Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Zeynep Diker (Traducteur)

ISBN : 2811205233
Éditeur : Milady (2011)


Note moyenne : 3.67/5 (sur 75 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Aralorn a choisi une vie d'aventures en devenant
mercenaire. Mais sa dernière mission s' avère plus
périlleuse qu'elle l'avait imaginée... Elle doit recueillir des
renseignements sur un sorcier dont le pouvoir et la
popularité ne cessent de c... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (26)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Yumiko, le 15 mars 2013

    Yumiko
    J'aime beaucoup les séries d'urban fantasy de cette auteur et quelque part, comme cette oeuvre est sa première, je craignais un peu qu'elle ne soit pas au même niveau et que le charme n'opère pas la même chose, c'est pourquoi j'ai mis du temps avant de la lire. Quelque part c'est bien ce qui s'est un peu produit, d'ailleurs même l'auteur nous met en garde contre les défaillances de son texte. Toutefois, on reconnaît déjà sa patte et le style si bon de ses prochaines séries.
    Aralorn est notre héroïne et une changeforme qui joue le rôle d'espion. Depuis quelques années, elle est accompagnée de Loup, un homme qui cache sa réelle nature sous l'apparence d'un animal. Ensemble ils vont se trouver embarqués dans un conflit hors norme, car l'ae'Magi, un être ignoble qui cherche le pouvoir avant tout, semble bien décidé à contrôler tout le monde et à régner sans partage. Entre trahisons, magie et créatures maléfiques, notre espionne aura fort à faire pour rester en vie.
    Le gros point positif de ce livre réside en ses personnages. Aralorn est une femme attachante, rattrapée par des scènes douloureuses qu'elle a vécu et est tourmentée par celles-ci. Son envie d'aider est touchante et son inquiétude quant au sort des gens emporte le lecteur. Elle est réfléchie et essaie de faire au mieux son travail. Loup est un personnage mystérieux qui n'a rien à lui envier quant à son dévouement. Toutefois, on ne connaît pas trop ses motivations (même si j'ai eu très rapidement un doute quant à son identité). On le sent tiraillé par un passé douloureux qu'il cache et refuse de dévoiler. Les révélations en seront d'autant plus palpitantes.
    Autant dire que ces deux personnages sont adorables à suivre et leur amitié naissante est touchante. Ils peinent à accepter les sentiments qu'ils ressentent l'un envers l'autre et cela n'en montre que davantage leur crainte de se faire du mal et de ne pas réussir à être ensemble. Ils ne vous laisseront pas indifférents croyez-moi!
    Le gros souci de ce roman concerne le récit. La trame de départ est très bien pensée et intéressante, mais certaines digressions sont longues, malvenues et coupent le rythme du récit, alors qu'à d'autres moment il nous manque des précisions qui approfondiraient l'histoire. du coup, certains évènements arrivent un peu comme un cheveux sur la soupe, alors qu'on se passerait franchement de certaines descriptions...
    On sent que le style est prometteur, mais qu'il est encore en train de se façonner, ce qui donne envie de lire la suite tout en la craignant un peu. Mais quitter Aralorn ne se fait pas sans nostalgie aussi je pense qu'un jour je finirai par la retrouver.
    En bref, un roman qui s'avère un peu longuet parfois et mal agencé par moments, mais avec des personnages hauts en couleur et très humains qu'il est difficile de ne pas aimer. Les idées sont prometteuses et donnent envie de lire la suite un jour.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Nyx, le 11 juin 2012

    Nyx
    Une amie m'avait dit du bien de cette série, qui représente le premier écrit de la dame Patricia Briggs. Et bien, c'est vrai : il est bien ! Après avoir été déçue par Alpha & Oméga j'ai changé de registre avec de la fantasy pur jus, et une bonne histoire en plus !
    L'auteur s'adresse à son lecteur au début du livre avec quelques pages narrant la venue au monde de cette histoire. Ce roman est le premier écrit par l'auteur, et à l'époque elle n'y connaissait rien. Elle y a par la suite apporté des modifications, mais a volontairement choisit de ne pas corriger toutes ses “fautes”. L'histoire paraitra un peu facile ou incohérente par moment pour le lecteur, mais Patricia Briggs a préféré laissé comme tel pour ne pas ôter l'âme de son premier roman.
    Ceci dit, c'est peut-être le premier roman de la Dame, mais elle avait du talent déjà à l'époque ! En effet on se laisse tout de suite happer par cette histoire. Dans un court prologue, elle narre la rencontre entre les deux personnages principaux. Ils seront réellement la structure du livre et leur rencontre nous rapproche d'autant plus d'eux qu'ils sont très mystérieux. On les découvre petit à petit. Loup en particulier. Aralorn apparait comme une jeune femme à la beauté quelconque mais qui possède l'étrange talent de se transformer - totalement ou en partie - en animal ou en un autre être humain. Fille de noble, elle a vite compris que la vie de noble dame ne lui convenait pas, alors - avec la bénédiction de son père - elle s'est enrôlée comme mercenaire. Surprenant souvent par ses capacités, elle ne tarde pas à monter en grade et à devenir un espion du royaume de Sianin. Patricia Briggs nous fait faire un bond dans le temps entre la connaissance des deux personnages et le début de l'histoire à proprement parler, mais réussi grâce à des petites phrases à nous donner l'impression de n'avoir rien manqué.
    La complicité entre Aralorn et Loup a mis du temps à se construire, mais leur confiance mutuelle et leur loyauté sont maintenant très solides. Aralorn a de l'affection pour ce loup mystérieux qui refuse de parler de son passé, et Loup s'attache à cette mercenaire enjouée. Car Aralorn, non content d'être une excellente espionne, est également avide de contes et de mythes et pleine de sens de l'humour. Elle désamorcera plus d'une situation délicate par une petite pirouette humoristique.
    Ils forment donc un front unis face à la menace en face d'eux : un méchant bien pensé qui a à sa solde une armée de zombies dévoués et qui tient sous sa coupe presque toute la population - noble ou paysanne. Aralorn en fera la douloureuse expérience. Elle ne tardera pas à voir la véritable nature de l'ai'Magi au cours d'une mission qui nous laisse un peu tremblant !
    Aralorn va s'engager aux côtés de Loup dans une “révolution”, mais le temps presse. Si on aurait volontiers aimé plus de détails sur le comment, Patricia Briggs réussit quand même à nous contenter. Son récit et détaillé et suffisamment prenant pour qu'on ne se sente pas perdu et qu'on accrocher totalement au récit.
    Les trahisons, les illusions et les déceptions sont légions, et égrenées au fil de l'histoire de sorte qu'on ne s'ennui pas un instant. Ces rebondissements permettent d'ailleurs de faire avancer l'histoire, mais également d'en savoir un peu plus sur Loup, ce personnage qui aime à rester mystérieux, même quand il consent à parler de lui.
    C'est de la bonne fantasy, même si les purs et durs trouveront que c'est “un peu facile”. Il y a certes quelques petites choses qui montrent bien que l'auteur n'était pas très expérimenté, mais on laisse filer assez facilement. Ca reste très plaisant à lire, et on se prend vraiment au jeu.
    Je regrette juste la prise de parole des personnages secondaires : certes ils apportent quelque chose à l'histoire, mais garder uniquement Aralorn et Loup ne m'aurait pas dérangée non plus ^^
    Je lui mets un beau 4/5 ! C'est vraiment un plaisir de la lire et de découvrir ses personnages. Mme Briggs bravo =)

    Lien : http://nyx-shadow.blogspot.fr/2011/06/aralorn-t1-masques-patricia-br..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par LittleJohn, le 27 juin 2011

    LittleJohn
    Waouh! Encore une jolie histoire de Patricia Briggs. Cette fois-ci, c'est de la fantasy.
    Madame Briggs fait partie de ces auteurs qu'on peut acheter les yeux fermés, rien que sur leur nom, et elle le prouve encore une fois, bien que dans un style différent.
    Patricia nous conte ici l'histoire d'Aralorn, mercenaire et changeforme, espionne pour le compte du royaume de Reth, et d'un loup blessé qui fut un mage puissant.
    Un assez gros volume. 500 pages, certes en format poche, mais imprimé de manière assez dense. Et pourtant... tellement bien que je l'ai dévoré en un week-end . Car même si l'auteure elle-même émet quelques réserves quant à la qualité de cette œuvre de jeunesse, elle nous en explique très bien les raisons dans une petite introduction, ainsi que ce à quoi elle a pu retoucher avant la présente réimpression.
    Et pour ma part je dis : très réussi! Outre les personnalités captivantes des deux héros, Aralorn et Loup, il y a pléthore de personnages secondaires intéressants: l'ae'Magi, le prince Myr, les habitants du camp, des animaux fantastiques, allant de la souris au dragon, des sorts, des sorciers, des runes, des illusions, la magie est omniprésente, presque tout le monde l'utilise, avec plus ou moins de succès.
    Les héros ont une forte personnalité; celle de Loup évolue au fil de l'histoire, il apprend à essayer de faire confiance, à se laisser toucher, au propre comme au figuré, moralement et physiquement. Il doit jouer le rôle du héros, alors qu'au fond il est le méchant, meurtri et blessé.
    Les amateurs de Patricia Briggs, qui retrouveront dans cet ouvrage tout le charme de sa plume, ne seront pas déçus. Et les autres non pluuuuuuuuus !! Lancez-vous!
    Cet ouvrage peut se lire comme un one-shot, ce qu'il était initialement, ou alors accompagné de la suite des aventures d'Aralorn et de Loup, qui s'intitulera L'épreuve du loup, a paraître en septembre 2011, toujours chez Milady.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Hillel, le 18 juillet 2012

    Hillel

    Patricia Briggs nous livre ici son tout premier roman, écrit alors qu'elle n'était qu'une jeune étudiante, pas encore célèbre pour sa célèbre série « Mercy Thompson ». Elle nous présente l'histoire de ce premier écrit dans une introduction. On a l'impression qu'elle se confie un peu à nous, humbles lecteurs. Et cette approche donne une proximité entre le l'auteur et son lectorat assez touchante.

    L'histoire se passe dans une époque inconnue, où la technologie moderne en est absente, des lieux où mages et seigneurs règnent. Des intrigues empruntes de magie et de lourds secrets. Des ambiances où se mêlent conteurs et troubadours. Bien sûr, on se bat à l'épée, on voyage à cheval et on se fait surprendre par d'horribles monstres.
    Vous l'aurez compris ce roman est un roman de Fantasy. Vous savez, ce genre merveilleux, (Fantasy veut dire fantasme en anglais) inspiré par les contes et légendes médiévales, comme la légende arthurienne, et qui fut allègrement bien élaboré par Tolkien.

    Patricia Briggs a écrit une histoire où tous les ingrédients du genre fantasy se mêlent. Mais à cela elle y glisse ses petits plus à elle, qui font la particularité de ses romans, et que j'aime tant.

    On y retrouve donc une héroïne « change forme », ce n'est pas un coyote, mais elle se transforme en animal en un clin d'œil. Cette héroïne est particulièrement attachante. Elle n'est pas particulièrement jolie, mais elle dégage du charisme et de la force tout en étant très humaine, très bienveillante. Aussi lorsqu'elle s'assoit autour d'une ribambelle d'enfants afin de leur conter des histoires, on se dit, ai! Ça va virer à la guimauve. Et bien finalement non, tout se lit assez bien sans tomber dans le trop ou le pas assez.
    Autre particularité chère à l'auteur le loup. Ici encore on a un personnage atypique et antipathique. Il m'a fait pensé à Charles « d' Alpha et Oméga ». Il est masqué ou sous forme de loup, parle peu, et ne se montre pas forcément très amical. Bien entendu, les opposés s'attirent, et encore une fois, l'auteur nous offre une romance qui s'installe lentement tout en douceur, mais toujours aussi émouvante. A chaque chapitre on se demande à quel instant Loup val baisser sa garde? A quel moment Aralorn arrivera à le faire craquer, (dans les deux sens du terme)?

    Et pour finir, on a de l'actions, quelques combats, des surprises, et un méchant vraiment méchant.
    Alors, certes on est loin de la bit-lit, mais on n'est pas nom plus dans le simpliste. On est dans une jolie histoire fantasy, racontée avec brio, par cette auteure si talentueuse.

    Lien : http://leslivresdalily.blogspot.fr/search/label/S%C3%A9rie%20Sianim%..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Galleane, le 30 juin 2011

    Galleane
    Masques, est la première série dans la catégorie fantasy que je lis de Patricia Briggs. Fan de l'auteure, je n'ai pas attendu bien longtemps pour m'y essayer avec ce titre bien que d'autres oeuvres de P. Briggs aient déjà été publié dans ce genre là.
    Aralorn est une changeforme, capable d'utiliser la magie verte et de prendre l'apparence d'animaux divers. Au cours d'une mission, elle va secourir un loup qui va devenir son compagnon de route. Aralorn possédant certaines capacités comprends bien vite que Loup (oui le loup s'appelle comme ça) n'est pas seulement ce qu'il paraît mais cache quelque chose. de plus les populations des différents pays commencent à avoir un comportement bizarre dès qu'il est question de l'ae-magi, l'homme au pouvoir, se montrant violent dès qu'il est fait la moindre critique. En plus de cela, Myr le roi de Reth est poursuivi pour démence enfin ça c'est la version "officielle". Aralorn va se retrouver dans cette pseudo guerre au côté de Loup afin de déméler tout ça.
    Je vous l'avoue tout de suite, l'intrigue s'apparente à de la fantasy tout ce qu'il y a de plus classique. Rien d'inédit à se mettre sous la dent. Donc deux solutions se proposent à vous, ou vous allez trouver le tout banale et sans envergure ou malgré ces défauts, vous allez apprécier et vous trouver embarquer dans cette aventure. Pour moi c'est le deuxième cas qui s'est imposé.
    Alors oui, je n'ai pas été surprise, il n'y a pas de batailles épiques et la fin manque cruellement de panache mais je me suis complètement laissée porter par les évènements. J'ai trouvé une charme certain à l'ensemble et je pense que le duo Aralorn/Loup y joue beaucoup.
    Aralorn à certains traits de caractère qui m'ont fait penser à Mercy, elle est courageuse et veut aider les gens qu'elle aime même si ça ne lui apporte pas que du bien mais elle est aussi très maligne et de nature joyeuse. J'ai vraiment apprécié ce personnage. En plus elle est décrite comme une fille banale, sans qu'elle passe pour surhumaine bien qu'elle soit douée pour le combat. J'ai aimé que Patricia Briggs n'en fasse pas une fille au charme irrésistible et aux capacités hors normes. Oui elle est douée et possède un certain charme mais tout est bien mesuré et sans excès.
    Loup est au début plus énigmatique et je ne vous dévoilerai rien le concernant. J'ai aimé que les éléments qu'il cache soit dévoilés parcimonieusement bien qu'on puisse en deviner la plupart. le duo qu'il forme avec Aralorn et beau et tout les deux se complètent bien. D'ailleurs l'auteure dévoile les pensées de ces deux personnages pour le plus grand bonheur du lecteur, certaines pensées m'ont fait sourire et ce qu'ils pensent l'un de l'autre est un régal à lire.
    Peu de protagonistes dans cette première aventure mis à part Loup et Aralorn j'ai retenu Reth et l'ae-magi le grand méchant mais tous les deux sont assez terne dans leur rôle. Reth aurait mérité plus de prestance et l'ae-magi plus de consistance.
    L'écriture de l'auteur, bien qu'un peu différente est toujours aussi agréable à lire. Pour preuve j'ai lu le livre en deux petits jours. Les chapitres sont longs, 40 pages le plus souvent ce que je n'aime toujours pas mais heureusement que les pages se lisent vite.
    Pour conclure, un premier tome qui fonctionne bien pour moi, j'ai passé un agréable moment et je serais très heureuse de retrouver nos deux héros dans une autre de leurs aventures.

    Lien : http://bloggalleane.blogspot.com/2011/06/sianim-tome-1-masques.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Sio, le 30 août 2011

    - Que peux-tu m'apprendre sur les dragons? Il serait utile de connaître leurs préférences alimentaires, savoir s'ils mangent des humains, par exemple, ajouta Myr d'une voix empreinte d'espoir avant de s'asseoir sur un bras du canapé. Certains ont tendance à paniquer pour un rien.
    - Malheureusement, pas grand-chose, répondit Aralorn. J'ai lu des histoires à leur sujet. Dans les contes, ils dévorent des humains, mais pour une raison qui m'échappe, ils semblent se cantonner aux vierges enchaînées à des rochers. Comme ces dernières ne foisonnent pas dans les parages, je suppute que notre dragon préfère se repaître de denrées différentes.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par tatooa2001, le 22 juin 2013

    Contre toute attente, aucune de ses blessures n'était grave, mais toutes réunies, elles sapaient sa vigueur et engourdissaient ses réflexes. Les uriahs ne cessaient d'affluer. Les hurlements du cheval avaient stoppé et elle en fut extrêmement soulagée. Elle avait été stupide de cavaler jusqu'ici.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par nuitet0ilee, le 12 mai 2013

    De vieux amis, de quoi soulager l’effrayante sensation d’être seule au monde. (p.88)

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

> voir toutes (9)

Videos de Patricia Briggs

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Patricia Briggs

mercy thompson series cast here is the cast in my head. comment rate,, and be nice.. if there are typos i am not prefect..








Sur Amazon
à partir de :
5,00 € (neuf)
3,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Masques par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (198)

> voir plus

Quiz