AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9798574361122
108 pages
Amazon KDP (01/12/2020)
5/5   3 notes
Résumé :
Ce recueil de nouvelles transporte le lecteur dans une balade immersive captivante, entre mélancolie, angoisse et espoir.

Dans une peinture désabusée des âmes humaines, ces histoires courtes vous plongeront dans l'ambiance de déréliction d'un monde, d'une époque, de lieux.

Sommaire : La vallée des larmes | Le taulier | L’oncle | Le camée | La grippe dignoise | Le bélître | Le Grand Pascal | Mare Vostrum | Retour perdant | Train de nuit
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
saikonobiwa
  12 janvier 2021
Après la nouvelle Le Châtelain, Gregory Roose nous offre un petit recueil de nouvelles aussi courtes que percutantes. En à peine une centaine de pages, l'auteur nous accompagne le long d'un voyage à la frontière entre la chronique et la fantaisie, à travers dix nouvelles dont le fil conducteur est le désespoir, sentiment ô combien en phase avec l'actualité. Devant les yeux du lecteur défilent des histoires vraies, comme le récit de la tragédie du vol de la GermanWings, ou vraisemblables, comme la possible mutation de la COVID-19 ; des témoignages beaucoup plus intimistes, comme le petit secret du « Grand Pascal » ou la nostalgie lancinante de « Retour perdant » ; jusqu'à des contes imaginaires au final aussi inattendu que glaçant, comme « Le bélître » ou « Train de nuit », dans lesquels Gregory Roose s'approche de la maîtrise de Richard Matheson, Grand Maître inégalé de l'horreur. C'est peut être sur ce filon qu'évoluera son talent ; assistera-t-on la naissance d'un Edgar Allan Poe ou d'un Howard Phillips Lovecraft du 21ème siècle ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
ilovesqilovesq   01 décembre 2020
L'ONCLE

"Emma n’en écoutait rien. Elle pensait à son père, à la dernière fois qu’elle l’avait regardé. Elle tentait de revivre par la pensée ce que furent en réalité leurs adieux, vécus alors dans la froide banalité du quotidien. Ils ne s’étaient pas dits autre chose qu’au revoir. Un simple au revoir comme ils s’en étaient échangés des milliers depuis sa naissance, mais c’était le dernier, et tous deux n’en savaient rien. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ilovesqilovesq   01 décembre 2020
LE CAMEE

"Un sifflement guilleret s’échappa du tumulte des voyageurs qui inondaient la gare de Paris-Nord. Une puissante locomotive Engerth déclamait son départ imminent d’un majestueux panache de fumée anthracite. Des voyageurs distraits accouraient pour s’engouffrer en wagon de 3e classe, affolés par le sifflet du chef de gare qui ordonnait à ce train imposant de rejoindre la Côte d’Opale. "
Commenter  J’apprécie          20
ilovesqilovesq   01 décembre 2020
TRAIN DE NUIT

" L'éclat terne des briques rouges, vérolées par les pluies du Nord, lui manquait. Il était rentré chez lui, entouré de ses amis les plus proches, comme ceux de circonstance, pour boire la vie au goulot. Ces soirées constituaient des exutoires pour ces étudiants contraints de sacrifier leur fougue, étouffée sous le poids des lectures, à un avenir incertain. "
Commenter  J’apprécie          20
ilovesqilovesq   01 décembre 2020
LE BELITRE

"Arrivé au 9 du carrefour de l'Odéon, l'inspecteur s’adossa sur la façade d’un commerce qui faisait face à l’hôtel et sortit une Hongroise de son étui à cigarettes pour la consumer lentement. La lumière ambrée des lanternes s'écoulait dans la brume épaisse de ce matin noir, donnant au quartier parisien des allures de petite ville anglaise."
Commenter  J’apprécie          20
ilovesqilovesq   01 décembre 2020
LA GRIPPE DIGNOISE

"L’été disparaissait sous les murmures insistants du mois d’octobre dont la fraîcheur matinale engourdissait le corps à peine éveillé de Marie. Elle prenait son service tôt ce matin-là au centre hospitalier de Digne-les-Bains, dont le service réanimation n’accueillait guère plus que quelques patients atteints du Covid-19. 3
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : histoire vraieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
240 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre