidacte, il avait raté quelques trucs , mais cette méthode vous emmenait sur des chemins incroyablement intéressants sur lesquels vous ne deviez pas vous aventurer.
Commenter  J’apprécie          20
En tant que musicien, quand vous écoutiez ses disques pour la première fois, vous saisissiez toute leur complexité. Leur structure est étonnante car vous ne savez jamais où la chanson vous emmène. Ses mélodies ne prennent jamais la direction espérée. C'était comme s'il avait de la pâte ou de l'argile et qu'il pouvait en faire ce qu'il voulait. ( Dave Stewart )
Commenter  J’apprécie          20
La première fois que j'ai vu la pochette d' "Aladdin Sane", j'avais dix-neuf ans et cela a changé mes perspectives sur tout.(...) Je ne serais pas là et je n'aurais pas cette philosophie si cette personne ne m'avait pas fait complètement tourner la tête. (Lady Gaga)
Commenter  J’apprécie          30
Ma génération ne saurait exagérer l'immense importance qu'a eu David Bowie pour nous ; non seulement pour la musique et la mode, mais également par la manière dont il nous a portés, et nous porte encore, le long de notre vie.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Dylan Jones (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dylan Jones
[BIOGRAPHIE] LA CHRONIQUE DE JEAN-EDGAR CASEL - DAVID BOWIE
autres livres classés : david bowieVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Autres livres de Dylan Jones (2) Voir plus

Lecteurs (45) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1677 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..