AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782755629262
448 pages
Hugo Publishing (12/01/2017)
4.41/5   325 notes
Résumé :
A peine sorti de sa business school, le jeune Phil a une vision : il lancera son entreprise, et importera aux États-Unis des chaussures de sport japonaises haut de gamme, mais à bas prix. Il emprunte pour cela 50 $ à son père. Cette première année, 1963, il vend pour 800 $ de chaussures, qu'il stocke dans le coffre de sa Plymouth Vaillant. Aujourd'hui, le chiffre d'affaires annuel de Nike dépasse les 30 milliards de dollars.
Nike est la référence ultime, la ... >Voir plus
Que lire après L'art de la victoireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,41

sur 325 notes
5
8 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Dans ses mémoires, Phil Knight ne se propose pas d'enseigner quoi que ce soit au lecteur, Il ne donne pas de conseils ou de listes de contrôle, Il raconte tout simplement son histoire et c'est un conte incroyable. Phil Knight décrit avec des détails étonnants son parcours depuis la vente de chaussures dans sa voiture jusqu'à la création d'une entreprise de plusieurs milliards de dollars, il raconte ses premiers triomphes ainsi que les nombreux risques et les revers décourageants qui se dressaient entre lui et son rêve et il n'a pas hésité à nous faire part également de ses vulnérabilités et de ses propres échecs.
C'est une grande histoire. Il y a du courage, de la passion et du drame.
Il vaut la peine d'être lui !!!
Commenter  J’apprécie          121
Un coeur, un cri dans la nuit, non ce n'est pas un roman mais bien un modèle de vie. C'est celui de Nike, niké, la Victoire en Grec.

Au fond, les bios sont toutes les mêmes non ? C'est l'histoire d'un type qui réussit alors pourquoi lire celle la plus que les autres.

PARCE QUE VOUS AVEZ REVE DE GAGNER PARDI..
Et que les premières victoires commencent par de longs apprentissages et des défaites.

Qui n'a jamais revé enfant de porter une paire de nike ?
En tout cas, moi c'était le mien, je rêvais de voler avec.
J'ai réussi à voler. Pas avec les nike. Mais avec l'autobiographie.

Merci Phil Knight. Maintenant je sais ce que c'est qu'une équipe.
tout seul, on va vite, mais ensemble on va plus loin.

Je ne regarderai plus jamais ni les runners ni mes shoes de la même façon.
Mais avec reve, envie, desir, fierté, et admiration.

CONSTRUISEZ VOTRE REVE.
AVEC OU SANS CHAUSSURES.

Gagner, c'est vaincre. Perdre, c'est mourir.
Lire autrui, c'est s'en nourrir.
Commenter  J’apprécie          60
C'est en 1962, alors que Phil Knight, jeune homme de 24 ans passionné de course se remémore une "Idée folle". Un projet ambitieux, une conviction profonde alors que peu de personnes se montrent emballées initialement.

Il faut savoir qu'à l'époque, les coureurs sont vus comme des gens marginaux, parfois même raillés et insultés lors de leurs courses d'après l'auteur. Qui peut être assez fou pour s'infliger des dizaine de kilomètres, des douleurs physiques et mentales, on est bien loin de la mode actuelle et des milliers d'applications de running.

Bref, dans ce livre autobiographique, Phil Knight, le fondateur de Nike nous retrace son parcours : des chaussures japonaises de courses qu'il importe et revend aux états Unis ; à son départ du poste de PDG de Nike en 2006, laissant un chiffre d'affaires de 16 milliards de dollars sur cette année.

L'auteur nous raconte son épopée, mais pas que la sienne. Celle de ses collaborateurs en tout genre ( associés, producteurs, revendeurs, banquiers etc..) l'ascension de Nike impliqua de très nombreuses personnes, plusieurs pays, donc forcément des rivalités et des batailles avec les rivaux.

Outre cette aventure collective, j'ai également bien apprécié la leçon de vie, de détermination ainsi que de persévérance dans ce livre. Certes, il est autobiographique et potentiellement romancé, mais certains faits indéniables forcent le respect envers cet entrepreneur.

C'est un livre que je recommande, l'histoire dynamique s'enchaîne assez rapidement et présente des détails, des personnages intéressants.



Commenter  J’apprécie          10
La vie du fondateur de Nike...
Toujours compliqué de démêler le vrai du faux, je ne suis pas un habitué des autobiographies et on a toujours l'impression que l'auteur peut raconter, en croyant rester objectif, sa propre version des faits...
On a par exemple toujours l'impression que Nike a été victime d'énormes lobbys, qu'elle a toujours été le petit poucet face aux ogres Puma et Adidas...dur de s'imaginer qu'une telle époque a pu être possible quand on connaît l'empire Nike désormais.
Mais à part ça...quelle vie ! quelle force ce mec là a mis dans sa vie, dans cette entreprise, le nombre d'années de galère avant de pouvoir ne serait-ce que survivre grâce à ce job...

Le passionné de course à pied que je suis a aussi adoré les prémices de la marque...une marque dévouée à la course, constituée par des passionnés de couse...
Je recommande ce livre sans hésitation pour les passionnés de sport et entrepreneuriat
Commenter  J’apprécie          40
"J'ai fantasmé à plusieurs reprises sur la possibilité de devenir un grand romancier, un grand journaliste ou même un homme d'État. Mais mon rêve ultime a toujours été d'être un grand athlète. Malheureusement, le destin a voulu que je sois un bon sportif, pas un grand sportif. A vingt-quatre ans, je m'étais déjà résigné. J'ai fait de la course à pied sur piste dans l'Oregon et je me suis distingué en remportant quelques titres locaux trois ou quatre ans de suite. Mais c'est tout. Ce n'est pas allé plus loin. Alors que j'enchaînais les miles en six minutes et que le soleil commençait à poindre sur les aiguilles de pin, je me suis demandé : "Et s'il y avait un moyen de ressentir ce que les athlètes ressentent sans en être un ? Est-il possible de passer sa vie à jouer, plutôt que de travailler ? Et de s'épanouir dans son travail à tel point que les deux deviennent pratiquement la même chose."

Excellente autobiographie de Phil Knight, le fondateur de Nike !
Il n'a pas été un grand romancier, mais sa vie est un grand roman qui rappelle que le rêve américain existe bel et bien !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Je voulais jouer. Oui, c'est le mot. J'avais toujours soupçonné que le secret du bonheur, l'essence de la beauté, de la vérité ou de tout ce qui vaut la peine d'être vécu, repose quelque part dans ce moment pendant lequel la balle est en suspension, quand les boxeurs sentent que la cloche va bientôt sonner, quand les coureurs s'approchent de la ligne d'arrivée et que le public se lève comme un seul homme. Il y a une sorte de clarté exubérante dans cette demi-seconde qui détermine les vainqueurs et les perdants. C'est ça que je voulais que ma vie soit au quotidien.
Commenter  J’apprécie          20
Comme toutes les grandes entreprises, nous voulions créer, apporter quelque chose et nous osions le dire haut et fort. On participe pleinement au grand théâtre de la vie quand on fait ou qu'on améliore quelque chose, quand on apporte du nouveau dans la vie d'inconnus, quand on les rend plus heureux, en meilleure santé ou en sécurité. C'était davantage que simplement rester en vie, c'était aider les autres à vivre pleinement. Si c'est cela que "business" signifie, alors je veux bien qu'on me qualifie de "businessman".
Commenter  J’apprécie          20
Voici ce que je dirai à mon prochain : " il faut que tu aies foi en toi, mais il faut aussi que tu aies foi en la foi. pas la foi telle que les autres la définissent. la foi telle que tu la définies toi-même. la foi telle que tu la définies dans ton coeur.
Commenter  J’apprécie          50
Je pense aux innombrables bureaux Nike partout dans le monde.

Pour chacun d’eux, quel que soit le pays, le numéro de téléphone se termine par 6453, ce qui correspond aux touches du cadran téléphonique pour écrire Nike.

Mais, par pur hasard, ce chiffre correspond, lorsqu’on le lit de droite à gauche, au meilleur temps de Pre sur le mile : 3 minutes, 54 secondes et 6 dixièmes.

Je dis « par pur hasard » mais était-ce bien le hasard ? Puis-je m’autoriser à penser que certaines coïncidences sont plus que des coïncidences.
Commenter  J’apprécie          10
«Lorsque les biens ne peuvent pas franchir les frontières, les soldats le font.»
Même si je suis connu pour avoir répété que le business était une guerre sans balles, c’est en réalité un merveilleux rempart contre la guerre.
Le commerce constitue le chemin vers la coexistence et la coopération.
La paix se nourrit de la prospérité.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : businessVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Phil Knight (1) Voir plus

Lecteurs (809) Voir plus



Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
863 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..