AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Joe Eszterhas (Antécédent bibliographique)Gilles Bergal (Traducteur)
EAN : 9782266049962
187 pages
Pocket (01/01/1992)
3.56/5   40 notes
Résumé :

L'inspecteur Nick Curran, de la police de San Francisco, enquête sur le meurtre de l'ancien chanteur de rock Johnny Boz, frappé de 31 coups de pic à glace par une inconnue avec laquelle il faisait l'amour. Amateur de plaisirs corsés, la star fréquentait une jeune, riche et brillante romancière, Catherine Tramell, auteur d'un polar à succès consacré à un meurtre identique. Nick apprend bientôt que les... >Voir plus
Que lire après Basic InstinctVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bienvenue dans l'univers « Basic Instinct »,
Un petit glaçon? Non? Bon.
Je repose le pic à glace.

C'est confortablement installée sur ma chaise, dans une robe blanche, moulante, les jambes longues et croisées ne portant pas de culotte (vrai, pas vrai?) que je vous donne mon avis!

Plus sérieusement, ce fut plaisant à lire. Un roman court, sans être basic ! Si certes, l'auteur passe à l'essentiel, nous n'en sommes pourtant pas en reste. le personnage de Catherine est la clé du succès de ce roman. Belle à se damner, intelligente, provocante en restant terriblement séduisante, sournoise, perverse et consciente de ses atouts .... de quoi retourner les coeurs.

Juste après le beau Nick au passé discutable, aux fantômes dans le placard, tiré à quatre épingles, ne tenant pas sa langue dans sa poche. Sa rencontre avec Catherine lui offre un défi de taille. A la hauteur des attentes, sympathique comme personnage, bien qu'il ne m'ait pas transportée.

J'ai ressenti et apprécié à sa juste valeurs leur combat du plus fort, amenant à une tension sexuelle exacerbée par leur conflits. Passion ardente, "fuis-moi je te suis... " Lequel des deux aura le dernier mot, qui coincera l'autre, qui avouera, qui craquera, qui, qui qui... Et pourquoi... A en frisé la folie, à tout risquer, tout perdre. Oui à s'y perdre justement, y mêlant corps et âme. Je pense que l'intensité de l'en-jeu était trop attirante. Bien trop vivifiante que pour simplement retourner à sa vie en balayant tout cela d'un revers de la main.

Accepter de céder, pour mieux « vivre ».

Ne vaut-il pas mieux quelques semaines d'une vie intense, que des années à se laisser assassiner par la monotonie? Ah, cette Tramell alors...

L'intrigue est très bonne, l'enquête intéressante ! Les dialogues riches.

Je le recommande.

L.G

Ps: Si j'ai dévoré le roman, j'ai été déçue cependant par une chose.


Commenter  J’apprécie          312
Quand j'ai vu ce livre à la bibliothèque , il m'est venu à l'esprit une image du film, une route surplombant la mer juste avant d'arriver à la magnifique maison du personnage de Catherine Tramell.
Il est des livres comme des voyages et c'est pour retrouver l'atmosphère de San Francisco , son brouillard, le bord de mer, le pont que je suis "montée à bord" de ce livre comme on monte dans un avion....
D'habitude un livre adapté au cinéma livre des informations qu'il n'y a pas dans le film, là, c'est un peu particulier, c'est LE scénario du film , il est identique. On peut presque entendre les acteurs respirer tant c'est fidèle au film.. Une lecture qui , sera agréable aux cinéphiles mais pas indispensable.
Commenter  J’apprécie          140
Ne partagant pas la même opinion des autres membres de Babelio. Oui, j'avais vu le film en 1992 avec Michael Douglas et Sharon Stone que j'aimais plus dans Total Recall sortie deux ans avant. Durant cette lecture, parsemé de sexe et d'une intrigue très très minimaliste diront-le tout de suite je n'ai pas complèment accroché à cette histoire. Les fils blancs étaient gros comme des câbles à bateaux, on sent durant la lecture que c'est le scénario du film pas l'inverse sinon il aurait été sûrement plus gros. On comprendrait un peu plus les motivations Catherine Tramell on lieu de nous décrire tout les parcelles de son magnifique corps. Et tiout comme le film de 1992, je ne fut pas marqué même par la fameuse scène ou elle ne portait pas de culotte (je parle ici de l'actrice Sharon Stone).
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
"Il n'était pas attiré seulement par sa beauté, il y avait autre chose en elle qui le fascinait. Il laissait son esprit réentendre chacun des mots qu'ils avaient échangés durant leur brève entrevue de la veille; lire son livre, l'amour fait mal, lui avait ouvert une fenêtre sur son psychisme. Sur la route le ramenant en direction de Stinson, il se surprit à savourer à l'avance la rencontre qui s'annonçait, à goûter par anticipation le spectacle de son comportement à présent que les autorités avaient décidé qu'elle était soupçonnée dans une affaire de meurtre."

Basic Instinct
Commenter  J’apprécie          80
" Comme un poison l'affaiblissant, Catherine Tramell s'était infusée dans son sang, se répandant partout en lui. Son ahurissement, sa désorientation étaient comme une fièvre: il voyait, avec une clarté de cristal, mais avec un air d'irréalité fantastique, toute une file de tableaux: il se voyait lui faire l'amour, passionnément, tendrement, il se voyait la tuant, lui faisant explosé de sang-froid le coeur avec son.38. Il se voyait faire les deux ..."
Basic instinct
Commenter  J’apprécie          80
" Un moment, Nick Curran lutta avec ses craintes et ses désirs, sa fascination couvant pour Catherine Tramell, Longtemps avant de l’avoir réalisé, il l'avait eue dans la peau, et elle rongeait quelque chose de profondément enfoui dans son âme. Il secoua la tête et faillit sourire. "
Commenter  J’apprécie          60
Il y eut un bref éclair argenté dans sa main, un éclat métallique, aiguisé et mortel. Sa main droite s'abattit, vive et cruelle, l'arme transperçant sa gorge pâle que son sang peignit brusquement en rouge.
Commenter  J’apprécie          32

Video de Richard Osborne (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Osborne
Demolition Man (1993), trailer
autres livres classés : san franciscoVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus

Autres livres de Richard Osborne (1) Voir plus

Lecteurs (155) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2864 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}