AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascal Huot (Traducteur)
ISBN : 2352940915
Éditeur : Bragelonne (27/09/2007)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Le détective privé Jonah McEwen est recherché pour meurtre. Quelqu'un tue des femmes qui ressemblent à Marylin Blaylock, son ancienne collègue et amante, et la dernière découverte macabre a lieu juste sur le pas de sa porte. Il est le suspect idéal. Le problème ? Jonah est dans le coma depuis trois ans - un coma dans lequel il ne se souvient pas être tombé. Pire le tueur en série, surnommé le Réplicateur, utilise la technologie du transfert de matière, pour sauvagem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
mazuay
  02 août 2013
Encore un livre issu du fond de la Librairie Soleil Vert et encore une belle découverte. Je ne sais pas trop s'il faut le classer dans de l'anticipation ou de la science-fiction, mais c'est un petit régal de polar futuriste. Je ne connaissais pas Sean Williams. Honte sur moi, du reste, au vu des nombreux prix qu'il a gagné dans sa patrie, l'Australie. J'aurais au moins pu en entendre parler avant. Enfin, erreur maintenant réparée avec la lecture d'un de ses premiers romans.
Petite note négative d'entrée de jeu (parce qu'après tout sera positif) : la traduction n'est pas terrible. du coup, je vous recommande plutôt de le lire en VO, si vous en avez la possibilité.
Sinon, comme je le mentionnais en préambule, il s'agit d'une enquête policière dans un futur, présenté comme pas si lointain, dans lequel notre civilisation a mis au point et exploite la téléportation. En fait, le côté polar, même s'il est très bien mené, n'est pas l'aspect qui m'a le plus bluffé. C'est plutôt le côté social et philosophique de l'utilisation de la téléportation. Il y a bien sûr des aspects commerciaux, mais dans ma grande naïveté, c'est l'approche du piratage qui m'a mis une grande claque. Je me suis surprise à cogiter sur le sujet pendant et de nombreux jours après ma lecture. En fait, même avec l'ADN et les thérapies géniques, qui peuvent mettre en avant une approche codifiable de l'être humain, je n'avais pas envisagé l'homme comme une série de données informatiques qu'il serait possible de pirater, de modifier, etc. L'auteur exploite cette idée avec brio en déclinant les impacts, sur la société, la médecine, l'expoitation des territoires, les mouvements politiques, la valeur d'un être humain... C'est vraiment très intéressant comme analyse.
A part l'utilisation abusive d'acronymes difficiles à retenir, la lecture est très agréable et rythmée. Je l'ai littéralement dévoré. Amusez-vous bien.
[...]
Lien : http://question-sf.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gromovar
  25 octobre 2010
Voici un certainement bon roman pourri par une traduction lamentable. Sean Williams est l'une des gloires de la SF australienne. Il a gagné quantité de prix pour ses divers romans. "Reconstitué" (The resurrected man en VO) a d'ailleurs gagné le prix Ditmar qui est le prix australien le plus prestigieux. Il est sorti récemment chez Bragelone (aïe!). So what ?
Lien : http://quoideneufsurmapile.b..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2017
L’immortalité était une tentation puissante. La seule promesse d’y accéder suffisait peut-être à influencer les affaires et à procurer aux immortels ce qu’ils voulaient. Ils pouvaient aussi négocier les informations glanées dans leur examen de l’humanité. Ils auraient une grande liberté d’action sous les traits du GRAIN ou d’un autre groupe plus secret.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2017
La mort était désormais une situation que l’on pouvait surmonter, un accident évitable. Mais c’était encore plus troublant de l’entendre parler de lui-même de façon si détachée – comme « la victime », comme s’il n’était pas vraiment lui-même. Peut-être était-ce un des symptômes de la crise identitaire que redoutaient les thérapeutes Résurrectionnels. Si c’était le cas, elle ne pouvait pas vraiment l’aider à la traverser. Son rétablissement ne dépendait que de lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2017
Nous devons vérifier chaque hypothèse. Il est examiné en ce moment même, et les résultats corroboreront ou non son histoire. Si c’est une peau, on devrait trouver du nanoéquipement dans tout son corps. On devrait également trouver des systèmes relais téléop dans la maison et des programmes intelligents pour tout connecter. Je veux qu’une équipe fouille cet endroit du sol au plafond.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2017
Il était difficile de séparer aujourd’hui ce qui était réel de ce qui n’était que le produit dérivé d’une explication pratique des meurtres du Réplicateur. Elle n’était plus sûre de rien.
Et maintenant, la réalité s’était réinvitée dans sa vie, et elle n’avait aucun moyen de l’éviter.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 juillet 2017
La voix, chaleureuse et réconfortante, était celle d’une femme. Une pointe d’accent lui rappela sa mère, mais il savait que ça ne pouvait pas être elle. Il manquait la rancœur et la haine de soi qu’il associerait à jamais à la femme qui lui avait donné naissance.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : cyberpunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2621 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre