AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DORK0
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Furieusement convoitée par Hitler qui voulait en faire le donjon de sa Forteresse Europe, comment la Suisse, assiégée par les armées de l'Axe, réussit-elle de 1940 à 1945 à faire respecter sa neutralité ?
Plusieurs explications existent. Aucune n'aurait été valable sans l'homme qui barra la route des Alpes aux nazis victorieux : le général Henri Guisan.
A en juger par la disproportion des forces, le cas de la Suisse paraissait désespéré. C'était compte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
PhilippeCastellain
  19 août 2018
Nous en avons tous vu, de ces petits livres d'histoires à couvertures bleues sur la seconde guerre mondiale, édités dans les années soixante à soixante-dix. Certains sont restés indémodables, notamment les témoignages ; d'autres ont passablement vieillis, voir sont un peu dépassés. Quelques-uns enfin font toujours plus ou moins autorité sur leurs sujets… Car ils sont presque les seuls à en parler. Les livres sur la Suisse pendant la seconde guerre mondiale ne courent déjà pas les rues, mais les biographies sur l'homme qui dirigea leurs forces armées à cette époque sont carrément des raretés.

Henri Guisan fut l'un de ces hommes dont la présence ou l'absence détermine le sort d'une nation. de ceux qui savent unir les énergies, rassembler les groupes disparates, manoeuvrer avec l'habileté nécessaire pour arriver au but ultime. Dans le cas présent, il était simple : que la Suisse survive. Dans les heures noires, quand la Pologne et la France s'étaient effondrées et que rien ne semblait pouvoir arrêter Hitler dans sa conquête du monde, quand la Suisse n'était plus qu'un minuscule ilot de liberté cerné de partout, c'est lui qui sut maintenir le cap envers et contre tout, contrer les manoeuvres insidieuses des nazis pour briser l'unité nationale, dire non à ceux qui pensaient que la collaboration était la seule chance de survie.

C'est lui qui définit et imposa la stratégie du Réduit Nationale, qui consistait à abandonner les deux-tiers du territoire pour replier la population et l'armée sur les hautes vallées alpines, plus facilement défendables. Lui qui mit en oeuvre la « menace du suicide » : miner toutes les grandes infrastructures suisses (vitales pour les communications germano-italienne) pour les détruire en cas d'invasion. Lui qui, pour le peuple suisse, incarna l'opposition au nazisme pendant ces cinq années de guerre…

En lui-même, le livre est globalement bien écrit ; mais la partie sur l'espionnage est un peu confuse et on s'y perd un brin – il est vrai que le sujet n'est pas simple. On peut également regrette l'absence de description du Réduit National en lui-même, ni de ses moyens de défense. Pour autant, il reste particulièrement intéressant et instructif sur l'un des aspects méconnus de la seconde guerre mondiale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
autres livres classés : suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jon Kimche (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1600 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre