AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755629262
448 pages
Éditeur : Hugo et Compagnie (12/01/2017)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 37 notes)
Résumé :
A peine sorti de sa business school, le jeune Phil a une vision : il lancera son entreprise, et importera aux États-Unis des chaussures de sport japonaises haut de gamme, mais à bas prix. Il emprunte pour cela 50 $ à son père. Cette première année, 1963, il vend pour 800 $ de chaussures, qu'il stocke dans le coffre de sa Plymouth Vaillant. Aujourd'hui, le chiffre d'affaires annuel de Nike dépasse les 30 milliards de dollars.
Nike est la référence ultime, la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Benji30
  12 décembre 2019
La vie du fondateur de Nike...
Toujours compliqué de démêler le vrai du faux, je ne suis pas un habitué des autobiographies et on a toujours l'impression que l'auteur peut raconter, en croyant rester objectif, sa propre version des faits...
On a par exemple toujours l'impression que Nike a été victime d'énormes lobbys, qu'elle a toujours été le petit poucet face aux ogres Puma et Adidas...dur de s'imaginer qu'une telle époque a pu être possible quand on connaît l'empire Nike désormais.
Mais à part ça...quelle vie ! quelle force ce mec là a mis dans sa vie, dans cette entreprise, le nombre d'années de galère avant de pouvoir ne serait-ce que survivre grâce à ce job...
Le passionné de course à pied que je suis a aussi adoré les prémices de la marque...une marque dévouée à la course, constituée par des passionnés de couse...
Je recommande ce livre sans hésitation pour les passionnés de sport et entrepreneuriat
Commenter  J’apprécie          10
takecare
  24 août 2019
La vie du fondateur de Nike par lui-même. de ses débuts à vendre des chaussures de running japonaises stockées dans le coffre de sa voiture, à la multinationale que nous connaissons tous.
Ses idées, ses rêves, ses déboires, ses coups de poker. Et toujours son envie d'aller plus haut, plus loin, plus fort.
Un bon livre malgré une écriture sans prétention.
Commenter  J’apprécie          20
Albanino44
  09 mai 2020
Passionnant, tout ce chemin pour la réussite que l'on connaît avec le sponsoring de certains grznds noms du sport
Commenter  J’apprécie          00
mabs
  27 mai 2019
Superbe bio
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
omarechalomarechal   17 novembre 2019
Je pense aux innombrables bureaux Nike partout dans le monde.

Pour chacun d’eux, quel que soit le pays, le numéro de téléphone se termine par 6453, ce qui correspond aux touches du cadran téléphonique pour écrire Nike.

Mais, par pur hasard, ce chiffre correspond, lorsqu’on le lit de droite à gauche, au meilleur temps de Pre sur le mile : 3 minutes, 54 secondes et 6 dixièmes.

Je dis « par pur hasard » mais était-ce bien le hasard ? Puis-je m’autoriser à penser que certaines coïncidences sont plus que des coïncidences.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
omarechalomarechal   17 novembre 2019
«Lorsque les biens ne peuvent pas franchir les frontières, les soldats le font.»
Même si je suis connu pour avoir répété que le business était une guerre sans balles, c’est en réalité un merveilleux rempart contre la guerre.
Le commerce constitue le chemin vers la coexistence et la coopération.
La paix se nourrit de la prospérité.
Commenter  J’apprécie          00
omarechalomarechal   17 novembre 2019
Il est déjà difficile d’inventer un produit, de le fabriquer et d’en faire la promotion mais c’est souvent la logistique et la tuyauterie pour le faire parvenir aux acheteurs finaux qui sont à l’origine d’ulcères et font mourir des entreprises.
Commenter  J’apprécie          00
omarechalomarechal   17 novembre 2019
Une personne fait en moyenne 7 500 pas par jour,
soit 274 millions de pas au cours de sa vie,
l’équivalent de six fois le tour de la terre
et les shoe dogs voulaient simplement faire partie de ce voyage.
Commenter  J’apprécie          00
omarechalomarechal   17 novembre 2019
...et elle ignorait que la règle la plus basique de l’art de la négociation est de savoir ce que l’on veut, ce dont on a absolument besoin pour être satisfait.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : businessVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre