AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782205202786
160 pages
Dargaud (18/03/2022)
3.53/5   149 notes
Résumé :
Zoc est une jeune fille d'apparence normale. Elle ne sait pas quoi faire de sa vie, elle n'a pas de réelle passion, mais possède un drôle de pouvoir : capter et puiser l'eau avec ses cheveux ! Un pouvoir inutile et embêtant, dont elle va tout de même essayer de tirer parti.
Quand un village près de chez elle subit une vaste inondation, elle décide rendre service en évacuant l'eau... Ce voyage lui permettra de faire une rencontre étonnante, et Zoc s'apercevra... >Voir plus
Que lire après ZocVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
3,53

sur 149 notes
5
6 avis
4
10 avis
3
12 avis
2
3 avis
1
0 avis
Voici encore une bande dessinée intelligemment inspirée de l'oeuvre de Hayao Miyazaki. Zoc est une jeune fille qui possède un bien étrange pouvoir, celui de traîner l'eau derrière sa tresse de cheveux, un pourvoir embarrassant qu'elle aimerait bien tirer à profit pour aider les gens et faire le bien. le graphisme est épuré, des traits très fins et réguliers cernent des aplats de couleurs, le trait sont distribués avec économie, les couleurs sont en aplat, chaque teinte est enntièrement cernée d'un filet noir. La gamme de couleur est douce, les teintes parfois intenses mais il règne toujours une calme apaisant dans chaque page, certaines images mettent en avant les paysages, on voyage à travers les couleurs, les intempréies, le murmure des feuilles, le clapotement de l'eau... Tout cela s'accorde au récit, une quête initiatique imprégnée d'un fantastique doux et poétique. Zoc va faire de belles rencontres, enrichissantes, et va évoluer au fil des pages, découvrir la vie, apprendre à définir son rôle dans cette société, un monde qui semble presque réel et pourtant totalement fantastique. C'est une belle histoire chargée de poésie à la façon d'Hayao Miyazaki, pleine d'inventions surprenantes, riche de son originalité, il faut se laisser bercer par le flux de l'histoire, le flux du courant… Un beau moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          310
Je viens de revoir dernièrement Mon voisin Totoro et le voyage de Chihiro et je ne peux que confirmer, comme déjà relevé par JamiK, que Hayao Mizayaki fait sans doute partie des inspirations de Jade Khoo.

On retrouve une situation initiale difficile pour une adolescente, qui va laisser une grande place au fantastique, pour donner des réponses sur elle-même, mais sans les donner toutes, car la vie se poursuit bien au-delà du récit.

Zoc a un don particulier : sa chevelure draine l'eau qu'elle peut ainsi transporter en grande quantité d'un endroit à l'autre. Ce don rend souvent le quotidien difficile et doit nécessairement être pris en compte dans l'orientation professionnelle future.

C'est ainsi que Zoc va vivre un long périple, sur fond de réflexions écologiques, avec des rencontres, le début d'une belle amitié, tout en symbole en trouvant un équilibre entre l'eau et le feu.

L'histoire sort donc de l'ordinaire, même si elle ne plaira pas nécessairement aux plus rationnels.

Les dessins et couleurs sont également originaux avec un traitement jaune sur l'ensemble qui place hors du temps.

J'aurai une mention spéciale pour la représentation du père : avec ses cheveux qui lui cachent intégralement les yeux et la moitié du visage, il fait un peu penser au skye-terrier (le Pollux du manège enchanté), peut-être pour symboliser que les parents sont bienveillants, mais voient difficilement les besoins des adolescents…

Pour conclure, j'ai trouvé qu'il y avait de bonnes idées, mais je n'ai pas réussi à m'attacher pleinement à Zoc et aux personnages secondaires… Cependant, cet avis est très personnel et si vous aimez une part de fantastique, Zoc pourrait vous enchanter !
Commenter  J’apprécie          272
Coup de coeur pour Zoc et son ami.e Kael. Les dessins , les couleurs, les personnages de Jade Khoo sont poétiques, attachants. L'histoire est un récit initiatique. Comment trouver sa place lorsqu'on se sait différent.e ? Quel choix, quel itinéraire prendre ? Quel équilibre trouver. entre le vide et le plein ? entre l''eau et le feu ?
Une belle découverte !

Astrid Shriqui Garain
Commenter  J’apprécie          131
L'envie de se plonger dans la bande dessinée se fait dès la couverture. Jade Khoo propose une image assez contemplative. Elle reste mystérieuse et pourtant tout est montré dessus. Il se dégage aussi un très grande poésie. Zoc n'est pas une fille ordinaire. Elle possède un pouvoir très particulier, elle peut contenir des grandes masses d'eau grâce à ces cheveux. Personne n'apprécie vraiment son don. Pourtant, elle est déterminée à en faire quelque chose de concret. Une première annonce lui permet de trouver une mission. Un village inondé fait appel à elle. Seulement une fois le village à sec, elle voyage sur les terres avec toute cette masse d'eau et abîme tout sur son passage. Tout cela crée un fort mécontentement des écologistes, des agriculteurs, des habitants... Par chance, elle fait la rencontre d'un garçon particulier, lui aussi. Il est du genre très chaud au point de déclarer des incendies. Voilà un duo de choc très complémentaire et complice.

La bédéaste a trouvé comment montré la collaboration en mutualisant les compétences. Un des enseignants de Zoc lui avait dit : "Je te donne ça, c'est un manuel sur les métiers du développement durable" (p. 19). Souvent la réponse n'est pas indiqué dans un bouquin. le cheminement est très bien amené et très cohérent. On tourne les pages doucement et tranquillement. le graphisme est assez protéiforme avec un croisement des genres et des jeux de teintes vertes. Et des nuances dans les textures surtout sous les différents aspects de l'eau. Tout cela contribue à construire un monde merveilleux sans oublier le jugement des êtres humains.
Commenter  J’apprécie          60
Zoc est une jeune fille très particulière. Elle a en effet le pouvoir de capter et de puiser l'eau avec ses cheveux et tout ceci dans des proportions à peine imaginables.
Malheureusement, ce don n'est pas sans lui causer quelques soucis au quotidien, aussi, décide t-elle, afin de donner un sens à tout cela, de proposer ses services en cas d'inondation. Rapidement l'information circule et un village l'appelle à l'aide…
Voici donc notre jeune Zoc en route pour un long périple en solitaire avec au bout de sa tresse des centaines de milliers de litres d'eau. Dans cette quête, elle va faire la rencontre d'un jeune garçon, Kael, lui aussi doté d'un pouvoir pour le moins gênant et qui l'isole : il se consume à la moindre émotion trop forte.

Cette BD n'est pas sans me rappeler quelques animés japonais de par son graphisme, mais j'ai eu un peu de mal avec le couleurs que j'ai trouvé assez fades… L'histoire en elle-même est agréable mais j'ai du réfléchir au sens de celle-ci, et j'en retiendrai personnellement qu'il est nécessaire de réfléchir à des solutions durables notamment au niveau environnemental plutôt de de simplement déplacer le problème… Peut-être d'autres lecteurs y verront une morale différente, pour moi ce n'était juste pas assez évident.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (5)
CNLJ
06 septembre 2022
Mêlant fantastique et questionnement adolescent, ce très beau roman graphique dans des tons pastel invite à la contemplation de la nature, inspiré par le cinéma d’animation japonais dont vient la jeune autrice.
Lire la critique sur le site : CNLJ
BoDoi
03 mai 2022
Formée à l’animation, Jade Khoo publie ici une première bande dessinée qui impressionne par la qualité de son découpage, de ses cadrages, ainsi que par l’originalité de sa mise en scène.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo
25 avril 2022
Jade Khoo signe un premier album singulier et sensible, intime et poétique, particulièrement touchant.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario
25 avril 2022
Tout le monde peut se sentir concerné par les thèmes et les messages développés par l’autrice à travers ce conte touchant et plein de bon sens. Un ouvrage poétique qui laisse présager une belle carrière pour Jade Koo.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
17 avril 2022
Jade Khoo fait son entrée dans le monde de la bande dessinée avec un scénario intimiste et minimaliste. Il y a assez peu d’action dans ce long album contemplatif, ponctué de segments muets.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
La BD est passée dans les 6 mains présentes dans la maison et le verdict est tombé: c'est une merveille.
Les graphismes très travaillés nous enchantent à chaque page, le récit initiatique de cette petite fille nous a beaucoup touché.
Une bien belle oeuvre!
Commenter  J’apprécie          00
27) Le métier que vous aimeriez exercer :
Je ne sais pas.
28) Vos centres d'intérêt :
Tirer de l'eau avec mes cheveux.
29) Ce que vous n'aimez pas faire :
La fête.
Commenter  J’apprécie          20
Zoc ! Bon sang ! Me fais pas cette tête, regarde derrière toi plutôt ! Tu trimbales un fleuve avec tes cheveux...
Commenter  J’apprécie          30
La solitude c'est la solitude... Mais vaut mieux être seul de son plein gré, hein ?
Commenter  J’apprécie          20
Zoc et Kael transforment vos problèmes d'eau en nuages.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jade Khoo (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jade Khoo
ZOC, le trailer de Jade Khoo
autres livres classés : InondationsVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus

Lecteurs (241) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5218 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..