AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211110112
Éditeur : L'Ecole des loisirs (29/02/1996)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 38 notes)
Résumé :

Qu'est-ce qui nous fascine dans la vie « simple et tranquille » de Gervaise Macquart ? Pourquoi le destin de cette petite blanchisseuse montée de Provence à Paris nous touche-t-il tant aujourd'hui encore? Que nous disent les exclus du quartier de la Goutte-d'Or version Second Empire? L'existence douloureuse de Gervaise est avant tout une passion où s'expriment une intense volonté de vivre, une générosité sans f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Laura07
  15 décembre 2014
L'assomoir, d'Émile Zola m'a plu, d'une part, car j'aime beaucoup ce style d'écriture et le vieux français en général, et d'une autre, parce que les personnages sont attachants.
L'histoire est étonnemment touchante, dépressif et sombre. Ce qui sont selon moi, trois exemples de ses nombreux atouts. J'ai beacoup aimé le personnage de Gervaise, qui ne faisait que suivre le mouvement de Coupeau, son deuxième mari en s'usant la santé de plus en plus, tout au long du livre.

Au début du roman, on découvre une Gervaise fragile, marié à un homme qui a préférée s'enfuir avec son amante, Adèle. Cette dernière a une soeur nommée Virginie. Celle ci se bat avec Gervaise (qui n'est plus fragile comme le début du récit nous le décrit), parce qu'elle l'a nargue sans cesse au sujet de sa soeur et de son ancien mari.
Gervaise rencontre ensuite, Coupeau qui, avec elle réussi à monter une affaire. Mais la personnalité de ce dernier décline, alors qu'ils ont une fille, surnomée, "Nana". Il boit. Gervaise perd beaucoup d'argent et fais des crédits. Ils ne peuvent plus payer leur loyer. Coupeau n'a plus la force de travailler, Gervaise cherche du travail. Elle se fait, bien sûr, renvoyée de tout ses différents postes qu'elle a accumulé.
Coupeau fait des séjours en hôpital, mais ne cesse de boire. Gervaise et lui on du déménager dans un petit appartemment, ils ont également dû vendre tout jusqu'à même leur lit. Coupeau meurt d'une crise de delirium. Gervaise a fini par se prostituer, et elle meurt de froid, ainsi que de faim.
La façon dont est morte Gervaise m'a beaucoup fait penser à l'oeuvre de Victor Hugo : les Misérables, et la façon dont Fantine meurt.
En bref, j'ai beaucoup aimé ce livre, peut être un peu long, mais attachant, ce qui compense beaucoup. Conseiller si vous avez du temps pour vous, et surtout, si vous voulez lire un chef d'oeuvre de la littérature francaise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
salsa
  02 avril 2014
Je trouve un livre dépressif d'Emile Zola mais très constructif et décrivant bien une société lointaine. L'assommoir m'a assomee a la fin de la lecture. Cette pauvre Gervaise qui ne méritait pas une vie semblable a l'enfer. La mort l'a embrassée misérablement au bout du chemin et la vie lui a pointée un couteau dans le dos puis s'est enfuie en chantant. Ce liquide jaune et chaud lui a bouleversée sa vie et au lieu de continuer a lutter, celle ci sombre dans les profondeurs de sa vie incertaine et elle finit par perdre les choses auxquelles elle tenait comme Nana et Lantier ainsi que son lieu de travail. La richesse l'a regardée puis s'est envolée a la recherche d'une autre personne. Elle marchait dans les rues sans objectif, sans famille, sans domaine et elle mourut dans un trou ayant appartenu autrefois a homme du même statut qu'elle. J'ai pleurée après avoir lue ce livre de peur de me retrouver dans la même situation qu'elle. Emile Zola illustre bien la société, mais il a tendance a me décourager et a me démoraliser avec ses propos......
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Yankeecandle
  01 novembre 2015
C'est long
Commenter  J’apprécie          21
sophiesophie
  22 juillet 2016
Long, long et long !!
Commenter  J’apprécie          11
Quentin85
  15 février 2020
mon préféré d'Emile Zola
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ti2nati2na   04 juin 2014
" On doit se pardonner entrer soi, ...,si l'on veut pas vivre comme des sauvages ..."
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : classiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
8478 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre