AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755689686
Éditeur : Hugo Roman Nway (09/09/2021)
3.36/5   7 notes
Résumé :
Théo n'a aucune raison valable pour être si mal dans sa peau : une famille aimante, peu d'amis mais des vrais, de bonnes notes au lycée, quelques filles qui lui courent après... Rien ne laisse imaginer qu'un tsunami de pensées sombres lui inonde le crâne, jusqu'à l'engloutir tout entier. Pourtant, au fond de lui, là où l'âme prend sa source, il souffre. Pour lui, seule la douleur physique est salvatrice. Il en arrive à pense qu'il n'y a plus qu'une solution. En fini... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LesJoliesLecturesdePapier
  26 septembre 2021
{Instagram : aur131}
Je remercie les éditions Hugo New Way pour l'envoi de ce roman.
Bon… Malheureusement, et je le regrette sincèrement, cette chronique ne sera pas très positive. L'année dernière, je découvrais la plume de Valentine Lalande avec son roman Si belle, Sybille. J'avais vraiment eu un gros coup de coeur et j'espérais réitérer l'expérience avec La vie ne tient qu'à un fil. Seulement, ma lecture ne s'est pas déroulée comme prévu et ce roman n'est pas parvenu à me convaincre. Après, l'histoire n'est absolument pas mauvaise, mais c'est tout simplement moi qui aie eu l'impression d'être passé à côté.
Pour commencer par le positif, je relèverais la plume de Valentine Lalande. J'avais déjà bien accroché avec son style dans Si belle, Sybille et j'étais très heureuse de pouvoir la retrouver. Sa plume est très agréable à lire, très fluide et bien que je n'ai pas été entièrement convaincue par l'histoire de Théo, j'ai quand même trouvé ma lecture entraînante. La vie ne tient qu'à un fil se lit assez vite et facilement. de plus, j'aime toujours autant les petits jeux de mots et l'humour qu'insuffle l'autrice à ses romans, ça permet de donner de la légèreté à l'histoire malgré le contexte. Ensuite, j'ai également bien aimé les sujets qui sont abordés dans ce roman. le suicide, le harcèlement, l'homosexualité,  l'homophobie, la scarification… Tout un panel de thèmes qui sont de nos jours très importants et qui méritent d'être plus souvent amenés dans des romans pour adolescents.
Pour parler maintenant du négatif, si dans l'ensemble Valentine Lalande à relativement bien su mener sa barque tout au long du roman, je n'ai malheureusement rien ressenti durant ma lecture. Avec tous les sujets que traite l'histoire, je pensais vraiment être bouleversée, mais je n'ai hélas eu aucune émotion. le pire, c'est qu'en disant ça, j'ai l'impression d'être une affreuse personne. Croyez-moi, j'ai vraiment culpabilisé en voyant que je ne parvenais pas à ressentir quoi que ce soit. Au final, j'ai eu la sensation d'être passé à côté de quelque chose et plutôt que de me toucher, l'histoire de Théo m'a laissé indifférente. Peut-être est-ce dû au fait que je ne me suis pas attachée aux personnages ? En effet, en plus de ne rien ressentir, les personnages ne m'ont fait ni chaud ni froid. Je ne les déteste pas, c'est juste qu'ils ne m'ont pas donné suffisamment de raisons pour que je puisse les aimer davantage.
Le personnage de Pamphile est tout de même celui qui m'a le plus agacée, sans pour autant le détester. En fait, certains points m'ont paru un peu abracadabrants : il arrive de nulle part, il ne connaît personne et pourtant n'hésite pas à coller Théo en se mêlant par la même occasion des affaires de ce dernier. Alors oui, ça part d'une bonne intention, mais j'ai trouvé cela un peu gros sur le moment. Je me suis dit que le mec devait être médium ou tout simplement vachement doué pour deviner que Théo avait décidé de se suicider. Bon, c'était pas vraiment crédible pour moi et j'avoue que ça m'a un peu bloqué. En plus, je l'ai trouvé assez cliché dans sa façon de parler ou de se comporter, donc ça ne m'a pas aidé.
Pour ce qui est de Théo, là encore, je ne sais pas trop qu'en penser. Il est pourtant très gentil, très doux. Son histoire est intéressante, mais je ne ressentais rien en la découvrant. Aucune tristesse, aucune joie, aucune tendresse… Ça me paraît tellement horrible à le dire, mais j'étais très détachée face à ce qu'il vivait. Je suis d'autant plus frustrée en sachant que Théo est le personnage principal, c'est vraiment dommage.
Un dernier point qui m'a laissé perplexe, c'est la relation entre Pamphile et Théo. Elle arrive vraiment très rapidement, encore une fois elle ne m'a rien fait ressentir et pour moi, elle s'établit pour de mauvaises raisons. Je m'explique : en voyant le mal-être de Théo et en découvrant qu'il allait se suicider, Pamphile s'est accroché à Théo pour faire en sorte de le « sauver ». Petite précision, la vie de Pamphile est aussi bancale que celle de Théo, il a lui-même tenté de suicider par le passé. Donc, en voyant cela, j'ai surtout eu l'impression que Pamphile avait le syndrome du sauveur.
Pour moi, leur relation n'était pas ce qu'il y avait de plus sain et ça donne la sensation qu'ils se sont uniquement mis ensemble en espérant se sauver mutuellement. de plus, étant donné que leur relation va très vite, ils ne prennent aucun moment pour véritablement apprendre à se connaître. Comme début de relation, ce n'est pas terrible et pas vraiment crédible. Je pense qu'avant de se mettre avec une personne, il est important d'être bien dans sa tête afin de ne pas tirer l'autre vers le bas.
En conclusion, La vie ne tient qu'à un fil est malheureusement une déception. Honnêtement, je ne sais pas du tout ce qui a pu se passer durant cette lecture, ça m'embête énormément. Il est possible que je n'étais pas dans le bon "mood" pour lire ce roman, j'avais peut-être également trop d'attente après mon coup de coeur pour Si belle, Sybille. En tout cas je le répète, ce roman n'est vraiment pas mauvais, c'est juste que ça ne l'a pas fait avec moi… Néanmoins, je vous conseille vivement de vous faire  votre propre avis car cela reste mon ressenti personnel et il est fort possible que cette histoire vous plaise davantage qu'à moi !
Lien : https://lesjolieslecturesdep..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AmelineC
  15 septembre 2021
Théophile et Pamphile. J'espère sincèrement que vous partirez à leur rencontre. L'histoire d'une rencontre pleine d'émotions qui m'a à la fois bouleversée et amusée (oui oui beaucoup d'humour malgré le sujet !). Théophile avait prévu de se suicider ce jour-là, tout était planifié sauf l'arrivée de Pamphile. Ce nouvel élève a tout de suite compris les intentions de Théophile et va l'empêcher de commettre l'irréparable. A partir de ce moment là, son coeur se remet à battre et le chemin vers la guérison n'a jamais été aussi proche.
La plume de Valentine Lalande est fascinante, elle nous présente des personnages bien plus qu'attachants (il n'y a pas de mots pour dire combien je les ai aimé !). J'ignore si cette histoire fera écho en chacun de nous de la même façon mais pour ma part j'ai été émue aux larmes et, même quelques jours après lorsque j'écris cet avis, les émotions me reviennent. C'était fort, c'était dur par moment mais si beau !
Valentine Lalande nous montre qu'une rencontre peut nous sauver et que l'amour est plus fort que tout. Elle donne de l'espoir, elle montre que l'on n'est pas seul, que l'on doit en parler. Elle inclut la famille et les professeurs et c'est un aspect qui m'a beaucoup plu !
Svp, lisez ce livre. Cette histoire est magnifique. le rythme est prenant. La plume est incroyable. Les émotions sont fortes. Tout est travaillé au détail près, mention toute particulière pour les titres des chapitres !!
C'est un coup de coeur intersidéral comme je n'en avais pas eu depuis un petit moment.
Je vous souhaite à tous de trouver votre Pamphile d'Ariane pour vous protéger des loups qui se déguisent parfois en agneaux.
Merci Valentine !
(Comme je le disais il y a des passages très durs avec des scènes explicites alors attention aux TW : homophobie, suicide, automutilation, deuil)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Kimysmile
  22 septembre 2021
J'ai eu un coup de coeur pour ce magnifique roman, vibrant d'espoir, sur la thématique de l'adolescence. Après ma superbe découverte de Si belle, Sybille, je n'avais qu'une hâte, relire l'autrice dans ce registre et je ne suis absolument pas déçue.
Dans cette histoire, on suit le point de vue de Théophile, 17 ans. Ce jeune garçon ressent un véritable vide en lui et a des pensées tellement sombres qu'il a décidé de mettre fin à ses jours… Jusqu'au jour où un nouvel élève arrive à l'école, Pamphile. Sous ce prénom pas comme les autres se cache un jeune homme sans langue de bois, qui va secouer la vie de notre héros et surtout lui faire ouvrir les yeux sur beaucoup de choses… Pourtant, lui aussi traverse un quotidien difficile… Mais à travers ses yeux, Théophile va peut-être se rendre compte comme la vie, certes, ne tient qu'à un fil, mais mérite qu'on la vive pleinement.
J'ai ressenti tellement d'émotions lors de ma lecture. Mais en premier lieu, je citerai l'attachement profond que j'ai ressenti pour les personnages. Théophile a un chemin à faire, seul, en se confrontant à lui-même. L'autrice va aborder avec tellement de délicatesse la quête de soi, l'orientation sexuelle ou encore le deuil…tout en mettant en avant la fine psychologie de ses personnages. Ce n'est pas un livre que j'ai trouvé trop facile ou téléphoné, je l'ai trouvé criant de vérité, d'espoir et d'amour. Et puis, j'ai été bouleversé par Théophile, par les parents, les amis, les professeurs, et puis Pamphile bien sûr. Je trouve que chaque personnage a sa place, apporte quelque chose. On ressent un multiple point de vue autour des thématiques traitées, autour de l'adolescence et j'ai vraiment adoré !
Je crois que vous avez compris, c'était pour moi une magnifique lecture, que je recommande. ✨
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Hollischenbooks
  16 septembre 2021
Un immense merci aux éditions Hugo New Way pour l'envoi de cette douceur.
En découvrant le synopsis, je me doutais que l'histoire allait très certainement me toucher. Mais je ne pensais pas à ce point. Valentine Lalande a réussi à me bouleverser, à me faire pleurer et rire. Car cette histoire aussi émouvante soit-elle est pleine d'humour, de douceur et partage de beaux messages.
Ici, nous faisons la connaissance de Théophile. Jeune lycéen, le garçon a tout pour être heureux. Cependant ce n'est pas le cas. Théo cache un profond mal-être. Tellement ancré en lui qu'il a décidé dans finir, tout est planifié, enfin pas vraiment… sa rencontre avec Pamphile, va bouleverser ses plans et surtout sa vie…
Dès le début je me suis attachée à Théophile, ce gamin paumé et abîmé qui grâce à sa rencontre avec Pamphile va petit à petit ce reconstruire. Je l'ai trouvé particulièrement touchant. Pendant toute ma lecture je n'avais qu'une envie, le serrer fort dans mes bras et lui dire que ça va aller. J'ai compris son mal-être et si dans sa vie tout va bien, son esprit lui souffre et le suicide lui apparaît comme une libération, comme le point final à toute sa souffrance et sa douleur.
Valentine Lalande aborde cela avec une sensibilité à fleur de peau et une douceur infinie, elle nous montre qu'une rencontre peut bouleversé une vie, et que même si l'on veut est perdu, seul ou au fond du trou. Tout peut changer, il faut simplement accepter d'être aidé, de parler. Que se soit à sa famille, à ses amis ou à ses professeurs.
« La vie de tient qu'à un fil » est une histoire de vie, Valentine délivre un message fort à tout les adolescents qui souffre, qui ont besoin d'aide mais qui n'ose pas parler. (D'ailleurs j'aurais adoré découvrir ce livre pendant mes années lycée). Ce sont des thèmes forts que l'autrice aborde, au delà du mal être et du suicide, vous verrais le deuil, l'automutilation, mais aussi l'homophobie. Ce livre m'a chamboulé. Ce livre est une petite pépite.
Pour conclure, c'est simple, j'ai aimé cette histoire, (qui d'ailleurs devrait se trouver dans chaque CDI des collèges et lycées.) j'ai aimé Théophile et Pamphile, j'ai aimé les mots de Valentine Lalande. Et je ne peux que vous conseiller de découvrir cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Julie_jelis
  24 septembre 2021
🪡・𝐋𝐚 𝐯𝐢𝐞 𝐧𝐞 𝐭𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐪𝐮'𝐚̀ 𝐮𝐧 𝐟𝐢𝐥

« 𝐽𝑒 𝑚𝑒 𝑏𝑎𝑙𝑎𝑑𝑒 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑎 𝑣𝑖𝑒 𝑡𝑒𝑙 𝑢𝑛 𝑝𝑎𝑛𝑡𝑖𝑛 𝑞𝑢𝑖 𝑛𝑒 𝑚𝑎𝑖̂𝑡𝑟𝑖𝑠𝑒 𝑝𝑙𝑢𝑠 𝑟𝑖𝑒𝑛, 𝑙𝑒𝑠 𝑏𝑟𝑎𝑠 𝑏𝑎𝑙𝑙𝑎𝑛𝑡𝑠, 𝑙𝑒 𝑐𝑜𝑒𝑢𝑟 𝑒𝑛 𝑏𝑜𝑢𝑡 𝑑𝑒 𝑐𝑜𝑢𝑟𝑠𝑒. »

La vie ne tient qu'à un fil, ou plutôt, à une rencontre. Celle de deux âmes brisées qui se reconnaissent, qui se protègent, et qui s'aident à se reconstruire.

Ces deux âmes, ce sont celles de Théo et de Pamphile.

De l'extérieur, Théo paraît tout avoir pour être heureux, mais à l'intérieur, il souffre. Il souffre tellement qu'il a prévu de se suicider. Son plan est prêt dans les moindre détails, mais le destin en a décidé autrement. Une fenêtre vers les beaux jours va s'ouvrir, grâce à la rencontre de Pamphile.
Ce dernier a une vie compliquée depuis l'enfance, pourtant, il tient bon. Les deux vont vite partager une relation, très forte, qui va les sauver. Ce duo a su faire fondre mon coeur, surtout Pamphile que j'ai trouvé admirable.
Plus qu'une simple histoire d'amour, ce roman traite principalement du mal être à l'âge adolescent. Il dégage des messages de bienveillance sur ce sujet, tout en pudeur et en bienveillance. Il parle également de nombreux sujets difficiles comme le deuil, l'envie de mourir, le désespoir et le regard des autres qui peut blesser.
Malgré tout, ne vous attendez pas à une ambiance pesante, au contraire. le roman est aussi bourré d'humour et de douceur. Il met l'accent sur l'importance de l'amour, de l'amitié, de la famille, du pardon et de la confiance en soi, mais aussi, en l'autre.
Si vous aussi, vous voulez faire la rencontre de ces personnages blessés qui luttent, et si, vous voulez capturer un petit rayon de soleil qui réchauffera votre coeur le temps de quelques pages, lisez-le !
🌸
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
LesJoliesLecturesdePapierLesJoliesLecturesdePapier   20 septembre 2021
Je n’ai rien pour être malheureux. Rien pour être heureux non plus.
Cette vie banale et insignifiante m’épuise. J’ai l’impression de ne plus ressentir et seule l’idée d’en finir me soulage. Le vide au creux de mes entrailles m’engouffre tout entier, jusqu’à me faire complètement disparaître. Je me balade dans la vie tel un pantin qui ne maîtrise plus rien, les bras ballants, le cœur en bout de course.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmelineCAmelineC   12 septembre 2021
Je reste figé face à celle qui a bercé mon enfance de ses rires, de sa bonne humeur et de son soutien. Je suis avalé par un torrent de souvenirs agréables passés en sa compagnie, juste avant qu'une rafale plus forte que les autres ne les balaie pour laisser place à l'amertume et la rancœur de l'instant.
Commenter  J’apprécie          10
KimysmileKimysmile   20 septembre 2021
Je ne te considère pas comme une princesse en détresse, Théophile. Mais dis-moi... pourquoi le prince ne pourrait pas être sauvé, lui non plus ?
Commenter  J’apprécie          30
booksftcambooksftcam   22 septembre 2021
Tu sais, j’ai compris que la vie ne tenait qu’à un fil et… il n’y a plus qu’un Phile auquel je veux me pendre…c’est toi.
Commenter  J’apprécie          20
KimysmileKimysmile   20 septembre 2021
Le plus vibrant doigt d'honneur que nous leur lançons, c'est de nous aimer et nous assumer en public.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : adolescenceVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura