AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266274503
Éditeur : Pocket Jeunesse (01/06/2017)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 3927 notes)
Résumé :
Cinq destins, un seul choix.

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions.
À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant.
Elle est divergente.
Ce secret peut la sauver...
Ou la tuer.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (819) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
10 janvier 2014
Mignon page-turner pour adolescente.
Premier roman de l'auteure. Elle a indéniablement réussi son coup, vu le succès du roman : Être lue (et achetée).
Dans une ville autrefois appelée Chicago (l'auteure parle du Millenium parc), dans un monde post-apocalyptique, la société est divisée en 5 factions destinées à éradiquer les défauts humains responsables des guerres : Agressivité, ignorance, égoïsme, duplicité, lâcheté (je vous laisse les associer aux factions correspondantes).
Béatrice Pior (dite Tris), une altruiste choisit finalement à 16 ans la faction des audacieux suite à un test de mise en situation.
Mais Tris est spéciale, elle n'a pas réussi le test comme tout le monde, elle est divergente. Elle n'est pas calibrée, on ne peut la contrôler. Et être divergente, être différente, c'est dangereux.
Et évidemment, qui va sortir du lot dans les étapes de son noviciat ?
En quelques mots, jeunes lectrices, vous allez aimer. Vieux lecteurs comme moi, il faut avoir gardé un coeur pur de midinette et aimer la littérature young-adult type Hunger Games pour apprécier.
Un style très simple, la découverte d'un nouveau monde original.
Des thèmes chers aux ados : Émancipation familiale, rivalités, compétition, amitié, haine, affronter et maîtriser ses peurs. Amours atypiques...(vous savez le vilain petit canard, pas si vilain que cela qui tombe amoureuse du beau gosse du lycée et inversement comme dans euh, un autre succès du genre : Twilight ?).
Allez, on ne s'ennuie pas à la lecture de ce livre si l'on sait dans quoi on se plonge et qu'on accepte par avance les codes du genre, parce que tout est là, c'est du concentré et c'est pour cela que ça marche.
De l'action, des sentiments, une situation explosive en fin de roman pour inciter à la lecture du suivant : Divergente, Tome 2 :.
Bref : un mignon page-turner pour adolescente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          16719
Wiitoo
25 juillet 2013
221 critiques positives, élogieuses, parfois dithyrambiques. Une impressionnante note moyenne de 4.41/5. Des lectrices qui ne s'en sont toujours pas remises, certaines se sont évanouies durant la lecture. D'autres dorment depuis 2 ans avec le livre serré entre les bras. D'autres encore ont essayé, sans grand succès, de monter dans le TGV lorsqu'il traverse une gare sans s'arrêter. Certaines ont vu leur bras réussir, malheureusement pas le reste du corps. D'autres sont mortes sur le coup.
L'autre jour, chez mon médecin, j''observais une jeune femme tranquillement assise entrain de lire « Divergent » quand soudainement elle s'est levée et audacieusement jetée dans l'aquarium de la salle d'attente pour essayer de casser la vitre depuis l'intérieur… elle est morte d'asphyxie après que le médecin ait passé 9 minutes à tenter, sans succès, de retirer le poisson scalaire qui s'était coincé au fond de sa gorge, c'est ballot !.
J'ai même vu des jeunes hommes à la piscine communale qui ont abandonnés leurs fausses dents de vampires et qui après s'être fait tatouer le chiffre 4 un peu partout sur le corps, terrorisent des enfants à la pataugeoire en leur faisant passer des tests d'aptitudes sous le regard admiratif de leurs copines....
Et moi ? Eh bien je voulais comprendre, je me suis dit qu'il fallait vraiment que je lise ce livre…. Finalement oui, j'ai pris une claque, ça c'est sûr ! J'ai passé tout le livre à me demander comment j'avais pu tomber si bas, au milieu de cette abondance de niaiseries pré-pubères.
Oui bon, j'ai des circonstances atténuantes, je suis probablement trop vieux pour apprécier à sa juste valeur ce chef-d'oeuvre. Maintenant il faut que je me remette des ces émotions et d'ailleurs, depuis cette lecture, je suis un traitement médical approprié que mon médecin, celui qui avait un aquarium dans sa salle d'attente, m'a prescrit.
Qu'es-ce qu'il m'a pris de lire ce roman "jeune-adulte", me direz-vous ? A ma décharge je pense qu'il y a tromperie sur la marchandise ! J'envoi de ce pas une nouvelle proposition de 4ème de couverture à Véronica pour la prochaine réédition..... Là j'aurais vraiment su à quoi m'attendre !!! :-)
----------------------------------------------------------------------------
Nouvelle proposition de 4ème de couverture par Wiitoo :
Je descends les marches d'escalier pour rejoindre mes amis. SALUT, hurlé-je.
Ohhhh nanhh, ils se retournent pour voir qui les interpelle. Mes joues s'empourprent. Je me fige, je m'empourpre encore plus hannn nooooon je reste immobile, je n'arrive plus à me déplacer je suis figée, transie. Je pose mes mains sur mon visage pour cacher mes joues tout en regardant mes pieds. Oh mais tient au fait, que je suis svelte moi, chuchoté-je. Reprend toi voyons Trix protesté-je.
Salut Trix me répondent mes amis. Ohhhh nannnnhhh ils me parlent maintenant en plus. Je m'empourpre encore plus hannn. Que faire demandé-je ?
Nonante-quatre sort alors du groupe et se dirige vers moi, il est beau, trop pure ce mec, il a les muscles saillants. Anhhhhh noooo, il a vu que je le regardais, anhhhh cette fois c'est tout mon corps qui rougit alors que je reste toujours figée dans les escaliers, hannnn nooooo voilà que j'ai maintenant les aisselles détrempées alors qu'il s'approche de moi. Il lève sa main somptueuse mêmes qu'elle a des doigts au bout et la passe dans mes cheveux. Trop pure sont geste, frémis-je. Comment vas-tu Trix me demande-t-il.
Ca va, dis-je, aujourd'hui je suis retournée 4 fois chez le tatoueur pour faire des tatouages parce que c'est super de faire pleins de tatoos toute la journée. J'ai aussi affronté mes peurs, sauté du toit d'un immeuble de 100 étages, tué des gens, vu des proches mourir, défoncé cette pouf de Molly et on a tenté de me violer, mais je ne me suis jamais sentie aussi forte et audacieuse qu'en se moment précis dans cet escalier avec toi !. Anhhhh noooo je parle trop protesté-je, je m'empourpre et voilà qu'en plus maintenant je transpire également des pieds.
Viens nonante-quatre allons vivre une aventure, la guerre est proche repris-je, ils vont avoir besoin de moi car je suis la plus audacieuse parmi les audacieux…
Trop pure taplukaacheter le livre si tu veux connaitre la suite….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11936
FadaOfBooks
28 juin 2012
Mon Dieu Noooon ! Ne me dites pas que je l'ai déjà terminé ?! C'est pas possible...
Énorme Coup de Coeur pour ce roman...Divergent, c'est juste...Ouaw ! Une pure tuerie ! Face à l'engouement autour du livre j'avais peur de ce qui m'attendais...les gens en faisaient-ils trop ? Mais franchement je ne suis pas du tout mais alors vraiment pas déçue d'avoir lu ce livre ! Ça m'a transporté !

Nous suivons, Beatrice, une jeune fille qui vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en 5 factions, les Erudits, les Altruistes, les Fraternels, les Audacieux & les Sincères. Beatrice, qui s'appellera par la suite Tris, vient de la faction des Altruistes. Elle vit avec ses parents et son frère, Caleb.
Depuis toujours Tris essaie de se plier aux règles des Altruistes qui sont de toujours penser aux autres avant soit, de ne pas se montrer égoïste et de s'oublier.
Mais Tris a du mal, elle aime sa famille mais ne se sent pas à sa place.
A 16 ans la jeune fille doit désormais faire un choix ; celui de choisir sa faction pour le reste de sa vie. Elle passe des tests et les résultats de ces derniers lui révèlent qu'elle est en danger...

J'ai adoré le personnage de Tris ! Je me mettais vraiment dans sa peau et par certains actes de sa part je me reconnaissais...
Tris c'est le courage, Tris la loyauté, Tris c'est une battante avec un mental d'acier (avec quelques faiblesses bien entendu, personne n'est parfait) ! Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, c'est une fille, elle n'est pas très grande, elle n'est pas très costaud mais elle est intrépide et déterminée. Déterminée à quoi ? Et bien tout d'abord à réussir l'initiation dans sa nouvelle faction pour devenir membre à part entière mais également à savoir exactement ce qu'est être Divergent.
Tris a tout de même un côté vulnérable, ce n'est pas un personnage parfait sur tous les bords qui n'a peur de rien, même si c'est vraiment l'impression que ça peut donner. Un point faible ? C'est trop vives émotions peut être ? Ou le faite qu'elle ne réfléchie pas ou plutôt pas assez à toutes les conséquences que peut produire un acte de bravoure et de courage.
Le second personnage principal de ce roman se nomme Quatre. Il nous apparaît dur, froid, réservé et sur ses gardes au début du roman. Il est discret et on a du mal à le cerner. Puis peu à peu il se révèle au fil des pages. On découvre un garçon intelligent, très réfléchit, loin d'être une tête de noeud bornée comme y a pas. Il a du charme et sait se montrer gentil, doux et protecteur. Bon vous avez compris, j'ai craqué.
On devine assez aisément qui il est mais quand je l'ai réellement lu, j'ai eu une petite boule au ventre et un sourire énorme sur mes lèvres. J'ai vraiment apprécié que Véronica Roth nous laisse découvrir ses personnages petit à petit. Autant Tris que Quatre. On suit bien leur évolution, leurs changements d'attitude, j'ai vraiment adoré !
L'auteure a vraiment su me mettre des papillons dans le ventre.
Un des signes chez moi qui montre que le roman est un vrai coup de coeur, c'est quand je lis avidement un passage du roman en question et que la pression est tellement énorme que je suis obligée de fermer le livre pour reprendre mon souffle, tellement je suis ancrée à l'histoire, tellement je suis sous le charme du récit.

L'intrigue est vraiment géniale ! Ce roman dystopique est comme hunger games, il contient de l'action dès le premier tome, contrairement à d'autres comme Délirium où le roman est plus basé sur la romance, l'attachement aux personnages, la venue de l'intrigue et la fuite des protagonistes.
Ici c'est dès le premier tome où l'on doit déjà dire adieu à des personnages, où l'on a déjà notre coeur qui fait boum boum à une vitesse impossible. C'est magique, j'adore cette sensation !

L'atmosphère est lourde, plutôt sombre, on a le droit à des scènes dramatiques mais aussi a des scènes de tendresse. J'étais scotchée à mon pavé et quand je le laissais de côté pour X raisons, je me mettais à compter les heures qui me restaient avant de retrouver mon livre, flippant non ?

Le style de l'auteure est agréable et fluide. Elle nous fait ressentir la douleur aussi bien que l'amour. Son récit ne contient pour moi aucune longueur. Nous avons le droit à une multitude de rebondissements et de scènes à couper le souffle mais également à des scènes plus intimes entre les protagonistes.
Le récit est vivant et très rythmé !
Les descriptions du paysage sont parfois difficiles à cerner. On s'imagine vite fait à quoi ça ressemble mais sans trop savoir exactement tous les recoins de la ville et de chaque faction. Cela laisse donc une petite place à l'imagination..

La petite romance de l'histoire m'a vraiment séduite. L'histoire d'amour n'est pas en première ligne mais apporte au récit un peu de douceur. C'est une raison de plus pour se battre et une raison de plus pour me faire des papillons au ventre..
Le rapprochement est progressif, cela commence par de simples regards et de simples gestes, et puis...aaaah j'adooore !

La fin est vraiment bouleversante. On a le droit à une cinquantaine de pages avec de l'action omniprésente, des rebondissements en veux tu en voilà, des pertes, des sacrifices, des déchirements, des retrouvailles... C'est vraiment une fin alléchante pour la suite ! Un gros boum ! J'espère que l'auteure s'en sortira aussi bien dans son second tome ! La barre est haute, vraiment !

Ce roman est incroyable, j'étais dans l'impossibilité de le lâcher. Franchement je n'ai qu'un conseil, lisez le. Il en vaut vraiment le coup !

Lien : http://fadaofbooks.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          914
garrytopper9
25 avril 2014
Toujours dans mes tests de la littérature jeunesse, voici donc que je me lance dans Divergente. Après avoir été déçu par Alice Crane et Alice au pays des zombies, j'ai été agréablement surpris par les aventures de Tris et de la société dans laquelle elle évolue.
Cinq factions bien différentes, cinq mode de pensées, et une jeune femme un peu perdue qui doit faire sans cesse de chois de plus en plus difficile.
Ce qui m'as particulièrement plu dans ce livre, c'est l'évolution du personnage principal. Elle ne devient pas une guerrière en deux jours, non, au début elle en prends plein la tête, elle subit des moqueries, des attaques. Mais elle évolue, elle progresse, elle s'affirme. Une évolution logique, qui donne un personnage bien travaillé.
C'est quelque chose que je reproche souvent a la littérature jeunesse, c'est l'évolution trop rapide des personnages. Alors qu'ici, le personnage gagne en profondeur au fils des épreuves.
Alors bon, forcément, l'héroïne est une jeune femme (il n'y a que ça dans la littérature jeunesse ??) forcément, il y a une amourette, mais curieusement, ça passe très bien. On est loin des gros clichés qui se font habituellement, ou l'on a l'impression que l'héroïne oublie ses problèmes dès qu'elle croise un beau mâle.
Dans Divergente, les personnages sont vraiment bien travaillés, les situations se succèdent dans un ordre logique et on ne se demande jamais pourquoi il se passe ceci ou pourquoi un personnage fait cela. L'intrigue se déroule lentement, simplement, on découvre le monde en même temps que l'héroïne, et on arrive à la fin du livre avec l'envie d'attaquer la suite.
Une très bonne surprise en tout cas. Je précise que je n'ai pas vu le film, j'attendrais d'avoir lu le tome deux et trois avant de coller des visages d'acteurs sur des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          579
darkmoon
05 mars 2014
Une histoire tellement bien construite, des personnages attachants et approfondis, un suspense au top, un enchaînement des événements où l'on ne s'ennuie pas une seconde, les ingrédients d'un best-seller sont là !
Altruistes, Sincères, Fraternels, Erudits, Audacieux. Imaginez notre société divisée en 5 factions, toute la population séparée en fonction de ses aptitudes. Altruistes, Sincères, Fraternels, Erudits, Audacieux. Voilà le monde futuriste dans lequel vit Béatrice, 16 ans. Née Altruiste, elle doit, après avoir passé le test d'aptitude comme tous les jeunes de son âge, choisir où elle va passer sa vie. 
Pour quelle faction elle va donner sa vie. Seulement, Béatrice à un souci, son test d'aptitude lui révèle qu'elle ne correspond précisément à aucune des Factions. Elle est Divergente. La jeune adolescente va vite comprendre qu'elle va devoir garder cela secret si elle veut rester en vie.
J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Chaque mot, chaque phrase, chaque page de ce roman se lit avec la même intensité, le même émerveillement. On va de découvertes en découvertes. C'est ce qui est bien avec ce genre de roman, on est dans l'inconnue, et il nous prend totalement par surprise. Divergent amène aussi une intéressante réflexion sur la société et ses travers, sur la manipulation mentale, l'endoctrinement et le conditionnement. Et aussi une critique de la société qui a tendance à vouloir nous caser tous dans des petits compartiments et de ne surtout pas nous inviter à "sortir du cadre".
Tris est un personnage puissant, qui m'a conquise dès le début. Dans les premières pages, elle est fragile, menue, enfantine, faible. Et plus l'histoire avance, plus elle gagne en férocité. Tobias, aussi appelé Quatre, est unique, compliqué, incompris et c'est ce qui fait tout son charme. Même les personnages dits "secondaires" sont soigneusement pensés, profonds, pour apporter chacun leur contribution au rythme du récit, sans jamais nous avertir des retournements de situations qu'ils peuvent engendrer.
Les liens entre les différents protagonistes sont bien définis. Certaines relations sont absolument captivantes, on ne peut parfois vraiment pas prédire les réactions d'un tel ou d'un tel tant ces personnages sont complexes.
Ce livre sans temps morts, ressemble à une promenade dans un parc d'attractions, le grand huit, la grande roue, on passe par toutes les émotions possibles. L'écriture de Veronica Roth est simple, fluide, agréable, rien de bien complexe. La force même du texte ne se puise pas dans le style de son écriture mais dans le décor, dans le caractères des personnage et dans l'histoire. Entrainante, sensationnelle, addictive. C'est ce qui m'a fait avaler le livre en un petit jour seulement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          451

Les critiques presse (1)
Ricochet01 mars 2012
A travers des personnages très charismatiques et attachants, notamment la jeune héroïne, le roman traite de sujets essentiels qui intéressent toutes les sociétés.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (337) Voir plus Ajouter une citation
The_seriale_lectriceThe_seriale_lectrice09 août 2017
-Mes parents, murmuré-je. Ils sont morts aujourd'hui.
J'ai beau l'avoir formulé, j'ai beau savoir que c'est vrai, ça ne me paraît pas réel.
-Ils sont morts pour me sauver, ajouté-je.
Ça semble important.
-Ils t'aimaient, me répond Tobias. Pour eux, il n'y avait pas de meilleure manière de te le montrer.
Commenter  J’apprécie          70
The_seriale_lectriceThe_seriale_lectrice09 août 2017
-Tu a failli mourir aujourd'hui, reprend-il. J'ai failli te tuer. Pourquoi tu ne m'as pas tiré dessus, Tris?
-Je n'ai pas pu. Ça aurait été comme me tirer dessus moi même.
Il a l'air choqué...
Commenter  J’apprécie          10
leadoucetleadoucet27 août 2012
-J'ai un truc à te dire, me chuchote-t-il.
Je fais courir les doigts sur les tendons de sa main et je le regarde.
-Je suis peut-être bien amoureux de toi.(il a un petit sourire.) Mais bon, j'attends d'être sûr pour te l'annoncer...
-Ça me paraît raisonnable, approuvé-je en souriant à mon tour. Il te faudrait un papier pour lister les pour et les contre, un truc comme ça.
Je sens le rire secouer sa cage thoracique. Son nez glisse le long de ma mâchoire, ses lèvres se pressent derrière mon oreille.
-Peut-être bien que je suis déjà sûr et que je veux juste éviter de te faire peur.
J'ai un petit rire.
-C'est que tu me connais mal.
-Très bien. Alors, je t'aime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2055
CielvariableCielvariable04 janvier 2013
Au moment où le train passe, il se hisse dans un wagon en me tirant derrière lui avec une aisance confondante.J'atterris sur lui, la joue contre sa poitrine.Ses doigts descendent le long de mes bras et il me soutient par les coudes tandis que le wagon cachote sur les rails. Je regarde rapetisser la tour de verre qui recouvre l'enceinte des Audacieux.
- Qu'est-ce que tu voulais me dire? crié-je pour couvrir le sifflement du vent.
- Attends un peu, me répond-il.
Il se laisse glisser par terre, dos contre la paroi, en m'entraînant avec lui, et je me retrouve face à lui, les jambes repliées sur le côté dans la poussière. Le vent fait voler des mèches de cheveux devant ma figure. Il prend mon visage entre ses mains et m'attire à lui pour m'embrasser.
Le crissement des rails signale un ralentissement; on arrive dans le centre. L'air est froid, mais sa bouche et ses mains sont chaudes.Il penche la tête pour m'embrasser juste sous la mâchoire. Une chance qu'avec le bruit du vent, il ne puisse pas m'entendre soupirer.
Les secousses du wagon me font vaciller et je me rattrape d'une main. Je metsq une fraction de seconde à me rendre compte que je l'ai posée sur sa hanche. Je sens son os sous ma paume. Je devrais l'enlever, mais je n'en ai pas envie.Il m'a dit une fois que je devais être courageuse, et même si je n'ai pas bougé face aux couteaux qui volaient vers moi et si j'ai sauté d'un toit sans sourciller, je n'avais jamais pensé qu'il me faudrait du courage dans les petits moments de la vie.
Et pourtant si.
Je passe une jambe au-dessus des siennes pour m'asseoir à califourchon sur lui, et je l'embrasse, le coeur battant à tout rompre.Il se redresse et pose les mains sur mes épaules. Ses doigts descendent le long de mon dos, et un frisson les suit jusqu'au creux de mes reins. Il ouvre la fermeture Eclair de mon blouson de quelques centimètres et je dois poser les mains sur mes jambes pour les empêcher de trembler. Je ne devrais pas me sentir aussi nerveuse; c'est Tobias.
Un courant d'air froid passe sur ma peau nue. Il se recule pour observer avec attention les tatouages juste au-dessus de ma clavicule. Il les effleure du bout des doigts et sourit.
-Des oiseaux, dit-il. Ce sont des corbeaux? J'oublie toujours de te poser la question.
J'essaie de sourire à mon tour.
-Des choucas. Un pour chaque membre de ma famille.
Ca te plaît?
Au lieu de répondre, il m'attire à lui et embrasse les choucas l'un après l'autre. Je ferme les yeux. La pression de ses lèvres est sensible, légère. Une sensation chaude et lourde comme une coulée de miel envahit mon corps et ralentit mes pensées.
Il me touche la joue.
- A mon grand regret, il va falloir qu'on bouge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
manguymanguy06 août 2017
-Ceux qui condamnaient l'agressivité ont formé les Fraternels.
Les Fraternels échangent des sourires. Ils ne s'habillent qu'en rouge et en jaune et privilégient le confort. Ils m'ont toujours l'air serviables, aimants, libres. Mais je n'ai jamais envisagé de les choisir.
-Ceux qui pointaient du doigt l'ignorance ont donné les Érudits.
Exclure les Érudits à été le seul point facile de ma décision.
-Ceux qui blâmaient la duplicité ont composé les Sincères.
Je ne les ai jamais aimés.
-Ceux qui incriminaient l'égoïsme ont créé les Altruistes.
Je condamne l'égoïsme ; sincèrement.
-Et ceux qui dénonçaient la lâcheté ont constitué les Audacieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Veronica Roth (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Veronica Roth
Le nouveau roman de Veronica Roth, l'auteure de la série best-seller Divergente ! Parution mondiale le 17/01/17
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Divergence: Connaissez-vous vraiment tout...

Qui sont les voisins de Beatrice au début du tome 1

Susane et Robert
Caleb et Robert
Tobias et Suzane
Marcus et Susan

18 questions
660 lecteurs ont répondu
Thème : Divergente, tome 1 de Veronica RothCréer un quiz sur ce livre
. .