AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Dacia (01/01/1986)
Résumé :
Postfață și tabel cronologic de Doina Modola.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tandarica
  18 mars 2019
Les romans du cycle de la famille Hallipa, bien qu'écrits à de grands intervalles dans le temps et relativement indépendants les uns des autres, constituent la seconde chronique familiale de la littérature roumaine après celle de Duiliu Zamfirescu. Il s'agit dans l'ordre de Fecioarele despletite [Les Vierges échevelées], 1926, qui raconte la spectaculaire émergence d'une bourgeoisie des années 1920, Concert din muzică de Bach (Le Concert de Bach), 1927, consacré à son triomphe, Drumul ascuns [La Voie cachée], 1932 qui relate les premiers signes de décadence et enfin l'histoire de sa dislocation dans Rădăcini [Racines], 1938.
Andreia Roman en parle en ces termes : « Débarqué de “ses obscurs nids de la province” à Bucarest, le clan des Hallipa parvient, grâce à une extraordinaire faculté d'adaptation et de mimétisme, à escamoter ses atavismes balkaniques et à s'imposer comme élite, tout en se débarrassant avec une habileté machiavélique de ses membres récalcitrants ou devenus ineptes. La romancière en décrit les codes de comportement, les rituels mondains, les passions et les rivalités. Dans ces personnages elle mêle une part de déterminisme social à l'étude des ressorts profonds de leurs comportements et affiche un penchant déclaré pour leur côté pathologique ou morbide, sans pour autant y associer une participation affective ni entrer dans une démarche moralisatrice. L'imposante Elena Drăgănescu, Nory “la féministe“, l'étrange couple Walter–Coca-Aimée, la sensuelle et pathétique Lenora, le volage Lică, dit “le Troubadour“ et la perverse Mika-Le vivent dans un Bucarest parfaitement en phase avec la vie moderne, où les préparatifs pour le concert de Bach qui aura lieu dans les salons d'Elena Drăgănescu, non seulement aiguisent les appétits mondains, mais nourrissent aussi des conflits personnels et des états de conscience compliqués. Chaque personnage d'Hortensia Papadat-Bengescu est un univers en soi, évoluant de manière sinueuse et imprévisible. » (Litterature roumaine : Tome 3, L'Entre-Deux-Guerres, p. 49)
Dans Rădăcini [Racines], à travers Elena, on suit un retour aux sources. Après la mort de Drăgănescu et la séparation de Marcian, elle semble renoncer à ses rêves artistiques et vouloir renouer avec le terroir. Elle s'établit donc à la campagne où elle évoque une volonté de modernisation de l'agriculture. Ses ancêtres sont partis d'ici, c'est ici qu'elle retourne à la fin du cycle : la boucle est ainsi bouclée.
N.B : seul Concert din muzică de Bach (Le Concert de Bach) a été traduit en français, à ma connaissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          630
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   20 mars 2015
Dia, pentru cursele ei, lua un taxi și evita Calea Victoriei ; sau lua un tramvai, un simplu tramvai din care cobora pe bulevardul Lascăr Catargiu, pentru o plimbare spre Șosea de o oră.
Commenter  J’apprécie          80
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs (0) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre