AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La sanction (50)

BillDOE
BillDOE   30 mars 2018
Jonathan avait toujours trouvé que les suisses étaient un peuple vénal, taciturne, religieux, vénal, indépendant, organisé et vénal.
Commenter  J’apprécie          190
gavarneur
gavarneur   17 avril 2018
Tu sais, Jonathan, toi et moi avons la même façon d'aborder l'amour, ou le sexe, si tu préfères. Nous savons tous deux qu'un homme froid et assuré en fait tomber plus que tout le fatras romantique qu'utilisent nos inférieurs sur le plan sexuel pour amorcer leurs petits pièges. Après tout, les cibles n'ont qu'une envie, c'est de tomber. Elles ne demandent qu'à être protégées du remords en ayant l'impression qu'on ne leur a pas laissé le temps de réfléchir. Et il est réconfortant pour elles de voir le chemin qui les conduit au mal lubrifié par des torrents d'urbanité.
Page 147
Commenter  J’apprécie          182
Acoun
Acoun   03 septembre 2017
- On a de la bière.
- J'espère que tu plaisantes.
- Jamais. Je plaisante à propos de l'amour, de la vie, de la surpopulation, de la bombe atomique et autres foutaises, mais je ne plaisante jamais à propos de la bière.
Commenter  J’apprécie          152
gavarneur
gavarneur   14 avril 2018
Tout d'abord, pour plus de sûreté, Ben insista pour qu'ils utilisent de nombreux pitons, si bien que la paroi donnait l'impression d'avoir été escaladée par des femmes ou des Allemands. Mais ils ne tardèrent pas à faire des escalades de cinquième et de sixième degré avec une utilisation plus parcimonieusement anglo-saxonne de la quincaillerie.
Page 139
Commenter  J’apprécie          140
gavarneur
gavarneur   10 avril 2018
La porte s'ouvrit et il se retourna.
Physiquement, on ne pouvait pas se plaindre, elle était même plantureuse. ; mais on n'avait guère soigné l'emballage. Son tailleur de tweed faisait un piètre paquet cadeau.
Page 30
Commenter  J’apprécie          140
michfred
michfred   13 mars 2017
Ce dialogue pervers entre l'esprit hésitant et le corps audacieux, chaque grimpeur en fait l'expérience à un moment ou à un autre.
Commenter  J’apprécie          140
JIEMDE
JIEMDE   31 décembre 2018
Lorsque Jonathan reprit contact avec le monde, Dante avait cédé la place à Kafka.
Commenter  J’apprécie          130
gavarneur
gavarneur   15 avril 2018
[…] le lutteur n'eut pas les temps de bouger que Jonathan lui avait écrasé le talon de sa chaussure sur le visage en pivotant en même temps. Les cartilages craquèrent et s'aplatirent sous la semelle. […]
Tu m'entends ? Je ne veux pas t'avoir sur le dos comme ça. Ça me fait peur. Je n'aime pas avoir peur. Alors écoute bien. Tu t'approches encore de moi, et tu es un homme mort. Hé ! Écoute-moi ! Ne t'évanouis pas quand je te parle !
Page 153
Commenter  J’apprécie          130
Croquignolle
Croquignolle   17 janvier 2017
La corde reliant deux hommes sur une montagne est plus qu'une protection de nylon; c'est un lien organique qui transmet de subtils messages d'humeur et d'intention d'un homme à l'autre; c'est une extension des sens tactiles, un lien psychologique, un fil le long duquel passent des flots de communication.
Commenter  J’apprécie          120
JIEMDE
JIEMDE   29 décembre 2018
Il défendait une théorie selon laquelle on attirait la malchance en la prévoyant.
Commenter  J’apprécie          110




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1644 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre