AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782361561246
Éditeur : Les petits polars du monde (01/07/2013)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
En fin de soirée, il joue souvent Lili Marleen pour faire plaisir à la vieille dame, Magali de Winter. Une femme généreuse, qui n'hésite pas à laisser un gros billet en partant. Pianiste de bar, c'est une façon comme une autre de se faire oublier après cinq années de prison, et il n'est pas question de replonger. Pourtant, il y a des "services" qu'on est bien obligé de rendre. Le voilà de nouveau entraîné dans une sale affaire : musicien d'ambiance sur un yacht de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
cicou45
  31 octobre 2013
Je crois que je pourrais sans problème mettre une étoile supplémentaire, ou du moins une demi étoile en ce qui concerne la notation de cet ouvrage car, de toute la série "les Petits Polars du Monde", je dois dire que c'est probablement celui-ci qui m'a le plus marqué jusqu'à présent.
Notre narrateur, ancien taulard, est dorénavant quelqu'un de propre et rangé. Il gagne honnêtement sa vie en jouant du piano dans un grand piano-bar parisien où il a ses habitués, des personnes généreuses qui lui laissent régulièrement un pourboire généreux lorsqu'ils sont satisfaits de ses interprétations. Parmi ces fameux clients, il y a notamment une vieille femme de quatre-vingt dix ans, Magalie de Winter qui est issue d'une famille juive et d'un milieu extrêmement aisé. Aussi quelle n'est pas la surprise de notre protagoniste lorsqu'il la retrouve sur un yacht de luxe, sur lequel il se trouve par hasard, ayant été engagé pour animer une "genre de fête post-mariage" s'étendant sur une semaine, une véritable croisière sur la mer Égée. Autant vous dire que les nouveaux époux sont également très riches puisqu'il s'agit d Anne Beaupré d'Enghein, fille d'un grand capitaine d'industrie français, et de Svajatoslav Kaniliev, lui-même pacha sibérien et descendant d'une longue lignée de nobles russes. Tout cela pour vous dire que tout le gratin russe se trouvera à bord du yacht et cela n'est certainement pas une coïncidence si Magalie de Winter, dont la famille à a été persécutée durant la Seconde Guerre mondiale se trouve aussi à bord.
Notre héros, qui lui, a été recruté grâce (enfin, peut-on réellement parler de chance ici, je n'en suis pas si sûre) à ses anciennes mauvaises fréquentations dont un certain Kamel, va plus ou moins assister à un drame mais dont, lui, ne sera qu'un meuble - un pianiste étant considéré comme tel et non pas le piano puisque c'est ce dernier qui produit de la musque et non pas celui qui l'interprète (du moins est-ce l'avis de l'auteur, point sur lequel je ne suis absolument pas d'accord avec lui).
Un mini polar de Christian Roux entraînant, rempli de suspense puisque même le narrateur ignore jusqu'au bot dans quelle galère il s'embarque, extrêmement bien écrit avec des dessins illustrations très noires (cela est fait pour) d'Anthony Pastor et l'association des deux est, à mon avis, une vraie réussite. A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Epictete
  21 janvier 2014
Quelle étrange histoire !
À la fois simple, claire et complexe, avec des développements inattendus (c'est le propre du suspens, du roman noir.)
J'avoue avoir été vraiment bluffé par l'évolution de ce texte, alors que la simplicité apparente de l'histoire ne nous prépare pas à affronter ce qui va suivre (comme la vie, en fait, maïs avec la perversité de l'intrigue en plus)
J'ai vraiment trouvé qu'il y avait là une sorte de leçon d'écriture, non pas en termes de style mais surtout de construction.
Autant dire que j'ai aimé !
De plus, les dessins d'Anthony Pastor sont tout à fait adaptés à l'histoire. ( Voir par exemple celui de la page 19 - portrait de Magali de Winter ) En voyant ce dessin, on comprend l'ambiance, le caractère , la prestance et les relations exprimées dans ce texte.
Pour moi l'ensemble est une réussite.
Commenter  J’apprécie          90
Rodin_Marcel
  31 janvier 2019
Roux Christian (1963-), Pastor Anthony (illustration) – "Dix doigts dans l'engrenage " – Soc. éd. du Monde, 2014 (ISBN 978-2-36156-124-6)
– inclus dans l'emboîtage "Les petits polars du Monde - SNCF" (ISBN 978-2-36156-115-4)

Pas mal, mais peut sans doute mieux faire encore – comme disaient les profs...
Avec le grand mérite de tenter d'insérer des considérations sur la musique, l'art du pianiste, le statut de l'interprète (le tout en évitant ces listes de succès de variété standards qui émaillent de si nombreux polars aujourd'hui sans rien apporter au récit).

NB : L'un des treize fascicules vendus sous emboîtage par "Le Monde" sous l'ISBN 978-2-36156-115-4 et l'intitulé "Les petits polars du Monde - SNCF", réunissant treize "nouvelles noires inédites" plus ou moins policières écrites par des auteurs sélectionnés d'après ce que "Le Monde" pense être les meilleurs dans le genre (i.e. respectant les normes de la bien-pensance prêchée par ce quotidien bo-bo, qui s'abstient d'indiquer la date de naissance des auteurs de sexe féminin).
Le texte est précédé d'une préface (qui est la même pour tous les fascicules), entrelardé d'illustrations, et suivi d'une courte biographie de l'auteur et du dessinateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
christinebeausson
  03 septembre 2013
Christian Roux .... Je cherche .... Je cherche ....
Braquages, mais oui c'est bien sur, roman vraiment très noir mais roman décrivant sans concession notre société! Les souvenirs reviennent et c'est avec plaisir que je redécouvre l'univers de Christian Roux. Les oubliés de la vie, ceux qui sont restés sur les bas côtés!
Pianiste de bar, ex détenu, sans espoir pour les lendemains ... Et puis une rencontre avec Magali de Winter ..... Une chance peut être à saisir .... Et puis avec Lili Marleen .... Une petite musique se met en route toute seule dans ma tête!
Je crois que j'aurais choisi d'appeler cette nouvelle Lili Marleen!
La la lala, lala lala lalère...
Commenter  J’apprécie          20
Croquignolle
  15 décembre 2014
Vite lu, bien lu ! J'ai bien aimé l'union de la plume et du dessin et cette petite nouvelle sans prétention. Un moment de détente bienvenu.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
cicou45cicou45   31 octobre 2013
"J'ai aussi découvert que les musiques qu'on aime peuvent changer de sens au fil de notre existence."
Commenter  J’apprécie          110
christinebeaussonchristinebeausson   03 septembre 2013
Jouez Goodbye Pork Pie Hat au dessert, personne ne s'en rendra compte.
Portrait Of An Ermite à l'entrée non plus, notez bien. Un français, quand ça bouffe, ça bouffe. Rien à faire du génie, des mystères de la création, de la mort des grands hommes ... En toutes circonstances, l'oesophage reste roi.
Commenter  J’apprécie          20
EpicteteEpictete   21 janvier 2014
En attendant, je n'avais rien d'autre à faire que jouer mon rôle; Le Steinway m'y aidait bien. C'était de la vraie grande drogue. Dès que je posais mes mains dessus, j'oubliais tout.
Commenter  J’apprécie          30
EpicteteEpictete   21 janvier 2014
De temps en temps, une femme, convaincue qu'un type qui savait quoi faire de ses dix doigts sur un piano saurait où les fourrer au lit, venait me faire sentir son parfum d'un peu plus près. Au début, vous ne vous faites pas trop prier, mais très vite, une ou deux corrections bien dosées, dispensées par des professionnels de la chose, vous font comprendre que si vous souhaitez conserver les dix doigts en question, vous avez intérêt à vous limiter à ce qu'un meuble sait faire le mieux au monde : rester à sa place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cicou45cicou45   31 octobre 2013
"Il y a plusieurs façons de rater sa vie, la pire étant sans doute d'être le second."
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Christian Roux (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Roux
Nous étions au festival Quais du polar de Lyon pour sa 14e édition, du 6 au 8 avril 2018. Découvrez l'ambiance du festival, des interviews de lecteurs et d'auteurs présents dans cette vidéo.
0:37 Serge L., lecteur fan de polar 0:51 Solène L., Babelionaute croisée au festival 1:10 Les fameux quiz Babelio 1:17 Rencontre avec Christian Roux autour de la ville comme personnage 1:21 Conférence avec Ian Rankin 1:24 Conférence "L'Italie du nord au sud" avec Valerio Varesi 1:33 Une bénévole de Quais du polar 1:59 Extrait de notre interview vidéo de Daniel Cole 2:04 Commentaires de planches avec Fabien Nury, scénariste de la BD 'Tyler Cross'
Et retrouvez le Groupe consacré à l'événement sur Babelio.com : https://www.babelio.com/groupes/8/Polars-et-Thrillers/forums/8/Discussion-generale/16865/Lequipe-de-Babelio-au-festival-Quais-du-polar
Retrouvez-nous aussi sur : F A C E B O O K : https://www.facebook.com/babelio/ T W I T T E R : https://twitter.com/babelio I N S T A G R A M : https://www.instagram.com/babelio_/ L I N K E d'I N : https://www.linkedin.com/company/babelio P I N T E R E S T : https://fr.pinterest.com/babelio/ S N A P C H A T T : @babelio_off
+ Lire la suite
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La bannière était en noir ?

Qui a écrit ce livre ?

Soazig Aaron
Farid Abdelelouahab
Christian Roux

4 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : La bannière était en noir de Christian RouxCréer un quiz sur ce livre