AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sherlock Holmes Society tome 1 sur 6
EAN : 9782302046528
56 pages
Soleil (06/05/2015)
3.35/5   43 notes
Résumé :
De 1891 à 1894, Sherlock Holmes s'est fait passer pour mort. Peu de personnes savaient qu'il avait survécu à son affrontement avec James Moriarty aux chutes de Reichenbach. Pas même le docteur Watson. Puis, après bien des épreuves, Holmes a mis fin à cette duperie et repris son activité de détective-conseil. Il travaille aux côtés de Scotland Yard pour arrêter un copycat de Jack l'Éventreur quand son frère Mycroft vient solliciter son aide. Keelodge, un village encl... >Voir plus
Que lire après Sherlock Holmes Society, tome 1 : L'Affaire KeelodgeVoir plus
Détectives, tome 1 : Miss Crumble - Le Monstre botté par Hanna

Détectives

Herik Hanna

3.64★ (785)

7 tomes

Laowai, tome 1 : La guerre de l'opium par Alcante

Laowai

Alcante

4.05★ (121)

3 tomes

Golden dogs, tome 1 : Fanny par Desberg

Golden dogs

Stephen Desberg

3.22★ (391)

4 tomes

Scotland Yard, tome 1 : Au coeur des ténèbres par Dobbs

Scotland Yard

Dobbs

3.36★ (93)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,35

sur 43 notes
5
0 avis
4
8 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
1 avis
Une découverte de plus pour moi avec cette nouvelle série qui a pour scénariste, le prolifique Sylvain Cordurié.

Premier constat sur l'album : les couleurs sont superbes ! le rendu des ruelles sombres ou de l'éclairage chiche est magnifiquement mis en couleurs.

J'ai apprécié les dessins de Sherlock Holmes, lui trouvant un air moins figé que dans certains albums (Nécronomicon et Vampires de Londres).

Notre détective est d'une humeur sombre, il résout les enquêtes, mais sans passion. Il lui faudrait une super enquête pour lui remonter le moral.

Si j'ai trouvé excellent le rendu des ruelles de Londres et le village de Keelodge, j'ai par contre trouvé le meublé de Baker Street fort dépouillée, comme si la moitié des meubles étant manquante.

Bien que je ne sois pas une adepte d'un Sherlock Holmes se battant contre des forces fantastiques, je n'ai pas été rebutée par cette aventure comme je le fus avec « Les voyageurs du temps » ou « Les chroniques de Moriarty ».

Ici, il y a une enquête, certes, moins classique que celle d'un « Traité naval », mais Holmes va devoir néanmoins partir à la recherche d'indices afin de trouver le coupable, responsable de l'état de zombitude des villageois.

Une fois éliminé l'improbable, il ne restait plus que la vérité. Et Sherlock de remonter la piste des indices, se livrant à quelques déductions sur la méthode et sur l'endroit où se trouvait le responsable.

La présence de Mycroft Holmes dans cet album a jouté du plaisir à ma lecture car l'affrontement perpétuel des deux frères est un vrai bonheur de fin gourmet.

Ça se lance des petites piques, ça s'affronte sans haine aucune, mais plus comme deux joueurs d'échecs en match perpétuel.

La froideur de Holmes est bien transcrite, mais on sent bien l'amitié qu'il a pour Watson au travers de quelques phrases. Ce ne sont pas de grandes déclarations, mais il prend soin de son ami et fait en sorte de le protéger.

Après l'action et l'adrénaline, on terminera sur une note de mystère puisque l'affaire n'est pas tout à fait résolue et que Holmes a promis de nous la résoudre, malgré la chape de plomb que l'armée à posée sur cette affaire pour le moins étrange.

Je ne devrai pas attendre trop longtemps pour le tome 2 (juste trois mois) et savoir, je l'espère, le fin mot de cette histoire.

Si les albums suivants sont aussi bons que celui-là, ça promet de belles heures de lecture en perspective !

Lien : https://thecanniballecteur.w..
Commenter  J’apprécie          150
Cette série est sans doute la plus réussie des Sherlock Holmes de la collection 1800. Il est vrai que les autres opus n'avaient réussi à me convaincre que moyennement selon les titres. A noter également un rythme de parution très rapide.

Là, nous avons en effet une histoire passionnante couplée à un dessin magnifique. de belles couleurs qui mettent en grâce l'époque victorienne. Il est vrai qu'il y a un aspect qui fait très steampunk. Il y a également une étrange noirceur qui se dégage de cette série où l'on croisera également Mister Hyde.

L'introduction de zombies dans ce récit est plutôt originale. L'intrigue va gagner en profondeur au fur et à mesure de la lecture des tomes. Cela change un peu des enquêtes trop classiques!

Juste une dernière remarque un peu négative mais qu'il faut quand même que je fasse. Je trouve que dans les bulles, c'est une véritable erreur que de couper des mots avec des tirets en plein milieu. Il y a moyen de faire entrer un mot entier et de passer à la ligne. La majorité des bd procèdent ainsi...

Ceci dit, cela n'entame pas la note car cela reste pas mal. Je vais même plus loin en conseillant l'achat !
Commenter  J’apprécie          60
Album surprenant que ce premier opus de Sherlock Holmes society. On y retrouve assez fidèlement les personnages tant décrits par Sir Arthur Conan Doyle.
L'histoire va se mettre en place et donne le ton des 3 tomes à venir :
Holmes est très sombre, austère, et semble dépourvu de toute envie depuis son retour d'une longue période où il s'est fait passer pour mort (1891 à 1894) après son affrontement avec Moriarty aux chutes de Reichenbach. Il a retrouvé son fidel complice Watson qui lui aussi vit une période difficile depuis la mort de son épouse.
Rien ne semble stimuler Holmes qui pourtant vient d'aider Scotland Yard à arrêter un copycat de Jack l'éventreur jusqu'à l'arrivée de Mycroft et sa demande impérieuse de se joindre à lui pour tenter de comprendre une contamination ravageuse qui a frappé la cote Nord-irlandaise.
C'est là que l'histoire s'écarte de l'original! En effet chaque personne touchée par l'épidémie se transforme en mort-vivant, en zombi que seuls le feu ou les balles vont pouvoir faire disparaître.
le tome 1 se termine alors que Holmes est rentré à Londres, que Moriarty l'a fait cesser toute enquête mais que rien n'est venu éclaircir cet acte criminel. Certes l'épidémie semble avoir été erradiquée mais rien ne promet qu'elle ne va pas réapparaître ailleurs.....
C'est cet élément "surnaturel" qui va pousser Holmes à agir et à redevenir le grand détective qu'il a été...

Le dessin renforce le côté sombre de l'histoire et nous fait découvrir un Londres sombre, inquiétant. Holmes apparaît sous les traits d'un personnage anguleux, grand, taciturne, pas spécialement beau, par ailleurs comme les autres personnages.

A voir si l'association Sherlock Holmes et surnaturel fonctionne, mais ce premier tome donne envie d'ouvrir le deuxième.
Commenter  J’apprécie          30
Je remercie vivement Babelio et les éditions Soleil pour avoir pu lire cette bande dessinée dans le cadre d'une Masse critique.

Tout d'abord, je suis en général plutôt curieuse des histoires créées autour du personnage de Sherlock Holmes, de son univers anglais et des enquêtes où les énigmes sont résolues grâce aux déductions logiques de ce célèbre détective.
Pour cette BD, c'est un peu différent : j'ai plongé dans cette aventure avec beaucoup d'envie mais la rencontre entre l'univers de Sherlock Holmes et des morts-vivants m'a un peu dérouté.
Sur le fond, je trouve que l'histoire se tient et est intelligemment menée, cette dernière commence classiquement et replace le contexte avec l'utilisation du plus célèbre des meurtriers de Londres : Jack l'éventreur. On retrouve à cette occasion Mme Hudson, Lestrade, Mycroft Holmes, des personnages connus de l'entourage de Sherlock Holmes.
Et puis le surnaturel (les zombies) arrive, des villageois auraient été infectés par un virus les transformant en morts-vivant, le seul moyen de les tuer est de leur tirer une balle en pleine tête.

Sur la forme, j'ai apprécié les traits de Sherlock Holmes et de Watson et les dessins et couleurs de chaque planche.

En définitive, j'ai passé un bon moment de lecture et ce premier tome a piqué ma curiosité pour ces nouvelles aventures de Sherlock Holmes.
Commenter  J’apprécie          10
Curieusement je n'apprécie pas plus que cela la série « originale » de Sherlock Holmes, je dois avoir tenté la lecture du Chien des Baskervile il y a trèèès longtemps mais je n'avais pas vraiment accroché. Par contre la série télé avec Benedict Crumberbatch dans le rôle de Sherlock me plaît beaucoup (et Martin Freeman en Dr Watson, j'aime bien aussi !). Aussi quand mes yeux sont tombés sur cette BD en librairie, je l'ai feuilletée rapidement et emportée illico. Il s'agit d'une nouvelle série initiée par les éditions Soleil, alors que – je m‘en rends compte sur leur site – il existe déjà plusieurs séries « Sherlock Holmes » déjà scénarisées par Sylvain Cordurié et dessinées par Laci, Nespolino et Fattori. Je sens que je vais m'y intéresser de trèèès près (ma bibliothèque en possède beaucoup) !

On sait déjà qu'il y aura quatre tomes dans cette série et le premier se termine de façon à bien sûr éveiller notre appétit. le village de Keelodge a été ravagé par une épidémie qui a touché tous ses habitants sans exception, de même que les scientifiques et les soldats qui ont été envoyés pour enquêter, secourir ou finalement éliminer les habitants devenus très menaçants. Ils sont carrément transformés en zombies ! Et le fait que personne ne soit épargné (alors que même la Peste noire n'a pas atteint l'ensemble des populations) est le signe que l'épidémie est d'origine criminelle. A l'initiative de Mycroft, Sherlock se rend à Keelodge, dirigeant une équipe restreinte de soldats, dans le but de recueillir des indices fiables sur le phénomène et éventuellement de ramener Miss Rebecca Jones, également envoyée là-bas en mission.

On s'en doute, Sherlock et Watson reviendront sains et saufs (ainsi que plusieurs soldats) au terme d'épreuves et d'affrontements périlleux. Mais Mycroft et l'armée exigent le secret sur ce qui s'est passé et ce qu'ils ont vu à Keelodge. Mission impossible pour Sherlock qui cherche par tous les moyens à récupérer des preuves pour analyser et comprendre le mystère. La preuve (que le lecteur sera bien en peine de discerner) arrive en fin de volume, histoire d'amorcer notre curiosité pour la suite… (le tome 2 paraîtra en août 2015)

Pour le moment, cette mise en appétit est peut-être un peu légère au niveau du scénario mais j'ai particulièrement apprécié le dessin et le découpage de Stéphane Bervas, son trait clair et détaillé à la fois, l'expressivité des visages, le tout servi par les couleurs de Jean Bastide qui créent de belles ambiances. Rien que pour cela, j'ai hâte de découvrir le tome 2 !
Lien : http://desmotsetdesnotes.wor..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
Que vous soyez amateur du détective anglais ou simplement d’enquêtes policières, Sherlock Holmes Society devrait vous titiller d'autant que les histoires de zombies dans l’Irlande des année 1890 ne sont pas légion. Sherlock parviendra-t-il a écarter l'impossible au profit de la vérité, pour découvrir comment les morts de Keelodge ne sont pas morts...et pourquoi ?
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDGest
09 juin 2015
Un tome d’installation qui, tout en offrant rythme et action, dresse habilement le contexte.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario
28 avril 2015
Un début d’affaire très prometteuse qui a l’avantage d’être lu d’une traite tant Sherlock Holmes et ses circonvolutions restent convaincants. Sensations fortes garanties !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
— Obtenir des réponses m'importe plus que l'expression de ta compassion. D'autant que tu es un animal à sang-froid. [Sherlock s'adressant à Mycroft]
— Ne me reproche pas mon détachement. Chacun à notre façon, nous avons toujours été de nature distante. C'est le prix à payer pour des hommes comme nous dont la perspicacité et la lucidité dépassent largement la moyenne.
Commenter  J’apprécie          30
Nous avons passé notre jeunesse à nous opposer, jugeant les autres incapables de s'élever à notre niveau. Comme des joueurs d'échecs, quelque part. Lequel de nous a un coup d'avance cette fois ? Nous verrons.
Commenter  J’apprécie          60
— Avant, quand il sombrait dans la dépression, il se ressourçait en jouant du violon. Même quand ça se prolongeait, il passait par des phases d'excitation, avait des sautes d'humeur. Là, c'est différent. À sa reprise d'activité, j'espérais qu'une enquête le griserait. Il se contente de faire le minimum, avec le talent qu'on lui connaît, mais sans passion.
Commenter  J’apprécie          20
Je passai le plus clair du voyage à observer Watson. Silencieux comme une tombe. Cela ne lui ressemble pas. L'annonce de la mort de Rebecca Jones fait bien évidemment écho à celle de feu son épouse disparue il y a six mois. Je voudrais trouver les mots pour le réconforter, mais c'est un exercice où je ne brille pas.
Commenter  J’apprécie          20
— Sherlock ! [Mycroft s'adressant à Sherlock à son retour du village]
— Je ne me rappelle pas t'avoir déjà entendu dire mon prénom d'un air si enjoué. Tu perdais confiance ?
— Non. Je m'avoue toutefois soulagé que tu sois là.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Sylvain Cordurié (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Cordurié
Après avoir suivi les aventures des Maîtres Inquisiteurs et leur quête de justice, découvrez les Maîtres Assassins, les tueurs les plus aguerris qui soient en Oscitan. Un seigneur des Soupirs a autrefois loué les services des Maîtres Assassins contre le prix de leur choix. Et ce prix, c'était son fils cadet, Armant de Lanslet. Quand la guilde réclame son dû, Armant est associé à trois jeunes gens. Il suit l'entraînement qui fera d'eux des tueurs et prend la tête du groupe pour leur première mission. Désormais, il n'est plus Armant de Lanslet. Il est Malgerian.
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://www.instagram.com/soleil.bd/ https://twitter.com/editions_Soleil
Achetez cette BD : -Amazon : https://www.amazon.fr/dp/2302094344/ref=nosim?tag=soleilprodcom-21 -leslibraires.fr : https://www.leslibraires.fr/livre/23025356-4-les-maitres-assassins-t04-malgerian-victor-drujiniu-soleil -placedeslibraires.fr : https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782302094345-les-maitres-assassins-tome-4-malgerian-sylvain-cordurie-victor-drujiniu/ -Fnac : https://www.fnac.com/a18565648/Les-Maitres-Assassins-Malgerian-Les-Maitres-assassins-T04-Sylvain-Cordurie#omnsearchpos=1 -Cultura : https://www.cultura.com/p-les-maitres-assassins-t04-malgerian-9782302094345.html -BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-maitres-assassins-tome-4-malgerian
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (87) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5150 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..