AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Totem Tom, tome 1 : Nécropolis (12)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
MAMRO
  10 juin 2019
Merci à Babelio et aux Editions Gulf Stream pour nous avoir permis de découvrir ce roman et cet auteur.

Critique de A. – 13 ans :

Tom, un enfant de douze ans, vivant dans l'East End de Londres en 1897, se retrouve propulsé dans un mondé dévasté dans lequel il n'a plus de repère. Il rencontrera alors Alystri, le chef de la résistance avec qui il essaiera de sauver la terre d'envahisseurs extra-dimensionnels.
Magie, mystère, rebondissements et action sont au rendez-vous.
J'ai beaucoup aimé le style et la description de ce monde post-apocalyptique.
J'attends les prochains tomes avec impatience !

L’avis de la Maman :
Ce livre faisait partie de ma sélection car :
- d’une part la tranche d’âge de lecture indiquée par l’éditeur était « à partir de 13 ans », et que mon fils étant un « dévoreur » de livres, il faut que l’intrigue et le style soient "soutenus" pour qu’il se laisse embarquer. Pari réussi puisque le livre reçu à midi était achevé en fin d’après-midi.
- d’autre part le résumé et la couverture me laissaient penser que la sujet le séduirait. Ce roman a en effet répondu à toutes ses attentes puisqu’il est impatient de lire les tomes suivants et la suite de cette histoire.
Je n’ai pas l’habitude de lire de livres de Fantasy dont mes fils sont friands. Mais je devais une critique à Babelio et à l’Editeur, donc je me suis lancée. J’ai été surprise par la richesse du style et par les références culturelles telles que celles au monde de Merlin l’Enchanteur, à Jack l'éventreur ...
J’ai beaucoup aimé ce monde imaginaire où se croisent magie, suspense et politique (dans le sens analyse de la société). Une belle découverte. Je ne suis pas étonnée que ce roman ait plus à mon fils.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
ClaireDoc
  28 mai 2019
Encore une fois Patrick Mc Spare nous régale de son imaginaire et de son écriture. Comme dans Les Haut-conteurs (fantastique-historique) ou Harley King (urban fantasy) l'élément prédominant reste l'action. Cette fois-ci, il déroule les aventures de son "Totem Tom" dans un futur apocalyptique. le tout est très cinématographique (on notera au passage des clins d'oeils à Mad Max).

Ce futur n'est pas du, contrairement à la plupart des dystopies, à un cataclysme, la crise écologique ou une guerre planétaire. En 2051 ce sont des démons qui sont les maîtres de la Terre. Les amateurs des Héritiers de l'Aube retrouveront Hermès et Selanka, toujours aussi détestables en souverains ennemis.

C'est donc une dystopie mais de tournure fantastique. La question centrale des dystopies est bien là : L'Humanité avec un grand H a-t-elle encore une voie ou bien ne s'agit-il plus que d'un troupeau ?

Comme Tom (oui, ce Tom là) qui débarque dans cet univers désolé, on rencontre les "nouveaux" sioux, qui sous le commandement de Styx et Alystri tentent vaillamment de résister à l'oppresseur. Styx est un personnage très intéressant : ayant perdu la raison (il pense qu'ils sont tous des morts), son comportement est totalement imprévisible.

Outre les scènes d'action qui s'enchainent à vitesse grand V (le nom du redoutable Speedball ne doit sans doute rien au hasard), on apprend quantité de choses sur comment le monde s'est si vite dégradé. La manière dont les démons ont conquis le monde donne à réfléchir...

Quelques morceaux de bravoure sont marquants comme le terrifiant chapitre "je suis nombreux" ou la rencontre aussi burlesque qu'inquiétante avec Teddy, la peluche géante.

La fin de ce tome propose un gros cliffhanger, comme il se doit, et nous laisse trépigner pour savoir ce qu'il y a après le mot "explosa..."
Lien : https://lireetclaire.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
orbe
  20 juillet 2019
Tom se réveille dans un monde où les hommes peinent à survivre. La Terre est sous domination d'une espèce extraterrestre qui a bien peu de considération pour eux.

Il s'allie aux Sioux, des résistants organisés mais avec bien peu de moyens. Il lui faut d'abord leur prouver qu'il n'est pas à la solde des envahisseurs...

Un roman d'aventure noir car les protagonistes ne sont plus que des petits pions dans une guerre que se livrent les nouveaux Princes du royaume.

L'horreur est monnaie courante dans cet univers où rester en vie chaque jour est un miracle.

Mais Tom n'est pas tout à fait comme les autres. D'abord, il vient de Londres miséreux du 19e siècle. Ce qui est encore plus étonnant est la sorte d'aura magique qui l'entoure ainsi que sa capacité à connaître des données qui ne sont pas de son époque d'origine.

Il y a peu de place et de temps pour la réflexion dans cette histoire qui enchaîne les actions et révèle peu à peu d'autres protagonistes. Car la guerre est multiple et l'humanité semble aussi payer le peu de soin porté à la planète...

J'ai apprécié le personnage d'Alystri qui se bat entièrement pour sa cause et pour des valeurs. Chacun de ses choix est courageux et noble et son engagement est sans failles.

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Les_lectures_de_Sophie
  16 juin 2019
Tom est un gamin qui vit à Londres dans le quartier de East End à la fin du XIXème siècle. Il se retrouve au milieu du brouillard avec Jack l'éventreur à ses trousses. Jusqu'à ce que celui-ci disparaisse, et qu'en sortant du brouillard, il se retrouve dans un paysage désolé et aride, qui ne ressemble absolument pas au Londres qu'il connaît. Après avoir sauvé un vieillard, il rencontre des véhicules qui ne sont pas tirés par des chevaux, et un mot lui vient à l'esprit « automobile ». C'est le début d'une série d'aventures plus rocambolesques et périlleuses les unes que les autres, où Tom va rencontrer de nombreux personnages pour le moins différents de ce qu'il connaît. Vraiment différents ? le jeune homme a régulièrement des « flashs », et au bout du compte, même s'il ne comprend ni comment ni pourquoi il semble connaître ce nouvel environnement et les différentes machines et objets en tout genre… Qui est Tom ? Et pourquoi Totem Tom, d'abord ?
Dans un univers hostile, que j'imagine post apocalyptique à la Mad Max (référence que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître 😂), aussi bien par les paysages que par les tribus de survivants résistants ou les armes et engins qui les équipent, Alystri et son clan cherchent à libérer le monde des tyrans qui le dirigent…
La couverture aux tons « passés », très vintage, signée Marie Bergeron a renforcé ma perception de l'ambiance du roman, et ma référence à Mad Max, même si très vite on retrouve aussi de la mythologie celtique, notamment avec les arches créées par Merlin.
J'ai été complètement embarquée dans l'intrigue, au rythme haletant. On a, comme les personnages, très peu de temps pour souffler. On est lancé aux côtés des héros de l'histoire, Tom et Alystri en tête, dans une guérilla urbaine contre les Fomorés, tyrans sanguinaires qui règnent sur la planète. J'ai eu bien du mal à poser mon livre pendant la lecture, tant les événements s'enchaînent. Et je dois avouer qu'à la fin de ce premier tome, j'ai eu au moins autant de mal à quitter les personnages, les dernières révélations lançant plus de questions qu'elles n'apportent de réponses…
Tom est un gamin qui vit à Londres dans le quartier de East End à la fin du XIXème siècle. Il se retrouve au milieu du brouillard avec Jack l'éventreur à ses trousses. Jusqu'à ce que celui-ci disparaisse, et qu'en sortant du brouillard, il se retrouve dans un paysage désolé et aride, qui ne ressemble absolument pas au Londres qu'il connaît. Après avoir sauvé un vieillard, il rencontre des véhicules qui ne sont pas tirés par des chevaux, et un mot lui vient à l'esprit « automobile ». C'est le début d'une série d'aventures plus rocambolesques et périlleuses les unes que les autres, où Tom va rencontrer de nombreux personnages pour le moins différents de ce qu'il connaît. Vraiment différents ? le jeune homme a régulièrement des « flashs », et au bout du compte, même s'il ne comprend ni comment ni pourquoi il semble connaître ce nouvel environnement et les différentes machines et objets en tout genre… Qui est Tom ? Et pourquoi Totem Tom, d'abord ?
Dans un univers hostile, que j'imagine post apocalyptique à la Mad Max (référence que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître 😂), aussi bien par les paysages que par les tribus de survivants résistants ou les armes et engins qui les équipent, Alystri et son clan cherchent à libérer le monde des tyrans qui le dirigent…
La couverture aux tons « passés », très vintage, signée Marie Bergeron a renforcé ma perception de l'ambiance du roman, et ma référence à Mad Max, même si très vite on retrouve aussi de la mythologie celtique, notamment avec les arches créées par Merlin.
J'ai été complètement embarquée dans l'intrigue, au rythme haletant. On a, comme les personnages, très peu de temps pour souffler. On est lancé aux côtés des héros de l'histoire, Tom et Alystri en tête, dans une guérilla urbaine contre les Fomorés, tyrans sanguinaires qui règnent sur la planète. J'ai eu bien du mal à poser mon livre pendant la lecture, tant les événements s'enchaînent. Et je dois avouer qu'à la fin de ce premier tome, j'ai eu au moins autant de mal à quitter les personnages, les dernières révélations lançant plus de questions qu'elles n'apportent de réponses…
J'ai reçu la version papier de ce livre dans le cadre d'un partenariat avec les éditions GulfStream. Merci à eux pour la confiance.
Lien : https://leslecturesdesophieb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Elliepamp
  09 juin 2019
J'ai reçu ce livre grâce à la critique babelio ! La couverture m'a directement attirée l'oeil et j'étais donc très contente lorsque j'ai reçu ce roman jeunesse.

Ici nous sommes dans du post-apo/dark fantasy où l'on suit Tom, un jeune garçon de l'ère victorienne qui se retrouve du jour au lendemain en l'an 2051. La Terre n'est plus ce qu'elle était, l'humanité s'est fait en partie décimée par une race "supérieure" qui a pris le contrôle. Des humains survivants et rebelles appelé les Sioux se battent afin de reprendre leur droit.

Si vous aimez Mad Max, la Tour Sombre et Lovecraft, alors ce livre vous plaira surement car ce sont les références qui dominent cette histoire ! J'ai adoré cette ambiance de motards dans des décors arides, mais aussi ce petit côté western avec ces décors vides et poussiéreux et la forte présence des armes à feu.

Tom notre protagoniste est complètement perdu. Catapulté en l'an 2051 alors qu'il vient de 1897, il va devoir apprendre vite les codes de ce futur catastrophique mais aussi comprendre comment et pourquoi il a voyagé dans le temps.

L'action prédomine dans ce roman mais on y trouve aussi une vague réflexion écologique sur l'impact de l'homme sur la nature et la planète. Ce roman se lit très vite dû à une écriture très fluide, mais pour autant l'histoire n'est pas si simple que ça.

Ce que je trouve dommage dans ce roman, c'est la vitesse à laquelle les informations nous sont données. L'auteur nous raconte en un paragraphe comment la Terre s'est retrouvé dans cet état et j'ai eu beaucoup de mal à tout suivre car les informations s'enchainent trop vite. Les explications auraient mérité d'être étalées sur la longueur de roman pour que le lecteur ai le temps de bien imprégner le contexte.

J'ai eu aussi beaucoup de mal à m'attacher aux personnages. Je les ai trouvé assez fades et classiques. Ils sont un prétexte à l'histoire et le héro Tom ne m'a pas touché plus que ça.

Le roman se termine sur un cliffhanger assez frustrant qui donne envie de lire la suite. C'est ce que j'appelle une fin "explosive" (c'est la cas de le dire)! Donc en bref une lecture sympathique avec une bonne ambiance mais qui pour ma part ne restera pas longtemps dans ma mémoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Colibrille
  04 avril 2020
Tout est dit dans le statut de lecture que j'ai mis à ce roman : abandonné. Dès les premières pages, j'ai senti que je n'accrocherai pas à ce livre. Cette première impression c'est rapidement confirmée puisque j'ai abonné ma lecture au bout de 90 pages à peine. Je suis restée complètement hermétique à l'univers que l'auteur déploie ici. Comme il est écrit sur la quatrième de couverture, ce roman de "dark fantasy urbaine post-apocalyptique" n'était clairement pas pour moi. J'ai trouvé le mélange des genres totalement farfelu. Impossible de trouver une cohérence, un sens entre tous les éléments mis en place par l'auteur : des ponts magiques, des sauts dans le temps, une espèce de dystopie entre humains et magiciens noirs, des chimpanzés sauvages, des armes modernes fonctionnant avec la magie et j'en passe. Plutôt que de m'acharner, j'ai préféré passer mon tour...
Commenter  J’apprécie          20
UnKaPart
  01 avril 2020
Totem Tom, c'est d'abord un univers et une ambiance. Dans un monde ravagé, les démons ont pris le contrôle de la planète et quelques irréductibles résistent encore et toujours à l'envahisseur. À l'arrivée, on se retrouve avec une combinaison de post-apo et de dark fantasy, genre de virée à la Maximilian Rockatansky sur fond de mythologie celtique. J'aime bien l'idée. Une apocalypse mythique, c'est pas nouveau, on pense à saint Jean et ses Révélations ou au Ragnarök'n'roll germano-scandinave. Mais justement, ces récits datent un peu. Quant au récent, il tourne souvent autour de catastrophes sans lien avec la fantasy. Dézinguer la Terre à coups d'aliens, d'hiver nucléaire, de zombies, de désastre écologique, de pandémie, vu et revu, lu et relu, voire vécu et revécu pour les deux derniers. Fi de la panoplie classique, ici, ce sont les Fomoré qui s'y collent. Ces Fomoré si chers à Mc Spare, puisqu'on les a croisés dans des sagas comme Les Haut Conteurs et Les Héritiers de l'Aube, jusqu'à Harley King où ils sont mentionnés au détour d'un paragraphe. Totem Tom se pose d'ailleurs en héritier des Héritiers. En effet (du logis), certains personnages présents dans la série “de l'Aube” reviennent dans cette trilogie marquée par le crépuscule, à commencer par le fameux Tom.
D'une certaine façon, Totem Tom forme le noeud où se rejoignent pas mal de titres de la biblio de Mc Spare. le concept, auquel s'ajoute l'ambiance dark, en fait un peu sa Tour sombre à lui. D'ailleurs, quand on y réfléchit bien… Comme Superman et Clark Kent, personne n'a jamais vu Stephen King et Patrick Mc Spare ensemble dans la même cabine téléphonique...


Comme sur un plateau de cinéma, le maître mot de Necropolis est “action”. de l'action, il y a en à foison avec un déluge d'aventures non-stop du début à la fin. du ciné aussi, tant pour la mise en scène très visuelle que pour les clins d'oeil. On pense bien sûr à Mad Max pour l'atmosphère de fin du monde, les véhicules customisés ou encore la bande d'ados qui ne dépareillerait pas dans Au-delà du dôme du tonnerre.
Hors grand écran, les références – qui dépassent ce simple statut pour devenir des éléments constitutifs de l'univers – vont des Tuatha dé Danann à Jack l'Éventreur en passant par Merlin, avec en prime un parfum de Lovecraft. Autant dire du bouquin riche comme j'aime ! Avec pour résultat un croisement quasi-total des genres, entre mythologie, fantasy, post-apo, anticipation, aventure, western, épouvante (dans les limites d'un roman jeunesse, on ne parle pas d'horreur gore), voyage dans le temps, éléments historiques… Pari fou, très risqué, qui aurait pu virer à l'infâme gloubiboulga à vouloir mélanger trop d'ingrédients. Mais l'ensemble fonctionne et on a vite fait de se laisser embarquer dans ce voyage improbable… et d'arriver à la dernière page.
L'histoire reste à suivre avec beaucoup de questions sans réponse, mais rien que de très logique : si c'est pour cramer toutes ses munitions dès le premier tome, autant écrire un unitaire, pas une série. On referme le roman sur un “oh le [juron au choix du lecteur] !”, la dernière phrase posant un méga cliffhanger de la mort qui tue. Je ne suis pas fan des cliffhangers, mais bon, Totem Tom a été annoncé d'emblée comme une trilogie, le procédé se justifie pour accrocher le lecteur et le pousser à enchaîner sur le tome 2.


Necropolis pose de solides bases pour démarrer la trilogie sur les chapeaux de roue. L'univers est original, le mélange des genres fonctionne, pile ce que j'attendais de cette lecture, qui m'a donné envie de poursuivre l'aventure avec Tom dans le volume suivant, Ex nihilo (z'enfants – référence que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaître).
Lien : https://unkapart.fr/totem-to..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
hellrick
  03 juillet 2019
Reçu via l'opération Masse Critique Jeunesse

Dans ce premier volet d'une nouvelle saga jeunesse signée Patrick McSpare nous suivons un adolescent du miséreux East End londonien de la toute fin du XIXème siècle. Inexplicablement, Tom se retrouve dans un univers futuriste post apocalypse du milieu du XXIème siècle dominé par des créatures monstrueuses. Aidé d'Alystri, de Tristan et de Ghul, Tom se lance dans l'exploration de ce monde dévasté.
Ce premier volume développe un monde intéressant avec un mélange original de voyage temporel, d'invasion maléfique, de magie, de Fantasy et de dystopie agrémenté de références à Merlin l'enchanteur et à Jack l'Eventreur. L'intrigue débute réellement 30 ans après la prise de pouvoir planétaire des entités maléfiques, les Fomorés, cachés sous une apparence humaine trompeuse. C'est la dernière phase d'un interminable conflit avec les Tuatha Dé Danan (les gentils). Etonnamment, Tom comprend des mots du XXIème siècle qu'il n'est pas censé connaitre. Il va aussi, au fil des pages, en apprendre davantage sur les rebelles, les Sioux, qui cherchent à renverser les Fomorés. le lecteur, avec le jeune héros, va ainsi explorer cet univers de fantasy celtique que l'on pourrait également qualifier de post apocalyptique lovecraftien.
La pagination étant réduite, l'action prédomine, la bonne idée de l'auteur étant réellement de suivre un héros tout aussi déboussolé que son lecteur mais qui, inexplicablement, connait les mots comme « automobile », « pump gun », etc. Ce qui lui permet de s'étonner de situations extraordinaires sans qu'il soit nécessaire de lui expliquer des termes compréhensibles pour un individu de 2019. L'action ne faiblit donc pas en dépit d'un univers très riche à définir.
L'intrigue, pour sa part, avance tambour battant vers sa conclusion explosive en forme de monumental cliffhanger. Une lecture détente, avant tout destinée aux « jeunes adultes » mais suffisamment plaisante et efficace pour intéresser un large public. Sympathique et idéal pour l'été.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EternelAdo
  12 juin 2019
Depuis la série Les Haut-Conteurs, je suis de très près le travail de Patrick McSPARE. Je lui trouve un talent indéniable pour le récit fantastique et je suis moi aussi très friand de mythologie celtique... Ce que j'aime aussi, ce sont ces petits liens qui relient les différentes séries de l'auteur sans que le lecteur soit obligé d'avoir tout lu pour comprendre. Ce qui est toutefois un plus quand on peut apprécier la cohérence de l'ensemble... Bref revenons en à ce premier opus de la série Totem Tom. Une dystopie post-apocalyptique qui donne plus d'une fois l'occasion à l'auteur de tacler notre bonne vieille société. 😝

On retrouve toujours cette inspiration celtique avec la grande bataille qui oppose les seigneurs Fomoré et leurs rivaux de toujours, les Tuatha Dé Danann et le puissant Merlin. Un combat millénaire qui a vu les premiers sortir vainqueurs. En 2051, les maîtres fomoré dirigent un monde dévasté. Les survivants sont réduits à l'état d'esclaves sans volonté. Tous sauf quelques résistants qui poursuivent une lutte pourtant bien inégale. Tom Jessup, que certains reconnaîtront, se retrouvent complètement perdu dans ce décor à la Madmax. Dans ce monde hostile, pump gun en main, il a plutôt intérêt à se faire sa place et à s'adapter rapidement!

Dès les premières pages, avec Tom, le héros, nous nous retrouvons propulsés dans un monde chaotique, peuplé de monstres avec pour seules informations le lieu et l'époque de provenance du héros... C'est tellement peu que j'ai eu énormément de mal à rentrer dans le récit et même failli l'abandonner... Heureusement que la persévérance paie! Beaucoup de questions trouvent réponses à la fin du premier tiers et je dois dire au final que j'ai plutôt bien aimé ce premier tome, on passe même tout près du coup de coeur! Je réserve donc mon verdict pour la suite que j'ai hâte de découvrir après le méga cliffhanger avec lequel Patrick McSPARE nous laisse pour finir ce premier tome. 💣😈

Votre avis m'intéresse...


https://www.facebook.com/eternelAdo/
https://www.instagram.com/eternelado/
https://journalduneternelado.blogspot.fr/
Lien : https://journalduneternelado..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
verauxinelle
  04 août 2019
Tom, ado vivant à Londres, se retrouve sur une terre ravagée et désolée. Cauchemar...ou réalité ? Paysage apocalyptique, cavaliers noirs, le mystérieux Styx et sa bande armée jusqu'au dents, un monstre terrifiant... à qui se fier ? Trop de questions auxquelles il devra des réponses, accompagné de la belle Alystri, Tristan et Ghul.

Alors moi je suis pas fan de la couverture, que je trouve un peu trop Vintage pour moi, mais elle a le mérite d'attirer le regard par ses couleurs.

Il s'agit cette fois du premier tome d'une trilogie dark fantasy urbaine dystopique (rien que ça 😛). Une quête de liberté contre un pouvoir maléfique, entre guérilla et mythologie celtique... L'univers est très riche, (et j'espère le découvrir plus en profondeur dans le tome 2...), et très hostile, très fantasy, avec je trouve un petit côté "Mad Max" très sympa. Efficace et toujours à 100 à l'heure, on ne souffle pas une seconde !

Je pense que même si ce n'est pas complètement indispensable, c'est quand même bien d'avoir lu "Les héritiers de l'aube"avant, pour mieux comprendre certaines choses. Un chouette roman qui se termine à nouveau sur un bon gros cliffhanger si cher à l'auteur (😈grrr).
Vivement la suite !!
Lien : https://www.facebook.com/VeR..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1471 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre