AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0872KTGQ6
264 pages
Éditeur : (12/04/2020)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Clara a 38 ans, un bouledogue nommé Pharaon, et un travail de comptable dans une société qui vend des frigidaires. Elle aime les jeux de grattage, le dessin, les vêtements à paillettes et les hommes aux yeux clairs.
Aux yeux de ses parents, elle a raté sa vie puisque :
1/ Elle n'a jamais visité Prague ni Riga...
2/ Elle a rompu avec son petit copain et ne peut pas avoir d'enfants.
3/ Elle n'est pas propriétaire de son logement (avec un pè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Leslecturesdemamannature
  23 juillet 2020
Ce roman feel-good au ton humoristique vous permettra de voir votre vie autrement car Clara, elle, a toutes les raisons d'aller mal et pourtant elle reste pétillante malgré quelques névroses. Célibataire à 38 ans depuis sa dernière relation qui a pris l'eau à cause de difficultés à concevoir un enfant. Elle est fan de BD et espère devenir une dessinatrice célèbre. Elle aime aussi les jeux de grattages, les vêtements à paillettes et son fidèle compagnon, un bouledogue nommé Pharaon. Trop gentil, elle ne sait pas dire non et se retrouve à rendre service à défaut de penser à elle. Aux yeux de ses parents, elle a raté sa vie, dyslexique elle n'a pas pu faire de grandes études alors que sa mère est enseignante, elle n'est pas propriétaire alors que son père ne jure que par l'immobilier et pour couronner le tout sa soeur Margot est "parfaite", elle a fait de grandes études, a un super job, deux beaux enfants, un bel appartement et a même réussi son divorce! Comment dans cette situation ne pas être jalouse....
Clara va pourtant se prendre en main même si elle ne trouvera pas l'approbation de ses proches, elle va s'inscrire dans un cours pour apprendre à créer une BD. Elle y rencontrera Bastien qui fera battre son coeur! Mais l'arrivée de Margot dans cet atelier va encore tout faire flancher. Pour autant Clara va essayer de surmonter cela. Et elle pourra compter sur le soutien de ses amies Léna et Emilie et de sa nounou Nicole. 
Clara est une jeune femme dynamique, indépendante, une femme comme beaucoup d'autres avec une touche d'autodérision en plus qui est charmante c'est d'ailleurs grâce à cela qu'elle pourra séduire celui qu'elle désire. Elle m'a beaucoup touché mais aussi fait beaucoup rire. La voir évoluer et s'épanouir était très sympathique. Nous la laissons à  la fin, plus libre et plus affirmée. Une Bridget Jones à la française! 
L'autrice aborde à travers Clara et son entourage beaucoup de sujets d'actualités comme la stérilité, la maladie, la solitude... Elle nous montre aussi que les apparences ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent ainsi le couple de parents de Clara est loin d'être parfait, et Margot va finir par flancher. Alice Nevoso derrière l'humour nous montre la vie, la vraie avec ses difficultés et une touche de paillettes! 
Je vous conseille ce premier roman surtout si vous avez aimé Bridget Jones. La lecture est très agréable et fait du bien au moral car très rafraîchissante. Un roman idéal pour les vacances! Je remercie sincèrement Alice Nevoso pour l'envoi de son roman en version e-book.
Lien : https://leslecturesdemamanna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TigrisLeonum
  21 mai 2020
En ce moment, la vie, ça va pas. Beaucoup de stress, une grosse envie de tout laisser tomber bref, un manque de motivation et de positif, ce qui malheureusement me rend également très peu productive. Ce qui est un problème, quand on doit alimenter un blog de façon régulière. Heureusement pour moi, j'ai une liste de romans à lire, une liste de films et séries à regarder et ça, ça me donne des articles à écrire où j'ai juste à discuter de ce que j'ai lu et vu. Et récemment, j'ai pris énormément de plaisir à lire un roman en particulier, parce que j'ai trouvé une sorte d'écho entre ma vie et celle de l'héroïne. Je suis loin d'être dans son cas, mais il reste des similitudes appréciables et j'ai tout bonnement adoré le roman, qui devient mon premier gros coup de coeur de l'année 2020. Et ce roman, c'est bien sûr : « Jalouse, moi ? Pourtant, j'ai une vie passionnante! ». Je vais vous expliquer pourquoi.
« Franchement, ma vie pourrait être pire : je pourrais être mariée à tueur en série qui cache sous son lit un fusil de calibre 7 ; je pourrais habiter une maison troglodyte ou avoir des vers intestinaux et d'atroces démangeaisons. »
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant le roman. Certes, le résumé indique qu'il s'agit d'une romance et comme certains le savent, la romance, c'est loin d'être « mon truc ». Mais je vais vous dire ce qui est mon « truc » : Clara. Cette héroïne est juste tellement touchante, drôle et remplie de bonté qu'il est tout bonnement impossible de la détester. Et puis, je lui ressemble bien plus que je ne souhaite l'admettre. Par exemple, comme elle, je peux m'imaginer des milliers de scénarios au sujet d'une situation plutôt que de demander des explications directement aux personnes concernées et m'éviter les qui-pro-quo gênants par la suite. Comme elle, j'ai des rêves plein la tête et je ne fais rien pour les réaliser, et quand je le fais, je passe mon temps à imaginer ce qui pourrait rater. Heureusement pour moi, je n'ai pas sa famille… Youpi ! Avant de lire ce roman, je n'avais pas trop le moral. Comme je l'ai dit, en ce moment, ça ne va pas vraiment fort. Mais après cette lecture, j'ai juste envie de rire à à peu près tout, de « sourire à la vie » et d'aller danser avec mon chat (il est moins villain que celui de Margot, promis).
Revenons sur Clara. Une jeune femme de 38 ans, célibataire, travaillant comme comptable dans une petite entreprise, une vie rangée mais un peu solitaire, avec comme seul confiant son chien. Et en plus de ça, on rajoute la soeur qui réussit tout brillamment, les parents qui la traitent comme si elle ne faisait pas partie de la famille et qui se focalisent plutôt sur la soeur qui réussit. Et malgré ça, on comprend d'emblée que Clara est la plus sympathique et la plus bienveillante de tous. La plus vraie, surtout. Clara, c'est une jeune femme qui a peur de se lancer parce que ses parents lui ont toujours dit que quoi qu'elle fasse, elle n'aboutirait à rien, qu'elle resterait une ratée. Et j'ai été tellement émue, fière et heureuse de la voir évoluer et s'épanouir tout au long du roman, à travers des rencontres et une acceptation de soi (qui est toujours très compliquée) progressive. C'est vraiment un des personnages de romans qui m'a le plus touché récemment, probablement parce que ma situation actuelle s'y prête.
J'aurai pu avoir de la peine pour le personnage de Margot si la fin ne laissait pas sous-entendre qu'elle jouait un rôle. Je pense que la fin lui convient, c'est un beau revirement de situation mais on sent aussi qu'elle refuse de voir sa soeur enfin trouver le bonheur et que c'est elle, désormais, qui devient jalouse. Je pense cependant qu'il pourrait être intéressant de faire un roman de son point de vue, pour voir comment elle voit réellement Clara et apporter un peu plus de profondeur à ce personnage, peut-être en lui offrant le même parcours qu'à sa soeur, soit une sorte d'acceptation de qui elle est et lui permettre de peut-être renouer avec sa soeur pour tisser un vrai lien familial. Je vois ça beaucoup trop en rose je pense, mais je ne peux pas m'en empêcher… J'ai plus ou moins cette relation avec ma soeur. Je l'ai longtemps détesté de toujours tout réussir et d'être la petite fille modèle parfaite, jusqu'à ce que je trouve ma propre voix et que j'accepte ce que je suis devenue. Et depuis, on est quasi-fusionnelle.
« Cette fois-ci, nous allons visiter le rayon aspirateur ! »
Le côté romance m'a beaucoup touchée, tout simplement parce que Bastien a les mots justes. Il est sincère, il est drôle, il est motivant et il soutient Clara quoi qu'il arrive. Ils ont des passions communes, mais le plus important pour moi c'est que Bastien trouve les bon mots pour faire comprendre à Clara qu'elle ne devrait pas avoir honte de qui elle est et qu'elle n'a pas à vivre dans l'ombre de sa soeur. A mes yeux, c'est ce qui rend cette romance belle et spéciale, bien plus que n'importe quelle romance en vogue en ce moment. du coup en conclusion, je vous recommande simplement de lire ce roman, quelle que soit votre humeur. Que vous soyez triste, déprimé, heureux ou juste « bien », ce roman saura créer des échos en vous et vous donner le sourire et la pêche en seulement 224 pages !
Lien : https://tigrisleonum.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Satinesbooks
  31 août 2020
Je remercie chaleureusement Alice Nevoso. Je suis très touchée lorsque des auteurs prennent le temps de s'intéresser à mon travail et encore plus lorsqu'ils me proposent de lire leur roman en service presse. C'est ce qu'Alice a fait et je l'en remercie. Je pense que mon expérience de lectrice et, par prolongement, de blogueuse/chroniqueuse me permet, chaque jour d'y voir plus clair. Si le genre feel-good ne me rebute pas, je ne suis plus aussi réceptive qu'avant. Je trouve ça sympathique, agréable mais ça ne va pas plus loin pour moi. Ce mois-ci, c'est la troisième chronique que j'écris en me disant que je ne prends plus autant de plaisir à découvrir ce genre.
Malheureusement pour ce roman, il va suivre un peu la même direction que deux autres romans lus ce mois-ci. Sympathique lecture mais sans plus. Je n'ai pas sauté au plafond, je ne me suis pas tordue de rire mais cela ne m'empêche pas d'avoir passé un moment agréable.
On fait la rencontre de Clara qui a 38 ans. J'ai eu beaucoup de mal avec Clara, dès le départ. Pourquoi ? Si dans le roman, il est souligné qu'il est normal d'être jalouse de sa soeur. Déjà, là, ça me pose problème. Jalouse ? Vraiment. Qu'on puisse ressentir un petit sentiment d'envie, je peux le comprendre, en revanche, de la jalousie, j'ai un peu plus de mal. Je trouve que le terme est fort. Après, ceci est ma conception de la relation entre soeur mais jamais je ne pourrais être jalouse de ma soeur. Au-delà de ce sentiment que je ne comprends pas, j'ai trouvé que Clara se plaignait beaucoup (peut-être que ça fait partie du package… je ne sais pas). Quand j'ai lu le résumé et que j'ai vu un personnage plus âgé que ceux que je peux découvrir habituellement dans mes lectures, j'étais plutôt contente. Finalement, je n'ai pas trouvé de grandes différences avec un personnage de 25/30 ans puisque Clara reste un peu immature pour son âge.
Ce roman est très facile à lire. La plume de l'auteure est très abordable et dynamique. Il ne souffre pas de longueur et nous propose de faire la connaissance de Clara particulièrement mais beaucoup de personnages gravitent autour de Clara : Margot, sa formidable soeur que Clara jalouse pour sa famille, sa beauté, son travail, sa classe naturelle. Il y a quelques scènes qui portent à sourire, d'autres qui révoltent un peu (je pense surtout à la position de Clara dans sa famille).
On a des thématiques qui se dessinent et qui peuvent pousser le lecteur à s'interroger. En effet, à 38 ans, Clara a l'impression de ne pas avoir réussi sa vie parce qu'elle n'est pas propriétaire, qu'elle est célibataire, sans enfant, avec un job alimentaire. de plus, le regarde de sa famille sur sa condition (de manière générale) est effrayant. Cela pousse quand même à s'interroger sur la société actuelle. Faut-il être propriétaire pour être heureux ? le regard de la société sur les personnes célibataires et/ou sans enfant peut aussi être cruel. Puis… le point qui m'a le plus chagriné… La famille de Clara. J'ai beaucoup de mal à assimiler (je sais que ça existe, pas d'inquiétude, je ne vis pas dans un monde de bisounours) le fait que des parents peuvent établir une hiérarchie dans l'attachement des enfants. Comment on peut montrer que l'on est plus fier d'un de ces enfants et laisser le moins apprécié dans son coin ? Quelle horreur. J'ai aimé ce soulèvement de questions internes dans ce roman, c'est très agréable et ajoute une autre dimension, qui m'a plus plu.
La vie de Clara va prendre un autre tournant… L'arrivée de Bastien dans sa vie va tout changer, elle va se redécouvrir et se découvrir à travers le regard de ce jeune homme. Je trouve que ce personnage vient un peu détendre l'atmosphère assez pesante pour moi. C'est un personnage piquant qui va ajouter une bonne dose d'humour et de douceur. C'est très sympathique.
L'épilogue est particulier, j'aurais aimé en savoir plus sur la relation Margot/Clara. Finalement, ça reste en suspension pour moi. On n'en sait pas plus que ce que l'auteure propose et pour moi, c'est ultra frustrant. Mais cela correspond bien à l'état d'esprit de Clara : advienne que pourra ! On verra bien.
En définitive, si cette lecture est mitigée pour moi, je tiens à préciser que la lecture reste facile à lire. La plume de l'auteure vient dynamiser cette spirale de péripéties. Je n'ai pas franchement apprécié le personnage de Clara mais j'ai été, plus d'une fois, de tout coeur avec elle. Cette lecture va vous proposer une palette d'émotions et de sentiments vraiment large. On va passer du sourire à la tristesse, de la joie à l'injustice. Des thématiques modernes et originales se dessinent aussi : on parle de bandes dessinées, d'art, de dessins mais aussi de culture. C'est très sympathique. L'auteure décide aussi de mettre en avant un panel assez intéressant au niveau des relations : on a un couple d'amoureux et jeunes parents, on a aussi la relation entre parents enfants, entre soeurs mais aussi la relation de Clara qu'elle a avec elle-même. C'est une dimension sympathique.
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
yacinelicia
  08 juin 2020
Ce roman ne comporte pas de titre. Aussi, est-il un peu malaisé de résumer son essence et son contenu. Mais la phrase du début « Moi jalouse ? Pourtant, j'ai eu une vie passionnante. » pourrait donner une idée globale de ce roman. feel-good, une sorte de comédie légère optimiste, comme le définit l'auteure. On aurait aimé voir de vrais chapitres bien séparés distinctement qui auraient donné une vision plus claire et plus ramassée de l'histoire racontée
Le décor est planté dès les premières phrases suivantes :
Aux yeux de ses parents, la narratrice a raté sa vie puisque :
1) Elle n'a jamais visité Prague, ni Riga.
2) Elle a rompu avec son petit copain et ne peux avoir d'enfants.
3) Elle n'est pas propriétaire de son logement ( Avec un père agent immobilier, cela fait un peu désordre).
La principale antagoniste, à savoir CLARA, rêve de devenir une dessinatrice de BD célèbre. Elle aime les jeux de grattage et les hommes aux yeux clairs. Elle est à l'opposé de sa soeur Margot, qui est une beauté volcanique, qui foudroie tous les hommes qu'elle rencontre et qui a tout réussi dans la vie, même son divorce !
CLARA exerce aussi le métier de comptable dans une société de vente de frigidaires. Bien entourée par ses copines et des personnages sympathiques tels par exemple, Emilie, Léna ou sa nounou Nicole, elle mène une sorte de vie de bohème à Paris. D'autant plus qu'à 38 ans 1/2, elle a rompu avec son petit ami Adrien et se sent libre comme le vent. Elle raconte ainsi sa philosophie : » Dans la vie, il y a des moments où l'on est prête. Prête à arrêter de jouer à des jeux de grattage. Ou de fantasmer sur des artistes cons et machos. Prête à arrêter de se plaindre, prête à arrêter de jouer les Caliméro, prête à arrêter de détester les femmes enceintes, les femmes en couple et les femmes avec enfants ». Tout un programme !
Bien que jetée en « vrac », l'histoire n'est pas dénuée d'intérêt. Sans être flamboyant, le style est correct. Les phrases courtes employées sont d'un bon niveau de compréhension. Malgré sa « concurrence » avec sa soeur, Clara n'est pas vraiment jalouse et parvient à tirer son épingle du jeu dans des situations délicates et contradictoires, tout le long du récit. Il s'ensuit des épisodes assez truculents et hauts en couleurs. Dans l'ensemble, on peut classer ce roman comme une sorte de synthèse des comportements différenciés, mais pouvant être classés dans un même moule.
Bonne lecture en tout cas, si l'auteure parvient à mieux aérer son texte et à le diviser en chapitres bien apparents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aurelalala
  26 mai 2020
Si vous avez apprécié Bridget Jones, au moins pour l'ambiance et le style, vous devriez accrocher à Clara et son quotidien rythmé par une jalousie maladive qui se concentre sur sa soeur.
Le départ a été un peu difficile, j'ai eu besoin de me familiariser avec la plume, pas si fluide que cela selon mes critères durant les premières pages (mais peut-être que ça venait aussi de mon problème de panne de lecture dont j'ai parlé hier). Heureusement, ça n'a pas duré et j'ai pu suivre les aventures de cette héroïne, jalouse, parfois mauvaise langue mais surtout lambda. Elle a quelques défauts, elle en est consciente et c'est rafraîchissant.
Clara, c'est plus ou moins la bonne poire de service. Sa soeur lui demande de garder ses enfants, elle accepte même si elle n'en a pas envie par exemple. Son entourage estime que son poste de comptable manque de prestige et considère donc qu'elle Elle a des rêves qu'elle a muselés pour essayer de ne pas paraître trop ratée aux yeux de sa famille parfaite. Au final, c'est sans grand succès mais surtout, elle en est malheureuse.
Elle a une imagination débordante qui a tendance à la pousser à une interprétation faussée des événements. Je lui aurais bien conseillée les Quatre accords toltèques pour l'empêcher d'aller à la facilité et de commettre cette grosse erreur que nous faisons tous régulièrement : préférer déduire ce que les autres pensent plutôt que de demander ce qu'ils ont réellement en tête.
Clara, c'est une femme qui ne manque pas d'humour et d'auto-dérision, une carapace comme une autre même si elle n'a pas toujours conscience de porter cette armure.
C'est aussi une héroïne qui peut se montrer généreuse tout autant qu'égoïste. Alors oui, elle est névrosée mais elle se bat pour améliorer sa vie même quand le beau Bastien semble craquer sur sa soeur sexy. Elle ne lâche rien et est bien décidée à devenir un grand nom dans le monde de la BD, tout en ne perdant pas de vue qu'il faut bien commencer petit.
J'ai beaucoup aimé cette histoire qui, au-delà d'aborder une jalousie fraternelle excessive (et de le faire bien), parle aussi d'accomplissement personnel : étant stérile, Clara ne sera pas celle qui le trouvera en enfantant. Et à ceux qui pensent qu'un homme se cache là-dessous, la romance n'est quasiment pas présente dans le roman. de fait, Clara est une grande fille qui sait se gérer quand elle ne se laisse pas trop saturer par ses émotions négatives.
À lire si le sujet vous tente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   07 juillet 2020
Après 3h35 de torture familiale, j'ai enfin pu m'échapper et me retrouver seule dans ma voiture, avec Pharaon bien sûr. Enfin.
J'ai mis la radio, écouté quelques mélodies sirupeuses, puis France Culture où on parlait du nihilisme radical chez Dostoievski et Tourgueniev. Mais comme je ne comprenais rien, j'ai éteint. Le néant. Seule sur le périph, seule dans ma vie, seule dans les épreuves.
Est-ce qu'on est toujours seul aux moments les plus importants de sa vie ? Genre quand on va faire un AVC ou quand on est au fond du trou noir, plus noir que noir ?
Aux environs de la porte de Vincennes, Pharaon s'est mis à péter. Genre guerre chimique intégrale. Une odeur pestilentielle s'est répandue dans la voiture, malgré la climatisation. J'ai ouvert la fenêtre pour ne pas être asphyxiée.
Le trafic s'arrête. Prise dans un embouteillage géant, je regarde par la fenêtre le paysage qui s'offre à moi, des tours de bureau et des immeubles à perte de vue. Je laisse échapper un soupir.
[...]
Pharaon continue avec ses flatulences pestilentielles. Assis sur le siège passager, il me regarde en souriant, l'air tranquille et confiant, comme seuls les animaux ou les enfants peuvent l'être.
Je prends une respiration profonde. Après tout, peu importe si je ne suis pas propriétaire. J'ai un appartement très chaleureux, et en plus j'ai un balcon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aurore34490aurore34490   09 juin 2020
Pourquoi est-ce que tout est si difficile pour moi ? Bien vivre les succès de sa soeur, gagner au Morpion, survivre aux déjeuners dominicaux et lutter contre le psoriasis. Pourquoi est-ce que je ne suis pas Samantha ? Je bougerais mon charmant petit nez mutin, et hop tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes : ma soeur se changerait en insecte, je tomberais dans les bras de Bastien, et j’aurais 895 999 followers sur Instagram…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RoksiePonyRoksiePony   25 mai 2020
Écrire une bande dessinée ? Tu es sûre, Clara ? Avec ton orthographe défaillante ? Mes joues s'empourprent. A-t-elle besoin de rappeler que je suis dyslexique et je n'ai jamais pu finir les livre qu'elle m'offrait ? Des livres compliqués et alambiqués qui me tombent des mains dès la cinquième page ?
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : feel good bookVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3814 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..