AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782756050744
160 pages
Delcourt (06/11/2013)
3.74/5   34 notes
Résumé :
Wausau. Une petite ville en apparence tranquille du Wisconsin. Mais depuis que les morts y reviennent à la vie, apprendre à cohabiter entre les uns et les autres n'est pas chose facile. Surtout pour l'officier de police Dana Cypress, qui doit gérer la présence des médias, de fanatiques religieux et la quarantaine mise en place par le gouvernement. Elle doit aussi lutter contre la paranoïa ambiante, résoudre des meurtres, arrêter des dealers d'organes sur la marché n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 34 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Saiwhisper
  11 février 2019
Un second tome un peu en dessous du premier. Est-ce parce que je n'étais pas à fond dans mes lectures cette semaine ? Est-ce parce que j'ai trouvé que le fil conducteur de l'histoire n'était pas assez visible ? Est-ce parce que le mystère est encore trop épais et que l'on n'a pas appris grand chose ? Est-ce parce que j'ai eu l'impression que l'on était encore dans la mise en place avec un contexte à poser et la présentation de nombreux nouveaux personnages ? Peut-être est-ce un peu de tout ça… En tout cas, j'ai trouvé « Quarantaine » un peu moins bon que son prédécesseur…
On reprend l'histoire plus ou moins après l'opus précédent. Dana poursuit toujours ses enquêtes liées aux « réanimés », mais garde en tête l'affaire irrésolue d'un de ses proches. le récit va surtout se focaliser sur Cooper, son fils, ainsi que sur sa soeur. Cette dernière est toujours aussi badass ! Elle fait preuve d'un caractère surprenant et va souvent aux devants du danger. Toujours aussi forte et parfois dingo, elle n'hésitera pas à employer la violence si on se dresse devant elle. Je suis toujours aussi curieuse de voir l'évolution de cette jeune femme, car elle est encore très mystérieuse. En ce qui concerne Cooper, il est toujours suivi par l'étrange fantôme qui, bizarrement, ne l'effraie plus alors qu'il a un physique terrifiant. On va voir comment il vit lorsqu'il n'est pas avec sa mère. Or, il semblerait que son père et sa belle-mère aient des choses à cacher…
Des dessins toujours de qualité, de la violence poussée à son paroxysme (gare aux âmes sensibles), une ambiance toujours aussi mystérieuse, des personnages principaux intrigants et des secondaires pourris jusqu'à la moelle, quelques moqueries de la société américaine (ex : des donuts dont raffolent les policiers, même sur une scène de crime), … Ce second opus a plusieurs atouts entre ses pages. Cependant, même si j'ai aimé ma lecture, elle est tout de même en dessous du premier tome, car j'ai vraiment du mal à distinguer le scénario principal et ignore encore dans quelle direction les auteurs iront.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Presence
  11 décembre 2014
Ce tome fait suite à Bienvenue à la maison (épisodes 1 à 5) qu'il faut impérativement avoir lu avant. Il contient les épisodes 6 à 11, initialement parus en 2013, écrits par Tim Seeley, dessinés et encrés par Mike Norton, mis en couleurs par Mark Englert, avec des couvertures de Jenny Frison.
Un flash info (en 1 page) rappelle la situation : des personnes sont revenues à la vie dans la petite ville de Wausau dans le Wisconsin. La police locale aidée par la police de l'état a établi des barrages sur les voies d'accès pour éviter que les ressuscités n'essaiment dans tout l'état et pour éviter l'afflux de curieux dans la ville. Clyde Birch (un orateur célèbre) arrive à bord de son car (à son nom) pour tenir un discours très à droite sur les droits des citoyens à circuler librement, et sur l'ingérence de l'état dans cette affaire, certainement pour dissimuler quelque chose. May Tao se fait tancer par sa chef pour avoir été incapable d'envoyer des clichés à son journal. Cooper Hinch continue de jouer dans la neige, avec son ami ectoplasmique. Dana Cypress continue à interroger les revenants, à commencer par Anders Hine, pris en charge par l'infirmière Ann Moss. En parallèle, elle essaye de convaincre Em (sa soeur) de lui en dire plus pour avancer sur la recherche de son assassin. Derek Hinch (le père de Cooper) a repris ses activités de tatouage à domicile, en s'entraînant sur Nikki Jensen (sa compagne). Les frères Check (Adam, Andrew et Anthony) ont loué sa cabane de jardin pour s'entraîner avec leur scie circulaire. Wayne Cypress (le shérif) a quelques différends avec Ken Dillisch (le maire). Lester Majak continue d'animer son émission de gymnastique. Etc.
Le début de ce deuxième tome fait un peu peur, non pas du fait des agissements des revenants, mais du fait du nombre de personnages : Blaine Abel, Clyde Birch, Dana Cypress, Martha Ann Cypress, Wayne Cypress, Chris Gruna, Jimmy Heckendorf, Jamie Hettinga, Rick Hettinga, Cooper Hinch, Anders Hine, Ann Moss, Ibrahaim Ramin, Sobieski, May Tao, Thang Vang... rien que pour le premier épisode. Si le lecteur n'a pas lu le premier tome récemment, il lui faudra un peu de temps pour reprendre pied. Cela n'empêche pas d'être happé par le récit. Dans les premières séquences, Seeley s'attache à la situation de quarantaine de Wausau, et aux personnes essayant de la briser. Surprise : il y en a plus qui essayent de rentrer que de sortir. Il y a aussi l'arrivée des premiers vautours médiatiques, souhaitant profiter de cet événement pour se mettre en avant, avec cette réplique très drôle mettant en exergue que les revenants seront instrumentalisés pour permettre aux gauchistes et aux libéraux de s'étriper (comparant la situation à un match Ted Nugent versus Dixie Chicks, référence culturelle américaine un peu pointue).
Tim Seeley s'amuse à mettre en exergue les travers de la société américaine (un gros bouseux qui a installé un piège sur sa pelouse, recouvert par la neige, sans parler du droit constitutionnel à posséder une arme... et à s'en servir bien sûr), mais pas seulement. Il s'avère que la présence des revenants provoque la mise à jour de comportements moralement répréhensibles (voire criminels) de plusieurs habitants. Sous une apparence calme et pépère, la ville abrite des citoyens qui ont des choses à cacher, allant de l'adultère au meurtre. Quand on additionne ça à de farouches défenseurs du droit de port d'armes, on aboutit à des situations particulièrement dangereuses. Il s'en suit une montée de violence brutale et expéditive peu reluisante allant du petit vieux pas si inoffensif que ça, à l'usage non prévu de la scie circulaire, en passant par de la cervelle qui gicle. En outre un autre personnage a un problème de dent qui se déchausse, ce qui fait écho à l'une des scènes les plus repoussantes du premier tome.
Tim Seeley se révèle un scénariste des plus habiles puisqu'il ne fait pas exclusivement reposer son récit sur des scènes d'horreur à forte valeur choc, ou une moquerie facile des travers de la société américaine. Les principaux personnages ont également la place d'exister (vu leur nombre, pas tous ceux cités ci-avant) et ils présentent une personnalité complexe, entachée d'un ou deux défauts qui les rendent normaux et très humains. Cette approche des protagonistes contrebalance l'amoncèlement de pratiques douteuses dans une si petit bourgade et génère une empathie immédiate auprès le lecteur. du coup quand il découvre que certains revenants ont commencé à se réunir dans une congrégation, il perçoit encore mieux les liens affectifs qui existent dans cette communauté, lui donnant la sensation d'être accueilli en son sein. Cette sensation vient neutraliser l'impression d'être perdu au beau milieu d'une pléthore de personnages. C'est donc avec plaisir qu'il fait la connaissance (ou qu'il apprend à connaître) un peu mieux plusieurs personnages dont l'inénarrable Lester Majak. Ce dernier doit beaucoup également à Mike Norton pour sa silhouette élancée, tout en restant plausible pour son âge, et son visage tour à tour expressif ou indéchiffrable.
Comme dans le premier tome, Norton a l'art et la manière de rendre cette petite plausible dans toutes ses facettes : depuis les grandes routes y menant, jusqu'aux intérieurs des maisons, en passant par les bois enneigés, les abris de jardin, et le commissariat. En fonction des endroits, Norton va insérer plus ou moins de détails pour les rendre plus consistants. Cette différence de niveau de détails donne parfois un aspect préfabriqué à certains endroits. de même pour les personnages, Norton va plus ou moins peaufiner leur apparence, ou leur visage. En règle générale, le niveau de finition procure un bon niveau d'immersion. Il y a quelques scènes où les visages sont un peu frustes, ou un arrière plan trop simplifié, ce qui va rompre le charme le temps d'une ou deux cases. La mise en couleurs de Mark Englert vient compléter les dessins de manière discrète et efficace pour soutenir les textures et les éclairages. Il y a vraiment un élément un peu agaçant à force : les flocons de neige. Il apparaît vite que Norton a dessiné des flocons de neige sur un calque qu'il applique systématiquement sur chaque scène où il neige, créant l'impression qu'il s'agit à chaque fois des mêmes flocons tombant exactement dans la même disposition (ce qui est le cas, vu qu'il s'agit de la même représentation collée par-dessus les dessins à l'infographie).
Ce deuxième tome de la série n'est pas parfait (le scénariste a la main lourde en ce qui concerne les révélations de comportement criminel à Wausau, et les dessins manquent parfois de nuance). Toutefois, Seeley a concocté un thriller avec plusieurs niveaux de suspense sans oublier d'étoffer les personnages en les rendant très humains par le biais de leurs défauts, et Norton crée une ville crédible, développée, avec ses particularités, en rendant très bien la sensation d'espace et d'hiver. de page en page, l'immersion se fait plus intense pour envelopper complètement le lecteur qui frémit de plaisir à la découverte de toutes ces horreurs bien noires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
darko
  07 janvier 2015
Un second tome qui donne peu de réponses mais qui fait apparaître de nouveaux personnages totalement pourris.
Les personnages évoluent dans un univers où les codes changent et où les monstres ne sont pas forcement ceux que l'on pense.
Ce comics est vraiment une bonne surprise ! Je vais vite lire la suite.
Commenter  J’apprécie          70
gayane
  09 mai 2014
La quarantaine de Wausau, petite ville du Wisconsin continue et la nouvelle selon laquelle des morts sont revenus à la vie s'est répandue. C'est alors l'occasion pour certaines personnes d'en profiter... et comment gérer ce qui peut être considéré comme un miracle ou comme un fléau ?
Ca y est, les choses se corsent et se second tome induit plusieurs questions qui donnent envie de lire la suite... Comment considérer les revenants ? Comme gérer le nouvel intéret de la population pour le phénomène ? Comment tenir la population saine d'esprit ? Comment régler les questions de succession entre génération si plus personne ne meurt ?
De plus, la violence me semble plus présente, plus gore, ce qui ne dessert pas l'histoire.
A voir pour la suite !
Commenter  J’apprécie          30
NicolasFJ
  11 janvier 2015
Plus sombre que le premier, mais aussi plus fouillé. Les secrets se dévoilent, les faux-semblants se déplacent...
C'est de plus en plus accrocheur !
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (3)
BullesEtOnomatopees   15 janvier 2014
Ce tome [est] beaucoup moins linéaire que le premier et nous laisse présager plus d'un autre tome pour découvrir tous les mystères non seulement des ranimés mais aussi des habitants qui sont loin d'être tous aussi ordinaires que la bourgade pourrait le laisser penser.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Bedeo   16 décembre 2013
Ce tome deux vous ravira si vous aviez aimé le premier opus. L’histoire s’éloigne cependant de la simple histoire de zombies et c’est tant mieux ! Que ça va être dur d’attendre la suite...
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   25 novembre 2013
Un album qui se tient très bien, captivant avec tout ce qu'il faut, qu'il s'agisse d'horreur, de polar, de fantastique ou simplement de soap légèrement intimiste. C'est très conventionnel, néanmoins cela fonctionne.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   28 mars 2018
- Ils prétendent que c'est dans votre intérêt, pour votre sécurité. Mais de quoi vous protègent-ils, au juste ? Tonton Clyde va vous donner son avis... Ils veulent vous priver du paradis, voilà mon avis ! Ils utilisent l'argent de vos impôts pour vous empêcher de connaître le ravissement, tel que Paul de Tarse le décrit dans la Bible ! Oui, mes amis. L'avènement du seigneur a commencé, ici, sur le sol américain. Et les socialistes de la Maison-Blanche s'opposent à ce que vous rejoigniez les brebis de Dieu. C'est votre droit, en tant que citoyens américains et chrétiens, mais ils s'en moquent ! Ils veulent à tout prix protéger le nouvel ordre mondial ! Et ne pas mettre en colère leurs maîtres, à l'ONU ! Et ne pas offenser les Musulmans !
- Faites-le taire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pilou62200pilou62200   12 février 2016
Le seul moyen que j'avais pour qu'il me remarque, était d'être la meilleure en tout !
L meilleure, Dana ! Je n'avais pas le choix ! Sans ça, il aurait même ignoré mon existence !
Je n'ai rien vécu. Je n'ai rien vu. Je n'ai fait qu'étudier, apprendre, observer le monde à travers ma fenêtre.
L'adolescence ? Pas pour moi.
alors je dis que je mérite un homme correct, même s'il est marié !
Et je mérite une deuxième vie !!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   08 février 2019
C'est bon Papa. Je comprends. La vie, c'est pas un jeu vidéo. Parfois, les gens DOIVENT mourir.
Commenter  J’apprécie          100
SaiwhisperSaiwhisper   11 février 2019
On ne vit qu'une fois, non ? Enfin, en général.
Commenter  J’apprécie          90
SaiwhisperSaiwhisper   11 février 2019
Donc, eux, ce sont mes bonhommes préférés, mais j'en ai d'autres. Et tu es ici, tout seul, sans personne à qui parler. Et peut-être que ta mère est toujours au travail, et que les gosses à l'école te trouvent bizarre.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : revenantsVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
218 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre