Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2290007927
Éditeur : J'ai Lu (2008)


Note moyenne : 4/5 (sur 13 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Paris, 2003. Un homme sent sa solitude troublée par une double invassion : la guerre en Irak qui se profile sur son écran de télévision et les échos d'une présence, inquiétante sur le palier de son studio, un nouveau voisin ?

Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Kittiwake, le 26 décembre 2012

    Kittiwake
    Quel est le point commun entre une guerre annoncée et la loi 48 sur les loyers? le monologue intérieur que nous livre cet homme solitaire, précaire à plus d'un titre : une fiancée évanescente, un ami pragmatique mais qui vit sur une autre planète,la perpétuelle question de sa légitimité, un chez soi en sursis pour cause de réhabilitation et de loyer impayé, le sentiment de son incapacité à conduire son destin.
    Les images qui défilent sur les écrans en cet hiver de l'année sont celle d'une propagande ourdie par les USA contre le l'Irak, au prétexte avoué de venger l'humiliation du 11 septembre, mais qui servent d'autres intérêts plus mercantiles dont l'unité est le baril. Envouté par ce feuilleton médiatique, le narrateur est en proie à un autre combat. le 15 mars, date annoncée pour l'offensive guerrière est aussi une date fatidique quand on ne règle pas son loyer... Les promoteurs viendront-ils à bout des fantômes qui hantent les lieux, à commencer ce voisin invisible? le dérisoire d'une vie ordinaire rejoint l'impudeur des corps mutilés exposés sans vergogne sur les millions d'écrans de spectateurs au mieux indifférents . La seule issue est de renoncer à son sentiment de puissance individuelle pour se fondre dans le groupe, au risque de s'y perdre.
    Si ratiocination il y a, c'est à un niveau très élaboré de langage que le narrateur se livre. Ce sont les répétitions qui donnent cette illusion de processus mental familier. La langue est autrement riche que celle qu'utilisent nos pensées ordinaires, particulièrement quand elles flirtent avec l'obsession.
    Belle réflexion sur l'absurdité du fonctionnement de l'humain, qui, élément insignifiant dans son groupe de pairs, est collectivement coupable des comportements absurdes de la horde, pour peu qu'il ait su s'y faire accepter.



    Lien : http://kittylamouette.blogspot.fr/2012/12/que-la-paix-soit-avec-vous..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Alice94, le 09 novembre 2013

    Alice94
    Serge JONCOUR, Que la paix soit avec vous (Flammarion, 2006)
    La paix, cet "anti-héros" de Serge Joncour, l'avait presque trouvée dans le Paris de 2002.
    Il est seul sur son palier, dans ce vieux studio sous les toits dans ce vieil immeuble décrépit et chargé d'histoires ou plutôt d'Histoire. Vigile, désormais inapte au travail après un drame, sa vie bascule lorsque soudain la lumière s'allume dans l'appartement soit disant abandonné en face du sien.
    Qui est ce voisin, qui était-il ? La vieille Kinsver, voisine du bas va le lui révéler, comme le drame qui s'est produit ce matin de juillet 1942.
    La paix, il n'en est plus question dans ce monde qui prépare l'invasion de l'Irak.
    Et si c'était la solution ? Et si cette guerre devenait vraiment mondiale et nous entrainait vers le chaos salvateur ?
    Pourtant, même pour les solitaires, les rencontres peuvent être belles. Celles que l'on fait en côtoyant ses voisins âgés ou celles qui conduisent à l'amour idéalisé au détour d'une promenade dans le Marais _ véritable appel vers un ailleurs. L'écriture est sublimée et poussée au paroxysme du Romantisme le plus pur notamment à travers cette relation amoureuse fantomatique d'un autre temps avec Hannah _ une lointaine évanescente dont la chevelure blonde ondulante pareille à un long fleuve nous fait nostalgiquement remonter le cours du temps jusqu'à la Source originelle :

    "Bagdad c'était la ville aux trois murailles, une oasis qui ne redoutait rien, dans ses ombres Schéhérazade taisait sa beauté, elle masquait son corps dans le noir, de soleil en soleil, on attendait la suite de l'histoire. Des vents de sable enrôlaient les corps dans leurs vestiges, dans les effluves d'un parfum venu de Grenade ou des poussées d'Alhambra..."
    Mais la guerre et le chaos sont très proches et peuvent prendre bien des formes, comme celle du promoteur qui rachète l'immeuble et qui entame les travaux juste au dessus du petit studio, mettant en péril l'équilibre de notre héros et de tous ses voisins. Et si du chaos ressortait une lueur d'espoir ? Si cette "invasion" domestique était l'occasion de repartir dans la vie ?
    Dans ce roman Serge Joncour renoue avec le héros un peu paumé, en marge de la société mais qui finalement se laisse apprivoiser pour sortir de sa solitude.
    Un livre plein d'espoir qui nous démontre que rien n'est définitif et que, même dans le conflit, l'Homme peut trouver une source de renouveau.
    On erre entre atrocité et quête de perfection tant dans l'histoire qu'à travers la prose qui est le reflet des états d'âme de ce personnage principal "anti-héros"(si l'on veut mais j'en doute) à la recherche de la PAIX ! Le thème est certes atroce mais tout est SUBLIME grâce à l'écriture hautement poétique et symbolique de Serge Joncour.

    Une très belle Lecture, je recommande de tout Coeur ! +++++++


    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par vanezou, le 26 janvier 2015

    vanezou
    Bon livre que j'ai lu juste après le 11 janvier 2015, c'était totalement d'actualité : vivre des images cruelles en direct live. J'ai beaucoup aimé le parallèle entre l'immeuble et la guerre en Irak.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Madimado, le 25 novembre 2011

    Madimado
    Un très bon roman de Serge Joncour dans lequel on retrouve son humour grinçant. L'auteur porte un regard acéré sur la société. Une belle réussite.

    Lien : http://madimado.com/2011/11/14/serge-joncour-que-la-paix-soit-avec-v..

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (22)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par CCoco, le 27 janvier 2015

    ... Le Tigre épuisait sa source dans l'algue des nudités qui s'y rafraîchissaient, sa plaine fertile arrosait les santés, on y disait les mots d'une langue nouvellement couchée, on gelait le temps dans l'histoire, on ne se doutait pas qu'un jour on ne serait plus qu'un passé, qu'il n'y aurait plus de passé, rien que des avenues trop grandes, des espaces désolés dans le tumulte des chars, un feu d'artifice à même le corps, des mômes de vingt ans tirant sur des mômes de vingt ans.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par vanezou, le 26 janvier 2015

    dans l'esprit du gouvernement américain, l'équation est simple, pour détruire les armes de destruction massive en Irak, on détruit massivement l'Irak à coups d'armes massives.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par vanezou, le 26 janvier 2015

    C'est énorme d'obtenir le portable de quelqu'un, c'est toucher le code de son intimité, qui permettra de s'y connecter à tout moment, n'importe où.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par vanezou, le 26 janvier 2015

    L'histoire c'est ce grand album de famille où chacun cherche à se reconnaître.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par vanezou, le 26 janvier 2015

    Qui ne se dénonce pas devient l'horloge de ses remords.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (28)

Videos de Serge Joncour

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Serge Joncour


MP 2014-11-04-442-003048BDD2D9.mp4
Payot - Marque Page - Serge Joncour - L'écrivain national.








Sur Amazon
à partir de :
4,50 € (neuf)
0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Que la paix soit avec vous par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz