AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Andrew Kevin Walker (Antécédent bibliographique)Jacques Guiod (Traducteur)
ISBN : 2266070525
Éditeur : Pocket (25/02/2000)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 76 notes)
Résumé :
L'inspecteur Somerset est , à sept jours de la retraite, un vieux flic blasé. Obligé de former son ambitieux remplaçant, Somerset fait équipe avec le jeune inspecteur David Mills.

Tous deux arrivent sous une pluie battante dans un lieu où un crime machiavélique vient d'être commis. En effet, un criminel anonyme a décidé de commettre sept meurtres basés sur les sept péchés capitaux énoncés dans la bible: la gourmandise, l'avarice, la paresse, l'orgueil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
darkmoon
  25 février 2014
1. Critique du roman :
Seven : Un des meilleurs thrillers que j'ai lu ; passionnant et captivant du début jusqu'à la fin. On est plongé dans une enquête passionnante et originale et absorbé par une atmosphère unique et envoutante. Une ambiance assez glauque, malsain et très sombre.
A la fin de sa carrière l'inspecteur Somerset, un vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. Il se fait appeler John Doe et a décidé de nettoyer la société de ses maux qui la ronge en commettant sept meurtres basés sur les sept péchés capitaux. Aidé de l'inspecteur Mills, son remplaçant, Somerset est prêt à tout pour arrêter le tueur psychopathe.
Quand on lit Seven on a l'impression de se prendre une claque tellement le roman est excellent. Il ne se passe pas un seul moment sans que l'on soit totalement immergé dans cette histoire et ce, grâce à une atmosphère lourde et sombre au possible. le scénario est exceptionnel, on est toujours pris à contrepied, toujours retourné dans tous les sens sans jamais savoir à quoi s'attendre. Et lorsque l'on approche de la fin de cette oeuvre majestueuse, après avoir apprécié les dialogues toujours justes, le scénario magnifiquement ficelé, les personnages plus vrais que possible; arrive la conclusion, brutale, grandiose, inattendue, exceptionnelle, comme pour nous achever, pour nous renforcer encore plus dans l'idée que l'on est face à une pièce maîtresse du thriller, qui nous laisse bouche-bée, sans voix.
Seven est un chef d'oeuvre parce que Anthony Bruno a bien compris que le mal, poussé à son paroxysme dans l'horreur ultime, celle qui dépasse les mots, jamais ne se tapit dans l'oubli, il reste toujours présent, mais c'est notre manière de le voir sans cesse éliminable, soit par le désespoir ou l'idéalisme, dévoilant au finale, que c'est notre pensée qui finit par s'y tapir.
2. Critique du film :
Pour son second film, David Fincher réalisait un coup de maitre qui allait non seulement marquer nos rétines mais aussi laisser une grande empreinte dans le cinéma. Seven est tout simplement LA référence en terme de film traitant de tueurs en série. La réalisation de David Fincher est juste magnifique. Il use habilement de son cadre à savoir une ville sans nom, noyée par une pluie constante. Elle devient un personnage à part entière du film. Fincher en esthète accompli propose des plans léchés aux possibles magnifiés par la superbe photographie. L'oeuvre adopte un ton particulièrement nihiliste se retrouvant surtout dans son final qui a marqué les esprits. Un final aussi cruel que dérangeant mais tout aussi génial. L'interprétation des acteurs principaux est là aussi impeccable. Reposant sur le cliché vieux comme le cinéma du vieux flic rôdé et du jeune chien fou, les acteurs parviennent à redonner un second souffle à cette idée. Freeman est génial en futur retraité de la police, méticuleux dans son travail mais complètement désabusé par un monde qu'il ne comprend plus. Brad Pitt est lui aussi excellent dans son rôle. Mais la mention spéciale vient pour Kevin Spacey, glaçant en meurtrier. Au final devant la réussite totale de ce long métrage, je suis obligée de m'incliner devant ce chef d'oeuvre du cinéma que je recommande fortement à ceux qui ne l'ont pas vu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
greg320i
  23 janvier 2012
Véritable plongée dans l'histoire du célebre film ,ce magnifique assemblage de scènes de crimes,de réflexions et témoignage policier fait ici mouche. L'action va bon train entre 2 associés que rien ne distingue (sinon l'expérience), l'apprentissage de la sagesse de l'un qui ira au détriment de la patience de l'autre et surtout le suspense de découvrir comment va s'acheminer ce terrible polar noir qui,s'il l'on sait à l'avance le mode opératoire (les péchés capitaux) entraine et intrigue par sa mise en scene et son intelligence à la matière et manière de le distiller.
Retrouver donc le plaisir d'une sensationnelle et palpitante angoisse sera au rendez-vous pour tout lecteur sachant consacrer un peu de temps libre pour vivre ce moment dans la peau de nos 2 héros.
Commenter  J’apprécie          162
Cindol
  09 janvier 2017
Comment qualifier et critiquer un roman qui vous subjugue autant qu'il vous déçoit? pas simple et surtout cruel dilemme !!! 1 étoile ou 5 étoiles? Mon coeur balance...
Je vais commencer par ce qui m'a déçu au plus haut point, on finira de cette manière par une note positive ;)
Ce roman n'est pas, contrairement à ce que je croyais, celui qui a inspiré le film, mais l'inverse. Ce livre est stricto sensu la retranscription du film, et de ce fait, les personnages ne sont pas plus creusés, et on apprend évidemment rien de plus que dans le film de D.Fincher. Et c'est ce que j'espérais avant d'en entamer la lecture, car je suis un fan du film et forcément j'en espérais plus. Raté!!
Maintenant, voyons le côté positif des choses, et pour celles et ceux qui auraient eu la chance de ne pas avoir vu ce petit chef d'oeuvre cinématographique, jetez-vous dessus et laissez vous emporter par ce scenario diabolique qui vous ne laissera pas de marbre de par sa perfection. Tout est calé, tout est calculé jusqu'au bout et rien ne vous laissera deviner la fin, à moins de ne l'avoir entendue quelque part avant.
amateur de thriller depuis quelques temps, j'en ai quand même lu quelques-uns, et même s'il m'en reste encore pas mal à lire, rarement pour l'instant une histoire m'a parue autant ficelée et aussi aboutie que celle-ci.
Un classique et surtout une petite merveille à lire absolument pour tous les amateurs du genre.
PS : A l'instar de Maxime Chattam qui conseille des musiques lors de la lecture de ses romans, je ne saurais trop vous conseillez d'aller chercher sur Youtube ou autre la BO qui rythme le film. Elle est particulièrement bien adaptée au roman et vous n'en serez que plus impliqué...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Jipi
  04 mai 2019
Il restera malgré leurs souffrances insoutenables la pire des choses pour certains paresseux, envieux luxurieux, convoiteurs et colériques tombés malencontreusement sous la coupe d'un juge itinérant diaboliquement méticuleux, imposant jusqu'à l'extrême dans un temps infini les châtiments les plus atroces.
Celle de la découverte de l'enfer du Florentin, le vrai, celui sous nos pieds, dont une ville sombre et pluvieuse représente de plus en plus la réplique.
Dont les convulsions malsaines entretiennent la désillusion et la fougue désordonnée entre un vieux coq sur le départ et un jeune loup pièces maitresses d'un jeu dont ils enrichissent le déroulement par leurs investigations.
Dante en surface, gendarmes et voleurs dans un même scénario avec Minos aux commandes se délectant du comportement terrifiés ou aigris de tous ces pions torturés ou manipulés avec mépris et détermination avant de quémander dans la sérénité la plus profonde son trépas une fois son grand oeuvre terminé.
Une fin de siècle extrêmement calorique ceci dans le mauvais sens du terme ou il ne reste plus qu'une seule chose à faire, fuir le plus loin possible.
SevenDavid Fincher 1995.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
titiseb77
  04 janvier 2019
Alors que j'ai déjà vu le film et ce à plusieurs reprises, j'ai malgré tout pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.
Nous suivons l'inspecteur Sommerset, qui à une semaine de la retraite, aspire à un peu de tranquillité, et David Mills, jeune inspecteur, qui lui doit prendre la relève à sa suite. Nous allons donc découvrir leur rencontre et ce autour d'une enquête pour le moins spectaculaire, puisqu'un tueur en série a décidé de tuer de façon atroce 7 personnes ayant toutes un rapport avec ces fameux 7 péchés capitaux.
Il faut par moment avoir le coeur bien accroché, car certaines scènes sont vraiment très gores, mais les événements s'enchaînent à une telle vitesse que le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer et les pages tournent à la vitesse grand V, à peine un cadavre de découvert, que déjà un autre apparaît.
Que vous ayez vu le film ou non, je vous conseille vivement ce thriller qui permet de passer un excellent moment de lecture et ce sans aucun ennui.
Commenter  J’apprécie          92
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gillgill   08 février 2013
Somerset essaya d'oublier l'alarme en se concentrant sur le métronome posé près de la lampe de lecture. Il suivit le mouvement du balancier de droite à gauche, de droite à gauche,tic...tac...tic...tac...tic...tac....
Il se dit que cette petite pyramide de bois était certainement le meilleur investissement qu'il eût jamais fait.
Après vingt-trois années passées dans la police, après avoir tout essayé, les femmes et les copines, l'alcool et les pilules, les psys et les curés, la méditation et le yoga, c'était finalement la seule chose qui réussit vaguement à le calmer et à lui permettre de s'endormir.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
darkmoondarkmoon   11 août 2013
Dans la plupart des grandes villes, les gens ont l’art de ne pas se mêler des affaires des autres. On recommande aux femmes, si jamais elles se font agresser, de ne jamais appeler au secours, il faut crier au feu. Si vous criez au secours, personne ne vient.
Commenter  J’apprécie          120
ELODIE88ELODIE88   26 novembre 2016
"Vous ne croyez quand même pas que c'est lui, non ? franchement ...
-Le monde est une chose étrange,Mills. Toujours le même, mais toujours plein de surprises. Montons voir ce monsieur et écoutons ce qu'il va dire. On ne sait jamais.
- Mais oui. "Excusez-moi, monsieur, par hasard, vous ne seriez pas le tueur en série ? "
- Chut ! " Mills était vraiment débile quand il s'y mettait.
Commenter  J’apprécie          60
titiseb77titiseb77   04 janvier 2019
Somerset, assis devant sa machine à écrire, tentait de se concentrer sur les formulaires qu'il lui fallait remplir, suite à la mort du gros, mais le peintre d'enseignes l'énervait, pas seulement parce qu'il était lent et empoté. Pour Somerset, il représentait tout ce qui clochait dans le monde. Avant, les gens s'intéressaient à ce qu'ils faisaient, mais il semblait à présent que tout le monde s'en foutait. Tu travailles comme un cochon ? qu'est ce que ça peut faire ? On te paye quand même ! Grâce aux syndicats, certaines personnes ne fichaient pratiquement plus rien et continuaient à passer à la caisse. La situation était plutôt moche. Les gens pensaient qu'ils méritaient plus que ce qu'ils avaient. Ca les poussait à en faire de moins en moins tout en voulant de plus en plus. Pourquoi gratter de la peinture à raison de neuf dollars de l'heure quand on peut s'en faire mille par semaine en vendant de la came ? Le pire de tout cela, c'est que ce genre de logique n'était pas complètement absurde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   06 septembre 2017
Avec sa barbe hirsute, le détective Taylor ressemblait à un ours qu'on aurait fourré dans un trench-coat noir. Il relisait ses notes et vérifiait qu'il avait bien donné tous les renseignements à Somerset, mais celui-ci avait du mal à se faire à l'idée qu'un ours puisse travailler à la brigade criminelle. Il connaissait Taylor depuis des années mais c'était la première fois que cette image s'imposait à lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Anthony Bruno (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Bruno
The Iceman Bande Annonce VF
autres livres classés : sept péchés capitauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Anthony Bruno (1) Voir plus




Quiz Voir plus

seven

Quel est le premier peché que le tueur utilise ?

l'envie
la gourmandise
l'avarice

8 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Seven de Anthony BrunoCréer un quiz sur ce livre