AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302048959
192 pages
Éditeur : Soleil (10/02/2016)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ai Fukumoto n’a qu’une idée en tête : devenir la meilleure secrétaire du Japon ! Mais jusqu’ici, tous ses emplois se sont soldés par un échec et elle désespère de trouver le job de ses rêves. Elle finit tout de même par se faire embaucher par un fameux fournisseur de kimonos. Pleine de bonne volonté, elle perd rapidement ses illusions face à son jeune patron, Takara Umenishi, qui n’hésite pas à profiter de son dévouement.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Rosehip31
  17 mars 2016
Auteure de shôjo et josei populaire au sein de la maison d'édition Soleil manga, Aya Oda revient avec un nouveau titre en deux tomes pour le plus grand bonheur de ses fans.
Dans Private Secretary, nous suivons les déboires d'Ai, une jeune secrétaire de 25 ans, en quête de son premier emploi stable. Ayant essuyé divers revers au cours de sa courte carrière, la jeune femme n'aspire qu'à une chose : sortir de la précarité et trouver un emploi définitif de secrétaire. C'est ainsi qu'elle rejoint la société de Kimono Umenishi gérée par le beau Takara. Ai déchante très vite lorsqu'elle comprend que sous son sourire affable, son patron cache une personnalité acide. Malgré tout, elle ne souhaite pas renoncer à son rêve et décide de tout faire pour garder sa place.
Un titre attendu.
Avec pas moins de neuf séries licenciées par l'éditeur Soleil Manga, Aya Oda fait depuis longtemps partie de ses auteurs phares. Rejoignant son catalogue en 2004 avec Beauty, la plupart de ses titres ont, depuis, été publiés par Soleil. Annoncé en novembre dernier, Private secretary était très attendu par les fans de l'auteure.
Dès les premières pages, on retrouve la finesse des dessins d'Aya Oda. Bien que les traits de ses personnages restent proches d'une série à l'autre, cette particularité fait aussi partie des caractéristiques propres à cette mangaka qui plaisent tant à son lectorat.
Côté scénario et caractère des personnages, là encore, l'auteur n'a pas réellement fait dans l'originalité. Takara et Ai pourraient être les clones des protagonistes principaux de ses séries précédentes.
Cette nouvelle oeuvre saura combler les attentes des lecteurs.
Et pourtant, cette nouvelle oeuvre saura combler les attentes des lecteurs car ce n'est pas tant un récit innovant que recherchent les amateurs de cette mangaka mais de pouvoir retrouver l'atmosphère et l'ambiance si particulière qui se dégage de ses histoires ; une héroïne positive, un héros charismatique et mystérieux, une relation explosive entre les protagonistes principaux et des situations amusantes.
Vous l'aurez compris, Private secretary renferme tous les éléments qui plaisent aux amoureux de sa plume.
Un récit plat.
Malgré tout, le scénario de ce manga reste tristement creux. Avec ses personnages stéréotypés et son manque de rebondissements, ce josei pourra paraître ennuyeux aux yeux de certains.
Bien que l'auteure ait fait l'effort de ne pas construire son récit uniquement autour des personnages principaux, les personnages secondaires restent beaucoup trop en arrière-plan et n'apportent aucun relief à l'histoire.
Les péripéties d'Ai manquent également d'action et de dynamisme. La trame suit la même ligne directive à chaque chapitre. Un simple coup d'oeil au sommaire permet, d'ailleurs, de s'en rendre compte.
Il est également dommage de voir que l'auteur n'a pas profité du thème des Kimono pour tenter d'en faire découvrir les différents aspects aux lecteurs, à l'instar de certains mangas tournant autour d'arts culinaires (Yakitate!! Ja-pan) ou de jeux traditionnels ( Chihayafuru).
Private Secretary est donc un josei agréable à lire mais qui manque d'éléments pour se montrer passionnant. Un titre qui ravira toutefois les fans d'Aya Oda qui pourront retrouver le style si particulier de la mangaka.
Lien : http://wp.me/p6FfXb-kE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bibeli
  11 mai 2016
Ai a toujours rêvé d'être secrétaire. Et quand elle a un entretien avec un patron de boutique de kimono, elle tombe immédiatement sous son charme. Dès lors, elle va n'avoir de cesse de vouloir l'impressionner et d'être la secrétaire-modèle afin que son embauche soit effective et qu'elle puisse réaliser son voeu…et plus si affinités. Mais le quotidien n'est pas toujours aisé quand on a un patron certes séduisant, mais aussi terriblement taciturne, énigmatique et cassant…
A mi-chemin entre shojo et josei, ce premier volume se laisse lire avec plaisir. L'héroïne est amoureuse et parfois un peu ridicule, mais cela dit elle se comporte quand même en adulte responsable et pas en simple midinette. Quant à son patron, il doit encore faire ses preuves dans le cadre de son boulot et aller au-delà des idées qu'on véhicule sur lui par rapport à son histoire familiale. le propos est donc un peu plus fouillé qu'une simple intrigue amoureuse, les dialogues sont bien orchestrés et les dessins sont pimpants. On pourrait regretter que les personnages secondaires, collègues de travail des jeunes gens, ne soient pas plus mis en avant, mais la série ne comportant que deux tomes, on ne peut pas trop en demander non plus…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cyrlight
  08 septembre 2019
Private Secretary est un manga shojo composé de deux tomes. Dans le premier, on fait la connaissance de la protagoniste, Ai, engagée à l'essai dans l'entreprise de Takara, dont elle tombe sous le charme dès le premier regard. Son patron est toutefois un homme froid et autoritaire, qui n'hésite pas à abuser de sa candeur.
Malgré un début un peu cahoteux (merci au résumé qui m'a aidée à me placer dans le contexte), j'ai plutôt bien apprécié ce manga. C'est un shojo assez cliché, mais sympathique, et bien que je n'aie lu que le premier tome, le fait qu'il n'y en ait que deux me rassure : au moins, l'histoire ne s'étirera pas inutilement en longueur, comme cela se produit parfois.
Ai est une nunuche dans toute sa splendeur, dont le cerveau se déconnecte dès que ses yeux se posent sur son séduisant patron, mais elle est attachante, à l'instar de Takara qui se dévoile progressivement à elle, et donc au lecteur. En revanche, les autres employés sont peu mis en avant, à l'exception de Yukio, même si ses motivations restent relativement vagues.
Les scènes finales promettent des éléments intéressants pour la suite, que je lirai avec plaisir, en espérant que les personnages secondaires soient davantage développés.
Lien : https://leslecturesdecyrligh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Sceneario   20 juillet 2016
Ce premier tome constitue une entrée en matière assez légère, cette relation devra évoluer afin de gagner en profondeur et réalisme.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MariloupMariloup   02 octobre 2016
Takara: Oublions ça. C'est quoi, ton cadeau?
Ai: Ha, heu... une écharpe. C'est un peu banal mais je ne connais pas vos goûts...
Takara: Comme un collier pour chien?
Ai: Pourquoi est-ce que vous pensez à ça?!
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   02 octobre 2016
Takara: Je m'arrangerai pour que tu ne penses qu'à moi coûte que coûte. Je ne te laisserai plus jamais m'échapper! Voilà! Plus la peine de t'en faire!
Ai: Patron... vous m'aimez à ce point?
Takara: La ferme!
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   02 octobre 2016
"Est-ce que tu pourrais devenir ma bonne à tout faire au point de vivre et mourir pour moi?"
_ Et là, elle a répondu qu'elle était prête à tout.
_ Quelle idiote!
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   02 octobre 2016
"Je veux devenir la plus importante pour lui. Au travail, en privé... je veux qu'il ait besoin de moi, qu'il compte sur moi. Qu'il m'aime." # Ai
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   02 octobre 2016
"Décidément, tu n'arrêtes jamais d'enfoncer les portes ouvertes, toi. J'abdique." # Takara
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : patronsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Lovey Dovey T.1 d'Aya Oda

De qui Saika est-elle amoureuse au début du manga ?

Shin
Keishi
Jun
Tetsuya

11 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Lovey Dovey, Tome 1 de Aya OdaCréer un quiz sur ce livre