AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094786185
Éditeur : Editions Plume Blanche (01/11/2016)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Mon frère, si tu crois encore assez en quelque chose pour t’y raccrocher, fais-le ; car je vais te retrouver et te tuer.

Si votre cœur est animé par la vengeance, que devient votre âme ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Clemocien
  14 janvier 2017
Me voilà à nouveau en train de rédiger mon avis sur ce magnifique roman car tout mon texte a été effacé ! Je ne suis plus "à chaud" mais vais tout de même essayer de retransmettre ce que j'avais essayer d'exprimer la 1ere fois !
Mon avis commençait ainsi : C'est pour quand la suite ?
Autant dire que j'ai carrément adoré cette lecture, pourtant ce n'était pas gagné ! En effet, si ce n'est la couverture qui m'a tout de suite attirée, le résumé plus que succin et ne révélant pas grand chose de l'intrigue ne m'a pas vraiment emballée ! Je suis pourtant passée outre après avoir fait quelques recherches sur cette réédition.
Ma lecture a également plutôt mal commencé car le 1er chapitre, dont le narrateur n'est autre que le fils de Ray Shepard, est très lourd ! C'est un chapitre introductif, dans lequel l'auteur en profite pour décrire l'univers qu'elle a mis en place est qui est très riche. de plus, lorsqu'il est fait mention de la "part animale" de chaque être, j'ai tout de suite fait le rapprochement avec les royaumes du nord de Philip Pullman; cela m'a un peu refroidie, non pas que je n'ai pas aimé les royaumes du nord, lus plus jeune, mais parce que le roman me semblait tout de suite moins original. Pourtant, la comparaison avec les daemons s'arrête là, même si en rédigeant ces lignes la 1ere fois, je me suis rendue compte que l'on retrouvait également le concept de séparation de l'homme et de l'animal.
Mal parti comme je le disais, mais une fois le 2nd chapitre entamé, j'ai été totalement transportée dans l'univers de l'auteur !
Petite bémol sur l'objet livre : chaque chapitre débute par un dessin qui reprend l'illustration de la couverture. Cela est plutôt sympathique mais le dessin déborde systématiquement sur le texte, ce qui est légèrement gênant.
Pour en revenir au roman, l'univers et les personnages mis en place par Morgane Rugraff sont absolument géniaux ! et l'intrigue n'est pas en reste ! Malgré le grand nombre de personnages présentés (il faut à chaque fois associer le nom du personnage et de son animal - je dis animal pour simplifier, mais cela est bien plus complexe -) nous ne sommes à aucun moment perdu. Morgane joue avec ses personnages, sur lesquels nous apprenons petit à petit, elle fait se croiser les chemins et liens de vie et nous surprend plus d'une fois dans les découvertes d'éléments nous permettant de faire tout un tas de suppositions qu'il nous tarde de pouvoir vérifier ! J'ai pour ma part découvert une grande conspiration (quoi je vois le mal partout ?).
Elle a doté ses personnages principaux d'un lourd bagage, plusieurs d'entre eux ayant eu une enfance plus que difficile, comme nous le découvrons au cours du roman et de caractères pas vraiment aimables ! Elle réussi le pari de nous faire apprécier et nous attacher à certains de ces personnages détestables !
J'ai encore les pensées toutes embrouillées en écrivant pour la 2nde fois cet avis, envie d'en savoir plus sur les gouttes pourpres (je suis vraiment intriguée par Brewen et Ryo), je suis quasi-persuadée que les souvenirs de Ray ne sont pas tout à fait vrais et, sans vouloir spoiler, je ne sens vraiment pas Léane (rapport au nom qu'elle cite et au dernier souvenir de Jack notamment). Ah oui, tout au long du livre, nous sommes fréquemment plongés dans des flashs back, qui nous permettent de découvrir des évènements passés essentiels et les liens entre les personnages.
Les pages se tournent toutes seules, avec un seul but: savoir comment vont évoluer les choses, cela sera-t-il ce que nous attendions ? pourtant, en même temps, on ne veut pas les tourner ces pages, pour ne pas arriver à la fin et devoir quitter Penngrad.
Ma seule petite critique au final, sera le triangle amoureux proposé par l'auteur entre Ray/Kaily et Matt, et surtout les réactions de Kaily.
Bref, j'espère que cet avis tout décousu vous donnera plus envie de découvrir ce magnifique univers qu'il ne vous fera peur (ce n'est pas mieux la deuxième fois je crois). En tout cas, je peux vous dire que je suis devenue une fan inconditionnelle de Ray Shepard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nenvyal
  07 janvier 2017
Coup de ♥ !
Je lorgne depuis un moment sur cette saga, depuis que je l'ai vu aux Editions Valentina. Mais TADA, une réédition de cette saga chez les éditions Plume Blanche. Ouiiiii !
La couverture est magnifique, attirante et envoûtante. J'ai envie de me plonger dedans comme dans le livre d'ailleurs. Elle est signée Mina M.
Le résumé donne le ton du roman et ce n'est pas pour me déplaire. Nous sommes prévenus. =D
« Mon frère, si tu crois encore assez en quelque chose pour t'y raccrocher, fais-le ; car je vais te retrouver et te tuer. » ♥ ♥
J'ai vraiment eu du mal à lâcher le roman à part pour réviser.
Comment ça commence, l'espèce de petit prologue, me donne une hantise et le sourire en même temps. Vous verrez, il y a quelques éléments et on se dit : « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? ». Hiii
J'étais de suite plongée dans le roman. On apprend à connaitre les personnages, cet univers se dévoilant à chaque page et j'ai adoré essayer de comprendre le fonctionnement du fluide, des âmes et du corps. Vous êtes perdus ? C'est bien, moi aussi ! Naaaan, je rigole. Je suis intriguée par le concept mis en place par l'autrice. J'ai pensé à « A la croisée des mondes » (vu juste le film), pour le concept partenaire. Si vous avez peur, ça n'a rien à voir. L'autrice construit un univers fort intéressant, entraînant et prenant.
Au début, nous rentrons sagement dans ce monde en découvrant les personnages et les quelques conceptions de ces âmes pouvant sortir du corps à travers un fluide, se nomme le spectre. C'est votre compagnon, votre partenaire, une partie de vous. J'adore l'idée !! Rajoute l'alchimie et ça fait des étincelles. *-* Ça donne un côté mystique un peu.
On se demande, Ray, qu'est-ce qu'il a de particulier ? Nan, c'est vrai, le roman porte son nom et c'est une personne fort, fort intéressante. le résumé ne dévoile rien de l'histoire. Gni gni !
À chaque page j'étais de plus en plus conquise par l'univers et les personnages. Des petites révélations, données se révèlent. Les personnages se dévoilent encore et toujours. Il y a beaucoup et les points de vue nombreux nous permettent de voir ailleurs, de plus nous interroger, d'être plus complet à cette société et à ce qui l'entoure. C'est vrai que le fait qu'il y en ait plusieurs et de voir ailleurs font que nous sommes super méga content en apprenant plus sur les personnages et les conséquences avec les petites miettes d'informations déposées ici et ailleurs. Ça renforce le roman.
Il y a une atmosphère spéciale quand on lit : on ne veut pas lâcher le roman, on veut découvrir plus loin l'univers, on se demande si ce n'est pas le calme avant la tempête et les protagonistes sont différents, semblables, mystérieux, méfiants, naïfs, observateurs, menteurs, ténébreux... BOUYAAA ! tout ça, fait qu'on continue à tourner les pages. C'est un premier tome prenant, entraînant avec une atmosphère BOUYAA.
Une atmosphère légère nous transportant du début à la fin en n'oubliant pas tout ce mystère et cette force entourant le récit. BOUYAAA ! Ça chouchouille dans la tête ! =D
Ray est une personne mystérieuse, ténébreuse, assez perturbée mais attachant et adorable. Par contre, au fond ça reste un bâtard. =D Il doit composer avec ses problèmes intérieurs et tout ce qu'il lui arrive. C'est une bombe à retardement dès qu'on le croise en fait. Attention, si vous le croisez, vous risquez de faire BOOM. Hé hé ! Ne brûlez pas hein ! MOUHAHAHA. Petit à petit, il va (re)découvrir un autre aspect de la vie. Il reste énigmatique, hypnotique (demandez à une personne *rire* ). J'ai vraiment eu du mal à le cerner, surtout vers la fin. xD
Kaily est toute simple. Naïve, elle voit le bon côté des personnes sans pour autant oublier les mauvais. Elle est pétillante, curieuse… C'est un peu un personnage lambda qui se découvre mais un personnage sympathique, attachant et qu'on adore. Sa personnalité fat sa force. Timide, sans confiance en elle, va se révéler aux contacts des autres. Elle va briser sa coquille. Elle est comme un petit oisillon qui demande à s'envoler. Y a un truc que je ne suis pas fan concernant ses sentiments =P
Mariah est bien mystérieuse également. Elle ressemble à Ray d'une certaine manière, le côté sombre. Elle a des idées précises, des buts et autre chose. Bornée, du caractère, hautaine parfois avec une confiance en elle qui donne sa détermination.
Tant d'autres personnages vont compléter tout ce petit monde… pour le meilleur et pour le pire. =D Oui, y en a pas mal d'autres comme Matt (il s'interroge beaucoup, calme, posé mais attention =P) entre autres. *-* Y en que j'avais envie de secouer tellement qui sont idiots, d'autres les tuer, beh parce que c'est eux. HA HA
Nous passons par toutes les émotions. Préparez-vous, je suis restée choquée. C'est sensationnel, dans une scène y a plus qu'une émotion. Je n'ai pas envie de spoiler du coup c'est dur à expliquer. Dans une même scène, en gros, nous pouvons ressentir autant d'amour que de haine. ;) Je m'arrête là. Morgane Rugraff, je te hais. =D
Je veuuux la suiiiite, troooop d'interrogations, trooop de mystères, je veux savoir la vérité, je veux tout savoir ! Perturbant certains éléments, on aurait dit mes partiels devant les Vrai/Faux et les QCM, l'éternel angoisse entre deux parties.. =P

Le roman est un champ de mine avec toutes ses informations qui forment la base de l'histoire. Cette dernière est prenante, entraînante et j'ai vraiment eu du mal à la lâcher. On alterne les points de vue, ça nous donne une bonne vision de l'univers et des personnages. Il y a beaucoup de moments de répit mais les gros yeux, les « Oh », les cris, les surprises face aux révélations, font monter la tension en crescendo. Oh putain, vivement la suite ! *-*
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sev59283
  02 mars 2017
Qu'est-ce que je vais pouvoir vous dire, cela vais être compliqué d'écrire cette chronique? On va essayer d'y aller par étapes pour que ce soit plus clair, sinon cela risque d'être du chinois.
Déjà, on va parler de la couverture donc elle est juste magnifique, sublime et je ne sais quoi encore. Mais vous avez regardé de plus près, la 4e de couverture avec son tigre blanc qui est juste sublime, mais comment y résister ? Vous avez compris pourquoi je voulais lire ce livre et ben, c'était pour cela, sa couverture et sa quatrième parce que non, je n'ai pas lu le résumé, mais ce n'est pas grave parce que sa couverture m'a parlé et c'est le principal.
En plus, j'ai dû attendre parce que l'éditrice a montré cette couverture, il y a quand même pas mal de temps, je pense que 6/8 mois avant sa sortie. Quand je l'ai reçu, je n'ai pas résisté au soir, je le commençais, je l'attendais impatiemment !
Bon, on commence par où, le début donc par le prologue alors à peine, j'avais fini de le lire que je disais à Sarah, je sais que ce livre, je vais l'adorer. Alors faut le dire clairement, il n'y a pas 150 000 livres qui nous font cet effet-là et il y en a encore beaucoup moins où vous n'êtes même pas à 30 % de votre lecture que vous savez déjà que cela va finir en coup de coeur. Je peux vous dire que lui, il en fait partie.
Alors, parlons de cette histoire parce que faut bien en parler un petit peu forcément vu qu'il faut bien que je vous explique pourquoi j'ai eu un coup de coeur pour ce roman. C'est là où cela va être compliqué, car je trouve toujours plus compliqué d'écrire une Chronique coup de coeur que les autres chroniques.
On va donc faire la connaissance de Ray Shepard et de son équipe les UCB. Dans ce monde, les humains ont une particularité, leur âme scindée en deux, une moitié dans le corps humain et une seconde qui grâce à un fluide permet de faire apparaître un spectre qui est de forme animale.
Avant de continuer, on va justement parler 2 minutes de ces spectres. Parce que c'est là où l'auteur a commencé un vraiment m'accroché pour de bon même si déjà, j'aime beaucoup l'idée. Les spectres sont des animaux et pour la plupart, ce sont des Félins, oui, on sait il y a déjà le tigre blanc, mais à quoi s'ajoutent un ocelot, une panthère noire, un lynx, un léopard bref, une grosse partie féline et donc mes animaux préférés. On peut ajouter l'aigle royal aussi que j'adore. Bref comment vous dire que l'auteur avec ces spectres, elle a gagné beaucoup de points
Revenons-en à notre histoire donc dans cet univers, il est courant de faire des batailles de spectre donc c'est normal que je parle d'équipe et on va les suivre pendant préparatifs pour le tournoi qui s'annonce.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là parce que même si les combats que l'auteur décrit est juste magique à côté de cela, il y a tout un aspect plus sombre et qui concerne surtout Ray et on sera au fil de notre lecture quelques autres personnages sont concernés, mais cela, je vous laisse le découvrir.
On se retrouve donc avec Ray Shepard qui est un personnage très particulier, il a un charisme fou, mais en plus de cela, c'est un personnage très, très compliqué et qui est amnésique. Son absence de souvenirs, son esprit torturé par ses cauchemars son caractère font de lui un personnage très renfermé sur lui-même. Il est tellement mystérieux mais tellement adorable au fond, mais qui se montre très dur envers lui-même et ses amis qu'on ne peut que l'aimer.
Justement, parlons de ses amis, on va commencer par Matt qui est son meilleur ami va essayer de l'aider du mieux qu'il peut sauf que s'est très compliqué d'aider quelqu'un comme Ray. Caractère de cochon bonjour. Il ne le lâchera jamais pourtant certaines fois, Ray va trop loin envers lui-même si nous, on le sait, c'est souvent pour le protéger.
Mariah est un personnage que j'ai beaucoup aimé qui est, elle aussi, très mystérieuse même si j'ai compris très vite qu'elle était très spéciale et j'ai très vite compris pourquoi je ne vais pas m'étendre sur son sujet parce que l'auteur a fait quelque chose que je n'ai pas apprécié ! Non, ce n'est pas juste.
Ensuite, on a Kaily qui est un personnage qui évolue beaucoup dans ce premier tome, mais qui malheureusement va vivre une fin de tome très compliqué. L'auteur lui en fait pas mal baver.
On a aussi Jack qui va avoir un rôle assez important, c'est le frère de Kaily qui est aussi le leader de l'équipe concurrente. Il cache certains secrets que l'on découvrira au fil de notre lecture. Il ne supporte pas que Ray s'approche de sa soeur qui elle fait tout le contraire.
Il serait temps de parler un peu des méchants, on a Jim qui est un personnage qui est assez spécial conditionné par son Maître. Il va faire la rencontre avec Mariah qui va un peu changer sa vie. Sauf que l'emprise de son Maitre est beaucoup plus forte.
Justement, ce Maître, j'ai compris assez vite sa véritable identité par contre tout au long du tome, on découvre sa folie, sa cruauté, sa perversité, bref, il est ignoble dégueulasse répugnant et j'en passe.
On a aussi deux « sociétés secrètes » dont l'auteur nous parle, mais pas dans le détail et j'avoue qu'elle m'intrigue énormément.
Bref, je crois que je vais arrêter là, j'ai juste eu un énorme méga coup de coeur pour cette histoire. C'est une lecture très intense, les combats de spectre sont tellement bien décrits que l'on s'y croit les personnages sont tellement charismatiques, sont tellement bien décrits, construit et tellement réel (j'aimerais bien avoir leur spectre). L'intrigue est super bien construite, l'auteur nous fait découvrir son univers tout en laissant le mystère sur beaucoup de choses. Au fil des pages, elle lâche certains indices, mais à la fin du premier tome il y a encore beaucoup de zones d'ombre et au vu de la fin, on se demande comment tout cela va finir. On a encore deux tomes pour le découvrir et j'ai vraiment hâte de les lire. L'auteur a créé un univers juste magique, avec les spectres et l'alchimie, mais tout aussi mystérieux avec l'amnésie de Ray et tout ce qu'il l'entoure. Aller, c'est tout, j'arrête là, je veux juste avoir la suite et attendre 1 an, ça va être long. En attendant, vous foncez le lire !
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sorcier
  02 avril 2017
Ray Shepard est une lecture qui m'a chamboulé à bien des niveaux, n'en ressortant pas indemne.
Dès le départ, Morgane plonge le lecteur dans une ambiance sombre et inquiétante, démarrant pied au plancher. J'ai été immédiatement happé par cette atmosphère oppressante, pour ne plus en ressortir. Il se dégage rapidement quelque chose d'envoûtant, de terriblement attirant.
Les personnages mis en scène y sont pour beaucoup, car la plupart ont du charisme à revendre. Morgane leur a donné à chacun une personnalité et une aura qui les rendent aussi intriguants qu'attachants, et même détestables pour certains. J'ai vraiment aimé le fait que Morgane s'attarde sur chacun d'entre eux, permettant au lecteur de connaitre leur histoire, leurs sentiments, leur personnalité... Elle leur donne une profonde humanité.
Ray Shepard, le personnage principal, est l'exemple même du charisme. Imparfait, il est surtout complexe et mystérieux. Je ne l'ai jamais trouvé mauvais, car selon moi, son vécu l'a poussé à adopter une attitude pour le moins asociale, mais je me suis toujours persuadé qu'au fond, il a une belle personnalité. Je suis parvenu à m'attacher à lui, car il défend de belles valeurs et sa psychologie est très travaillée.
J'ai aimé la plupart des personnages, comme Kaily (qui se révèle de plus en plus intéressante au fil de l'histoire) ou encore Matt. Mais mon personnage préféré avec Ray Shepard est assurément Mariah. Elle dégage quelque chose qui est à la fois sauvage et mystérieux. C'est une fille maligne, avec ses qualités et ses défauts, que j'ai trouvé vraiment attachante. Comme Ray, elle possède un magnétisme qui intrigue et fascine en même temps.
Ce qui fait la force des personnages également est leurs interactions. Elles sont très travaillées, naturelles et intimistes. Les émotions sont de ce fait très palpables, à un point tel que j'avais toujours l'impression de me trouver aux côtés des personnages et de vivre leurs situations.
L'écriture de Morgane magnifie tout cela. Même dans les passages où elle s'attarde sur les sentiments des personnages, je ne me suis jamais ennuyé, tellement elle parvient à rendre le tout vraiment prenant. Les mots sont soigneusement choisis, réfléchis, bref, son écriture m'a charmé par sa fluidité et sa puissance émotionnelle.
Quant à l'intrigue, celle-ci est d'une grande cohérence. Elle est bien pensée, construite avec soin, Morgane prenant le temps de distiller les infos mais sans en faire trop, gardant toujours l'effet de surprise. Rien n'est laissé au hasard, les nerfs du lecteur étant mis à rude épreuve. Certains évènements m'ont même déchiré le coeur, c'est dire. Entre trahisons, coups de théâtre et flashbacks, le lecteur en a pour son grade. Là aussi l'émotion est au rendez-vous, car Morgane s'attarde également sur les relations familiales, donnant du corps à l'ensemble et un surplus de sensations. C'est en cela qu'il y a finalement beaucoup à apprendre d'une telle histoire, car malgré sa noirceur, elle prône de belles valeurs et une humanité indéniable, nous faisant comprendre l'importance des relations et la soif de pouvoir de l'humain, entre autres choses.
Dernier point et non des moindres : la magie utilisée. C'est bien simple, l'ambiance urbaine et réaliste du roman donne encore plus de mordant au système de magie. L'alchimie est quelque chose qui m'émerveille, me faisant penser à la sorcellerie, et l'utilisation du double animal, reflétant la moitié d'âme de la personne, rend cette magie délectable. Les combats sont décrits avec une intensité et une précision qui m'ont laissé sans voix. C'est imagé au possible, et les sensations sont électriques. Morgane a donc donné à sa magie (et même à l'ensemble de son oeuvre) un côté à la fois original et intimiste.
J'ai du mal à décrire à quel point cette lecture, à la fois fascinante et envoûtante, m'a marqué. Cette histoire est plus mature qu'il n'y parait. Morgane a construit un univers avec ses propres codes. Un univers sombre, attachant, oppressant par ses personnages et leurs mystères.
Ray Shepard est un coup de maître de la part de son auteure, et un sacré coup de coeur pour ma part. Honnêtement, Morgane a tout d'une grande, et son livre mérite vraiment d'être connu par le plus grand nombre. Oui, ce n'est pas un classique et il n'est pas publié par une grande maison d'édition, mais le talent ne se range pas dans une case. Morgane en a énormément, de même que les éditions Plume Blanche. Car pour avoir accepté de publier un roman aussi magnifique, il en faut certainement, de même qu'une intuition indéniable.
Lien : http://for-ever-dreamer.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aliybooks
  08 février 2017
Un grand merci aux éditions Plume Blanche pour m'avoir permis de découvrir cette oeuvre et pour leur confiance.
Plume Blanche est une maison d'édition que j'apprécie tout particulièrement et qui, jusqu'à présent, a su me convaincre à travers leurs différentes parutions.
J'étais vraiment impatiente de découvrir le premier tome de cette nouvelle saga et je peux vous dire que cette lecture est un véritable bijou, une pépite !
Ray Shepard est jeune homme pleins de mystères et qui est à la tête d'un groupe nommé les UCB, composé de duellistes tous aussi meilleur les uns que les autres. Même si l'un de ces but et de remporter le plus de combats et de hisser en tête du classement son équipe, il ne reste pas moins animé par une seule et unique chose : la vengeance. Et pour réussir à se venger de son frère aîné, à cause de qui il a tout perdu, il doit devenir plus fort, quitte à entraîner, contre son gré, ses amis dans une mort quasi certaine.
La première page du prologue commencée, j'ai su directement que je ne ressortirais pas indemne de ma lecture. J'ai été transpercé en plein coeur par l'écriture de Morgane Rugraff, par la facilité déconcertante avec laquelle les mots dansaient sous mes yeux. Fluide et addictive, la plume de l'auteure est vraiment entraînante et nous amène, sans aucune difficulté dans un nouveau monde.
Penngrad est un univers vraiment impressionnant. Il est d'ailleurs sensiblement identique au nôtre, avec des détails plutôt irréels. Grâce au Fluide, chaque personne est dotée d'un spectre animal avec lequel il est amené à combattre. On peut ainsi dire que l'âme se scinde en deux ; une part humaine et une autre part animale.
Comme nous sommes très vite plongé dans le vif du sujet, j'avais une certaine inquiétude quant à la complexité des informations importantes à retenir dans le lieu où nous évoluons. Mais finalement, chaque élément est introduit de la meilleure manière qui soit. On en apprend un peu plus à chaque page, nous laissant le temps d'assimiler tout ce qu'il y a à savoir. Et autant vous dire que rien n'est laissé au hasard.
Je ne saurais comment vous décrire mon ressenti. J'ai dévoré ce roman et j'ai même regretté de l'avoir lu aussi vite. Et pourtant, j'ai essayé de prendre mon temps, je vous assure. Surtout quand on sait que le second tome paraîtra que l'année prochaine.
L'histoire à ce petit côté sombre qui m'a tenu en haleine pendant 376 pages. Je ne compte même plus tous les rebondissements et toutes les découvertes que nous faisons au fur et à mesure que les pages filent entre nos doigts. Vous ne trouverez pas un seul temps mort et c'est avec peine que vous réussirez à reprendre votre souffle. Et pourtant, il le faut. Parce que lorsque vous prenez le risque de débuter ce roman, il faut vous préparer à passer par toutes les émotions possibles.
Et cette fin… Je n'ai jamais autant été frustrée par un tel cliffhanger. Je me demande encore comment je vais pouvoir survivre jusqu'en 2018 !
Les personnages sont vraiment l'un des points les plus positifs de ce roman. Ils sont tous différents, loin des clichés habituels que l'on retrouve de plus en plus, notamment dans le Young Adult. Ils ont des faiblesses, comme des défauts, avec pour chacun, des motifs personnels les poussant à agir de telle ou telle façon. Cet aspect-là les rends beaucoup plus proche de nous, lecteurs, et nous permet de les apprécier, tous, sans aucune exception.
Vous dire que je n'ai pas eu quelques petites préférences et que certains ne m'ont pas déplu serait mentir, mais j'estime que lorsqu'un personnage nous agace par sa manière d'agir, c'est qu'une part du contrat est réussit. C'est une façon de prouver qu'il dégage quelque chose et qu'il apporte, à sa façon, quelque chose à l'histoire.
Pour conclure ce premier tome de la trilogie Ray Shepard est pour moi une véritable réussite. Cette oeuvre mérite sa place aux côtés des plus grands noms de la fantasy. J'ai vécu une aventure tellement palpitante que je pense en avoir encore pour quelques mois avant de m'en remettre pleinement.
Je ne peux que sincèrement vous conseiller de vous ruer en magasin pour l'acheter. Vous ne pourrez pas le regretter !
Lien : http://aliybooks.weebly.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
ChristelAsChristelAs   15 août 2017
— Comment pourrais-je oublier ? Tu ne comprends pas. J’aurai beau tourner la page, je resterai toujours dans le même livre. Le commencement de mon histoire sera toujours le même, mon présent ne changera pas. Quant à mon futur, c’est à moi de l’écrire.
Commenter  J’apprécie          20
ChristelAsChristelAs   15 août 2017
— L’amour ne se commande pas, Ray.
— La connerie non plus, apparemment ! Et ne me parle pas d’amour ! Tu n’y connais rien. Tu n’es qu’une gamine qui se laisse submerger par des émotions et des envies. Ce n’est pas ça l’amour ! L’amour, c’est du désir, le besoin d’être avec l’autre, de l’avoir à ses côtés constamment et de lui faire
plaisir en lui faisant comprendre qu’il est l’unique but à notre vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChristelAsChristelAs   15 août 2017
Il habitait seul depuis tellement longtemps qu’il ne savait plus ce qu’était la vie en communauté. La solitude ne lui pesait pas, bien au contraire, il l’aimait particulièrement. Elle était sa compagne, son quotidien, celle qui le suivait sans relâche. La seule qui ne l’abandonnerait jamais.
Commenter  J’apprécie          00
ChristelAsChristelAs   15 août 2017
Tu devrais savoir que la puissance attise les convoitises.
— Et toi tu devrais savoir que la traitrise attire les coups.
Commenter  J’apprécie          00
ChristelAsChristelAs   15 août 2017
— Jack, il m’a souri !
— Non, il a souri, Kaily, la corrigea-t-il en levant les yeux au ciel. La nuance change tout.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : alchimieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le Seigneur des Anneaux

Quand les trois tomes du Seigneur des Anneaux ont-ils été publié ?

1954 et 1955
1959 et 1960
1963 et 1964

15 questions
245 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur ce livre