AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782352835172
Éditeur : Mosquito (05/04/2019)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Des enfants disparaissent dans la nuit londonienne... Ni les parents, ni la police n'arrivent à comprendre.
Dylan Dog va découvrir se qui se cache derrière ces macabres disparitions.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lolapop93
  31 mai 2019
= Un arrière-goût de déception !=
Sam, un petit garçon, va réveiller sa mère pour lui dire qu'il y a quelqu'un dans la maison. Sa mère se levé et va le recouche, mais en descendant les escaliers, Sam veut absolument le lui montrer. Abasourdi, effrayé la mère et l'enfant tombe nez à nez devant un groupe d'enfants à qui elle demande de partir de chez elle tout de suite. Mais Sam est contre et veut qu'ils restent.
« -Remonte, Sam ! Va réveiller ton père !
-Non.
(Deux des enfants du groupe)
–Laissez madame….et mettez-vous à courir ! »
La mère trouve la mort dans un étrange accident et son fils disparaît.
Domitilla Foster, psychologue pour enfants contact Dylan Dog pour retrouver Sam. Elle soupçonne le père d'être à l'origine de sa disparition. Très vite, ils vont s'apercevoir que le petit Sam n'est pas un cas isolé...
L'enquêteur et la psy vont se trouver mêlés à une sombre histoire, pleine de faux-semblants, de personnages étranges et de réalité trompeuse.
A savoir que je n'ai pas lu les 3 premiers Tom, mais les épisodes de Dylan Dog sont indépendants.
Je ne suis pas une grande lectrice de BD, mais le titre et la quatrième de couverture m'ont fortement appelé à cette lecture.
Concernant le graphisme, les dessins sont en noir et blanc, je les ai trouvés magnifiques !
Les traits des enfants sont durs et les font paraître plus âgés et machiavéliques. C'est un magnifique livre de par son graphisme.
Par contre, mon avis est tout autre concernant l'histoire à proprement parler de la BD.
Je n'ai pas accroché !!!
Bien que les 3-4 premières pages m'aient intrigué, la suite de l'histoire m'a paru fade.
J'ai trouvé peu de profondeur dans cette histoire, qui à mon avis aurait pu être plus creusée au niveau psychologique des personnages.
Comme une sensation de déjà vu, et la fin tout à fait prévisible.
Je n'ai pas ressenti ni peur ni horreur annoncée par le titre ‘‘berceuse macabre'' !
Même si à chaque situation, un petit texte d'introduction est écrit, qui pour moi est là je pense pour fait monter la pression et l'angoisse des lecteurs et bien ça n'a pas marché pour moi !
Par contre, la thématique principale abordée qui est la solitude qu'un enfant puisse ressentir face à certaines situations que ce soit familial ou pas est une très bonne idée.
Des enfants qui finalement vont essayer de trouver un refuge dans ce qu'ils connaissent le mieux, leur imaginaire.
En bref, une BD que je n'ai pas appréciée ou pas sut apprécier à sa juste valeur.
Un arrière-goût de déception pour moi !

Lien : https://livresdeblogue.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
angelita.manchado
  24 mai 2019
Résumé Dylan Dog, Berceuse macabre de Roi et Baraldi
Il est tard, un jeune garçon est chez lui avec d'autres enfants. Il va réveiller sa mère. Elle descend et se met en colère pour faire partir ces enfants. Mais la peur s'installe car ils ont un dessein. Très vite, elle comprend ce qui va lui arriver.
L'enfant disparaît.
Avis Dylan Dog, Berceuse macabre de Roi et Baraldi
Je ne suis pas une lectrice de BD, à proprement parlé. Je dois en lire un maximum de cinq par an. Et toutes sont des SP ou de Masses Critiques Babelio. Pour ces dernières, je fais mon choix comme d'habitude, selon le titre. Et pour cette Masse Critique, j'ai reçu un exemplaire de Dylan Dog. Un magnifique livre. Oui, en BD, les livres peuvent être magnifiques et sont à garder. Cela sera le cas pour celui-là. Mon homme a lu Dylan Dog, en premier. Il a beaucoup aimé. Il devait en faire une critique mais il a n'a pas eu le temps. Donc, un dimanche soir, je me suis plongée dans l'histoire et dans les dessins.
Les dessins sont en noir et blanc. Les traits sont magnifiques, souvent durs et collent à l'histoire. Les traits des enfants les font paraître plus adultes qu'ils ne sont. Outre l'histoire racontée, le lecteur sent, dans ces dessins, l'urgence de la situation, l'atmosphère oppressante installée, la peur des uns et des autres. Dans ce monde dur, l'histoire du marionnettiste n'est pas décalée mais apporte un peu de douceur avec l'amour d'un père et d'une mère pour leur enfant et ce qui découle après leur disparition.
Dans cette BD, outre la nuit qui peut être peuplée de cauchemars, chez les uns et et les autres, un des thèmes abordés est la solitude engendrée car on est considéré comme différent. Les paroles font mal, même celle des enfants envers un autre enfant. Il y a aussi ces enfants, poussés par leurs parents, notamment la mère, à faire carrière et qui se trouvent aux prises d'hommes qui abusent d'eux. Pour moi, le thème principal est l'histoire, celle racontée aux enfants, celle que l'on transmet de générations en générations. Une histoire qui fait un peuple, une vie, qui permet d'appréhender le futur, qui est une transmission, qui construit un être humain. Sans histoires, les enfants ne sont plus des enfants. Ils deviennent adultes avant l'âge. Ils perdent, très vite, leur âme d'enfant, leur univers qui ne doit pas connaître la souffrance, la violence. L'imaginaire des enfants est friand d'histoires. Ils peuvent très vite tomber dans l'ami imaginaire, à cause de la solitude ou parce que ce qu'ils vivent ne correspond pas à ce qu'ils veulent. Il faut savoir raconter les histoires pour que les nuits soient belles.
Lorsque la nuit est racontée dans cette BD, à chaque page, à chaque situation, un petit texte d'introduction qui fait monter la pression. Un duo d'écrivain, dessinateur qui fonctionne à merveille.
Je remercie Masse Critique de Babelio et les Editions Mosquito.
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lovelybook
  03 mai 2019
Je ne suis pas bande dessinée en général, mais celle-ci m'a intriguée par son côté thriller et intrigue. Plutôt intéressant, des enfants disparaissent, et ils réapparaissent métamorphosés. Dylan Dog, enquêteur va être demandé pour résoudre cette affaire.
J'ai beaucoup aimé les illustrations, cet effet noir et blanc, les ombres étaient bien faites et ça rajoute ce côté sombre avec l'intrigue. Il y a un passage (une image) où l'on voit dessiné un éclair, oiriginal et fort.
Je remercie Babelio pour m'avoir permi de lire cette bande dessinée.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
Bedeo   31 mai 2019
Ce quatrième tome au graphisme surprenant rend hommage autant à l’univers de Dylan Dog qu’à celui des films d’angoisse.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest   02 mai 2019
Dylan Dog cultive le mystère, l’irrationnel et mobilise la fine fleur du 9e art de la péninsule italienne sans pour autant susciter un réel engouement de ce côté-ci des Alpes ! Allez savoir pourquoi.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   27 mars 2019
Cette excellente histoire d’horreur, écrite dans un style très suggestif, nous donne une bonne occasion de réfléchir à la façon dont nous observons la réalité, sans accorder trop d’attention aux détails et sans nous poser les bonnes questions. Ici, les clichés et les stéréotypes habituels laissent très souvent la place à de subtiles suggestions pour le moins novatrices…
Lire la critique sur le site : BDZoom

Lire un extrait
autres livres classés : sombreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Sur les chemins de Saint-Jacques

On commence doucement pour éviter les claquages avant d'arriver à Saint-Jacques...

de Composté
de Compostele
dé Composé
de Compostelle

14 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : pélerinages , marche , CoquillagesCréer un quiz sur ce livre