AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2980005510
Éditeur : Plongeur (01/08/1993)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Livre expliquant l'histoire du naufrage de l'Empress of Ireland
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cielvariable
  15 mai 2018
Documentaire qui donne les informations de base intéressantes sur cette catastrophe maritime du début du xxe siècle.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   04 juin 2018
Célébrités à bord de l’Empress of Ireland
Première classe
Monsieur et madame Irving, couple d’acteurs célèbres, se trouvaient à bord. Laurence Irving et sa femme, Mabel Hackey, étaient des personnalités du monde du théâtre. Les Irving venaient de terminer une série de représentation en sol canadien. Pressés de retourner en Angleterre, ils ont décidé de s’embarquer immédiatement sur le paquebot. Le couple amena avec eux, le jeune premier, Harold Neville South (29 ans), sa femme, Elsie Vron et la servante, Hilda Haggerson. Le couple d’acteur se rendait à Londres pour y présenter une pièce de théâtre. Le couple était marié depuis une dizaine d’années et formaient un couple heureux et amoureux. Le couple Neville, qui n’a pas survécu, avait laissé ses trois enfants en Angleterre.
Monsieur Henry Seton-Karr, 61 ans, parlementaire britannique, député anglais, s’adonnait avec passion aux plaisirs de la nature. Avocat de formation, il était membre du Parlement britannique et grand amateur de plein air. Avocat et homme de lettres, il parcourait le monde, laissant s’exprimer son attachement pour le plein air. Chasse, pêche et exploration étaient autant d’activités auxquelles il se livrait avec joie. Il pratiquait la chasse au grand gibier, l’alpinisme, le tir, la pêche et l’exploration. Il a fait de l’escalade partout dans le monde et exploré différents coins reculés de la planète. Il rentra en Europe après un voyage de chasse en Colombie-Britannique. Il avait abattu un orignal et en rapportait les bois dans la cale de l’Empress. Sa présence sur le paquebot s’expliqua par les nombreuses affaires qu’il menait de par le monde. Ayant réglé ce qu’il y avait à régler sur le continent américain, il retourna en Angleterre. On retrouva son corps quelques jours plus tard, à 40 milles en aval du naufrage, en tenue de soirée. L’identification a été possible grâce à un mouchoir qui portait ses initiales. Des papiers personnels ont également été repêchés par le capitaine de l’Eureka : son passeport et une lettre d’introduction signée par le ministre des Affaires étrangères. Il a été enterré au cimetière Mont Hermon à Québec.
Henry Lyman est né à Montréal, le 21 décembre 1854. Il détenait la plus grande société pharmeceutique au Canda et agissait comme gouverneur de l’Hôpital général de Montréal. Passionné d’histoire naturelle, il était membre de la Société royale de géographie et directeur du service de ^presse britannique (British and Colonial Press service). Cet entomologiste réputé possédait également d’importantes collections d’insectes et publiait de nombreux articles dans les revues scientifiques. À la mort de son père, il prenait soin de sa mère malade pendant plusieurs années, renonçant ainsi au mariage jusqu’à son décès. À l’âge de 57 ans, il épousa la fille du révérend Kirby de New York, puis s’embarqua avec elle deux ans plus tard pour l’Europe, soit le 28 mai 1914. Souffrant d’un grave problème d’ouïe, il utilisait un cornet acoustique et sa jeune épouse l’assistait à tout moment.

En mai 1914, Cedric Gallagher et sa mère étaient en visite chez des membres de leur famille à Westmount, au Québec. Ils décidèrent sur un coup de tête de visiter l’Europe.
Âgé de 52 ans, le Torontois Robert Henry O’Hara était le fils d’un riche financier. Il avait passé l’essentiel de sa vie professionnelle en tant que courtier dans la firme de son père, la Colonial Investment and Loan Association. Il représentait un nouveau type d’entrepreneur. M. O’Hara était accompagné de son épouse, May, de leur fille de 11 ans, Helen, et de leur gouvernante, mademoiselle Brown. Ils partaient passer l’été en Angleterre et en Europe. Helen O.Hara qui était âgée de 10 ans a survécu parce qu’elle avait appris à nager à l’école.
Edwars et Susanna Seybold, un couple nanti d’Ottawa (Ontario) avaient traversé l’océan à de multiples reprises. Ils entreprenaient leur 23e voyage transatlantique pour célébrer leur 41e anniversaire de mariage.
Monsieur Leonard Palmer et madame Ella Bennet naviguaient aussi dans les hautes sphères de la société anglaise : M. Leonard Palmer, un remarquable journaliste financier britannique, et sa femme, ainsi que Mme. Hart Bennett, l’épouse du Secrétaire britannique aux Bahamas
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : empress of irelandVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

A prénom féminin, homme célèbre

Héloïse

Abélard
Dante
Villon
Rutebeuf

10 questions
200 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre