AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
The X-Files - Aux Frontières du réel tome 1 sur 6

Chris Carter (Antécédent bibliographique)Éric Burel (Illustrateur)
EAN : 9782277240990
255 pages
J'ai lu (04/01/1999)
2.98/5   52 notes
Résumé :
Le sergent Grady sort du bar d'un pas incertain. Putain de ville ! Personne dans la rue, pas un bruit. Soudain il sent une présence à côté de lui. Mais il n'y a là qu'un mur de briques. Encore son imagination qui lui joue des tours. Ou l'alcool... Il va reprendre son chemin lorsqu'un bras jaillit hors du mur. La lame brille devant ses yeux. Il sent la tiédeur de son propre sang... Dans cette petite ville de garnison paralysée par la peur, Grady n'est que la première... >Voir plus
Que lire après Aux frontières du réel, tome 1 : Les gobelins Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Depuis sa première diffusion en France, je suis un grand fan d'X-Files. C'est même la première série que j'ai réellement suivie avec enthousiasme sans jamais lâcher. Normal alors que la publication de romans à l'époque ait attiré mon attention. Ils sont au total de 6 (pour les inédits) et j'ai enfin pu achever ma collection dernièrement en retrouvant les deux derniers tomes en occasion.

Ma collection complétée, je me lance donc dans une relecture et lecture de l'intégrale de ces romans. "Les Gobelins" est le premier titre de la série. Il s'intègre pas trop mal dans la chronologie grâce à quelques indications relatives à la série télé.
Mulder et Scully, mythique duo de la télévision, sont confrontés ici à une série d'assassinats particulièrement étrange puisque les témoins n'ont aperçu que des ombres sorties de nulle part.
Ce bref résumé laisse déjà entrevoir la part surnaturelle et paranormale propre à la série télé mais aussi à l'investigation policière. Pour autant, ça ne vaut pas les épisodes filmés. Bien au contraire !

L'ayant déjà lu une bonne dizaines d'années auparavant, il ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable et je comprends pourquoi après cette deuxième lecture. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, j'ai tout au long du roman eu l'impression d'être à côté du récit. L'écriture est assez superficielle et froide. Elle est même minimaliste. Les descriptions sont sans âme, juste bonnes à visualiser les scènes.
L'histoire n'est pas non plus très captivante. Un projet secret dans une base militaire produisant des tueurs "caméléons" capable de se fondre dans le décor. le problème c'est que l'auteur s'est senti en plus obligé de coller deux nouveaux agents exaspérants dans les pattes de Mulder et Scully. Ils ne servent pas à grand-chose…voire à rien !
Sans compter des "taupes", des "traîtres" qui se révèlent sur la fin sans véritable raison, des pions vides servant seulement à "complexifier" l'intrigue mais qui au final sont très peu travaillés, voire pas du tout.

Une lecture que j'ai eu du mal à terminer mais heureusement les chapitres sont courts et le roman également ! Ce livre est au final plus un objet collector qui prendra la poussière sur mon étagère.
Commenter  J’apprécie          50
En incorrigible lectrice, j'ai ramassé ce livre par terre, sous un porche, je ne l'aurais sans doute pas acheté ni même emprunté à la bibliothèque autrement.
Il s'agit d'un roman policier touchant au fantastique.
Deux policiers, l'un accro et quelque peu déjanté, l'autre ayant ferment les pieds sur terre, enquêtent sur un phénomène qui pourrait paraître surnaturel à première vue mais qui ne l'est évidemment pas.
Ah ! Nostalgie, quand tu nous tiens ! Nous regardions autrefois en famille la célèbre série mais, pour une fois, j'ai nettement préféré voir évoluer Mulder et Scully à la télévision que les imaginer lors de ma lecture, ces personnages n'étant guère approfondis dans le livre.
Commenter  J’apprécie          111
Quand une série fonctionne bien, quoi de plus naturel d'en profiter avec une pléthore de produits dérivées...

1er tome des novélisations de la série X-Files, mais proposant pour cette collection, des histoires inédites, Les Gobelins n'a pas vraiment marqué mon esprit d'adolescent à l'époque, puisque je n'ai gardé aucun souvenir de l'histoire.
Il m'a donc fallu me replonger dedans, avec un regard plus adulte, 15 ans plus tard... (bah oui, ça ne nous rajeunit pas.)

Ce qu'on peut dire de prime abord, c'est qu'avec la novélisation, tout le monde connait déjà les personnages, les lieux symboliques, leurs habitudes, donc les descriptions... bah on s'en passera, ou on regardera un vieil épisode pour se remettre dedans, ce roman s'adressant vraiment aux fans, et pas à ceux qui veulent découvrir la série.

L'histoire en elle-même n'est pas terrible, et on comprend alors pourquoi cette enquête n'est jamais passé à la télé, même s'il y en a eu des pires.

Alors si tout ça n'a pas l'air brillant, quel intérêt ?
Simplement, et c'est valable à mes yeux pour toutes les novélisations, si ce type de roman peut amener des téléspectateurs n'ayant pas l'habitude de lire, à ouvrir un bouquin et à se plonger dedans, et peut-être, qui sait, à en ouvrir d'autres par la suite, alors bingo, c'est déjà un grand pas de fait.

Pour certains, ce ne sera pas grand chose. Pour d'autres, ce sera déjà énorme.
Commenter  J’apprécie          50
Je me suis tourné vers ce tome écrit car je suis un grand fan de la série télévisée. Ce volume est une adaptation mais propose une histoire originale, si il avait été un épisode, il aurait fait parti de moins bon.
On retrouve Scully et Mulder dans une enquête paranormal, le point positif: les personnages sont fidèles à ce qu'on connait d'eux. Sans plus.

________________________________

Relecture de 13/02/2020

Ca rend beaucoup moins bien que la série, particulièrement ici où l’enquête doit se faire sur une ombre furtivement aperçu la nuit. Stephen King aurait pu s’en sortir mais ici, ça reste à un niveau Chair de Poule, j’entends par là qu’on cherche le sursaut qui disparaît quelques lignes plus loin et non la peur profonde.
Ca se lit, ce n’est pas mauvais non plus, il y a une intrigue qui se déroule comme dans la série. Après relecture, je reste sur le même avis.
Commenter  J’apprécie          10
Nous retrouvons plutôt bien l'atmosphère de la série même si cet opus mêle la théorie du complot aux histoires de science-fiction (Intéressant dans les épisodes d'une heure à la télévision, moins dans le livre ou cela amène des longueurs). le style est simple mais agréable. Il est aussi un peu trop dénué de descriptions, ce qui nuit à l'ambiance ressentie à la télévision. Les séparations entre les paragraphes où l'action diffère mériteraient d'être mieux identifiées (un simple interligne n'est pas suffisant, surtout quand il tombe en bas de page).
Par contre, côté scénario, après un début un brin poussif, on retrouve un certain suspense dans de nombreuses scènes, l'intrigue est bien menée et il est difficile de connaître la fin avant la fin... Un livre à conseiller aux ados, aux plagistes ou aux nostalgiques de la série TV qui retrouveront avec plaisir Mulder et Scully dans leurs investigations sans équivalent.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Comment peut-on vivre ici ?

— Des loyers pas chers, d'une part, je suppose, hasarda
Webber, qui ralentissait pour laisser trois vieilles femmes traverser. C'est un
peu loin de tout. J'ai vu la carte et je ne pense pas qu'il soit commode de
faire la navette entre ici et Philadelphie sans y laisser une bonne partie de
son salaire.

La force d'inertie devait faire le reste, soupçonnait
Mulder. Comment aller ailleurs lorsque déjà on pouvait à peine se permettre de
vivre ici ? Les gens avaient sûrement des réponses différentes, mais
elles pouvaient toutes se ramener à ceci : Pourquoi partir ?
Commenter  J’apprécie          00
Mulder admettait volontiers que, dans son bureau, les règles étaient rarement respectées à la lettre.
Commenter  J’apprécie          20
— Mulder, je te jure que je vais t'étrangler,
murmura-t-elle, à la fois soulagée et un peu en colère, quand elle vit les
serviettes et le porte-serviettes.

Il n'y avait pas le moindre endroit dans la minuscule salle
de bains où il aurait été possible à un tueur de se dissimuler
Commenter  J’apprécie          00
Les trucs bizarres, c’est ça, pensa Mulder amèrement : je suis connu dans le monde entier comme étant le spécialiste des trucs bizarres.
Commenter  J’apprécie          10
Aucun piéton, aucune voiture, pas même un chien ou un chat
errant.

— Une ville fantôme, fit Scully.

— Je dirais plutôt un cimetière, oui.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (182) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4924 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..