Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2226078630
Éditeur : Albin Michel (1995)


Note moyenne : 3.38/5 (sur 13 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
A trente-cinq ans, apprenti-écrivain, sans grande conviction.
Emmanuel Onéguine n'a qu'une passion : les femmes.

Toutes les femmes.

A commencer par la dame aux chats, un peu mûre, qu'on a expulsée d'un vieil immeuble parisien.
> voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Aggie, le 07 avril 2015

    Aggie
    Emmanuel Onéguine est apprenti-écrivain. Tandis qu'il joue les nègres pour un romancier à succès, il travaille simultanément à l'écriture de son roman, précisément celui que nous sommes en train de lire : Emmanuel héberge quelque temps chez lui Geneviève, dame un peu mûre qu'on a expulsée avec son chien et ses neuf chats d'un vieil immeuble voué à la démolition. Les autres femmes qui traversent sa vie sont Élodie, enseignante rencontrée dans un café, Lison, 18 ans, élève d'Élodie, Isabelle, mère de Lison, Stéphanie, copine de Lison… Il y a aussi Agathe, l'épouse séparée d'Emmanuel.
    Emmanuel est fou d'amour pour Élodie et pour Lison. Pour Isabelle aussi, mais celle-ci reste en marge de l'histoire. Il ne trompe pas : chaque femme fait partie d'un univers différent et il est sincère avec chacune. Lison sait pour Élodie qui ne sait pas pour Lison. le grain de sable va venir de Stéphanie, petite teigne dont l'intervention va précipiter le drame…
    Écrit à la première personne, on peut supposer que ce roman est une fiction, même si la personnalité de Cavanna est très présente derrière le narrateur : l'écrivain ne s'est jamais caché de sa passion pour les femmes. On peut deviner en outre que plusieurs passages s'inspirent du vécu. (Je ne me prononce pas sur les nombreuses scènes d'amour, très flatteuses pour le narrateur…)
    Hormis le personnage de Geneviève, atypique et intéressant, je n'ai pas été convaincue par la personnalité des femmes du roman. Ce n'est pas tant le fait qu'elles n'aient qu'une envie, faire l'amour avec Emmanuel, ni qu'elles atteignent systématiquement le paroxysme du bonheur entre les bras de cet amant surdoué. Non, j'ai plutôt été gênée par les dialogues : elles s'expriment toutes de la même façon, avec les mots et les tournures d'Emmanuel. Ça retire beaucoup à la vraisemblance des personnages et donc, du récit.
    Ce cœur d'artichaut m'a laissé une impression mitigée. Certes, c'est Cavanna et son talent. Certes, ce roman impudique qui navigue entre fête des sens et quête désespérée est un puissant hommage au sexe féminin. Je préfère toutefois l'auteur dans d'autres registres : autobiographies, essais polémiques et romans historiques malicieux.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par LoongAlain, le 14 mai 2013

    Je n'en reviens pas. Que ça marche. Qu'une femme m'admette. S'ouvre à moi. Me donne accès à tout ce qui est elle, à son plus intime, à son plus secret, à ses replis, à ses toisons, à ses odeurs, à ses sucs. Me donne le droit de tout faire, tout. De me repaître d'elle. De la regarder me le permettant. De lire dans ses yeux, dans son abandon, plus que le plaisir que je lui donne : son accord pour que ce soit moi qui le lui donne...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 2         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
18,43 € (neuf)
1,04 € (occasion)

   

Faire découvrir Coeur d'artichaut par :

  • Mail
  • Blog
{*