AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Aronson (Traducteur)
ISBN : 2757800906
Éditeur : Points (01/09/2006)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 12 notes)
Résumé :
«Peut-être pas toujours, mais souvent. Oh, ça peut m'arriver n'importe où. Devant ma boîte aux lettres, ou le matin dans ma voiture quand je pars bosser : tout d'un coup je chope le truc - c'est une impression plutôt qu'une image, une sorte de sensation, comme quand tu marches dans le noir en évitant de te cogner dans les meubles, voilà - l'impression d'être au fond d'un puits.»

Imaginez le Nord-Ouest des États-Unis dix ans après le suicide de Kurt Co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
SMadJ
  27 avril 2013
"Ça prend un temps fou pour arriver" (gimmick récurrent de titrage chapitrant le livre) mais finalement, on arrive vite à la fin de ce livre.
Un sentiment mitigé à sa lecture. Introduit par Hubert Selby Jr, ce bouquin fleurait bon l'audace et la plume solide. Or, on n'en est pas vraiment là quand on le referme…
Ce n'est pas vraiment un roman, ça ressemble davantage à de petites nouvelles découpées en morceaux puis enchevêtrées les unes aux autres. Sans réel filtre de lecture. C'est une expérience inédite ou rare qui nous est proposée. Sous forme de séquences plus ou moins courtes, juste quelques lignes parfois, l'auteur nous introduit dans les pensées souvent nébuleuses de dizaines de personnages sans autre fil conducteur que leur désespoir et leur mal-être.
Parsemés de phrases récurrentes où la répétition accentue l'impression de malaise. On assiste à une sorte de zapping mental où l'on passe d'un personnage à l'autre à une cadence infernale, point original et puissant du livre et d'un seul coup, changement de rythme, on se pose sur un texte plus long où l'auteur peine à convaincre tant les personnages sur lesquels il choisit de s'arrêter ne sont pas les plus intéressants et où on le sent surtout beaucoup moins à l'aise.
Au final, Matthew McIntosh nous convie donc à une ambiance dark, une atmosphère assez ténébreuse et dépressive. Au bout du chemin la mort et peu d'espoir dans une vie de souffrances. On suit des voix égarées dans le désert de la vie et qui ne trouveront jamais leur terre promise.
Trop de pathos peut lasser et effectivement c'est la lassitude au corps que l'on referme la dernière page avec un goût agaçant d'inachevé en bouche. On sent qu'on est pas passé loin d'un grand livre et c'est encore plus énervant. 2.5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
james7james7   18 août 2012
Si j'essaye d'expliquer mon inquiétude , je peut dire qu'elle repose sur la peur d'attendre tellement longtemps que je ne saurais plus ce que j’attends. Tu vois ce que je veut dire ? Tu te dit qu'à force , tu oublieras même que tu attend .Exemple tu te lève , tu parts bosser , tu rentres , tu te mets devant la télé. Ou t'allumes la radio . Tout d'un coup, tu baisses le son :attends , ta le sentiment d'avoir oublié quelque chose . Tu te poses des questions , ça t'intrigue , c'est quoi ce truc? Puis tu laisses tomber , Tu remets le son , Tu te dit que ça doit être un truc au boulot - un truc trivial.Pas important . Bon laisse tomber. Mais ce moment en vérité - voilà ce qui me fait flipper si j'y pense sérieusement-, correspond à l'instant précis ou tu oublies que tu attends quelque chose . Et alors sans t'en rendre compte tu pers espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Video de Matthew McIntosh (1) Voir plusAjouter une vidéo

Matthew McIntosh : Well
Se promenant dans les rues de Cape Cod, aux Etats Unis, Olivier BARROT parle du 1er livre de Matthew MCINTOSH : "Well".BT sur la couverture du livre. Dans une rue de Cape Cod puis en surimpression sur des plans de voiture roulant et de paysage défilant, Olivier BARROT lit un extrait de "Well".
autres livres classés : misère socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

QUIZ FINAL - Défi Babelio ADO 2018-2019

Adèle et les noces de la reine Margot : Quel est le nom que donne Ambroise Paré à l’appendice, au XVIe siècle ?

l’appendix
le misereré
le bénédicité
l’appendicula

35 questions
26 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre