AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203120827
Éditeur : Casterman (12/04/2017)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 20 notes)
Résumé :
En 1982, à l'époque où ni les textos ni Instagram n'existent, deux amis Cath et Scott s'écrivent car ils sont séparés par la distance. En effet, la jeune fille a rejoint un campus universitaire. Scott est resté dans la ville où ils ont tous les deux grandi.Leur histoire est racontée par des échanges de lettres.
Un roman épistolaire drôle, émouvant, fin et vivant !
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  21 août 2017
Un petit roman pour ados tout simple , sensible et fin, écrit à quatre mains .
On est aux USA, en 1982 , Cath et Scott se connaissent depuis 13 ans , sont voisins et également les meilleurs amis du monde . Il y a un seul couac dans leur relation , Cath vient de partir étudier dans une université , tandis que Scott n'ayant pas eu les notes qu'il fallait pour être admis, s'apprête à travailler dans le magasin de son père .
Grace à un chassé- croisé de lettres , leur profonde relation saura résister au temps .
Intégration , nouvelles amitiés, cours et petits copains pour Cath .
Travail ennuyeux, mépris des anciens camarades de classe, et création d'un groupe de rock pour Scott . Mais il n'y aura pas que ça, la vie réserve bien des surprises , des bonnes comme des mauvaises ...
Ce roman bâti uniquement sur les échanges épistolaires (lettres et petits mots) est complétement atypique dans le paysage des livres pour adolescents d'aujourd'hui ; du coup, les deux adolescents se livrent comme il n'aurait pas été possible de se livrer par SMS ...par exemple.
Complétement original aussi le fait de l'avoir placé dans les années 80 qui voient émerger de nouveaux noms de groupes de rock ou chanteurs .
Je suis très curieuse de savoir si les adolescents d'aujourd'hui vont être sensibles à cette histoire , si simple , si épurée mais très émouvante et intelligente .
Une petite bouffée vintage et calme !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
Mladoria
  11 avril 2017
Un roman jeunesse écrit à quatre mains. Mme écrit sous la plume du jeune homme tandis que M. écrit sous la plume de la jeune femme, si en tout cas j'ai bien compris le principe.
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et les éditions Casterman pour leur sélection sur cette nouvelle Masse critique jeunesse et pour m'avoir permis de découvrir ce roman original.
Ici un roman épistolaire "à l'ancienne", pas question de textos ni de blog et encore moins de tweet et autre, puisque l'action se passe bien avant que la suprématie tentaculaire de la Toile ait été inoculée dans les esprits les plus jeunes. Un doux parfum de nostalgie flotte donc sur le thème de ce roman. du temps, où l'on choisissait l'en-tête de son papier à lettres, où les compil's de musique se faisaient sur des cassettes double face et où les distances n'étaient pas si insurmontables. C'est en tout cas ce que vont nous prouver Cath et Scott, nos deux inséparables qui se retrouvent à plusieurs milliers de kilomètres l'un de l'autre, l'une partant faire ses études tandis que l'autre reste dans leur ville natale pour y travailler.
Le style est tout à fait représentatif des échanges qu'ont pu avoir deux adolescents des années 80. On retrouve avec joie les classiques de la musique pop rock de l'époque. Quelques thématiques assez délicates : telles que le divorce, l'amitié, la mort même promptes à toucher le public adolescent, même si la jeunesse actuelle aura peut-être du mal à se retrouver dans ce contexte si proche et pourtant si lointain que sont les eighties.
Nostalgie quand tu nous tiens, si en tant qu'adulte, vous voulez remonter le temps. Pour le public ciblé, l'histoire est prenante et bien menée, de façon originale (le genre épistolaire n'est pas beaucoup représenté de nos jours et ce livre a le mérite de le ressusciter quelque peu). Un chouette moment de lecture, qui pourrait bien faire de vous un peu plus que des amis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
orbe
  03 mai 2017
Roman épistolaire qui propose un échange de lettres entre deux amis d'enfance dont l'un, Scott a arrêté l'école et travaille avec son père et l'autre, Cath est partie à l'université.
On découvre assez vite les doutes du jeune garçon dans son choix de ne pas présenter l'examen d'entrée en faculté et le sentiment d'inferiorité qu'il développe.
Mais cela lui permet toutefois de renforcer son goût pour la musique et de nouer des liens de complicité et de respect avec ses parents.
Cath doit elle se confronter à la colocation et aux exigences de la fac mais aussi aux fraternités. C'est alors qu'elle apprend que ses parents vont divorcer.
Leurs échanges fréquents de lettres fait évoluer mois par mois leur relation, au risque de devenir plus que des amis...
Un récit qui évoque la question des choix des jeunes adultes qui doivent faire face à leur famille mais aussi à leurs amis pour grandir et devenir eux-mêmes.
Les sentiments sont aussi bien abordés avec une palette de leurs représentations possibles.
Les paroles de chansons apportent un peu de fantaisie à l'histoire.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
EnjoyBooks
  18 mai 2017
Un peu plus que des amis de Michael Kun & Susan Mullen.
(Genre : Historique, Épistolaire).
Editions : Casterman
Prix : 16€ (Partenariat)
Date de parution française : 12 avril 2017
Année de parution originale : 2016
Titre version originale : We Are Still Tornadoes.
Résumé : Si vous êtes romantique, plein d'humour et d'espoir, si vous adorez l'idée d'un garçon et d'une fille qui s'écrivent des lettres en vrai, si vous aimez les grandes disputes et les belles réconciliations, si vous êtes fan de votre meilleur ami et qu'il est fan de vous… Alors jetez-vous sur ce roman, il a été écrit pour vous.
Mon avis : Je vous le dis d'entrée ce roman est une pure merveille. J'ai tout adoré dans cette histoire que j'ai dégustée avec tellement de plaisir. le résumé m'a attiré parce qu'il ne dit rien mais en même temps, il révèle les points forts du livre. Et c'est tout ce que j'aime en fait. La couverture est pas mal, c'est ce côté rétro qui m'a enchanté, si représentatif de l'histoire. Au final, je me suis régalé à suivre Scott et Catherine. Je suis passé à un cheveu du coup de coeur.
le ton est donné dès le départ. On sent l'humour dans les échanges épistolaires et la très grande amitié qui lie nos deux protagonistes. Cath part à l'université, laissant Scott dans leur ville natale, à travailler avec son père dans leur magasin. J'ai été curieux de voir leurs échanges. Les réactions de chacun lorsque l'un ou l'autre allait faire telle ou telle chose. On se prend très vite au jeu des lettres et je dois dire que ça rend le roman parfaitement addictif.
Autant vous dire que j'ai adoré Cath et Scott de la même manière. Cath est une brillante élève, un peu naïve peut-être, qui va découvrir l'université et tout ce qu'elle comporte. J'ai aimé sa manière de penser et de voir les choses, son attachement à Scott et à sa vie. C'est une jeune femme sincère et franche mais qui en même temps a une très forte sensibilité. C'est une amie que j'aurais aimé avoir. Scott a vraiment de la chance de l'avoir : elle le soutient, lui remonte le moral et se livre en toute amitié. Scott, c'est le mec qui fait le pitre à l'école pour amuser la galerie. le mec qui se cache derrière son humour pour faire le rigolo. Pourtant, c'est un jeune homme intelligent, travailleur, humble et d'une très grande loyauté. Cath a aussi beaucoup de chance de l'avoir comme ami. Leur relation m'a touché, leurs échanges m'ont captivé et cette complicité m'a fait beaucoup de bien.
le rythme de l'histoire est hyper dynamique. Les lettres sont parfois courtes, parfois longues (5 pages environ), mais le format épistolaire rend le tout très fluide. On tourne les pages, toujours curieux de connaitre les réponses de l'autre. le fait est que oui, c'est leur vie qu'ils se racontent, mais des vies mouvementés aussi bien pour Cath que pour Scott. le roman fait 345 pages mais j'avais déjà lu plus de la moitié (si ne n'est pas les 2/3) en 4 heures de temps. Vous allez le dévorer, vous laisser emporter et la magie va opérer.
Les auteurs abordent des sujets qui m'ont personnellement beaucoup plu. le changement de vie lorsqu'on va à l'université ou qu'on travaille pour de vrai. Les premiers vrais amours et dans le cadre d'une si belle amitié, la jalousie ou la peur de ne plus voir l'autre autant qu'avant. Les familles des protagonistes vont en prendre un coup (je ne vous dirai pas quoi) et chacun va devoir être là pour soutenir l'autre. C'est un roman plein de sensibilité, de complicité, de confiance et de seconde chance. Et surtout, un roman sur les choix qu'on prend dans sa vie. Des thèmes importants aussi bien en 1982 que de nos jours.
Les écritures des auteurs sont bonnes. C'est cette amitié dans la vie des auteurs qu'on ressent aussi sur le papier. Cette complicité, ces moments de taquinerie et cette profonde reconnaissance envers l'autre. le seul regret que j'ai, c'est que la fin soit un peu précipitée. J'aurais aimé avoir des lettres plutôt que des petits mots de quelques lignes. Mais en soi, la fin est belle, tout comme le reste du roman. Un peu plus que des amis est MA belle découverte de ce mois de mai. Un roman que j'ai dévoré en une journée. Des personnages attachants, une histoire épistolaire bien faite et une amitié indéfectible. Je vous le recommande fortement !
Ma note : 9/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Laurapassage
  13 avril 2017
Quand j'ai lu le résumé du livre Un peu plus que des amis, j'étais impatience de découvrir comment Michael Kun et Susan Mullen avait réussi raconter l'histoire de deux meilleurs amis qui correspondent à une époque où tous les moyens de communication n'existaient pas encore. Et je tenais à dire merci à Casterman Jeunesse de nous proposer ce genre d'histoires simples, douces et touchantes, réalistes et drôles.
"Oui, Oui, mille fois oui ! Je suis toujours une tornade ! Je serais toujours une tornade, jusqu'à ma mort (laquelle, heureusement, n'a pas eu lieu ce matin en cours de biologie) !"
Un peu plus que des amis raconte l'histoire de Cath et Scott, deux adolescents inséparables qui se retrouvent séparés à la rentrée 1982. Cath, intelligente et travailleuse, part à l'université tandis que son meilleur ami reste dans sa ville natale pour entrer dans la vie active dans le magasin de vêtements pour hommes de son père. Scott est un garçon qui se repose sur ses lauriers. Il ne cherche pas plus loin que le bout de son nez et utilise l'humour chaque fois qu'il n'a pas envie de montrer ses faiblesses. Malgré tout, il accorde une confiance sans limite à Cath, finissant toujours par lui dire ce qu'il ressent vraiment et surtout ce qu'il pense. de son côté, la jeune fille se retrouve dans une toute nouvelle vie et elle doit trouver ses marques entre ses études, les autres universitaires et son job d'étudiante, et ses parents, son chien et son meilleur ami. Ils sont le pilier l'un de l'autre et ont besoin, à la fois de savoir tout ce qui se passe dans la vie de l'autre, mais aussi de se parler de sujets que l'un ou l'autre préféreraient éviter. Ils représentent un paradoxe : à la fois indissociables et complètement différents.
Un peu plus que des amis est l'histoire du passage de l'adolescence à l'âge adulte, des premières grosses déconvenues, des vrais chagrins, des remises en questions et de la recherche de soi et de ses véritables envies, et surtout de tous les changements qui s'opèrent après la vie lycéenne. Scott et Cath passent au fil des pages par des déceptions puis par des grandes joies, des moments de rires et d'autres de pleurs. La force de ce livre est indéniablement le réalisme de l'histoire. A plusieurs moments, je me suis reconnue à leurs âges (et ça fait du bien à 30 ans de se rappeler comment on était à 18 ans !) et même si le récit se déroule aux Etats-Unis dont les études sont bien différentes de celles que l'on peut vivre en France, les émotions, les ressentis et la quête de soi et de ses désirs restent universels. Chacun peut se retrouver dans une ou plusieurs situations qu'ils vivent tout au long de cette année scolaire et on les vit vraiment avec eux, tout en simplicité, touchés par leurs péripéties.
"Comment peut-on, en regardant une photo, savoir sur quelle chanson une personne danse ? A moins de tenir un panneau qui dit "cette photo a été prise alors que je dansais sur une chanson de Tony Orlando & Dawn", je ne vois pas comment c'est possible. Aurais-tu une photo de moi tenant un tel panneau ?"
Écrit à quatre mains, Un peu plus que des amis se démarque par sa mise en page particulière qui met en avant le caractère d'une correspondance. Entres les papiers à lettre, les cartes postales ou de voeux ou les petits mots sur du papier ligné, le rendu donne encore plus de crédibilité à l'histoire, car chaque détail a été pensé selon l'endroit ou le moment où l'échange a lieu. Les deux plumes associées de Michael Kun et Susan Mullen s'assemblent à la perfection et ils ont su utiliser avec justesse et intelligence toutes les subtilités de la correspondance, avec les délais de réception, les incompréhensions de l'écrit, les petites fautes d'orthographe... de plus, ils ont finement inséré dans l'histoire l'importance de la musique pour des jeunes de l'âge de Scott et Cath. On peut y découvrir des paroles de chansons très réussies et c'est là que je tire mon chapeau à la traductrice Hélène Borraz qui a su adapter le texte des musiques, tout en gardant le sens et les rimes déjà présentes dans la version originale. Alors bravo !
"Tôt le matin je pars / Faire mon boulot à l'usine. / le soir je rentre tard / Et espère voir ta bobine./ Je me réveille la nuit / Pour tourner en rond, / Es-tu vraiment partie / Pour de vrai, pour de bon ?"
Un peu plus que des amis est l'histoire touchante de deux meilleurs amis qui, malgré la distance, sont incapables d'être loin l'un de l'autre. Michael Kun et Susan Mullen délivrent avec simplicité, humour et émotions, un récit réaliste plein d'espoir.
Lien : http://laura-passage.com/un-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   23 août 2017
Ça s'appelle "Thriller", et c'est Incroyable, oui, avec un I majuscule. La meilleure chanson s'appelle Billie Jean. "Comment je sais que c'est la meilleure ? Parce que Dorothy l'a passée cinquante fois de suite et que je n'en ai toujours pas marre. Tu dois absolument écouter ça .
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   21 août 2017
Elle m'a fait écouter un album génial, un truc d'un certain Peter Gabriel, notamment une chanson fantastique dont le titre est Shock the Monkey. Tu adorerais ce morceau. Nous sommes aussi allés voir ce groupe dont elle m'avait parlé et qui s'appelle R.E.M. Le chanteur est dingue !
Commenter  J’apprécie          100
iris29iris29   23 août 2017
P.P.S. : Mon père dit que Freddie Mercury est homosexuel. Oui, c'est ça ! D'après mon père, n'importe quel homme qui a les cheveux longs est homosexuel.
Commenter  J’apprécie          1312
iris29iris29   20 août 2017
Oh, en parlant de musique, as-tu écouté le nouvel album de Prince ? Ça s'appelle 1999. Je n'ai jamais entendu quelque chose de pareil.
Commenter  J’apprécie          141
iris29iris29   21 août 2017
On s'est retrouvés à parler du divorce des parents d'à peu près toute la classe. Je plaignais presque ceux dont les parents sont encore ensemble : ils n'avaient rien à raconter !
Commenter  J’apprécie          101
autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
253 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre
. .