AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2940334498
Éditeur : Paquet (15/10/2004)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Un noir qui ne marche pas la tête baissée se fait beaucoup d'ennemis dans une ville comme Rockwell Town, et du coup, Big Bill n’avait pas beaucoup d'amis. Des maris trahis, des amants abandonnés, des joueurs truands, d’anciens amis et de nouveaux ennemis, tous avaient des raisons pour le tuer. Tous rêvaient de l'assassiner. Et ce qui devait arriver, arriva… quelqu'un l'a tué. Son corps est pendu dans un arbre en face de la maison de sa mère. Ses deux frères tentent ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  07 janvier 2015
Deux frères noirs, Jim et Buck, dans l'Amérique des années 50. Assis sur le perron de la maison, ils regardent droit devant eux le corps pendu de leur frère, Big Bill. Ils attendent impatiemment l'arrivée du shérif qui doit venir relever quelques empreintes. Mais il semble que celui-ci ait décidé de prendre tout son temps... Qui a bien pu lui faire cela? Bien sûr, les deux frères ne manquent pas de trouver très vite des coupables potentiels. Cela pourrait aussi bien être un coup de Linus cocufié par Big Bill. Certes, ce n'était pas la première fois que sa femme s'envoyait en l'air avec un autre homme. Mais, pas avec un noir ! le jour où Linus a pointé son arme devant l'amant, il n'a même pas osé tirer et s'est lamentablement ridiculisé devant ses amis... Cela pourrait tout aussi bien être Joshua que leur frère a viré des terres qu'il exploitait et tué par dessus le marché son âne. Terres si bien exploitées que cela ne plaisait pas au vieux chass qui a envoyé Big Bill mettre un terme final à tout ça... Dans cette Amérique raciste, tout le monde avait l'air de lui en vouloir. Homme prétentieux, sûr de lui, il avait le chic pour se mettre tout le monde à dos. Qui a bien pu passer à l'action et le laisser intentionnellement devant la maison familiale?
Dès les premières pages, voire la couverture, le ton est donné. Bienvenue dans l'Amérique ségrégationniste où Big Bill a eu tout faux de naître noir et de vouloir un tant soit peu changer le cours des choses. Bien mal lui en a pris, nombre de ses ennemis auraient tout fait pour lui faire la peau. L'un d'eux aura tiré plus vite que son ombre. Mais l'arrivée d'un couple d'activistes dans le village de Rockwell Town risque bien de bouleverser l'ordre établi. Antunes nous plonge dans une atmosphère raciste, révoltante et cruelle. Même si l'ensemble est un peu caricatural, l'on ne doute pas un seul instant que de telles choses ont pu se produire, notamment avec le KKK. La chaleur moite et écrasante nous oppresse. le dessin de Taborda est très expressif, les ombres jouent avec le soleil et les visages, des Noirs notamment, réalistes.
A noter cette première de couverture superbe...
Big Bill est mort... et son honneur sauvé...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Crossroads
  25 décembre 2014
Big Bill est mort. Niveau suspense, on a déjà vu mieux.
Faut dire qu'un noir bagarreur, joueur, courant la gueuse blanche souvent mariée et doté d'une grande gueule plutôt malvenue dans un bled sudiste, ça augurait pas du meilleur.
Désormais, Big Bill se balance au bout d'une corde devant la maison familiale.
Jim et Buck, ses deux frangins, attendent un shérif qui tarde à venir pour le décrocher de sa potence tout en se demandant qui a bien pu faire le coup.
Antunes (scénario) et Taborda (dessin) aiment Rockwell Town. Ils y reviendront un an plus tard avec « Un Paradis Distant ».
Utilisant le racisme comme toile de fond, ils ont le bon goût d'éviter tout manichéisme en brossant le portrait d'une victime pas prêt de décrocher le prix orange. Ce qui tombe plutôt bien car Big Bill tenait beaucoup plus du queutard de compet' que du tennisman accompli.
Un album qui se lit avec grand plaisir, traitant d'une petite bourgade mal dégrossie et de son racisme ordinaire.
Le scénario tient la route mais délivre un final auquel je suis resté totalement imperméable, lui préférant très nettement son long préambule.
Big Bill est mort, quelqu'un doit payer...
3,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
sassenach
  09 novembre 2015
Dans le Sud des Etats-Unis, la ségrégation est en vigueur depuis longtemps et la Grande Dépression qui sévit exacerbe les tensions. Jim et Buck y sont habitués car ils n'ont connu que le racisme et, installés sur le porche de leur masure familiale, ils se demandent s'ils doivent détacher leur frère Big Bill, qui a été pendu cette nuit à un arbre voisin ou s'il faut attendre le shérif, même s'il n'y a guère d'espoir de voir les coupables punis. Il faut dire que le jeune homme noir, à la belle prestance et l'assurance prononcée, avait de nombreux ennemis de son vivant : maris jaloux, anciens amis contre qu'il s'est opposé, joueurs truands qui n'aiment pas perdre, il y a nombre de coupables potentiels …
Cet album n'est pas franchement récent car il date de 2005 et mon exemplaire en est la troisième édition, ce qui est plutôt un bon signe concernant son succès toujours renouvelé. En fait, je n'ai aucun souvenir de ce titre à l'époque de sa première parution mais je suis contente de l'avoir repéré à la troisième ! C'est la période décrite et l'histoire qui m'ont tout d'abord intéressée : sud des Etats-Unis, années 30, ségrégation, suspense policier suite à un meurtre sur fond d'une société peu tolérante. Mais quand j'ai vu les dessins, j'ai aussi été charmée par le graphisme réaliste et soigné et les jolies couleurs. Les décors sont superbes et bien détaillés et les personnages sont bien reconnaissables et expressifs. L'histoire commence par la découverte du corps de Big Bill et se poursuit par des flash-backs sur sa vie et donc les possibles coupables. Sur le coup, le premier retour en arrière m'a presque perturbée car rien ne l'annonce et qu'il m'a fallu plusieurs secondes pour réaliser qu'on abordait là le passé. Mais une fois « prévenue », je n'ai plus eu de problème pour les autres. L'ambiance est typique du sud des Etats-Unis et de cette période … on croirait presque entendre un banjo jouer dans le lointain. le suspense consiste surtout à découvrir ce qui s'est passé mais l'arrivée d'un nouveau personnage beaucoup plus tolérant que les habitants de la bourgade va provoquer des évènements étonnants et que j'ai trouvés, je dois l'avouer, jouissifs ! Maintenant, si vous voulez savoir ce qui s'est passé, vous n'avez plus qu'à vous plonger dans l'album … il se lit très facilement et est très agréable visuellement. Mon seul regret : qu'il n'est pas été plus long car il y avait encore plein de choses à développer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lunalithe
  14 novembre 2017
Glaçant !
Big Bill est mort, assassiné et pendu devant la maison de sa mère. Ses deux frères s'interrogent sur le coupable, sous forme de flash-back très bien amenés. La construction de l'histoire est passionnante, et c'est impossible de lâcher cette BD avant la fin.
Et puis dans la 2e partie, les apparences s'effritent, les secrets éclatent au grand jour, dans un tourbillon de haine et de violence. L'arrivée inattendue de nouveaux personnages m'a déstabilisée, et j'ai presque eu du mal à voir le rapport entre les deux - mais je suppose que ça contribue à montrer l'imbécillité et le conservatisme américain de cette époque.
Au final un récit qui termine plutôt mal de par sa "moralité" : la haine de l'autre est une fatalité. Heureusement que les mentalités ont (un peu) évoluées depuis... En tout cas, j'ai refermé ce livre avec un soupir triste pour toutes ces victimes du racisme et de la violence contre "l'Autre", celui qui n'est pas exactement comme soi.
Pas très positif tout ça...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
yv1
  01 septembre 2018
Big Bill est mort, pendu à un arbre devant la maison de sa mère et de ses deux frères qui le regardent en attendant l'arrivée du shérif. Alors qu'ils n'osent pas le détacher pour ne pas souiller la scène du crime, les deux frères refont le parcours de Big Bill pour savoir qui, dans la petite ville, aurait pu le tuer. Les candidats sont très nombreux.
Les Etats-Unis, sur fond de racisme, probablement à la fin des années cinquante, les noirs ne sont pas appréciés et celui d'entre eux qui ose vivre comme les blancs est très mal vu d'iceux voire méprisé ou pire. Big Bill a pas mal d'ennemis, entre les racistes, les jaloux de ses succès, les maris cocus, les joueurs de poker qu'il a plumés...
Le scénario (Wander Antunes) est intéressant, à coups de retours en arrière, on apprend l'essentiel de la vie de Big Bill. Bien mis en dessins (Walter Taborda) aux traits réalistes et expressifs, aux couleurs chaudes ((Vance Caines), cette BD, si elle ne joue pas dans la catégorie de celles qui ont un truc en plus, qui déchirent comme diraient les jeunes, n'en est pas pour autant déplaisante. Au contraire, je me suis fait un plaisir de la lire et je vais aller la remettre dans les rayonnages pour que d'autres puissent en bénéficier.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Auracan   26 mai 2014
Les amateurs de "noir" trouveront donc aisément leur compte avec cet album de 80 pages, à la présentation soignée. Belle idée de l'éditeur de nous offrir, en plus, le très beau crayonné du dessin de couverture. On retiendra aussi l'originalité de la palette de couleurs de Vance Caines.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LunalitheLunalithe   13 janvier 2018
Nous, les noirs devons faire beaucoup d'enfants... C'est comme je le dis, pour voir si un jour l'un d'eux arrivera à connaitre des temps meilleurs !
Commenter  J’apprécie          00
mairessemairesse   05 août 2013
Quand la violence répond à la violence et qu'on trouve ça juste...OUPS!
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Wander Antunes (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Wander Antunes
Wander Antunes fala sobre os contratos europeus.
Dans la catégorie : Littérature portugaiseVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Littérature portugaise (227)
autres livres classés : ségregationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3377 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre