Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


> Jean-Paul Gratias (Traducteur)

ISBN : 2743611707
Éditeur : Payot et Rivages (2003)


Note moyenne : 4.08/5 (sur 150 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Dallas, novembre 63. Le coeur du rêve américain explose.

Un jeune flic arrive de Las Vegas avec 6 000 dollars en liquide et un sale boulot à exécuter. II ne sait pas qu'il va faire partie du complot visant à étouffer la vérité sur l'assassinat de Kennedy.... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (15)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par ay_guadalquivir, le 06 septembre 2012

    ay_guadalquivir
    Des petites phrases qui claquent. Des personnages taillés au couteau. Des mots secs, sans fioriture. Des mafieux, policiers, hommes politiques, petites frappes, tueurs à gages, filles légères, blancs, noirs, tous reliés les uns aux uatres par des petites ou grandes affaires, qui forment un ensemble grandiose. Paranoïaques, complotistes, Ellroy vous entraînera dans son univers jubilatoire, impitoyable et cynique au possible. du grand livre noir pour raconter l'Amérique des années 60. Ce deuxième volet de la trilogie commence à la mort de kennedy. Et naïf serait de croire que les complots s'arrêtent alors. le FBI et la mafia de Chicago sont toujours bien vivants, et très actifs pour défendre leurs intérêts. Edgar Hoover est ici un manipulateur invisible, Howard Hughes un drogué déjanté, la galerie de personnages est à la fois improbable et tellement ancrée dans le réel d'une époque irréelle.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par fx131, le 15 avril 2014

    fx131
    La suite d'American Tabloid s'avére aussi puissante et folle . Prenan pour toile de fond le contexte historique troublé par la mort de Kennedy , Ellroy s'emploie a faire la lumiére sur cette époque pour faire connaitre ceux qui voulaient rester dans l'ombre . Avec la puissance de Hoover omniprésent et tellement puissant . Un deuxiéme KO assuré pour le lecteur qui se demande jusqu'ou Ellroy va aller .....
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Philemont, le 18 mars 2013

    Philemont
    Après American Tabloid, James ELLROY poursuit avec American Death Trip sa plongée dans l'histoire contemporaine des Etats-Unis par le biais d'une fiction d'une noirceur rarement égalée.
    On y retrouve les personnages survivants du premier roman, lesquels montrent aussi de nouvelles facettes, brouillant encore en peu plus les pistes. On y trouve également de nouveaux personnages qui n'ont rien à envier à l'ambiguïté des précédents ; c'est en particulier Wayne Tedrow le jeune flic "incorruptible selon les critères de Las Vegas".
    Le contexte c'est un président des Etats-Unis devenu une icône le jour où il est assassiné. Mais c'est toujours la corruption, la prostitution et la pornographie, la drogue, la ségrégation, notamment avec la montée en puissance du Ku Klux Klan, les mensonges qui président à la participation de plus en plus active des Etats-Unis à la guerre du Vietnam.
    Le roman couvre une période allant de novembre 1963, le jour de l'assassinat de John F. Kennedy, à juin 1968, quelques jours après celui de Robert Francis Kennedy, frère du premier. Comme dans American Tabloid, l'insertion ici et là de rapports d'enquêtes, de transcriptions d'écoutes téléphoniques et de comptes-rendus d'interrogatoires, sème le trouble dans l'esprit du lecteur, qui aura bien du mal à distinguer les faits avérés de la fiction.
    Mais c'est aussi l'effet recherché par James ELLROY qui, sur un cadre historique incontestable, raconte des histoires glaçantes, parfois confuses, mais toujours crédibles. Elles sont en fait à l'image du contexte historique de son roman et forment un tout percutant et remarquable.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par gengisfab, le 20 juin 2011

    gengisfab
    Second tome de la trilogie "USA underworld", American Death Trip (2001) (The Cold Six Thousand en anglais) commence immédiatement après l'assassinat du Président Kennedy. Un jeune flic de Las Vegas, Wayne Tedrow Junior, va malgré lui, découvrir les coulisses de l'assassinat.
    Le conflit du Vietnam va s'intensifier et représentera pour les amis de la Cause Cubaine une source d'argent non négligeable sous la forme de la culture du pavot.
    Ellroy nous conte la période qui s'écoule entre les deux assassinats Kennedy : de John à Robert en passant par Martin Luther King.
    Les relations complexes, les collusions entre la Mafia, le KKK, la CIA, le FBI sont toujours présentes avec des personnages haut en couleur comme "liaisons chimique" pris au piège et écrasés par des enjeux politiques ou idéologiques qui les dépassent. du même niveau que le premier tome avec encore plus de Grand Guignol donc jubilatoire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par patrick75, le 20 décembre 2011

    patrick75
    Dans ce second tome " d'Underworld USA " james Ellroy nous narre les évènements qui selon lui ont amenés à l'assassinat de martin Luther King.
    Sur fond de guerre du Vietnam , d'émeutes raciales, de combats pour les droits civiques . En coulisses l'inamovible John Edgard Hoover , grand maître de la manipulation , tirant les ficelles des marionnettes .
    Il est à noter que Hoover a toujours cherché à protéger "son" F.B.I .Préférant manipuler des extrémistes du Klu Klux Klan ou d'autres mouvements radicaux.Ce livre s'adresse à ceux que cette période de l'histoire des Etats-Unis intéressent car il faut reconnaître qu'il est assez "brouillon". Il faut aussi avoir lu le tome 1 car certains protagonistes apparaissent à nouveau dans celui-ci.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (11)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par patrick75, le 11 décembre 2011

    Nous avons alors installé au Sud-Vietnam un homme à nous.
    Ngô Dinh Diêm .Diêm était catholique .Pro-Américain , antibouddhiste, anticommuniste, et hostile aux colonialistes français. Nos agents ont ensuite truqué un référendum qui permit à Diêm de remplacer Bao Dai comme chef de l'état.( L'opération manquait de subtilité : ils ont fait obtenir à Diêm davantage de voix qu'il n'y avait de votants.)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par carounette69, le 29 mai 2012

    L'amour comme équilibre entre deux forces - celle de Pete et celle de Barb - d'égale valeur et diamétralement opposées.
    Rendez sa liberté à Pete. Montez Wayne en grade - Wayne le fils spirituel de Pete.
    Pete faisait des cauchemars. Pete les lui avait décrits. Betty Mac : les barres transversales ; le noeud coulant. Pete avait de vraies images. Lui n'en avait pas.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par MarianneRichard, le 14 octobre 2013

    Les bronzés de Vegas-Ouest rêvaient de se piquer à l'héroïne. L'envie les démangeait. La règle d'or: Pas-de-blanche-à-Vegas leur faisait broyer du noir. P. 138

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par ay_guadalquivir, le 04 septembre 2012

    "Du sang sur du blanc. Un toussotement et un éternuement."

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par MarianneRichard, le 20 octobre 2013

    Une artère principale. Des magasins d'aliments pour animaux. Le soleil qui luisait pas pour tout le monde. Les Blancs sur les trottoirs, à l'ombre. Les Noirs baissaient les yeux. Les Blancs le regardaient sans le voir. (page 341)

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (54)

Videos de James Ellroy

>Ajouter une vidéo
Vidéo de James Ellroy

Lecture de James Ellroy dans « le Carnet d?or » d'Augustin Trapenard .
Page 122 ? Ellroy ??? http://bit.ly/1oBugjw « le Carnet d?or » accueille à l?occasion du festival Quais du polar à Lyon, un immense écrivain, « le Beethoven du roman noir », James Ellroy. Entouré de son traducteur et de son ami éditeur, débute une plongée dans son ?uvre afin de comprendre, le succès et la résonance qu?il rencontre en France depuis les années 80.








Sur Amazon
à partir de :
10,11 € (neuf)
5,20 € (occasion)

   

Faire découvrir La trilogie Underworld USA, tome 2: American Death Trip par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (392)

> voir plus

Quiz