AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782848103266
56 pages
Éditeur : Emmanuel Proust (28/04/2011)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 13 notes)
Résumé :

Floride, années 50... Qui est la Shadow ? Cette insaisissable cambrioleuse dérobe les objets d'arts sans laisser la moindre trace. Quand elle s'attaque à un magnat de la presse, celui-ci décide de se faire justice lui-même. Quels sombres secrets cache le richissime Cyrus ? Pourquoi retrouve-t-on chez lui la victime d'un tueur en série qui assassine les plus belles jeunes filles de l'Etat ? Ce polar surprenant mêle tous l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Strega
  29 juillet 2011
Lors de la dernière opération masse critique de Babelio, j'ai été intriguée par cette présentation. Une histoire de voleuse, un polar années 50, cette BD avait tout pour me plaire si elle tenait ses promesses… Et c'est le cas. On nous fait miroiter un excellent polar, du suspense, une bonne histoire et des personnages aussi charismatiques que nuancés… le Baiser de l'orchidée, c'est un peu tout ça et plus encore.
Je craignais les clichés du genre (tout en les recherchant), mais j'ai été surprise et surtout conquise par la façon dont ils sont utilisés. Tout en ne nous épargnant rien qu'on ne connaisse déjà, de la journaliste sexy et fouineuse au flic désabusé en passant par le détective au grand coeur, la voleuse ingénue et l'impitoyable magnat de la presse, l'auteur sait quelles limites ne pas dépasser pour que ses personnages restent fascinants et l'intrigue savoureuse. On s'y glisse comme dans un univers connu et dont pourtant chaque ficelle fait mouche. Je les aime ces clichés, je ne m'en lasse pas quand ils sont employés à bon escient, quand ils peuvent encore être chamboulés, malmenés, ou rester eux-même avec classe. Et cette histoire-là est classe, c'est certain.
Cette première partie nous brosse le tableau, nous présente les personnages et nous met sur la piste. Meurtres, vol d'un objet mystérieux, disparitions… Tout semble inextricablement lié et ce premier volume ne nous apporte pas de réponses. On sent néanmoins que la conclusion ne nous décevra pas. C'est un scénario de qualité, bien plus que ce à quoi je me serais attendue pour un polar en BD et, sans nous abrutir d'informations, il s'en passe des choses dans cette cinquantaine de pages.
L'histoire, donc a su me séduire, mais qu'en est-il des illustrations ?
Très classiques, je les ai trouvées au départ un peu sèches, le trait rude, surtout dans les visages. Ce n'est pas en soi un reproche, c'est un style, chacun le sien. Personnellement je préfère un peu plus de fluidité, mais je dois admettre qu'elles sont piles dans le ton et gagnent en profondeur au fil de la lecture. J'ai beaucoup apprécié le soin du détail apporté par l'illustrateur qui rend cette histoire plus tangible et présente, mais, surtout, ce sont les couleurs que j'ai aimées.
Ce sont des couleurs riches, aux tendances réalistes, avec de magnifiques jeux d'ombres. Un peu saturées parfois, elles ne le sont néanmoins pas à la manières habituelle des comics dans lesquels les couleurs sont plus pleines et plus flashy. Celle-ci sont toujours nuancées, brossées, paraissant parfois êtres peintes à l'éponge. Les représentations du ciel, particulièrement soignées et vivantes, sont sublimes dans les gris, bleus et vert glauque de la tempête, mais on retrouve ce soin, cette nuance et cette fluidité dans toute la colorisation de l'ouvrage et surtout dans ces jeux d'ombres colorées dont je parlais plus haut.
Ces illustrations, donc, s'associent parfaitement au scénario et j'ai beaucoup apprécié cette lecture. J'attends avec impatience la conclusion de cette histoire qui viendra avec le second volume.
Lien : http://livropathe.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gyselinck_dominique
  07 juin 2019
Mirage City, Floride, 1955.
L'ouragan "Cassandra" est sur le point de s'abattre sur la jolie côte de Floride, où tout ressemble au paradis sur terre.
Mais en prélude à cette catastrophe, c'est une série de meurtres rituels qui occupe l'attention du lieutenant Anker Christensen.
Ceux-ci l'emmènent jusqu'à la somptueuse demeure de Cyrus Ceram sur l'île d'Apadana, un magna de l'information.
L'occasion aussi de revoir Karas, enfin... Darius Ceram, depuis son adoption par Cyrus. Avec Arch, Costello, ils vivaient tous à l'orphelinat d'Apadana, qui avait ensuite été racheté par Cyrus pour en faire sa demeure, son palais "perse".
Mais coïncidence de plus, Arch, désormais détective privé, rejoint Anker sur cette affaire de meurtres. Il vient d'être engagé par la mère adoptive de Karas pour... le retrouver, il vient en effet d'être enlevé à la suite d'un cambriolage, alors que la propriété est témoin du 2e meurtre rituel sur lequel Anker est assigné.
Entre histoire de gros sous, de famille, et de folie profonde, les événements réussiront-ils réunir les 3 amis d'enfance ? à quel prix ? ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lagagne
  06 octobre 2011
Il s'agit ici d'un polar somme toute très classique, tant du point de vue scénario que de l'illustration. Mais c'est du bon classique
On a des pin-up "playboy" assassinée, un milliardaire impliqué, une jolie voleuse et un trio d'amis flic/détective/suspect. Agitez le tout et vous obtiendrai le scénario du 1er tome de la série. Que du bon pour la suite!
Côté dessin l'aquarelle fait merveille. L'atmosphère "old school" est particulièrement bien rendu. Les traits des personnages sont classiques à souhait (formes généreuses côté femmes, traits marqués du visage et épaules carrés côté hommes). On est beaux dans le Baiser de l'Orchidée, pas de place ni à la médiocrité ni aux moches! Et cela ne me gène pas ici : ça fait parti des codes du genre.
Bref, un bon premier volume qui titille suffisamment pour avoir envie de lire les suivants à leur sortie.
Commenter  J’apprécie          10
FaBmNrD
  21 décembre 2011
Le baiser de l'orchidée est un diptyque dont je n'ai, malheureusement, pu lire que la première partie, Apadana.
Pour l'instant donc, une bonne mise en place d'un récit policier classique. Avec un ancrage dans l'histoire des deux inspecteurs, l'histoire se met plutôt bien place. Servi par un dessin classique mais propre et réussi, on se met à table et on attend les éléments les uns après les autres.
On pourra juste reprocher l'utilisation peut-être un peu trop récurrent aux rondeurs et aux belles formes des femmes pour faire passer des scènes parfois un peu inutiles.
Cependant, tant côté graphique que scénaristique, cet album réussit son pari.
Commenter  J’apprécie          10
Marsup
  07 septembre 2011
Le premier opus de cette BD laisse présager une histoire interessante.
Un mélange savoureux d'action, de suspense, de complots. le scénario est original et bien ficelé. Seule inquiètude, beaucoup "d'énigmes" sont avancées à la fin de cet album. Esperons que nous aurons toutes les réponses dans le second ...
Un bon album pour lequel je ne pourrais donner un avis tranché que lorsque j'aurais lu le second !
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BulledEncre   04 août 2011
Une fois encore, David Charrier magnifie ce travail d’écriture exigeant et complexe en proposant un dessin superbe, personnel et dynamique. Sa colorisation à l’aquarelle, de plus en plus rare en BD, ne fait qu’accentuer la beauté visuelle de cet album réussi. Un diptyque à l’ambiance moite comme les bayous de Floride.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   22 juillet 2011
David Charrier restitue parfaitement l’ambiance policière d’après-guerre et propose un style séduisant qui colle à merveille au classicisme du scénario
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   14 juin 2011
Personnages par trop stéréotypés, dialogues nombreux et poussifs, rebondissements téléphonés, à la limite du faux raccord… Tout sonne faux dans cette reconstitution des polars d’antan.
Lire la critique sur le site : BoDoi

autres livres classés : Femmes fatalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3808 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre