AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur À l'intérieur (23)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Lecturepissenlit
  16 juin 2019
Jodi Picoult est une autrice mondialement reconnue, que l'on connaît notamment pour ses livres aux sujets tabous, douloureux ou politiquement incorrects, qu'elle traite avec sagesse, finesse et impartialité.
C'est encore le cas avec A l'intérieur, qui traite de l'autisme et plus précisément du syndrome d'Asperger.
J'ai quand même pas mal de passif sur la littérature traitant de l'autisme et je dois reconnaître qu'excepté les livres écrits par les autistes eux-même ou les parents d'autistes, je n'ai jamais lu un livre si juste à ce sujet.
Les situations vécues par Jacob, le protagoniste Asperger de 18 ans, sont décrites avec soin, sans tomber dans le cliché, les explications sur ses ressentis à lui sont précises, correctes et extrêmement bien retranscrites.

Rien que pour cela ce livre est un bijou.

Lorsque l'on commence ce livre, on a l'impression de rentrer dans une bulle, la bulle d'une famille qui, presque coupée du monde, mène un combat de chaque instant pour permettre à Jacob, cet adolescent Asperger de 18 ans passionné par les scènes de crimes et la série "Crime Busters", de vivre en minimisant les crises et les situations stressantes.
Cette bulle est sur le point d'éclater quand Jacob est accusé du meurtre de la jeune fille qui lui donnait des cours de communication.
C'est une histoire prenante et très intéressante qui fait énormément réfléchir.
Une fois la dernière page tournée, cette bulle éclate et nous voici de retour dans notre vie.
L'histoire m'a hantée quelques jours encore après ma lecture, les personnages m'ont manqués. Cette histoire est tellement bien écrite, sans fioritures, que j'ai eu l'impression qu'ils étaient réels et j'aurais aimé avoir de leurs nouvelles.

C'est un livre à plusieurs voix, l'histoire est racontée par Jacob lui-même, Emma sa mère, son frère Théo, Rich l'inspecteur de police de la ville ou encore Oliver, l'avocat de Jacob.
Cela nous permet d'avoir différents points de vus, différents jugements ce qui nous permet d'affiner le notre. Bien qu'il y ait deux camps, les pseudos gentils (Jacob, Théo, Emma et Oliver) et les pseudos méchants (L'inspecteur de police, la procureure), cette façon de jongler de points de vus en points de vus permet de nuancer notre jugement et de comprendre pourquoi et comment tel camp peut penser cela de l'autre.

Jodi Picoult sait faire vivre ses personnages, les rendre attachants comme Emma, cette mère courage que l'on ne peut qu'admirer et Théo, ce petit frère sacrifié au profit des besoins particuliers de son aîné, mais aussi les rendre exécrables ! Helen Sharp la procureure lors du procès de Jacob incarne parfaitement ce rôle. Mais à travers elle, c'est une représentation de la société que souhaite exprimer Jodi Picoult. Une société ignorante, qui désire le rester, et qui n'admet pas les individus qui sortent des normes dictées par notre monde actuel.

Ce livre regorge de très belles citations, de très beaux passages, de réflexions touchantes, et de remarques drôlissimes dont Jacob nous fait l'honneur de nous abreuver !
J'ai juste envie de conclure en remerciant et en saluant Jodi Picoult, une valeur sûre de la littérature contemporaine !

Lien : https://lecturepissenlit.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bergson
  19 mars 2018
La famille hunt monoparental avec la mère Emma, Théo le fils et Jacob L ainé atteint de la maladie d'asperger.
Ce dernier passionné d'enquête criminel, prend des cours de socialisation avec une jeune fille ; lorsque cette dernière est retrouvée morte les soupçons commencent à converger vers Jacob qui sera bientôt présumé coupable.
L'auteur nous décrit le syndome d'asperger avec force détails, humour en donnant la parole tour à tour aux 3 membres , à l'inspecteur et à l'avocat.
Une écriture très réussie qui tient en haleine il n'y a que la fin qui est détectable assez rapidement.
Commenter  J’apprécie          10
LightandSmell
  21 juin 2016
Je ne sais pas si c'est un effet de mode mais j'ai le sentiment que les romans alternant les points de vue sont de plus en plus courants. Ce procédé ne me dérange pas quand il est bien maîtrisé comme ce fut le cas avec ce livre. Il apporte même un certain enrichissement puisqu'il permet de connaître les pensées de tous les protagonistes du roman notamment celles de Jacob qui, en raison du syndrome d'Asperger, diffèrent nettement de l'individu lambda.

Le principal attrait de ce livre repose, pour moi, sur les recherches de l'auteure sur l'autisme et plus principalement, sur le syndrome d'Asperger. A travers le personnage de Jacob, on apprend un peu mieux à connaître les personnes atteintes de ce trouble même si bien sûr, chaque individu possède ses propres spécificités : la manière de penser et de concevoir le monde, les difficultés de communication, le nécessaire apprentissage des codes sociaux qui ne sont pas intuitifs, les gestes répétitifs… On y découvre aussi les difficultés que cela engendre pour les proches que ce soit les parents ou la fratrie. A cet égard, j'ai été très touchée par le frère de Jacob, Théo, qui a du mal à trouver sa place au sein de sa propre famille. La dépendance de Jacob envers sa mère et vice-versa ne laisse que peu de place pour d'autres personnes.

J'ai trouvé, tout au long du roman, la mère très courageuse notamment lors de la gestion des différentes crises que Jacob traverse lorsque sa routine est bouleversée. Malgré la difficulté de sa situation, à aucun moment, le lecteur ne doute de l'amour de cette mère pour son fils ni même de son dévouement. Néanmoins, j'ai parfois été agacée par sa manière d'être obnubilée par Jacob au détriment de tous notamment de son autre fils qui, même s'il est d'une banale normalité, a besoin de sa mère.

La première partie du livre donne le sentiment que l'intrigue policière est au coeur du roman mais au final, on se rend compte que c'est surtout le moyen pour l'auteure de parler du syndrome d'Asperger et de la relation au monde des personnes atteintes de cette pathologie. Ce n'est pas un point négatif en soi, mais je m'attendais à une intrigue policière un peu plus poussée en lisant le résumé du livre.

J'ai apprécié ma lecture d'autant que le style de l'auteure, sans faire d'étincelles, est simple et agréable. Mais j'avoue que la fin m'a laissé un goût d'inachevé ; elle ne m'a pas du tout surprise puisque je l'avais anticipée assez rapidement. Elle m'a semblé un peu trop convenue ! Je regrette que l'auteure n'ait pas pris la peine de marquer un peu plus les esprits par une conclusion qui sorte de l'ordinaire.

En résumé, A l'intérieur de Jodi Pacoult est une histoire dont j'ai apprécié l'intrigue mais qui mérite surtout d'être lue pour les nombreuses informations que l'auteure dispense sur le syndrome d'Asperger. En plus d'être instructive, la lecture est émouvante sans pour autant être dégoulinante de bons sentiments. Je ne connaissais pas cette auteure, mais elle a su trouver un savant équilibre entre émotions et réalisme en montrant, contrairement à ce que Jacob pense, que dans la vie tout n'est pas tout noir ni tout blanc.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
christineremy
  03 mars 2016
Avec ce nouveau roman, Jodi Picoult nous livre comme à son habitude, une merveille que je ne peux que vous recommander.

On y retrouve sa plume fluide mais aussi, l'alternance des narrateurs, les chapitres étant tour à tour relatés par Jacob, Emma, Théo, Rich (le policier local) ou encore Olivier (l'avocat de Jacob). Cette alternance donne un rythme particulier et très agréable au roman. Rythme qui nous pousse à enchainer les chapitres sans répit.

J'avais compris le dénouement de l'histoire bien avant la fin, l'auteure semant des indices au fil des pages. Pourtant le roman ne perd nullement de son intérêt. C'est cela aussi la force de Jodi Picoult, nous livrer la solution mais nous rendre accros tellement ses romans nous amènent à réfléchir, à nous interroger sur des sujets de société et sur nos réactions face à de telles situations.

« à l'intérieur » n'est pas un simple livre, à travers ce roman, Jodi Picoult aborde un thème très fort, le syndrome d'Asperger.
En apparence, Jacob ressemble à un adolescent comme les autres, quoi que beaucoup plus intelligent (il a une immense mémoire, est incollable sur les dinosaures et la criminalistique). En réalité sa vie est rythmée par des rituels, il n'arrive pas à se faire des amis, à s'intégrer, il a du mal avec les codes sociaux, ….
Toutes les facettes de la maladie de Jacob sont abordées dans ce roman. On comprend mieux les difficultés de son entourage mais aussi de Jacob.

On ressort grandit de la lecture de ce roman, on comprend mieux le syndrome autistique, du point de vue de la personne atteinte bien sûr mais aussi du point de vue de ses parents, de ses frères et soeurs. L'auteure s'est apparemment beaucoup documenté pour écrire « à l'intérieur » et elle restitue le résultat de ses recherches avec brio. On s'identifie sans problème aux personnages. On ne lit pas la vie de Jacob, Emma ou Théo, on la vit.

Si vous aussi vous désirez partager une superbe leçon de vie, comprendre ce que peuvent ressentir un enfant « différent » ou ses proches, n'hésitez pas et foncez chez votre libraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elizzzz
  18 avril 2019
À lire !!!!
Commenter  J’apprécie          00
Rachelv
  19 août 2018
J ai dévoré ce livre , j ai pleuré en tant que maman, j ai ri aussi. Dure réalité de l autisme. À lire absolument ! J avais deja dévoré "La tristesse des éléphants" Et son denier est deja dans ma liste à lire.
Commenter  J’apprécie          00
anne77750
  13 septembre 2017
Très différent du précédent ouvrage du même auteur que j'avais precedement lu "la tristesse des éléphants". Cela fait preuve d'un grand éclectisme de cet auteur. Quoique ce livre soit un peu long et s'essouffle un peu j'ai conservé l'envie de le lire jusqu'à la fin.
Commenter  J’apprécie          00
auregue
  23 juillet 2017
Ce livre narre les relations entre un enfant autiste et son frère et sa mère, sur fond d'intrigue policière. Les émotions sont décrites très justement par l'auteure, avec une pointe d'humour et beaucoup de tendresse.
Commenter  J’apprécie          00
mikaele
  15 novembre 2016
Mère monoparentale, Emma doit s'occuper de ses deux fils, dont Jacob, atteint du syndrome d'Asperger. Théo , son petit frère, pâtit du besoin d'encadrement de Jacob et de ses nombreuses crises. La passion de Jacob, la criminalistique va mener tout le monde au tribunal, où il devra comparaître pour meurtre.
Les chapitres alternent entre les différents protagonistes du roman (incluant le policier et l'avocat), ce qui rend la lecture très intéressante.
L'émotion est bien rendue ainsi que la difficulté de s'occuper d'un enfant atteint d'autisme, tout en sachant que nous en ferions tout autant pour notre propre enfant, par amour. J'ai adorer me glisser dans la peau de Jacob afin de mieux comprendre à quoi ressemble le quotidien d'une famille ayant un membre avec des besoins spéciaux. Tous les protagonistes m'ont touché à leur manière.

Finalement, un bon moment de lecture, qui m'a enchantée.
Commenter  J’apprécie          00
ValentinePumpkins
  22 juin 2016
Une excellente lecture, très émouvante, où l'on apprend beaucoup de choses sur l'autisme. L'enquête traîne un peu en longueur toutefois...

[chronique plus détaillée sur le blog]
Lien : http://merlin-brocoli.blogsp..
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de ma vie pour la tienne

Quelle est la personne atteinte de leucémie?

Anna
Julie
Kate
Lucie
Sara

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Ma vie pour la tienne de Jodi PicoultCréer un quiz sur ce livre