AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246726611
Éditeur : Grasset (2010)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 8 notes)
Résumé :
On ne répond pas à une lettre anonyme, quand bien même on en démasquerait l’auteur. Faut-il seulement la lire ? A l’origine de ce roman, une lettre mêle amitié et amertume, complicité et reproche, dépit amoureux, nostalgie aiguë, doléances et confidences. Soupçons. Révélations ? Ce courrier, reçu par Jean-Baptiste Harang d’un camarade de jeunesse qui se plaint de ne pas apparaître dans ses livres, n’est donc pas signé. Dès lors ressurgissent le temps perdu, les fant... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
orno
orno06 juillet 2012
  • Livres 4.00/5
mr harang recoit une lettre anonyme qui lui raconte sa propre enfance et adolescence, il a choisit de repondre non pas par lettre mais par le biais d un roman.
un recit assez court mais tres bien ecrit et tres drole par moment meme si certains passage sont assez durs .
Commenter    J’apprécie          30
Livrespourvous
Livrespourvous17 septembre 2010
  • Livres 2.00/5
Encore un roman court, à croire que finalement cette rentrée a limité la consommation d'encre et de papier. Encore des souvenirs. Ceux de Jean-Baptiste Harang ont été provoqués par la réception d'une lettre anonyme de l'un de ses condisciples ou coreligionnaires (c'est selon). Ce sont des souvenirs de son enfance dans le 17ème arrondissement de Paris mais aussi et surtout, de colonies de vacances dans le Jura.

En égrenant ses souvenirs, Hrang glisse des remarques fines, justes et sincères sur sa vie, l'enfance, l'adolescence, l'apprentissage et les filles. Bien sûr, il y a la figure tutélaire du prêtre de service, l'abbé T. et des cours de catéchisme de l'église St Ferdinand.

C'est bien écrit, Harang a une petite musique qu'il entretient savamment mais avec élégance, la mélodie est raffinée. Parfois, l'auteur apparaît désabusé, comme si la vie écoulée lui avait semblé vaine.
Qui a dit que la vie c'est ce qu'on en faisait ?
Lien : http://livrespourvous.centerblog.net
Commenter    J’apprécie          20
Videos de Jean-Baptiste Harang (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Baptiste Harang
Philippe Djian. Entretien avec Jean-Baptiste Harang .Philippe Djian,Jean-Baptiste HarangCC-BY-NC-ND 2.0Philippe Djian a écrit son premier livre dans une cabine de péage d'autoroute, 50 contre 1 (1981), et il vient de publier Oh... en se glissant dans la peau d'une femme à la veille de la cinquantaine. Devenu une icône avec le succès de 37°2 le matin (1985) et un parolier à la mode en écrivant des chansons pour Stephane Eicher, il tient le cap: produire à la seule force de la langue, un monde réel et infréquentable, celui de la famille comme microcosme et laboratoire de la folie, des gens « ordinaires » gangrené de névroses.
+ Lire la suite
autres livres classés : Paris (France)Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1024 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre