AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.41 /5 (sur 637 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Razac-d'Eymet, Dordogne , le 23/01/1934
Mort(e) à : Vaison-la-Romaine , le 09/01/2015
Biographie :

Michel Jeury est un écrivain français.

Il est né dans une famille paysanne. Tout en aidant au travail agricole de ses parents, il poursuit ses études et obtient le bac en 1952.

Au début des années 1950, Michel Jeury écrit trois romans de science-fiction. Les deux premiers ne seront publiés qu'en 1960, sous les titres de Aux étoiles du destin et La machine du pouvoir et sous le pseudonyme d'Albert Higon, dans la collection Le Rayon fantastique. Le troisième restera inédit puis sera égaré. Entre-temps, Jeury écrit des romans de littérature générale.

Jeury cesse d'écrire, exerce divers métiers (instituteur, visiteur médical, représentant, etc.). En 1967, il cesse toute activité professionnelle régulière. Il se remet ensuite progressivement à écrire et terminera le manuscrit de son roman Le temps incertain en 1972.

Paru l'année suivante, ce livre inaugure une carrière d'écrivain de science-fiction qui durera près de vingt ans, avec la publication de plusieurs dizaines de romans.

Depuis la fin des années 1980, Michel Jeury est en quelque sorte retourné à ses racines, abandonnant la science-fiction pour le roman paysan (L'année du certif, entre autres) avec un succès considérable.

Nounou est l'un de ses plus beaux romans

Jeury ne retouchera à la science-fiction que ponctuellement, en publiant par exemple Le Chat venu du futur, (1998), coécrit avec sa fille Dany Jeury, jusqu'à la publication en 2010 d'un nouveau roman, May le monde.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Michel Jeury   (92)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Michel Jeury en conférence aux Utopiales 2010 2/2


Citations et extraits (161) Voir plus Ajouter une citation
Michel Jeury
carre   17 janvier 2015
Michel Jeury
Les écrivains meurent. Leurs livres restent. Un temps. C’est à leurs lecteurs de les faire vivre et d’en perpétuer le souvenir, de transmettre leur sens, une trace, un sillage, qui tôt ou tard semble s’effacer mais qui subsiste, d’esprit en esprit, à travers la communauté de ceux qui tentent de demeurer humains

Hommage de Gérard Klein éditeur à son ami Michel Jeury.
Commenter  J’apprécie          452
finitysend   17 novembre 2013
Soleil chaud poisson des profondeurs de Michel Jeury
J'ai vu de pauvres grocs perdre leur combiné grand luxe à la cité pour avoir déconnés avec l'atome d'hydrogène !
Commenter  J’apprécie          320
Witchblade   22 novembre 2017
Le jeu du monde de Michel Jeury
(…) elle n'est pas faite comme la plupart des sociétés traditionnelles d'une seule couche épaisse. C'est une société en couches minces. Depuis trois siècles, on ajoute sans cesse des lois et des systèmes et on en retranche un peu. Les lois internationales se sont superposées aux lois locales et nationales. Puis le Jeu de Monde a ajouté ses règles propres. Sous cette carapace, les États, les régions et autres districts administratifs sont devenus presque invisibles, mais ils existent toujours et fonctionnent tant bien que mal.
Commenter  J’apprécie          250
Verdorie   03 octobre 2013
Les îles de la lune de Michel Jeury
[années 1968-1981] Avec ce diable de Philip K. Dick qui, malgré des influences classiques revendiquées (telles que Van Vogt ou Heinlein), emmenait la science-fiction ailleurs et représentait presque à lui tout seul une avant-garde. Même si l'on ne savait pas encore que, quarante ans plus tard, "dickien" serait une qualificatif presque aussi usité par nos intellectuels que "kafkaïen"...Ah, les beaux jours où la science-fiction semblait pouvoir être une alternative littéraire durable...



(Dans préface "îles de la lune...Îles du temps" de Richard Comballot)
Commenter  J’apprécie          182
Witchblade   21 novembre 2017
Le jeu du monde de Michel Jeury
« Le Jeu du Monde est conçu pour favoriser ceux qui mettent souvent en jeu leur per capita, c'est-à-dire non seulement leur bien mais tout leur acquis, leur position dans la société, leur « être ». »
Commenter  J’apprécie          170
finitysend   29 mai 2012
La croix et la lionne de Michel Jeury


Le ciel pâle comme graisseux , la surface enrubannée par de larges nappes de brouillard jaunâtre, les tièdes et fétides relents qui jaillissaient des mille bouches du corail, caractérisaient ,woak,la cinquième saison des" chaleurs internes ".La surface paraissait ensommeillée , comme si la vie s'était réfugiée dans les profondeurs .

Commenter  J’apprécie          130
ladesiderienne   04 novembre 2015
Au Cabaret des oiseaux de Michel Jeury
Quand j'étais petite, j'ai essayé plusieurs fois de me désaltérer au creux de ces feuilles. J'approchais, le nez en avant, mais les piquants s'accrochaient à mes cheveux, les nervures des tiges me griffaient la figure et j'avais beau tirer une langue de tamanoir, impossible de m'approcher de la cuvette pour sucer une gorgée.

J'ai appris ainsi que je n'étais pas un petit oiseau. C'est la vie.
Commenter  J’apprécie          110
myriampele   15 octobre 2015
Nounou de Michel Jeury
Ma voix faisait frétiller le petit monsieur de plaisir ou d'impatience; il tendait les bras vers moi, je lui donnais mon doigt à serrer. Je me posais souvent une question que j'aurais voulu enfouir en moi: Parce que je le nourrissais, me prenait-il pour sa mère? Pauvre petit enfant riche, comment aurait-il su que j'étais seulement sa nourrice?
Commenter  J’apprécie          100
ladesiderienne   14 avril 2017
La Vallée de la soie, tome 2 : La soie et la montagne de Michel Jeury
Au début de 1850, Pierre lui rapporta des États-Unis une poupée noire, fort gracieuse, "un modèle assez rare", dit-il.

- L'abolition de l'esclavage est aujourd'hui la grande affaire de l'Amérique, m'expliqua-t-il.

C'était aussi sa passion du moment. Il ajouta avec une intention fielleuse que certains protestants des États-Unis étaient parmi les pires défenseurs de l'esclavage et les maîtres les plus cruels.

Marie fut effrayée par la poupée noire. Elle n'avait jamais vu de nègres. Je n'en avais jamais vu non plus avant de venir à Lyon, mais ils n'étaient pas rares dans cette grande ville et on pouvait toujours en croiser quelques-uns aux foires et aux fêtes. Je lui racontai que les enfants nègres étaient de beaux et bons enfants, que Dieu les aimait comme les enfants blancs ou jaunes ; elle était encore trop petite pour comprendre mes explications, mais elle finit par accepter la négresse, qui devint sa préférée.
Commenter  J’apprécie          90
Pavlik   20 février 2021
Le territoire humain de Michel Jeury
Quant à l'avenir de l'État, il n'ignorait pas que les utopistes libertaires dans son genre avaient été trompés et manoeuvrés par les véritables maîtres du pouvoir ; et cela continuerait jusqu'au jour où l'on n'aurait plus besoin d'utopistes libertaires...
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L'expression ad hoc ! 😁(ludique et facile)

Cette expression ludique par excellence signifie qu'on est prêt à dévoiler ses projets ou ses intentions. Quand on n'a plus rien à perdre, on risque le tout pour le tout, c'est une tactique comme une autre

Risquer ses cartes
Rebattre ses cartes
Abattre ses cartes
Oser ses cartes

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , expressionsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..