AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2357661461
Éditeur : Editions Les Echappés (05/10/2017)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ma poussinette, tu n’as pas encore trois ans, tu ne sais pas encore lire (...) Mais je pense que tu as déjà retenu cette saine leçon de choses : l’empire de la bouffe est monstrueux. Pour la raison simple que tout le monde mange et qu’il est si facile d’empocher de grandioses bénéfices, l’industrie de la nourriture ne pouvait que croître en embellir. Pardon, croître et enlaidir tout ce qu’elle approche de près ou de loin. » Après s’être adressé à Raymond, paysan de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Folfaerie
  03 octobre 2017
Le journaliste écologiste Fabrice Nicolino nous livre une fois de plus un essai brillant, décapant et percutant sur ce qui semble être son sujet de prédilection : la malbouffe et la puissance de l'industrie agro-alimentaire.
Vous allez me dire, pour peu qu'on s'intéresse au sujet, rien de neuf sous le soleil ! Et bien détrompez-vous. Quand bien même vous ne seriez pas séduits par ce ton mordant et ironique, cette construction digne d'un polar où faits historiques et personnages réels s'imbriquent pour former une redoutable intrigue, vous devrez bien reconnaître qu'on apprend toujours une ou deux choses nouvelles dans le catalogue des horreurs produites par ces gens sans scrupules sont l'unique but est de nous gaver de saloperies pour asseoir leur puissance.
Alors, entre deux anecdotes « savoureuses », comme la naissance du restauroute français et les balbutiements de la fabrication des premières conserves, je retiendrai 2 choses : la connaissance parfaite du journaliste des collusions, liens d'affaires et manoeuvres marketing qui conduisent des professionnels de la santé, pour certains scientifiques reconnus, à vanter les mérites de la malbouffe, et comment les industriels, avec la complicité des pouvoirs publics nous imposent et nous gavent de sucre et de sel, deux ingrédients ennemis de la santé et qui causent la mort des milliers de personnes par an. La consommation excessive de sucre et de sel est cependant jugée moins terrifiante ( j'entends comme cause de décès) que la consommation de tabac ou d'alcool. Et les sommes d'argent en jeu sont colossales. Après cette lecture, vous ne ferez plus vos courses de la même façon, c'est certain !
Pour une fois, Nicolino s'adresse clairement à une enfant. C'est donc reconnaître que tout sursaut est désormais illusoire pour nous et qu'il faut tout miser sur la jeune génération ? Peut-être. car, loin de vouloir ajouter une touche déprimante, force est de constater que manger local et bio, et retrouver le goût de faire la cuisine sont des modes d'actions qui certes, progressent, mais restent encore très, trop, marginaux pour espérer un changement notable dans la façon dont nous nous alimentons. Seul le mouvement vegan me parait prometteur, mais seul l'avenir dira si nous sommes sur la bonne voie…
Lien : https://labibliothequedefolf..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
ErnestLONDON
  24 novembre 2017
Du paléolithique à nos jours, Fabrice Nicolino résume l’histoire de l’alimentation humaine au fil des innovations techniques et de la main-mise sans cesse croissante des lobbies agroalimentaires qu’indiffèrent la santé et l’environnement. (...)
Le prétexte de l’adresse à une toute jeune enfant lui permet de multiplier les chiffres, les exemples et les informations de manière parfaitement… digeste. Bravo !

Article complet en suivant le lien.
Lien : https://bibliothequefahrenhe..
Commenter  J’apprécie          121
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FolfaerieFolfaerie   03 octobre 2017
Ma poussinette, tu n’as pas encore trois ans, tu ne sais pas encore lire (...) Mais je pense que tu as déjà retenu cette saine leçon de choses : l’empire de la bouffe est monstrueux. Pour la raison simple que tout le monde mange et qu’il est si facile d’empocher de grandioses bénéfices, l’industrie de la nourriture ne pouvait que croître en embellir. Pardon, croître et enlaidir tout ce qu’elle approche de près ou de loin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ErnestLONDONErnestLONDON   24 novembre 2017
Notre monotonie alimentaire, dominée par la viande industrielle, le soja, le maïs, le blé est en réalité une imputation, car ailleurs, dans les recoins du monde, règne encore une richesse sans limite.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Fabrice Nicolino (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabrice Nicolino
Fabrice Nicolino : "L'écologie telle que je la comprends c'est une rupture mentale" .
autres livres classés : santéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
171 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre