AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B095XGBNW8
Jean bart Ed (25/05/2021)
4.8/5   5 notes
Résumé :
Après son séjour dans une communauté ardéchoise, Yohann, reprend la route sac au dos, au guidon de sa moto. Vivant de combines et de petits boulots, c’est à Marseille qu’il poursuit son vagabondage initiatique. Pleinement conscient qu’un cauchemar pourrait succéder à son rêve d’errances teintées d’absolu, il poursuit son périple, adoptant souvent des comportements autodestructeurs. Avec l’appui d’éphémères compagnons de vadrouilles, l’exploration de son univers inté... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
montmartin
  18 juin 2021
1978, Yohann avec un h et deux n, 19 ans, au guidon de Buflette sa machine japonaise, continue d'explorer les pierres de son passé, les souvenirs oubliés, une vie de bohème, accompagné de son ami Kiss.
Avec sa gouaille habituelle l'ami Jean benjamin Jouteur nous entraîne sur les pas de son double pour nous raconter la suite de ses errances, souvent pas de sous en poche, la débrouille, les pétards, s'amuser, danser, draguer, flamber.
Comme son personnage Jean Benjamin est un raconteur d'histoires, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. Yohann, un jeune homme bien sympathique, avec qui on aurait bien aimé passer une soirée. Une méfiance maladive, un goût revendiqué pour la solitude, pourtant le gaillard est un boulimique des rencontres féminines, de tendres complicités. Il ne nous épargne rien, ses galères, ses addictions, ses déceptions, les petits boulots, les coups de main les combines, la drogue, la défonce. Ce récit qui vous emporte sur un ton léger est entrecoupé de nombreuses références musicales, dont le grand Jacques bien sûr.
Par cette période de post confinement, ce bouquin est une grande bouffée d'air, alors pourquoi s'en priver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
DominiqueD_auteure
  20 août 2021
La lecture du tome 1 m'avait plu, alors bien entendu, j'ai lu le tome 2. Il me fallait savoir où « bufflette », la Kawasaki de Yohann, le porterait cette fois sur les routes du sud de la France. Mais peu importe d'ailleurs la destination, car il ne s'agit pas de cela, dans ce récit. Comment ce jeune homme mordu de liberté et parti dans la quête de son soi, parviendra-t-il à se trouver… ou à se perdre ?
Yohann expérimente, se cherche dans les extrêmes, il lui faut passer par là pour construire l'adulte qu'il sera. Au diable la morale et les leçons des bien pensants, au diable la norme sacrée qui attache les uns et les autres aux idées toutes faites. Non, il n'est pas de ceux-là, Yohann, mais de ceux qui vivent à fond, se frottant aux limites, les franchissant parfois. C'est risqué car les lendemains sont imprévisibles, mais heureux ou tristes, ils forment notre gars ! Et surtout, c'est dans sa relation à l'autre, aux personnes de passage au fil de ses errances, qu'il interroge ses désirs amoureux, qu'il est surpris par la bienveillance naturelle de certains, qu'il découvre l'illusion des paradis artificiels, et qu'il scrute la société et son âme, ses désirs, son identité.
On ne peut que s'attacher à Yohann. Sous son apparence de loubard avec son blouson de cuir, ne semblant avoir peur de rien, ni de personne, bat un coeur tendre, respire un humain profondément respectueux et sensible. Les images du passé lui reviennent par bribes, la voix du Grand Jacques le soutient, ses monologues intérieurs le font converser avec lui-même, et la réalité de son quotidien de voyageur lui fait toucher les différentes notes de la vie. Tout cela se mêle pour dresser un personnage touchant, en soif d'absolu, et qui devra composer avec toutes ses contradictions. Mais avant tout, il saura que c'est « Incroyable ce que l'existence nous réserve quand on lui accorde un soupçon d'initiative.»
Ce que je n'avais pas prévu en posant les yeux sur ce deuxième tome, c'est que je serais complètement émerveillée par sa qualité, pour moi supérieure au premier. Dès les premières pages, j'ai pensé : excellent ! En fermant le livre, j'ai conclu : « Vraiment excellent ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
bernardagnes48
  09 juin 2021
UNE ÉDUCATION SENTIMENTALE
« Errances d'un Pantouflard » de Jean Benjamin Jouteur pourrait être sous-titré comme un roman du XVIIIème siècle : « Les Errances Aventureuses du Jeune Yohann ou de l'Éducation Sentimentale. » En fait c'est un « Roman Picaresque ».
J'ai ressenti Yohann comme un Don Quichotte de 19 ans qui vit ses errances, ses aventures et ses amours dans les années 70.
Sa « Rossinante » est une Kawasaki 900, en aussi piètre état que la monture du « Chevalier à la triste figure. Son compagnon n'est pas « Sancho Pança » un petit gros bedonnant, mais Kiss, un très beau gosse, bien foutu, que son métissage rendait encore plus séduisant. Il n'est pas monté sur une mule, mais derrière la moto de Yohann. Enfin, sa « Dulcinée s'appelle Dahlia. Et il ne cesse de la regretter.
Il rencontre des hommes bizarres et étranges qui souvent lui rendent service.
Ses rencontres avec les jeunes filles seront fondatrices.
Avec la première il rencontre l'échec au profit de Kiss. Avec la seconde, il découvrira l'amour platonique. Enfin, avec la troisième l'amour à trois partagé avec Kiss, alternativement, la demoiselle refusant de choisir entre l'un et l'autre.
Insatisfait de cet arrangement, Yohann décide de retourner dans son village pour tenter de renouer avec sa « Dulcinée ». Mais la surprise que lui réserve Dahlia est grande !...
J'ai ressenti également Yohann comme le jeune Rimbaud un peu loubard, d'avant son départ pour l'Afrique, « On n'est pas sérieux quand on a 17 ans ». le jeune poète avec le manteau aux poches trouées vous adressait des poèmes, Yohann avec son blouson de cuir, lance des paroles de chanson de « Brel », de « Brassens », même des « Clash » avec « No future » qui résume bien son état d'esprit du moment.
Ce qui m'a tenu en haleine, c'est l'attente des « lendemains » de Yohann. Ses lendemains nous réservent toujours des surprises.
Je vous incite vivement à partager avec moi le plaisir de la nostalgie des années 70 que distille ce roman.
J'ai lu le tome 2, sans avoir lu le tome 1, sans problème. J'attends le tome 3, curieux de savoir comment le jeune Yohann va réagir à la surprise de Dahlia. Ce sera sans doute d'autres errances et d'autres rencontres.
Alors, à bientôt Jean B. Jouteur et « Merci pour cette lecture »...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Esablon
  17 juin 2021
Dans cette autobiographie romancée, on part sur les routes du sud de la France en compagnie de Yohann, jeune homme de 19 ans, aussi épris de liberté que de quête de soi.
Ce héros, ou plutôt devrais-je dire, cet anti-héros, se laisse porter par la vie, par les rencontres, un peu à l'image d'une feuille poussée par le vent.
À travers ses errances, Yohann testera des petits boulots, expérimentera des substances en quête d'un paradis perdu, s'étonnera de la générosité et de la bienveillance humaine, connaîtra les affres d'un triangle amoureux et sera de nouveau confronté au deuil.
Cet ouvrage très intimiste, nous livre la sensibilité de ce jeune homme qui s'exprime tantôt par une voix intérieure ou presque ;-), tantôt par les paroles des chansons qu'il affectionne. Et habilement, l'auteur parvient aussi à glisser une mise en garde sur les comportements à risques de son anti-héros, qui saura sensibiliser ses lecteurs.
Cette tranche de vie se révèle un agréable moment de lecture, et on referme ce 2nd tome en regrettant de ne pas avoir déjà en mains la suite des aventures de Yohann, qui feront de lui l'homme de demain, un homme à la vie riche, aux nombreuses cordes à son arc et à l'humour décalé qui apporte de la bonne humeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Megauteur
  23 juin 2021
Des errances dont on ne sort pas indemne.
Yohann poursuit son périple, entre expériences impromptues, rencontres étonnantes, actes manqués et tests de ses limites. Tantôt sur la brèche, tantôt seul dans ses pensées, tantôt à côté de la plaque, Yohann se dévoile avec franchise. le personnage est touchant et on aimerait que la chance lui sourit au détour d'un virage.
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : anti-hérosVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1340 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre