AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B00I1K92PU
177 pages
Éditeur : (24/01/2014)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 78 notes)
Résumé :
8 mai. — Quelle journée admirable ! J'ai passé toute la matinée étendu sur l'herbe, devant ma maison, sous l'énorme platane qui la couvre, l'abrite et l'ombrage tout entière. J'aime ce pays, et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines, qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l'attachent à ce qu'on pense et à ce qu'on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Mladoria
  31 juillet 2020
Lu dans les deux versions parues à une année d'intervalle. La plus ancienne étant une très courte nouvelle, la seconde une version beaucoup plus ample de l'histoire sous un format de court roman type novella.
J'ai connu Maupassant par son récit romantique Une vie, c'est donc avec curiosité que je découvre ce titre phare de la littérature fantastique classique.
Eloge de la folie ou émergence d'une entité menaçante. le doute persiste même au-delà des pages de ce récit.
J'ai beaucoup aimé le style très fluide de l'auteur, même si comme les auteurs de son temps, il n'est pas en reste de descriptions bien étayées sur l'environnement, les décors, les apparences des personnages. Peu de psychologie ici, tout est suggéré ce qui participe à l'angoissante atmosphère qui ne serait pas sans rappeler Lovecraft ou Wells dans un versant un peu plus mondain que horrifique.
Une histoire qui vous fera frissonner et qui m'a donné envie d'aller lire d'autres nouvelles de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          141
Ohian
  08 juillet 2020
Le Horla est un livre De Maupassant, racontant l'histoire d'un homme qui est hanté par un esprit malfaisant. le livre est présenté sous la forme du journal de bord du malheureux homme, hanté par l'esprit. L'homme qui est le narrateur du livre est un noble, il vit avec des domestiques et tout va bien pour lui, mais un beau jour il commence à sentir une présence nuisible dans sa chambre. Une nuit, il se lève pour aller boire dans la carafe qu'il avait rempli avant d'aller dormir, mais il s'aperçoit qu'elle est vide. Comme sa chambre est fermée à clé il se dit qu'il est somnambule. Mais la présence qu'il sent chaque soir le fait douter, y'aurait il une connexion entre ses nuits horribles, ou il se réveille en cauchemardant que quelque chose aspire la vie entre ses lèvres, la présence qu'il ressent dans sa chambre et sa carafe qui se vide sans qu'il ne s'en rende compte ? A partir de ce moment, l'homme va essayer de déjouer le mystère de la présence qu'il appellera par la suite le Horla.
J'ai bien aimé ce livre, on y voit aussi comment vivaient les gens au 19ème siècles ce que je trouve intéressant .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
salometelo
  19 décembre 2020
Un conte fantastique qui respecte toutes les règles du genre, et qui donne des frissons !
Un monde réaliste, un personnage auquel on peut s'identifier, qui voit son quotidien troublé par des événements étranges...
Une plume addictive, on ne se rend pas compte des pages qui se tournent. Il va droit au but, la nouvelle est courte, directe, et l'auteur va droit au but. Grand suspense, et beaucoup de passages nous font frissonner...
J avais commencé ma découverte De Maupassant par Bel ami et La Parure, et cette dernière nouvelle me donne envie de continuer à lire ses nouvelles !
Commenter  J’apprécie          00
roksinatra
  29 octobre 2020
L'invisible qui suit et possède l'âme que l'on nommera le Horla ! Cet être fascinant, dominant la chaire et les sens, qui imprégne de terreur son hôte lui écrasant toute sa raison ...
Dans cette nouvelle merveilleusement narrée, Maupassant balance son personnage, jeune noble doté au premier abord de toutes ses facultés mentales et intellectuelles, entre l'angoisse et le délire dressant, sans aucun doute, le reflet de sa propre folie naissante
Commenter  J’apprécie          00
litteratus
  27 septembre 2020
Gradation dans l'angoisse et balancement perpétuel entre le réel et le fantastique, le Horla est un chef-d'oeuvre absolu à lire ou à relire...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
lauwaylauway   10 janvier 2021
Est-ce que nous voyons la cent millième partie de ce qui existe ? Tenez, voici le vent, qui est la plus grande force de la nature, qui renverse les hommes, abat les édifices, déracine les arbres, soulève la mer en montagnes d’eau, détruit les falaises, et jette aux brisants les grands navires, le vent qui tue, qui siffle, qui gémit, qui mugit, – l’avez-vous vu, et pouvez-vous le voir ? Il existe, pourtant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LanQinLanQin   09 janvier 2021
Lepassé m’attire, le présent m’effraye parce que l’avenir c’est la mort. Je regrette tout ce qui s’est fait, je pleure tous ceux qui ont vécu; je voudrais arrêter le temps, arrêter l’heure. Mais elle va, elle va, elle passe, elle me prend de seconde en seconde un peu de moi pour le néant de demain. Et je ne revivrai jamais. (La chevelure)
Commenter  J’apprécie          20
Jean-DanielJean-Daniel   01 octobre 2020
L'âme a la couleur du regard. L'âme bleue seule porte en elle du rêve, elle a pris son azur aux flots et à l'espace.
Commenter  J’apprécie          130
MistigrifMistigrif   22 septembre 2020
Le peuple est un troupeau imbécile, tantôt stupidement patient et tantôt férocement révolté. On lui dit : "Amuse-toi." Il s'amuse. On lui dit : "Va te battre avec le voisin." Il va se battre. On lui dit : "Vote pour l'Empereur." Il vote pour l'Empereur. Puis on lui dit : "Vote pour la République." Et il vote pour la République.
Commenter  J’apprécie          30
roksinatraroksinatra   29 octobre 2020
La destruction prématurée ? toute l’épouvante humaine vient d’elle ! Après l’homme, le Horla.
– Après celui qui peut mourir tous les jours,toutes les heures, à toutes les minutes, par tous les accidents, est venu celui qui ne doit mourir qu’à son jour, à son heure, à sa minute, parce qu’il a touché la limite de son existence !
« Non... non... sans aucun doute, sans aucun doute... il n’est pas mort... Alors... alors... il va donc falloir que je me tue, moi !.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Guy de Maupassant (55) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy de Maupassant
Guy de Maupassant : Le Horla (1952 / France Culture). Illustration : Couverture de livre, "Le Horla" de Guy de Maupassant, William Julian-Damazy (drawings), Georges Lemoine (engraving) • Crédits : [Public domain] via wikimedia. La Chaîne Nationale avait produit en mars 1952 une adaptation radiophonique de la nouvelle fantastique de Guy de Maupassant “Le Horla”. Une adaptation de Jean Bergeaud, bruitage de Robert Maufras et réalisation par Jean-Jacques Vierne. Interprétation : Fernand Ledoux, Muriel Chaney, Jacqueline Trutat, Becky Rosanes, Yves Peneau, Jean-Charles Thibault, Pierre Reynal, Yves Duchâteau, Pierre Olivier et Yves Brainville.
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Maupassant es-tu là?

Quel écrivain Maupassant eut-il pour maître d'écriture?

Charles Baudelaire
Gustave Flaubert
Barbey d'Aurévilly
Tourgueneff

7 questions
265 lecteurs ont répondu
Thème : Guy de MaupassantCréer un quiz sur ce livre