AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les enfants d'Aliel tome 4 sur 5
EAN : 9782970126683
372 pages
Le chien qui pense (25/06/2021)
4.39/5   35 notes
Résumé :
« Quand l’espoir est à genoux, la ténacité porte son flambeau. » Fait prisonnier, trimbalé, maltraité, Jaz s’accroche à ces mots, autant qu’à sa précieuse pierre, pour ne pas sombrer dans l’abattement. Quel intérêt représente-t-il pour les sbires d’Orga ? Et qui lui viendra en aide ? Ses alliés tombent les uns après les autres ! Sur qui peut-il encore compter ?
Sa sœur, assurément. Lilas est désormais une guerrière accomplie, même si elle reste la proie de se... >Voir plus
Que lire après Les enfants d'Aliel, tome 4 : Le porteur d'espoirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 35 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis
Quel plaisir d'avoir ce quatrième opus entre les mains et de retrouver les Synalions et leurs amis dans la suite de leurs aventures. Après un petit rappel des faits toujours bienvenu, l'autrice nous plonge directement dans la tourmente de ce tome qui ne nous épargnera rien et qui, une fois de plus, nous montrera à quel point cet univers est riche et complexe ! de tome en tome, l'autrice nous surprend et nous fait voyager au coeur d'un récit qui devient de plus en plus sombre et qui se révèle toujours plus passionnant.

Je ne vais pas trop parler des événements qui se déroulent dans ce tome pour éviter de trop donner d'indices qui pourraient gâcher le plaisir de ceux qui n'en sont pas encore là. Mais sachez que chaque personnage va poursuivre la route empruntée le tome précédent et que ces différentes routes vont nous révéler certains personnages sous un autre jour. Si l'action reprend un rôle important, ce tome marque, pour moi, un réel tournant au niveau des personnages.

J'ai eu la sensation qu'il se révélaient tous vraiment dans cet opus. Même si certains apparaissent un peu moins que d'habitude, leur psychologie se développe aussi pour nous montrer encore plus leurs forces mais aussi, et surtout, leurs faiblesses. Orga est toujours bien là, prête à tout pour les emporter et changer la face du monde et il se pourrait bien qu'ils aient bien plus de failles qu'il n'y paraissait au premier abord…

C'est d'ailleurs ce que j'apprécie tellement avec les personnages que nous suivons ici : ils sont tellement imparfaits, tellement humains ! Cela les rend d'autant plus touchants et l'histoire n'en est que plus crédible et addictive car nous vivons intensément leurs émotions et les événements auxquels ils doivent faire face. Nous sommes à leurs côtés du début à la fin, de quoi nous donner envie de participer et d'intervenir tant pour les secourir que pour les secouer ! Surtout une jeune fille en particulier… Mais chuuuut !

J'adore vraiment l'évolution du récit et la route empruntée par l'autrice. J'ai été surprise à de nombreuses reprises, car difficile d'anticiper certaines révélations et certains retournements de situation qui nous laissent tout bonnement bouche bée ! C'est du grand art et nous n'avons qu'une envie une fois la dernière page tournée : poursuivre rapidement notre lecture avec le tome suivant ! J'ai tellement hâte de savoir ce qui va se passer !

En bref, cette série est toujours aussi passionnante voire totalement addictive. Entre un récit original et des personnages bien développés, elle réunit tous les ingrédients pour devenir une série incontournable en fantasy ! Alors ne passez pas à côté !
Commenter  J’apprécie          60
L'avant-dernier tome! Je remercie encore une fois Sara Schneider pour l'envoi de son livre en numérique qui m'a permis, encore et toujours, de passer un excellent moment.

C'est une série coup de coeur, qui m'a embarquée dès le début dans une aventure qui ne cesse de s'étoffer.

Le grand plus de cette série est la profondeur de ses personnages. Ils sont nombreux et les configurations des groupes changent continuellement, nous proposant divers alliances et ambiances. de plus, chacun évolue, apprend à se connaître, et au gré de rencontres parfois bienveillantes, d'autres fois malveillantes, ils découvrent des aspects d'eux-mêmes qu'ils ignoraient. Ils sont tous nuancés. Il n'y a pas de personnage lisse. L'exemple de Lilas l'illustre parfaitement. Quel chemin depuis qu'elle a quitté sa Nivlande natale! C'est une tout autre personne, même si c'est toujours la douce Lilas du début.

Dans ce tome, Lilas et Jaz sont particulièrement mis à l'honneur. Mon coeur a saigné pour ce petit garçon forcé de grandir trop vite, trop violemment. Son courage, sa détermination est admirable et sa pierre, toujours plus mystérieuse. On ne parlera pas du final du livre qui est une véritable pépite. Cette pierre a décidément plus d'un tour dans son sac, si j'ose…
Lilas, elle, va affronter un adversaire inattendu. Je dois dire que c'est ce que j'ai le moins aimé dans le livre, ce genre de situation étant ce que je n'apprécie jamais en littérature. Heureusement, ce n'est qu'un intermède et cela va permettre à Lilas de s'élever considérablement. J'ai beaucoup aimé ce qu'elle devient, et surtout la manière dont elle va mettre tout le monde d'accord.
Vionel, lui, ne va pas briller tout du long. Il va apparaître très humain et montrer qu'au fond, il est aussi comme tout le monde. Pour autant, il va se révéler être un sacré atout pour la grande bataille de fin de livre. Elle était prenante, glaçante aussi si, tout comme moi, vous avez les images qui défilent devant vos yeux pendant la lecture…
Irika et Nouak sont peut-être moins présents, même si ce dernier a réussi à me donner le tourni, alors même que dans la vie de tous les jours, ce genre de comportement m'est relativement familier 😉 Toujours est-il que j'ai hâte de les retrouver dans ce dernier tome, même si j'ignore de quelle manière…
Carson et Shë-Ly m'ont épatée. dans ce tome, Carson a une destinée que je n'aurais jamais pu prévoir. Et j'ai aimé. J'ai aimé son cheminement, très crédible par rapport à sa personnalité et son passé. J'ai aimé le tournant qu'a pris sa vie, que j'ai trouvé à la fois surprenant et normal. Normal car tout s'est déroulé de manière si fluide que c'est comme si cela devait de toute façon se produire. Shë-Ly aussi, va connaître des moments tendus alors même que j'ignorais d'où son épreuve allait bien pouvoir venir.

Entre une grande profondeur et humanité chez les personnages, une écriture descriptive entraînante et un univers immersif qui met la nature en avant, je ne peux, encore, que conseiller cette saga de fantasy Suisse!
Commenter  J’apprécie          20
Un quatrième tome qui ne laisse pas de répit au lecteur, comme aux personnages !

À mesure que les tomes avancent, il devient plus compliqué de ne pas spoiler dans mes chroniques : j'essaie de rester la plus vague possible, mais je vous conseille tout de même de lire plutôt ma chronique sur le 1er tome si vous n'avez pas commencé la saga ^^

Les temps sont durs pour nos pauvres personnages qui, au bout de 4 tomes, sont presque devenus des amis proches pour le lecteur investi. On sent qu'on arrive à la fin de la saga et ça me fend le coeur !

Les obstacles sont autant extérieurs qu'intérieurs. L'ennemi est partout, le poison d'Orga s'est insinué sur tout le continent, créant une multitude d'ennemis. Mais les combats et les épreuves affectent aussi les Synalions et Orga est prête à se jeter sur la moindre de leurs faiblesses. Les enjeux sont multiples et atteignent leur paroxysme dans la fin de ce quatrième tome. La suite nous dira si le destin tournera ou non en leur faveur...

Le personnage de Jaz est très présent dans ce roman, encore plus que dans les deux précédents, et j'en étais ravie. Malgré tout ce qu'il doit endurer, il a quelques moments de gloire qui font plaisir à voir ! (j'adore ce personnage). Sa soeur Lilas n'est pas en reste et devient encore plus badass que dans le tome précédent, ce qui est tout aussi plaisant à lire.

J'ai été moins conquise par la sous-intrigue amoureuse qui se développe avec l'obstacle que je déteste le plus dans ce genre d'histoires : le manque de communication. C'était extrêmement frustrant et j'avais envie de mettre des tartes aux personnages pour les secouer un peu XD

Ce tome n'en demeure pas moins une excellente lecture, très addictive, qui a fait faire plusieurs tours de montagne russe à mon petit coeur.

J'ai hâte, mais je redoute aussi le dernier tome. Ça fait beaucoup de bien de se retrouver autant investie dans un univers et dans ses personnages : l'air de rien, ça n'arrive pas si souvent ! Si ce n'est pas encore fait, qu'attendez-vous pour vous lancer dans l'aventure des Enfants d'Aliel ?
Commenter  J’apprécie          30
Ces livres sont plein d'araignées. 


Voilà des mois entiers que cette saga m'attendaient, ensevelie sous mon immense tas de livres à lire. J'étais heureuse, impatiente de m'y plonger, de découvrir un nouvel univers. 

Dans un premier temps, tout s'est bien passé ; les personnages prenaient forme, les enjeux du récit aussi. Une menace qui gronde dans le ventre du monde, des gardiens missionnés pour la combattre qui apprennent à se servir de leur nouveau pouvoir et accepter leur rôle dans la survie du peuple. On apprenait à appréhender le caractère de Lilas la grande soeur naïve contrôlant la nature et son petit frère Jaz, de Flynn leur gardien le gros matou, d'Irika la furie qui s'embrase, de Carson le voleur invisible accompagné du second gardien Locus, Nouak le guerrier survolté, Shë-Ly la panseuse d'âmes, Vionel le mercenaire. Au fil des rencontres, de nouveaux décors, de nouvelles civilisations, des cultures qui se déploient avec inventivité de bonnes idées ; beaucoup de bonnes idées. J'ai été transporté pendant les trois premiers tomes, malgré de petites maladresses, des répétitions d'éléments alourdissant le récit, et le caractère de Lilas auquel je n'arrivais pas à accrocher. 


J'avais hâte d'en savoir plus sur Orga, la grande vilaine voulant corrompre le monde, incapable de penser à quelqu'un d'autres qu'à elle-même, plongeant de plus en plus dans les ténèbres, écrasant quiconque se dressant devant elle et l'objet de sa convoitise, réduisant une population entière dans une absence de couleurs maladive pour raviver l'éclat de ses vêtements, et ravageant le bonheur de sa soeur par pure jalousie. Je voulais connaitre le dénouement et la fin de cette histoire, jusqu'où irait Orga et son armée d'horribles araignées géantes à la soif de pouvoir débordante, face aux enfants d'Aliel maîtrisant de mieux en mieux les dons de leur mère. 


Et puis vint le tome 4. 


(je précise, que cet avis est le mien et que je continue de penser que cette aventure mérite d'être lue dans son entièreté : même si je n'y suis pas parvenue)


Je l'ai vu venir, la romance. Faut dire qu'elle m'a été mise sous le nez avec toutes la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, et qu'elle se range dans le même tiroir que toutes ces autres romances qui m'ont fait soupiré très fort tant elles me semblent forcées. 

Parce que les concernés, ne se sont pratiquement jamais adressés la parole. Parce que ça tombe comme un cheveu sur la soupe : du balbutiement épuisé au "ô mon amour je t'aime pour toujours". Parce que le tome 4 est centré sur des crises de jalousie. Entre le début et la fin, l'histoire principale n'a pas avancé d'un iota. 


On m'a perdu sur ce tome, tant et si bien que je n'ai pas réussi à aller à la conclusion de la saga. Mais je suis allée voir les critiques, par curiosité et eh, parait il que je fais partie de la minorité, alors si vous êtes charmés par ce genre d'univers ; foncez !

Commenter  J’apprécie          00
Encore une fois, l'auteure, Sara Schneider a su parfaitement trouver une superbe couverture en étroite concordance avec le récit. le récit est sombre et seul au milieu de l'horreur, il y a cet espoir !

Comme à chaque tome, l'auteure fait un petit rappel sur les précédentes aventures des Synalions. C'est très appréciable et moi ça me remet direct dans l'histoire et j'ai l'impression de ne pas avoir quitté le récit.

Cette fois l'histoire se concentre sur Jaz, le petit frère étonnant de Lilas; Ce petit est plein de ressources et arrive même à dérouter les plus horribles de ses ennemis. du fait de son jeune âge, il a un optimisme plutôt facile et à toute épreuve, de plus il garde très précieusement ce drôle de caillou qui le protège quoiqu'il arrive.

Si dans le tome 3, l'auteur nous avait éloigné plus ou moins de la noirceur d'Orga, dans ce récit, Sara Schneider nous plonge dans les entrailles de l'ennemie. Avec Jaz pris au piège bien malgré lui. C'est l'occasion pour l'auteur de nous montrer la résilience de ce petit garçon lucide et très intelligent mais qui apporte tout de même une touche de candeur dans le groupe des Synalions. Pour son âge, il en a certes beaucoup trop vu, mais ça ne l'a pas anéanti, ça l'a aidé brutalement à savoir que la bienveillance et l'amitié compte plus que tout.

L'auteur aborde une Lilas un peu différente, grandie avec encore des doutes mais comme depuis le début, elle suit son coeur avec certitude, elle suit son instinct et elle veut prouver à ses amis qu'ils peuvent compter sur elle, que pour une fois c'est à elle de les protéger, qu'elle en est capable. Partie sur un coup de tête, elle fait face au danger !

L'auteure utilise de nouveau ce chassé-croisé d'histoires entre Jaz au fond de sa geôle et le groupe des Synalions. La tension monte quand le point de rencontre approche;

J'ai beaucoup aimé les rapprochements de personnages, les évolutions malheureuses, les personnages haut en couleur comme Oltar ou Reldenmer, les infectés perfides, les résistants;

Je ne vous dirai pas comment se termine ce tome … mais wow !!!!

En Bref
Un tome noir où l'espoir s'amenuise jusqu'à un infime espoir, si mince …

Des personnages avec de belles évolutions, des rebondissements renversants, une guerre sans pitié, des monstres au-delà de l'horreur et un tout petit bonhomme de 10 ans avec un caillou mystérieux !

Une histoire d'équilibre, de faille, de contrôle et surtout une histoire de confiance et d'entraide.

Je remercie l'auteure, Sara Schneider pour ce dernier tome sous tension à l'issue inconnue ! Absolument passionnant !
Lien : https://fildediane.wordpress..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Vionel mesurait l’expérience qu’avait gagnée le prince en quelques semaines. Une maturité forcée, imposée par les circonstances, une sagesse ingurgitée à coups de vie perdue. Aujourd’hui, Lescaris atteignait les limites de sa résistance, le point de bascule où il pouvait s’écrouler avec l’excuse de n’être qu’humain, ou au contraire se relever dans la peau d’un Grand Homme. Et qui existait-il de plus indiqué que la reine des turbulences en personne pour le faire verser d’un côté ou de l’autre ?
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : fantasyVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (70) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2591 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}