AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366390386
Éditeur : Valentina (01/03/2013)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Tout commence avec une guerre. Une guerre qui, comme toutes les guerres, entraîne de terribles tragédies. Au départ, il y avait trois peuples souverains : les sorciers, les elfes et les myriens (nés de l'union entre sorciers et elfes) mais tout bascula lorsque Klenon, prince héritier du domaine des sorciers, embrassa le mal afin de régner en maître sur le monde.
Le peuple des elfes fut alors exterminé, victime de la haine et de la colère de l'homme le plus ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Tsukibou
  09 mai 2014
Merci aux éditions Valentina pour cette lecture.
Luhan est un tout jeune garçon qui pensait son destin tout tracé, depuis la Guerre ayant confronté les Sorciers, les Elfes et les Myriens, ces derniers ont été soumis aux Sorciers leur servant d'esclave, ils n'ont pas leur mot à dire, ils doivent seulement se soumettre et obéir sans quoi ils sont sévèrement punis, ou envoyé au marché d'esclaves... Luhan est au service de la famille Denoir, plus particulièrement au fils de la famille avec lequel il a grandi et noué des liens malgré la haine que Monseigneur porte à la « race » de Luhan. Ce lien sera la cause du changement inattendu de la vie du jeune héros, habitait par une soif de liberté inapproprié...Mais cette envie de liberté sera t-elle assez forte pour palier à son attachement et la peur de perdre son Maître, sera t-il assez fort pour accomplir la tâche qui lui a été confiée ?
Ce roman réuni les deux premiers tomes de cette saga qui en comptera 4 au total et dont le troisième et déjà disponible.
J'ai trouvé l'histoire intéressante, plutôt prenante, j'ai particulièrement apprécié le début du roman qui nous explique les liens entre les sorciers, les elfes et les Myriens ainsi que la cause de la Guerre et les aboutissants de celle-ci. Dans ce roman nous suivons donc Luhan, jeune garçon de 14 ans au service d'une grande famille de sorcier, il n'a jamais mis le nez en dehors du château et s'en complaît jusqu'au jour ou Monseigneur Denoir, excéder du lien entre son fils et cet esclave décide de l'envoyer au marché d'esclaves... Néanmoins le garçon possède une particularité propre à son peuple, il a les yeux rouges, ce qui signifie qu'il possède une grande puissance dont les sorciers se méfient, ces derniers brident d'ailleurs les pouvoirs des Myriens à la naissance.
C'est assez compliqué de parler du roman sans en dévoiler les points importants, je vais donc simplement vous donner mon ressenti sur l'ensemble de la lecture. Ce roman nous présente l'univers et par la suite le quotidien du jeune héros, j'ai eu un peu peur que ça tourne rapidement en rond mais, l'auteure a su intervenir à temps en plaçant des rebondissements au moment qu'il fallait, même si on ne peut encore qualifier ces retournements d'action à proprement parlé, mais ça a su rythmé correctement la lecture, par ailleurs très fluide. Les émotions sont nombreuses et parfois confuses, Luhan ne sait plus trop comment réagir entre son envie de libérer son peuple, son destin qui lui a été révélé et son attachement à son maître, je me suis trouvée assez perplexe face à ses doutes. J'avais envie de le secouer un peu pour qu'il se décide à ouvrir les yeux, à prendre le taureau par les cornes, respirer un grand coup attraper son courage et ne plus le lâcher ! Il parle d'une bête en lui qui rugit face à l'injustice dont les sorciers font preuve envers son peuple, je sais qu'il n'est que très jeune pour pouvoir faire quelque chose et que le moindre faux pas pourrait le conduire à un sort funeste mais c'était plus fort que moi j'avais juste envie de lui hurler de se bouger, de se dégourdir !! Mais non, mon espoir a été vain.
Nombres de personnages nous sont présentés et ils sont tous attachants à leur manière, Luhan tout d'abord pour son côté enfantin malgré un désir de libération qui pourrait le faire paraître mature mais, insouciant il garde donc ce désir bien secret pour éviter les soucis. Lucille qui a élevé Luhan est aimante et prend soin de lui en toutes circonstances. Edward, le cuisinier, est rude avec le jeune héros mais on sent bien que c'est pour le renforcer et qu'il tient beaucoup à lui.
La famille Denoir, pour le coup Monseigneur n'est pas du tout attachant, il est méchant, violent et antipathique, la Dame n'apparaît quasiment pas il est donc difficile de se faire une idée. le jeune Maître semble ne pas vraiment savoir comment agir, il ne veut pas décevoir son père et fait des efforts pour avoir la même façon de penser que ce dernier mais, il a un lien presque amical avec Luhan, je pense que c'est un personnage qui aura une grande importance par la suite.
Lynn, jeune myrienne avec des yeux aux reflets rouges, c'est une rebelle qui refuse de se soumettre au bon vouloir des sorciers, elle appartient à Lord Rowner qui a une fascination pour les yeux rouges, il n'a donc pas bridé ses pouvoirs et lui laisse certaines libertés que les autres n'ont pas.
D'autres personnages sont également présentés mais, je ne peux les mentionner sans vous révéler un moment primordial à l'intrigue.
Je dois bien vous avouer que j'ai pris ces 2 tomes en 1 pour une introduction à ce qui se passera par la suite, l'action est peu présente même si les rebondissements sont là, il s'agit plus de retournement psychologique, émotionnel, je n'ai pas eu le coeur battant la chamade ou le souffle coupé par une scène ou un retournement de situation, j'ai trouvé l'ensemble intéressant mais un peu redondant.
L'auteure possède une plume fluide, qui se lit rapidement, elle place donc des rebondissements de façon intelligente afin de ne pas casser le rythme du roman et nous offre la possibilité d'émettre des conjectures pour la suite. La fin du roman donne envie de connaître la suite des aventures de Luhan. J'ai apprécié le début de chaque chapitre qui nous donne quelques indices sur ces derniers.

En conclusion, un roman introductif qui présente des peuples, un univers, une histoire et de l'action à venir (je l'espère). J'ai apprécié ma lecture et suis curieuse de la suite. le livre se lit rapidement et on est tout de même pris par l'univers créé par l'auteur ainsi que ses personnages auxquels on s'attache face à leur détresse mais aussi face à leur force, leur désir et soif de liberté !
Lien : http://www.tsuki-books.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
April-the-seven
  21 juillet 2015
Je tiens déjà à remercier Sandra Moyon pour ce service-presse. Voilà un livre qui me faisait très envie. L'aspect de la couverture met l'eau à la bouche, et Karolyn de Plumes de Rêve m'avait assuré que la plume de l'auteur était envoûtante et très douce. Pour finir, je m'attendais à quelque chose de vraiment sympa, et j'en ressors soufflée, impressionnée et conquise. Nouvelles d'un Myrien, c'est LE petit bijou de Valentina. Un roman qui transporte et qui donne du rêve.
Dans le monde que nous décrit Sandra Moyon, trois races ont longtemps cohabité. Les sorciers et les elfes, mais aussi les myriens, résultats de leur union. Mais suite à une grande guerre, les elfes ont été éliminés les uns après les autres, et les myriens voués à l'esclavage. Brimés et entravés, ils sont au service des sorciers et n'ont le droit à rien, sinon à obéir et se taire.
C'est dans cet environnement peu hospitalier que Luhan vit. Âgé de 14 ans, il a la particularité d'avoir les yeux d'une jolie couleur vermeille, ce qui est très rare. Heureusement pour lui, car les myriens de ce genre ont une "valeur" toute particulière et sont convoités par les plus fortunés.
Le jeune homme vit au manoir des Denoir, une famille très haut placée hiérarchiquement, et est au service de leur fils depuis déjà quelques années. Même si son rêve est d'être libre et de briser ses chaînes, Luhan aime profondément son maître et le sert du mieux qu'il peut, même s'il ne trouve pas grâce aux yeux du paternel, Monsieur Denoir.
Un jour, un événement particulier va ébranler le quotidien bien ordonné de Luhan. Il découvrira un secret très bien gardé qui le propulsera au devant de la scène. C'est bien malgré lui qu'il va devoir prendre son destin en main.
L'histoire se déroule donc du point de vue de notre petit myrien. J'ai rapidement été séduite par ses pensées intimes et percutantes que l'on retrouvait à chaque début de chapitre. Poétiques et tellement véridiques... Chacune me touchait en plein coeur et me poussait à réfléchir sur la condition des esclaves de manière plus générale. Donc rien que pour ça, j'ai trouvé ce personnage vraiment intéressant, car il avait une manière de penser, une logique qui mérite d'être découverte.
L'histoire en elle-même est merveilleuse et bouleversante. J'ai rapidement été transportée dans cet univers. Luhan y est pour beaucoup. Il est jeune, fragile et sensible, on a envie de le protéger, mais en même temps on admire sa volonté, la colère qu'il garde au fond de lui pour ne pas exploser, son esprit un peu rebelle, aussi. Il peut paraître très mature pour son âge à certains moments, et à d'autres plus vulnérable. On peut le voir notamment avec les myriennes (ce que je trouve adorable comme tout).
Au début, j'ai trouvé sa relation avec son maître assez étrange. Ce dernier me paraissait très antipathique, froid et méprisant. Puis peu à peu, j'ai entrevu l'amitié bizarre qui les liait, on sent que le maître lutte contre ses élans d'affection. C'est décrit de façon très subtile et j'aime par dessus tout lire entre les lignes et faire mes propres suppositions.
La vision de l'esclavage peut être rapportée à notre propre histoire. Parfois j'en oubliais même qu'il s'agissait de myriens tellement le thème abordé me touchait. Pourtant, les choses sont décrites avec douceur. Alors on alterne entre mélancolie et sombre colère. En bref, des sentiments très forts. J'en suis ressortie assez meurtrie, mais aussi pleine d'espoir. J'ai vraiment eu l'impression de vivre les choses de l'intérieur.
S'il faut chipoter et trouver quelque chose qui m'a dérangé, je dirais la prophétie. Heureusement, ce bémol n'est rien comparé au raz-de-marée qui m'a balayée durant ma lecture. Car Nouvelles d'un Myrien, c'est une pépite, un trésor, une épopée vraiment addictive. J'étais partie pour un service-presse numérique, et j'en viens à faire mes comptes pour acheter la version papier le mois prochain. C'est dire !
Je le dis rarement (voire jamais) dans mes chroniques, mais Sandra Moyon est bel et bien une grande auteur, avec un style très mûr et surtout... terriblement poétique ! Je n'ai décelé aucune faiblesse dans sa manière de narrer l'histoire. L'écriture est sûre, attractive et dangereusement prenante. Je pense que de tous les livres de cette maison d'édition, Nouvelles d'un Myrien fait partie des meilleurs. J'ai été transportée et je suis très impressionnée par l'élégance de la plume.
Nouvelles d'un Myrien c'est un roman qui s'écarte des classiques de fantasy et qui se révèle être un véritable bol d'air frais. L'histoire est entraînante, touchante et très émouvante. N'hésitez pas, foncez, les aventures de Luhan ne vous laisseront pas indifférent ! Pour moi, c'est une valeur sûre.
Photo
Ce roman s'adresse à tout le monde. Avec une préférence pour les rêveurs et les sensibles. Pas besoin d'être fan de fantasy, c'est un livre qui traite de la condition des esclaves, qu'ils soient imaginaires ou non, il saura vous toucher en plein coeur. Nouvelles d'un Myrien est un ouvrage qui gagne à être connu et je le recommande chaudement.
Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Maelynn
  26 août 2014
Ma très chère Binomette participant à l'opération coup de coeur pour auteurs peu médiatisés, et étant "très légèrement" (ahem...) à la bourre dans sa tâche, j'ai décidé dans ma grande bonté (et oui, parfois, je suis une vraie sainte :p) de me joindre à elle pour terminer ses lectures. Nouvelles d'un Myrien était donc la première lecture du mois faisant partie de l'opération... Et surtout celle qui me (nous?) tentait le plus dans le lot. Je n'en avais pas lu le résumé, mais la couverture et le titre m'inspirait beaucoup... Malheureusement, je ressors de cette lecture quelque peu déçue.
Histoire de terminer cette chronique sur une note positive (parce que quand même, ce livre le mérite), je vais directement commencer par vous exposer les choses qui m'ont dérangées lors de ma lecture. En fait, je devrais dire "la chose" puisqu'il n'y a qu'un élément (mais majeur, malheureusement) qui m'a posé problème : le rythme du récit. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de phases pendant lesquelles Luhan, notre héros, se posait milles et une question, ou de longues descriptions qui n'apportaient au final pas grand chose à l'histoire. Je ne sais pas vraiment comment vous l'exprimer, mais pour moi, c'était mal dosé par rapport aux phases plus actives, et du coup, ça me donnait un sentiment de longueur, au point que parfois, je lisais les "descriptions" en diagonale pour arriver plus rapidement aux dialogues.
Après, je ne dis pas que toutes les descriptions étaient inutiles, loin de là. Sandra Moyon prend le temps de nous présenter son univers par ce biais également, en nous ramenant un peu plus en arrière dans l'histoire de son univers. On sent qu'elle le maîtrise, il est cohérent et captivant. Malheureusement, ces deux premiers tomes ne le présente qu'en surface. Pour moi, ils ne représentent qu'une introduction à son univers et à son histoire. D'où ma déception parce que je sens que l'ensemble à un potentiel énorme, qui pourrait vraiment me plaire. L'univers de Nouvelles d'un Myrien a cette petite touche de magie qui me plait énormément en fantasy - fantastique, mais encore une fois, c'était beaucoup trop court à mon goût !
En ce qui concerne la plume de Sandra Moyon par contre, je n'ai rien à redire. Je ne doute pas une seule seconde de son talent. Elle a une plume très agréable et sait parfaitement nous emmener dans son monde magique. Ses mots ont su me toucher au point de me faire verser quelques larmes plus d'une fois ! Et puis cet univers... Il fallait y penser et j'y adhère complètement !
Je me suis également beaucoup attaché aux personnages de cette histoire, et comment ne pas le faire ? La plupart subissent la cruauté de la part des Sorciers et vivent dans un univers sombre et sans pitié. Je me suis rapidement prise d'affection pour Luhan et ses rêves de liberté... Puis pour les autres Myriens de la maison (qui comme l'a dit Severine, me font penser un peu aux elfes de maisons dans Harry Potter... en moins moches !). Mais également pour le jeune maître de Luhan, contraint par son tyran de père d'être quelqu'un qu'il n'est pas vraiment : une personne froide et hautaine.
___________________________
En bref, pour moi, ces deux premiers tomes comportent quelques longueurs qui a mon sens, cassent quelque peu le rythme du récit alors que l'histoire ne manquent pourtant pas d'action et de "révélations" pour rendre l'ensemble passionnant. A mes yeux (et je l'espère), ces deux tomes ne sont que l'introduction à ce qu'il va se passer dans les deux suivants. Les personnages m'ont beaucoup plus; par leurs conditions et leurs vies difficiles, ils ont réussi à me toucher et ont gagné mon affection. L'univers de cette histoire est sombre et parfois cruel, mais il est également magique... Il a, incontestablement, ce petit truc en plus qui fait qu'on apprécie une histoire ou non. Je salue également le talent et la créativité incontestable de Sandra Moyon, car ils m'ont sauté aux yeux à la lecture de ces tomes. Sa plume est très agréable et se lit rapidement. Je vous recommande cette lecture, mais peut être avec la suite en plus, histoire de ne pas rester, comme moi, sur votre faim...
Lien : http://maelynnbooks.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Candyshy
  13 juin 2014
C'est dans la cadre de l'opération coups de coeur des auteurs peu médiatisés que j'ai découvert ce livre. Et j'avoue que c'est dans des moments comme ça que je suis ravie de m'être inscrite à ce concours.

Je pense sincèrement que je n'aurai pas connu ou pris le temps de lire ce roman sans ça ! Et ça aurait été une belle boulette car c'est une très bonne découverte.

Au départ de ma lecture, j'ai de suite pensé au seigneur des anneaux avec les différentes espèces surnaturelles : les elfes, les sorciers, et les Myriens... Une grande guerre qui a eu lieu où les espèces se sont entretuées et on fait esclave les Myriens. Aujourd'hui, les sorciers dominent et les elfes ont disparus.

Le récite démarre avec une explication sur ce qui nous attend et ce qui compose cet univers. Déjà c'est très appréciable car de suite j'ai été mise dans le bain. Et c'est un gros plus !

Je vous explique vite fait : un Myrien est un métissage entre les sorciers et les elfes. Nous suivons Luhan un jeune adolescent de quatorze ans. Alors là j'appréhendais, je ne suis pas friande des personnages jeunes. J'ai toujours du mal à accrocher. Et bien comme d'habitude, il faut toujours un auteur pour me faire changer d'avis sur mes aprioris !

J'ai beaucoup accroché à ce jeune garçon qui est esclave et sous la coupe des sorciers qui aujourd'hui régissent le monde. Il nous raconte ses journées et ensuite il lui arrive quelques problèmes de tailles. Et là débute vraiment toute l'histoire.

Ce roman regroupe deux tomes mais j'avoue que j'aurai eu du mal à voir ce livre proposé en deux bouquins, je pense que c'est indissociable tel quel. Sinon on aurait perdu de l'intensité dans l'histoire de Luhan. Ce n'est qu'un avis personnel et d'ailleurs je n'ai pas connu ce livre scindé en 2. Bon ceci n'est juste qu'un petite aparté, sans grand intérêt.

Je me suis prise d'affection pour Luhan il est très touchant et n'a franchement pas une vie facile. Mais il continue à créer des liens, à aimer les gens, même son jeune maître. J'ai trouvé cette relation belle malgré le statut de chacun.

Je reste bien sur ma fin quand j'ai fermé le livre. L'histoire prend un nouveau virage, c'est maintenant qu'on veut continuer, comment la quête va se poursuivre, qu'est qui attend notre jeune héros. Comment va-t-il se sortir de tout ça ?

Je ne veux pas trop en dire mais c'est un fantasy bien sympa, que je suis très contente de l'avoir lu. Un univers bien étoffé, original, une quête bien ficelée qui attend notre héros. Je lirai bien sur le tome 3 des aventures de Luhan.
Lien : http://auboudoirdecandyshy.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Loubhi
  02 septembre 2014
Le registre "Fantasy" ne m'est familier que depuis très peu de temps et c'est avec curiosité que je me suis plongé dans le récit de Luhan, jeune adolescent de 14 ans au service de la famille de sorcier Denoir et plus particulièrement du fils de la famille.
L'univers reproduit est à la fois onirique et très dur, si Luhan, fils de sorcier et d'elfe, semble s'épanouir dans sa servitude avec un certain nombre d'alliés dans la famille Denoir mais aussi troublé par la jolie myrienne Lynn.
Ces deux premiers tomes sont là pour planter le décor de l'ensemble de l'oeuvre de Sandra Moyon (en tout 4 tomes), pour permettre au jeune Luhan de découvrir sa vraie nature, le destin qui lui est destiné et son engagement difficile dans la libération de son peuple, tiraillé entre cette volonté, tant ses semblables sont proscrits, son propre destin et un certain attachement avec la famille Denoir.
Ce sont donc deux volumes, parfois trop longs dans les descriptifs, qui répondent aux critères reconnus de la Fantasy (imagination, destin, magie, sorts) avec une grande fluidité dans le style. Je les ais lu à rythme constant, par la qualité des rebondissements de ce récit, sans passion excessive mais avec plaisir. Mon regret reste le fait que ce ne sont que l'introduction à deux autres volumes qui devraient être plus vifs et entrainants et que je ne les ai pas à lire dans la continuité

Lien : http://passiondelecteur.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Video de Sandra Moyon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sandra Moyon
Présentation Nouvelles d'un Myrien - Sandra Moyon
autres livres classés : sorciersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1603 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre