AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre-Paul Durastanti (Traducteur)Bernadette Emerich (Traducteur)
EAN : 9782290052198
380 pages
Éditeur : J'ai Lu (29/04/1999)
3.78/5   9 notes
Résumé :
Alors que sa colonie est transférée sur une autre planète, Ofédia décide de rester. A 70 ans, elle cherche le repos. Mais elle découvre une autre forme de vie sur la planète qu'elle croyait inhabitée : des hommes-oiseaux. Elle parvient à les apprivoiser mais la Terre n'est pas décidée à la laisser faire.

Source : J'ai Lu
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
finitysend
  07 novembre 2012
Un résistante oui mais pas forcément dans le sens que l'on imaginerait ...
Une dame dans les 70 ans passés , se maintient sur une planète après son évacuation brutale et arbitraire par l'humanité .
Sa vie ressemble dès lors à celle d'une Robinson Crusoé du futur , assez high Tech pourtant ce quotidien qui sera le sien après cette évacuation .
De nouveaux colons débarquent ultérieurement et ils s'attaquent violement dans un premier temps à une forme de vie évoluée qui occupe originellement ce monde . Ces extraterrestres tentent , après cette agression, le contact avec Ophélia , « la résistante « , pour savoir à quoi ils ont affaire .
Des experts humains viendront ensuite mettre leur grain de sel alors que le personnage principal , Ophélia , parviendra à trouver sa place toute seule , comme une grande , au milieu de cette population bizarroïde .
C'est fondamentalement un texte très ouvert qui plaide pour l'ouverture à autrui et pour la tolérance , tout en étant assez lucide sur la difficulté intrinsèque de cet exercice pas toujours facile et pas toujours rassurant .
Le roman examine les préjugés sociaux culturels , les clivages générationnels , les inégalités entre les peuples et les conséquences d'un certain colonialisme en même temps que les effets induis par les fossés technologiques entre civilisations . La vengeance aussi est dépassée dans le cadre de cette fiction et de cette intrigue bien construite encore que assez prévisible .
Au final cette société extraterrestre sera totalement métamorphosée par ce contact avec Ophélia et les membres de l'équipe scientifique de la seconde entreprise de colonisation .
Elle sera révolutionnée mais peut-être pas pour le pire .
Si ce monde et cet univers avaient étés beaucoup plus travaillé , ce texte serait peut-être devenu , un des textes majeurs du genre planète opéra et contact , mais ce n'est pas le cas et c'est bien dommage !
Encore que cette civilisation extraterrestre soit quand même suffisamment soignée du point de vue conceptuel .
Ophélia n'est certainement pas , et ce malheureusement , toujours très crédible en toutes circonstances , dans son costume de Robinson , principalement parce que la solitude et le temps qui passe semblent trop peu l'impacter je trouve .
Mais c'est malgré tout un texte optimiste qui n'est pas mièvre et qui est agréable à lire . Dans un cadre jeunesse , il pourrait bien d'ailleurs faire des étincelles ...
Un roman sympathique , optimiste mais lucide , qui ne finit pas mal et qui a été nominé pour le prix Hugo de 1997 .
Une lecture sympathique bien que peut-être pas suffisamment dépaysante globalement , et la même chose pour l'univers .
Mais un bon moment , teinté quand même de quelques regrets car ce texte qui n'est pas mauvais , est suffisamment bon pour que le lecteur quelque peu déçu , puisse néanmoins entrevoir tout ce qu'il aurait pu être .
Mais , : ..... : un bon moment malgré tout .... .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
mauriceandre
  05 avril 2019
Salut les Babelionautes
En faisant un tour au marché de ma ville je suis tombé sur deux cabines téléphoniques Anglaise transformées en Boite a Livres.
Curieux j'ai fouiné un peu et j'ai trouvé ce roman d'Elisabeth Moon que je ne connaissais pas.
Ce roman a était publié en Anglais (Américain) en 1996 et sa version française le 05 Avril 1999, il y a aujourd'hui juste vingt Ans.
Nous allons suivre une vielle Dame qui décide, contre l'avis de tous, de rester sur la planète qu'ils avaient colonisé.
Car la Compagnie qui les emploies y perd de l'Argent et veux les transférer sur une autre, mais le voyage en cryogénisation comporte des risques pour les personnes âgées, risques qu'elle se refuse a prendre.
le début nous raconte sa survie, seule sur la planète, seule c'est se qu'elle croit.
Au fil des jours, la vieille femme ressasse ses souvenirs, ce qui permet d'en apprendre d'avantage sur ce que fut sa vie.
Mais l'arrivée d'une autre fournée de colon et leur massacre, qu'elle suit en écoutant les échanges radio, va remettre en question ses certitudes sur sa solitude.
La suite nous raconte une rencontre du troisième type très originale et les efforts qu'ils feront pour communiquer.
Au final un très bon roman de Science fiction, qui se conclue d'une manière fort agréable, avec le rôle dévolue aux anciens des deux communautés qui m'a bien fait sourire sur le recrutement des "Gardiennes de Nids" sur la vielle Terre.
Merci a Pierre-Paul Durastanti qui a si bien traduit ce roman et m'a permis, grâce a son travail, de découvrir cette pépite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
H-mb
  09 août 2020
Donc, une vieille femme, fatiguée des gens, fatiguée de la manière dont elle est traitée, décide de rester en arrière lorsque les autres colons sont déportés par les chefs de l'entreprise à laquelle ils appartiennent. Elle est enfin seule ! Ou peut-être pas...
J'aime ce que ce roman fait avec ce personnage et ses articulations douloureuses et sa mémoire défaillante mais la montre aussi ingénieuse et pleine de ressources. C'est un plaisir de la voir au quotidien, dans son jardin, créant des parures, etc.
L'histoire ramène des humains dans sa vie et bien sûr les extra-terrestres, différents, bien conçus.
J'aime la façon dont La Revenante montre l'importance de la liberté et de la solitude mais reconnaît aussi qu'une vie épanouissante est celle où la personne est part d'une communauté - aussi alien qu'elle soit !
Commenter  J’apprécie          80


autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3588 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre