AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B003B39SO2
Sélection du Reader's Digest (30/11/-1)
3/5   1 notes
Résumé :
Ouvrage en bon état général.
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après La rivière des parfums, La caravane de soeur Agnés, Faux-semblant, Les chemins de pierreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ce livre regroupe 4 romans en version abrégée du Reader's Digest. Il y aura donc 5 parties pour ma critique (une par livre et une générale). A chaque fois le titre et ma note.

La rivière des parfums 1/5*:
J'ai détesté et j'ai interrompu ma lecture. C'est une histoire avec des personnages auxquels je n'ai pas pu m'attacher, très nombreux. La guerre se déclare... C'est sombre, et n'ayant pas accroché je l'ai trouvé très ennuyeux.

La caravane de Soeur Agnès 3/5*:
On est du côté cow-boy (dans la guerre cow-boy VS indiens), sauf qu'il ne s'agit pas de cow-boy mais de soeurs (des religieuses) et d'un homme arrivé un peu là par hasard (ou pas intervention divine selon Soeur Agnès bien sûr). Les indiens (on n'est pas dans l'idée de parler de natifs Américains ou d'Amérindiens) sont des sauvages de la pire espèce (visiblement leurs motivations sont de tuer pour tuer, très primaires, primitifs dans le mauvais sens du terme) et de l'autre côté on a des nonnes: purs petits anges qui sont là pour sauver des pauvres enfants innocents. Étrangement malgré cette représentation très dichotomique et sans aucune subtilité, j'ai choisi de mettre 3 étoiles, c'est dû au fait qu'il y a du suspense et que c'est bien écrit.

Faux-semblant 4/5*:
Une belle histoire, facile à lire, sans prétention et avec un suspense qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout.

Les chemins de pierre 4/5*:
La biographie courte de l'auteur présentée à la fin de cette partie est assez intéressante car elle explique qu'il s'agit de faits auto-biographiques.
Le personnage part avec des très mauvaises cartes dans la vie: misère, violence, retrait de l'école... mais le fil directeur est l'espoir malgré les très nombreuses embûches. Cette jeune fille fuit des parents plus que violents et cherche à retrouver sa soeur, elle va devoir trouver un travail (en n'ayant presque pas été à l'école), mais elle va s'accrocher, lutter, chercher et dès qu'elle aura un instant: apprendre. Ainsi elle va pouvoir grimper, avancer, progresser et continuer d'avancer.
Une belle histoire même si elle est parfois très dure.
Les chemins de pierre et La soupe aux cailloux, sont visiblement les deux gros succès de l'autrice: Martine Provis.

Globalement:
Je trouve l'idée intéressante d'avoir ces versions condensées: soit pour pouvoir découvrir plus d'histoires, soit des auteurs, soit...
Les coupes sont bien faites et rien ne manque pour une bonne compréhension.
Par contre ce type de romans ne m'intéressent pas plus que ça donc ce n'est pas quelque chose que je vais aller plus rechercher.
Une bonne idée pour les personnes qui ont peu de temps pour lire mais souhaitent découvrir des romans différents les uns des autres.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
L'idée la plus saugrenue qu'ait jamais eue mon père dans sa petite vie bien rangée d'honnête homme fut d'épouser ma mère, Margot Chevalley - à l'origine "Chevalier", mais le nom a été déformé quand la famille a émigré en Nouvelle-Angleterre, pays où les gens n'ont jamais eu à s'en prendre aux Noirs, puisqu'ils avaient déjà les Français sous la main.

[Faux-semblant]
Commenter  J’apprécie          30
Elle avait eu Alison à quinze ans et s'était dégagée de l'emprise d'un père alcoolique pour tomber sous l'empire d'un mari alcoolique.

[Faux-semblant]
Commenter  J’apprécie          41
Je passais au Whisky. j'avais eu ma dose de jus de tomate.
Commenter  J’apprécie          60
- Monsieur Swanson, vous êtes blessé. (Elle parcourut son bras de ses doigts experts.) Heureusement, la fracture est nette.
- S'ils m'avaient présenté ma tête sur un plateau, vous auriez dit que j'ai eu de la chance qu'ils me l'aient rendue, dit-il sans desserrer les dents.

[La caravane de Sœur Agnès]
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : indiensVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (3) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2788 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}