AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les enfants d'Aliel tome 3 sur 5
EAN : 9782970126669
372 pages
Le chien qui pense (20/06/2020)
4.72/5   18 notes
Résumé :
Pourquoi aucun capitaine de navire ne s’aventure-t-il dans les Eaux du Froid Mordant ?
« Parce que les tempêtes y sont impitoyables », répondent les marins.
« Parce qu’un monstre s’y terre dans une faille sous-marine », racontent les plus imaginatifs.
Pourtant, des airs oubliés évoquent une beauté de souffle et de glace qui glisserait sur les flots redoutables, en dépit du monstre et des tempêtes.
Séparés de leurs coéquipiers partis en gu... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,72

sur 18 notes
5
8 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

J'enchaîne rarement aussi rapidement les tomes d'une même série, mais quand l'occasion se présente, j'apprécie beaucoup de retrouver si rapidement les héros, car nous avons encore tous les éléments de l'intrigue en tête, ce qui permet de poursuivre comme si nous ne nous étions jamais arrêtés. du coup, nous retrouvons nos héros où nous les avions laissés à la fin du tome 2, afin de poursuivre leurs aventures et de découvrir ce que l'autrice nous réserve encore comme surprises.

Tout en se centrant sur leurs quêtes, ce troisième opus s'intéresse beaucoup aux personnages et à leur évolution. Il est riche au niveau des relations interpersonnelles et nous en apprenons beaucoup plus sur plusieurs d'entre eux, nous les rendant, si cela est encore possible tellement nous les adorons déjà, encore plus attachants. J'ai beaucoup aimé cette plongée plus en profondeur dans leur psychologie qui nous permet de mieux les comprendre, de mieux entrevoir leurs failles aussi et la prise qu'Orga pourrait avoir sur eux.

J'aime énormément les histoires comme celle-ci où les héros ne sont pas des surhommes, mais des gens comme vous et moi, avec leurs failles et leurs faiblesses. Cela donne une profondeur supplémentaire à l'histoire, en les rendant plus proches de nous, ce qui permet de davantage s'identifier à eux et d'en faire des amis proches. Cela donne au lecteur l'envie d'en apprendre toujours plus sur eux et lui fait tourner les pages sans même s'en rendre compte, arrivant au dernier chapitre un peu dépité que ce soit déjà la fin...

L'autrice a vraiment un talent de conteuse incomparable et elle nous emporte au coeur de son aventure avec brio. Nous découvrons encore d'autres facettes de son univers dans ce nouveau tome et le lecteur réalise à quel point il est riche et fouillé. Je pense que nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises et que nous allons encore trembler et nous inquiéter pour notre joyeuse équipe durant la suite de cette aventure! Vivement d'ailleurs de pouvoir la poursuivre, car elle est tellement passionnante que nos héros me manquent déjà terriblement.

En bref, cette série est tout simplement une pépite! Chaque tome nous emporte plus en profondeur au coeur de cette histoire riche et passionnante à découvrir! J'ai hâte de voir ce qui nous attend au prochain tome!

Commenter  J’apprécie          50

Je remercie infiniment Sara Schneider de m'avoir, une nouvelle fois, permis d'entrer dans son univers. J'avais tellement aimé les 2 premiers tomes que j'étais ravie de pouvoir replonger parmi les Enfants d'Aliel.

Aussitôt reçu, aussitôt lu, ce 3ème tome tient toutes ses promesses.

J'ai été ravie de retrouver Lilas. Elle est toujours aussi peu sûre d'elle et de son importance au sein des Synalions. Il se pourrait toutefois que son périple au delà des Eaux du Froid Mordant lui permette de se découvrir des talents qu'elle ignorait. Alors que ce personnage, proche de la nature, est d'une simplicité, d'une générosité et d'une force sans pareil.

Lilas va rencontrer un nouveau personnage dont je vais taire l'identité. Ce que je peux dire, c'est que cette rencontre va être bouleversante pour la 1ère, et complètement renversante pour le second. Un personnage étrange, dont je n'ai pas réussi à faire le tour dans ce tome et qui m'a sidéré lorsqu'il va rencontrer Nouak, avec une scène digne d'un hyperactif au stade ultime rencontrant le zen personnifié. Très belle scène. Irika va également en profiter d'ailleurs. J'ai l'intime conviction que ce dernier Synalion va permettre d'équilibrer cet étrange équipe.

Carson est toujours un de mes personnages chouchou. Il est tellement sensible, un peu cassé, discret (c'est le cas de le dire) et altruiste.  Dans ce 3ème opus, son passé est mis en avant et cela me donne envie d'en savoir encore plus. J'adore ce personnage et lui souhaite un peu plus de douceur par la suite. Et disons le clairement, ce n'est pas gagné d'avance!

Et ce pauvre Flynn. Malade, pas très à l'aise en mer, parfaitement odieux et imbuvable... la toute dernière scène m'a serré le coeur. Il en a vu de toutes les couleurs en passant du très bas au très haut sans rien maîtriser au final. Et c'est peut-être le plus dur, dans l'histoire. En tout cas, je le trouve toujours très intriguant et, malgré tout ce qu'il a fait et dit, attachant. Encore une fois, je veux en savoir plus le concernant.

Et ce cher Jaz. Il est incroyable. Un sacré personnage, si jeune, si mature (bien trop vite). Seul face au poison d'Orga, il va montrer une grande force de caractère que bien des adultes n'auraient pas eu. Il n'est pas le frère de Lilas pour rien. La fin n'étant pas particulièrement tendre avec lui, j'attends la suite avec impatience! Il va encore bien pouvoir m'étonner, je n'en doute pas. Surtout que l'aspect de sa pierre n'est pas traitée dans ce tome, donc... que va-t-il se passer

Tous ces personnages, encore une fois, sont très bien dépeints. Différents, complémentaires, plus unis qu'ils ne le croient, ils sont très agréables à suivre. L'univers, avec une nature débordante de vie et de mystère malgré Orga, est saisissante. le décors décrit dans les Eaux du Froid Mordant est particulier, original et montre à quel point l'univers est complet car chaque particularité que l'on retrouve dans ce monde, comme ici avec cet île mystérieuse,  a toujours une histoire, que l'on découvre peu à peu en début de chapitre.

Entre le soin donné aux personnages, notamment les femmes, et celui donné à la nature qui est vraiment au centre de tout, sans parler de la plume, de l'imaginaire et de la sensibilité prêté au récit, j'ai encore une fois été embarquée dans une superbe lecture. Avec toujours un petit plus pour Lilas, ne serait-ce que pour sa magie qui est de celle que je préfère, celui de la nature qui circule et vit à travers elle. C'est simple et beau.

Orga est vicieuse, gagne du terrain mais ses adversaires qui se sont pour la première fois séparés, s'organisent et les deux prochains tomes risquent d'être intenses et surprenants. J'ai des attentes, des curiosités et comme jusqu'à présent, je n'ai pas été déçue, j'ai bon espoir de continuer sur ce chemin.


Lien : https://samlorenlivre.wordpr..
Commenter  J’apprécie          30

Lu tout de suite après le tome 2, il faut dire que la fin faisait monter le suspense !

La narration alterne entre deux points de vue. Lilas et Carson embarquent pour aller chercher le dernier Synalion tandis que Jaz fuit la forteresse qui était censée le maintenir en sécurité. Hors-champs, Vionel et les autres Synalions rassemblent des renforts pour lutter contre les troupes d'Orga.

C'est un peu dommage qu'il y ait recours à des coïncidences pour faire avancer l'intrigue. Carson en apprend plus sur son passé grâce à un hasard complet, et la quête du dernier Synalion utilise plusieurs grosses coïncidences.

L'ambiance est très lovkraftienne ! Tout est sombre, sale et glauque, les habitants sont remplis de méfiance, et il y a des choses qui inspirent un énorme dégoût. Les habitants sont pour la majorité rustres, désagréables et un danger potentiel, ce qui crée un gros contraste avec les héros.

La psychologie des personnages reste somme toute assez basique, bien que les évolutions soient intéressantes. Quelque chose m'a posé un petit problème : beaucoup de choses sont dites en narration, cela signifie que le narrateur — et parfois un personnage — se rend compte de quelque chose ou évolue dans sa manière d'appréhender une situation ou une relation. Mais les autres personnages ne devraient pas agir comme si cette réflexion était devenue une vérité connue de tous !

Dans le même ordre d'idée, des personnages s'accommodent très vite d'évènements pourtant traumatisants.

Bon, ce livre n'est pas exempt de défauts à mon humble avis tout à fait subjectif. Mais ils ne m'ont pas forcément gâché la lecture car le livre a beaucoup de charme. En voyant ces côtés un peu maladroits, je les remarquais et les analysais, mais ça ne me sortait pas vraiment de la lecture. Ça aurait certainement pu être mieux fait, mais l'intention est présente, et c'est là dessus que je me concentrais pour apprécier l'histoire.

Le principal attrait ce sont les aventures et les personnages secondaires rencontrés sur le chemin. Entre le voyage en haute mer, la découverte d'une civilisation sans couleurs, des complots, des intrigues de chateau, des forteresses assiégés, la vie quotidienne de troubadours au passé trouble, des araignées géantes, une cavale dans la nature, des rasages de villes, un chat-dieu à l'ego surdimensionné (littéralement), un culte de Cthulu...

En résumé, c'est un livre d'aventure très sympa. Il faut passer outre les petits défauts et juste apprécier les péripéties et l'univers qui valent le détour.

Commenter  J’apprécie          10

C'est probablement mon tome préféré depuis le début de cette très sympathique saga !

Lilas et Jaz ont bien grandi, ils poursuivent leur route chacun de leur côté : le jeune garçon a rejoint une troupe d'artistes itinérants, sur les traces de sa soeur, alors qu'elle-même part en direction de terres inconnues, accompagnée de Flynn et Carson, pour faire la rencontre du dernier Synalion...

Je reste volontairement vague pour éviter les spoils, mais le peuple des Vaïr-Selyans m'a énormément plu, tant dans leur essence que dans leurs coutumes, leurs croyances et leur dynamique. J'ai adoré ce dépaysement qui se précise au fil des pages, et Shë-Ly m'intéresse déjà beaucoup. L'évolution de Flynn vaut le détour aussi, et j'ai aimé retrouver une Lilas un peu moins déstabilisée, même si elle est toujours en proie au doute quant à sa place dans la prophétie. C'est une héroïne très humaine et faillible, que j'aime beaucoup suivre !

La plume de Sara Schneider est toujours aussi fluide et agréable à lire. Elle donne un vrai souffle de vie à ses personnages, et c'est un bonheur de voir cet univers s'étoffer, prendre de l'ampleur et nous dévoiler de nouveaux secrets, avec toujours l'ombre menaçante de Orga en toile de fond. Nos héros vont au devant de dangers qu'ils ne sont pas prêts à appréhender, ils redoutent les combats, ils prennent la mesure des vies qu'ils seront amenés à prendre... On ressent sans peine leurs doutes et remises en question, et c'est tout à fait rafraîchissant dans une oeuvre de fantasy !

Bref, il est toujours difficile de chroniquer un tome isolé dans une saga, par peur de dévoiler trop de l'intrigue, mais si vous avez aimé les deux premiers, préparez-vous à passer un excellent moment avec Mâchoires d'écume, plein de dynamisme, de révélations et d'aventure !

Commenter  J’apprécie          30

Petit mot sur la couverture qui est très jolie et encore une fois absolument en totale résonance avec le récit.

Comme pour le tome 2, l'auteure, Sara Schneider, commence son récit par un court rappel de ce qui s'est passé dans les précédents tomes, et c'est très appréciable.

Le Mal est toujours aussi présent et on sent une avancée bien significative d'Orga, elle rivalise d'horreur pour créer des monstres toujours aussi écoeurant (=Blahar) et puissant.

Dans ce tome, l'auteur nous emmène loin de cette noirceur sur les traces du dernier synalion (le double de l'âme); Les synalions doivent se séparer en deux groupes, une équipe se doit de continuer la lutte et soutenir les troupes alliées et l'autre équipe part à la recherche du dernier d'entre eux; pour ça ils vont partir en bateau et ce n'est pas simple pour tout le monde, entre mal de mer, méfiance des marins et l'approche des Eaux du Froid Mordant; Les synalions vont être soumis à rudes épreuves.

Ce troisième opus, nous montre une Lilas encore fragile, très peu sûre d'elle manquant de se laisser submerger par le désespoir de n'être bonne qu'à être protéger. Mais petit à petit et avec une aide inattendue, Lilas va se révéler d'une efficacité terrifiante. Dans ce voyage, elle va trouver la force et l'arme adéquate pour faire d'elle une véritable combattante, une redoutable combattante.

De nouveau, l'auteur utilise le balancement d'une histoire à une autre ce qui rend le récit dynamique et captivant; Ainsi on passe du voyage de Lilas à celui de Jaz; L'aventure de Jaz n'a rien à envier aux synalions. Jaz est devenu un personnage, à part entière et surtout incontournable, il n'est plus seulement le petit frère de Lilas. Son histoire se développe au côté de celle des synalions; Ce petit devient un élément mystérieux et j'ai senti que sa place avait une raison d'être particulière mais je n'ai pas encore découvert laquelle… J'adore ce petit bonhomme, tellement bienveillant, mais aussi méfiant et également avide d'apprendre pour n'être un poids pour personne ni même un danger…

Et cette fin de tome ! Non mais l'auteure, Sara Schneider, prend un malin plaisir à torturer ses lecteurs ! Une fin en deux tons, mais je n'en dirais pas plus …

En Bref

Un tome 3 un peu particulier où l'histoire se concentre sur le voyage de Lilas et le périple de Jaz son petit frère. En arrière plan, Orga sait comment faire pour ne pas être oubliée…

De nouveaux personnages apparaissent au côté des synalions, d'autres qui feront un bout de chemin avec Jaz. Des personnages super intéressant et qui apportent encore plus de dynamique; Un renouveau qui fait évoluer les personnages de façon très significative.


Lien : https://fildediane.wordpress..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation

Dehors, la vie peinait à reprendre ses droits. On ne percevait pas le moindre bruit égayant normalement la campagne. La nature elle-même s’était repliée pour faire place à la folie des hommes. Elle s’en était allée comme une troupe de théâtre après une représentation devant un public indifférent, en laissant derrière elle un décor vide et dénué de sens. Pourtant, elle restait comme une trace persistante dans le regard de celui qui poussait maintenant le battant de toile de sa tente.

Ce jeune homme n’était pas un soldat du Centre. Sa peau mate et ses longs cheveux noirs le désignaient comme un étranger. Il était sorti torse nu et ses muscles tressaillirent sous le baiser humide de la brume.

Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2154 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre