AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756020966
Éditeur : Delcourt (02/03/2011)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Bienvenue aux Bombinettes, charmante petite bourgade. C’est par un joli dimanche de mai que la quiétude du village est troublée par l’arrivée d’une étrange échoppe. Au volant: Amandine, qui a repris la boutique familiale "La Maison du caoutchouc" jusqu’alors spécialisée dans la vente de bottes et de tuyaux d’arrosage. Mais afin de moderniser son commerce, Amandine a réorienté celui-ci vers la vente de produits bien plus ludiques…

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  19 avril 2015
Bienvenue aux Bombinettes, petit village paisible où il fait doux vivre... Ce dimanche matin-là, Mr le Maire, Raymond Orloff (comme le rôti!) repasse tranquillement son linge, une tâche dont il doit s'acquitter maintenant que sa femme est partie. Ne pouvant presque jamais être tranquille, même un dimanche, l'on sonne à la porte: c'est le père Nobel, le cafetier du bien nommé "Le café du coin" qui vient se plaindre de quelqu'un qui a encore piqué le "i" de son enseigne. Les gendarmes se moquent bien de cette petite affaire qui pourtant ne le fait pas rire. Tout ce temps à discuter, l'écharpe de maire a cramé sous le fer. Tant pis, cela fera l'affaire! Il accompagne alors le cafetier afin de résoudre son problème. En chemin, il croise Hortense qui vient demander de l'argent pour son projet d'atelier de peinture dont le maire n'a que faire et l'envoie promener.
Le lendemain, jour de marché, la jolie Amandine monte à bord de sa camionnette rose et compte bien s'installer sur la place du village. A son bord, sex-toys, préservatifs et jouets en tous genres... Pas sûr que tous les habitants voient d'un très bon oeil cette nouvelle vendeuse...
Turf nous livre un album franchouillard, frais et original. Comment va réagir la population quelque peu ancrée dans ses positions lorsqu'elle verra cette petite camionnette toute rose entre le marchand de légumes et la rôtisserie? Ce "sekchop", selon le maire, et cette jolie demoiselle devra en décoincer plus d'un. Loin d'être un album à connotation sexuelle, il dépoussière les idées reçues et va réveiller cette France quelque peu ringarde et coincée. L'ensemble est enjoué, pétillant et sans prétention. le trait reste simple mais les couleurs criardes et vives apportent du pep's.
Magasin sexuel... ouvert 24/24!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
trust_me
  24 août 2011
Aux Bombinettes, charmant village hors du temps, la vie s'écoule paisiblement. En cette journée ensoleillée du mois de mai, le maire se prépare à accueillir la foire annuelle. Après son petit tour quotidien par le troquet, il découvre parmi les camelots une camionnette portant sur ces flancs l'inscription « Sexe-Shop ». Craignant un trouble à l'ordre public, il demande à la vendeuse de ne pas exposer d'objets susceptibles de heurter la sensibilité de la population. Rassuré par l'inoffensif canard en plastique gracieusement offert par la jeune fille, il retourne vaquer à ses occupations. Mais quelques uns des 234 habitants de la bourgade ne l'entendent pas de cette oreille et lui demandent de mettre fin à cette insupportable incitation à la débauche…
Raconter l'arrivée sur une place de village d'un sex-shop ambulant est une idée très sympa. Surtout si l'on ancre l'action dans un bled où la vie semble s'être arrêtée il y a 50 ans. Forcément, le choc des générations risque de faire des dégâts. Amandine la jeune vendeuse est une femme moderne, bien dans son temps. le maire, élu aux idées étriquées, synthétise en quelque sorte la bêtise de ses administrés. Raymond Orloff (c'est son nom) est misogyne, mégalo, raciste, maladroit, stupide… Pourtant, sous ses airs de gros con qui s'ignore, il garde un coté attachant, notamment à travers la sincère affection qu'il porte à Amandine. Reste à voir comment la situation va évoluer entre ces deux personnages que tout oppose…
Pour ce qui est du dessin, Turf change totalement d'univers en passant de sa série steampunk la Nef des fous à la France profonde. Perfectionniste, attentif au moindre détail, il a recréé une ambiance rurale qui, visuellement, tient la route. Les personnages sont aussi bien trouvés. le maire est un clone de celui de Champignac dans Spirou avec son costume, son écharpe en bandoulière, sa moustache et son chapeau melon. Amandine, son fichu dans les cheveux, sa robe ultra courte et ses baskets est une fille moderne et urbaine. Turf l'avoue, son souci du détail ralentit grandement sa cadence de production. Sur cet album, il n'a tombé que trois planche par mois contre quatre habituellement. Heureusement que ce Magasin sexuel est prévu pour être un diptyque, les lecteurs n'auront pas à attendre 17 ans avant d'en découvrir la fin comme ce fut le cas avec la Nef des fous.
Un album sympathique qui, sous ses faux airs de vaudeville, dresse un portrait caricatural mais drôle des villages de nos campagnes. Rien d'exceptionnel mais un bien agréable moment de lecture, frais et divertissant. Une dernière mise en garde pour les petits pervers : ne vous précipitez pas sur cette BD en pensant qu'avec un titre pareil, ça va être croustillant au possible. Il n'y a strictement rien d'érotique dans ce Magasin sexuel. Cette fable sur la bêtise humaine sans aucune vulgarité pourrait donc en décevoir plus d'un !
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bookworm84
  26 mars 2013
Magasin sexuel est une BD en 2 tomes. Ne vous fiez pas à son titre : il n'y a aucune scène de sexe dans cette histoire. On suit Amandine Deschamps, dont le père est récemment décédé. Il avait un magasin ambulant de caoutchouc aux Bombinettes, village rural qui semble tout droit sorti d'un livre d'image avec son clocher, son bistrot, son vin local, ses habitants hauts en couleurs. Amandine décide de reprendre le commerce, mais en en changeant le contenu : elle ouvre un sex-shop ambulant.
Voilà, maintenant vous connaissez l'origine du titre ! Et donc, la venue d'un tel commerce dans ce petit village ne pas aller sans heurts au premier abord. le maire, M. Orloff, qui a l'air de sortir du 19e siècle avec sa tenue et son chapeau, fraîchement quitté par sa femme et qui méprise tant sa secrétaire que ses administrés, prévient Amandine que son sex-shop va faire scandale. Mais la jeune femme a plus d'un tour dans son sac...
En deux tomes, on rentre sans problème dans cette petite histoire plutôt fraîche, aux cases lumineuses, avec une Amandine aussi délicieuse que dotée d'un fort caractère et un maire duquel on rit d'abord avant de le détester franchement, à mesure que l'on découvre sa personnalité.
Une BD pas prétentieuse pour un sou, sans aucune vulgarité, sympathique à lire, sans plus, mais pas mauvaise non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
shmileblik
  14 juillet 2018
Un dessin sympathique et des personnages très marqués par leur côté rural, rappelant par moment ceux décrits par Marcel Pagnol.
Le tout manque un peu de rythme hélas mais les touches d'humour sont plaisantes et donnent l'occasion de passer un bon moment
Commenter  J’apprécie          70
3elpamirande
  31 mars 2014
Les Bombinettes, paisible petite ville.Monsieur le maire, Raymond Orloff (comme le rôti), voit sa sérénité bousculée par deux faits extraordinaires. D'abord la disparition du "I" de l'enseigne du "Bar du coin", puis l'arrivée d'une jolie camionnette rose sur le marché du village. Au volant, Amandine, va perturber l'ordre du village en proposant des sex toys aux habitants.
Le titre est beaucoup plus trompeur. En un sens, cela renforce l'impact de cet album se voulant doucement provocateur, mais qui se révèle être une fable paisible et rigolote.
J'ai beaucoup aimer ce livres cars il est marrant et avec des scène très embarrassante pour les personnage.
Le thèmes et marrant et original...
Commenter  J’apprécie          23
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
meygisanmeygisan   03 janvier 2016
C'est juste une minuscule échoppe où l'on vend de tout petits canetons en plastique ainsi que quelques insignifiantes bizarreries érotiques tout à fait inoffensives!
Faut pas vous inquiéter!
- Il y a le mot "sexe" sur la camionnette! Le mot "sexe"!
-Forcément, ce n'est ni une charcuterie ni un traiteur! C'est un sekchop!
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Turf (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Turf
Le voyage improbable" Tome 1
un amour de BD
autres livres classés : sex-shopsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14767 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre