AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur À la lumière du petit matin (52)

Winter-
Winter-   29 septembre 2019
Il fallait danser, danser et encore danser jusqu’à en crever. Il nous poussait dans nos retranchements, il voulait savoir ce que nous avions dans le ventre, et testait nos limites en permanence. Son credo : nous faire raconter une histoire lorsque nous dansions. Il attendait de nous qu’on traque et qu’on libère les émotions enfouies au plus profond de notre être. Nous avions à peine droit au repos, mais il était si extraordinaire que nous cédions à toutes ses demandes, aucun de ses élèves – pourtant de nature rebelle – ne se révoltait jamais.
Commenter  J’apprécie          10
Nadge
Nadge   07 septembre 2019
Mes élèves, depuis qu'elles avaient appris lundi que j'étais blessée, s'étaient débrouillées pour venir déposer des lettres, des cartes postales, des dessins pour les plus petites, et même des tablettes de Galak - elles savaient que c'était mon péché mignon.
Commenter  J’apprécie          10
Preference
Preference   19 avril 2019
Je croyais devoir attendre de danser pour me retrouver, en réalité, non. Je me retrouvais depuis que je m'étais blessée. A se demander si mon inconscient n'était pas responsable de ma chute. [...] Je ne courais plus. J'avais ralenti sans le vouloir et je marchais à mon rythme. Rien ni personne ne m'empêcheraient désormais de m'écouter.
Commenter  J’apprécie          10
jeunejane
jeunejane   04 septembre 2018
Quatre ans que je leur soufflais mon chagrin et ma colère. Mon pardon aussi. Comment, au fond, en vouloir aux êtres les plus merveilleux qu'il m'ait été donne de rencontrer ,
Commenter  J’apprécie          10
lau2810
lau2810   22 juillet 2018
C'est bien à toi que j'écris. Ne regarde pas de tous les côtés. Je sais que tu es en train de lire. Ne t'inquiètes pas. Je ne t'en veux pas. [...]. As-tu pleuré en imaginant que je puisse partir et te laisser ? [...]. Hier soir, tu m'as donné la liberté de retourner d'où je viens. Je t'en remercie. [...]. Ma liberté, elle est avec toi. Alors, si tu veux d'un médecin qui ne veut plus l'être, qui devient bûcheron parce qu'il a rencontré des gens merveilleux, accueillants et surtout une femme lumineuse, une femme bouleversante qui lui a redonné l'espoir et l'envie de vivre, chez moi, c'est chez toi. Peu m'importe où. Quand tu as découvert ta salle de danse, je t'ai empêchée de dire des mots que je crève d'entendre de ta bouche, c'est parce que je veux te les dire en premier.
Commenter  J’apprécie          10
LadiesColocBlog
LadiesColocBlog   24 juin 2018
« À partir de là, je décollai, me laissant guider par le déploiement de mon corps et l’histoire que je souhaitais raconter. Je voulais de la vie, de l’énergie, de la joie. »
Commenter  J’apprécie          10
benifabs
benifabs   12 juin 2018
Des araignées avaient fait leur nid dans tous les coins, de grandes toiles zébraient toutes les baies, l’odeur de la poussière vous prenait à la gorge, mais pas la jolie poussière, plutôt la poussière de l’abandon et du laisser-aller. (Page 144)
Commenter  J’apprécie          10
benifabs
benifabs   12 juin 2018
L’odeur de la Bastide emplit mes narines ; ce parfum de maison de campagne, l’odeur familière de renfermé celle qui rassure, qui dit rien n’a bougé,, rien n’a changé, cet effluve, souvenir des jours heureux, légèrement teinté de feux de bois, réminiscence des flambées faites cet hiver à Noël…… (Page 133)
Commenter  J’apprécie          10
benifabs
benifabs   12 juin 2018
A chaque séjour, la maison me semblait plus grande que dans mes souvenirs. A croire qu’elle grandissait avec moi mais bien plus solidement. (Page 134)
Commenter  J’apprécie          10
benifabs
benifabs   12 juin 2018
M’aurait-il pris pour son jouet ? Il était capricieux comme un enfant. Je n’avais plus de piles, alors il se désintéressait de moi. M’aimait-il vraiment ? Ou m’aimait-il uniquement pour ce que je représentais ? N’étais-je pour lui qu’une professeur de danse à sa disposition parce que la vie à la maison n’était ni drôle ni sexy ? (Page 117)
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    "Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand

    Quel est le nom du meilleur ami de Diane ?

    Colin
    Jack
    Edward
    Félix

    11 questions
    262 lecteurs ont répondu
    Thème : Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-LugandCréer un quiz sur ce livre