Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Jean Starobinski (Préfacier, etc.)

ISBN : 2070317870
Éditeur : Gallimard (1971)


Note moyenne : 4/5 (sur 20 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Résumé
« À l'approche de ces poèmes s'éveille une confiance. Notre regard, passant d'un mot à l'autre, voit se déployer une parole loyale, qui habite le sens, comme la voix juste habite la mélodie. Nulle feinte, nul apprêt, nul masque. Nous pouvons accueillir san... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

  • Par MIOP, le 09 février 2012

    MIOP
    Philippe Jaccottet aborde dans ce recueil des thèmes souvent douloureux: obsession de la mort, peur du vieillissement, tristesse devant la mort d'un proche... et toujours le sentiment pour le poète que les mots ne peuvent saisir au plus près les sensations, les chagrins. Mais dans cet aveu d'impuissance renouvelé, Jaccottet parvient pourtant à toucher juste. Il s'efface de ses poèmes pour parler de faits qui nous concernent ou nous concerneront tous.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

> voir toutes (11)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par lecteur84, le 28 août 2014

    la lumière est bâtie sur un abîme, elle est tremblante,
    hâtons nous donc de demeurer dans ce vibrant séjour,
    car elle s'enténèbre de poussière en peu de jours
    ou bien elle se brise et tout à coup nous ensanglante.

    Commenter     J’apprécie          2 8         Page de la citation

  • Par brigetoun, le 15 juin 2010

    .. non plus avec armes brillantes ou mains nues,
    non plus avec des paroles, fussent-elles retenues...
    Résume tout ton être dans tes faibles yeux :

    Les peupliers sont encore debout dans la lumière
    de l'arrière-saison, ils tremblent près de la rivière,
    une feuille après l'autre avec docilité descend,
    éclairant la menace des rochers rangés derrière.
    Forte lumière incompréhensible du temps,
    ô larmes, larmes de bonheur sur cette terre !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par neimad6891, le 13 novembre 2009

    Plus je vieilli et plus je crois en l'ignorance/
    Plus j'ai vécu, moins je posséde et moins je règne/
    Tout ce que j'ai c'est un espace tour à tour/
    Enneigé ou brillant, mais jamais habité.

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation

  • Par brigetoun, le 16 décembre 2009

    une aigrette reste à l'horizon
    un parcours de feu

    et dans l'assemblée des chênes
    la huppe étouffant son nom

    Feux avides, voix cachées
    courses et soupirs

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation

  • Par dahu, le 05 septembre 2012

    Peu m'importe le commencement du monde

    Maintenant les feuilles bougent
    maintenant c'est un arbre immense
    dont je touche le bois navré

    Et la lumière à travers lui
    brille de larmes
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

> voir toutes (10)

Videos de Philippe Jaccottet

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Philippe Jaccottet

Philippe Jaccottet 5 - de l'admiration motrice .
Entretien avec Philippe Jaccottet. Cinquième partie : L'Admiration motrice. Entretien réalisé par les Librairies L'Arbre à Lettres le 31 janvier 2011.








Sur Amazon
à partir de :
8,55 € (neuf)
3,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Poésie : 1946 - 1967 par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (46)

> voir plus

Quiz