Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 274703836X
Éditeur : Bayard Jeunesse (2011)


Note moyenne : 3.55/5 (sur 58 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Jonna vit aux Mimosas, un orphelinat dont la directrice est sévère et obsédée par la propreté. Comme tous ses camarades, la fillette n'a qu'un rêve : être adoptée par une jolie maman coiffée en chignon et un gentil... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (19)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par canel, le 25 octobre 2011

    canel
    Une couverture totalement irrésistible ! Pourquoi ? Parce que j'aime beaucoup le graphisme (dessin et couleur) et le titre (le 'et alors ?' est particulièrement savoureux), parce que je me suis dit qu'il était peut-être question d'une maman poilue... et enfin parce que le gorille en question est tout mignon...
    Cinquante et un enfants à l'orphelinat de l'impitoyable Madame Gerd... C'est un de trop, l'inspection ne tolérera pas ça. Bien sûr, chacun rêve d'être le prochain choisi par des parents adoptifs. Aucune chance pour Jonna, trop sale, trop négligée - ses camarades et la directrice savent le lui faire comprendre. Et pourtant...
    Un livre plein d'aventures, de suspense, d'humour. L'éloge de la différence, du respect, de la tolérance. Une maman guère conventionnelle, poilue, moche, désordonnée et peu soignée, oui - et alors ? si l'amour et la tendresse mutuelles sont là !
    En ces temps de politiquement correct la pseudo-maltraitance sur enfants peut surprendre, d'autant que les adultes témoins s'empressent de fuir lâchement - bah, je me dis que l'auteur reste tout simplement dans l'esprit des 'Contes du chat perché' de Marcel Aymé ou de certains ouvrages de Roald Dahl, et cela, les enfants adorent... (dès 8-9 ans).
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par PegLutine, le 08 octobre 2013

    PegLutine
    C'est très rare que je ne finisse pas un bouquin... Mais malheureusement c'est le cas pour celui-ci: je n'ai pas accroché à cette histoire et je ne l'ai pas trouvée loufoque, j'étais frustrée par cette lecture, pas moyen de s'attacher à la gorille (a-t-elle un prénom au fait?) et passé le chapitre de l'orphelinat qui m'a fait sourire, les chapitres suivants m'ont semblé superficiels. On dirait que l'auteur a utilisé a minima sa "ficelle" de départ, la gorille mal acceptée dans un monde d'humains. Seule idée qui a retenu mon attention: le rêve d'inventer un kiosque à livres ambulant.
    A lire les autres critiques je me demande si je ne suis pas passée à côté de cette histoire, et pourtant d'habitude, je suis très bon public...
    Ce roman fait partie de la sélection du Prix des Incos, catégorie CM2/6è.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par laeti20, le 08 octobre 2013

    laeti20
    D'abord une réticence à lire ce roman, j'ai cru que je n'allais pas le finir et finalement je l'ai adoré. une belle complicité entre Jonna et "la gorille", étonnant qu'elle n'est pas de nom, on pourrait s'attendre à ce que Jonna lui attribue un nom vu la tendresse qu'elle ont su découvrir au fur et à mesure toutes les deux. On s'attache vraiment à cette gorille et vraiment on est content qu'elles puissent se retrouver toutes les deux à la fin et que Jonna ne reste pas à l'orphelinat.
    Quand on sait à la fin que la gorille a vécu à l'orphelinat, on comprend mieux l'observation qu'elle fait à son arrivée à l'orphelinat quand elle vient chercher Jonna.....
    Ce livre peut emmener à beaucoup de discussions avec les enfants, parent idéal ? Tolérance, différence, amour familial, solidarité, pauvreté et bonheur, etc.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par ennapapillon, le 24 février 2013

    ennapapillon
    Jonna vit dans un orphelinat, elle n'est pas une petite fille modèle et la directrice qui est très stricte est bien contente quand une personne se présente pour l'adopter. Mais cette personne est un peu particulière : c'est une gorille!
    Jonna a tout d'abord très peur d'être avec cette nouvelle mère débraillée qui conduit un tacot et qui vit dans une sorte de dépotoir où elle accumule du bric à brac pour le vendre.
    Puis, petit à petit, elle dépasse ses préjugés pour aller au delà des apparences et s'attacher à la gorille.
    En plus de cette histoire de rencontre, il y a aussi une histoire avec un promoteur qui fait tout pour que la gorille cède son terrain pour y construire une piscine.
    Je dois dire que je n'ai pas été passionnée par ce roman jeunesse qui est sensé être "loufoque et tendre" mais qui ne m'a pas touchée. J'ai trouvé que de faire de la mère une gorille était certes un moyen de rendre l'ensemble loufoque mais je n'y ai pas vu un grand intérêt, vu que c'est le seul personnage animal, j'ai trouvé cela artificiel. Elle a un mode de vie très particulier, décalé par rapport à la société, elle n'est pas ordonnée, pas toujours très honnête, pas très "politiquement correcte", physiquement différente mais pendant toute ma lecture, je "voyais" une SDF ou une marginale et c'est peut-être ce qui m'a gênée... Pourquoi la présenter sous les traits d'un gorille alors?
    Le petit plus de l'histoire pour moi c'est le rêve de la gorille : elle adore les livres et aimerait un jour ouvrir une librairie. Elle emmène Jonna chez un bouquiniste chez qui elle se retrouve devant un cruel dilemme d'acheter ou non une édition originale d'Oliver Twist alors qu'elle a peu de moyens (Tiens, tiens, écrivant cela, je réalise que le fait que ce soit "Oliver Twist", l'histoire d'un orphelin, n'est sans doute pas un hasard!)
    Un avis en demie-teinte pour moi, mais j'ai eu des écho d'une lectrice qui l'a lu avec son fils et qui l'ont trouvé très drôle. Je pense que je suis passée à côté mais que c'est un roman qui pourrait plaire à la tranche d'âge des 9-12 ans qui se laisseront peut-être plus porter que moi!

    Lien : http://ennalit.canalblog.com/archives/2013/02/24/26444119.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par darko, le 08 février 2013

    darko
    Un coup de coeur, roman drôle et émouvant sur l'acceptation de la différence et de l'autre.
    Un roman tendre et décalé que j'ai dévoré le sourire aux lèvres.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • Ricochet , le 30 décembre 2011
    Une écriture drôle et bien enlevée pour ce texte plein de surprises et de tendresse.
    Lire la critique sur le site : Ricochet

> voir toutes (6)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par PegLutine, le 08 octobre 2013

    Ma brosse à dents avait été oubliée dans le tiroir. Mes cheveux étaient en pétard, et mon jean couvert de boue. En vérité, je ne voyais pas comment les choses auraient pu être autrement. Qui a le temps de se laver et de secouer des draps quand il y a des choses bien plus intéressantes à faire dans la vie?
    Comme faire du vélo, par exemple. Ou lire des livres. Ou manger des tartines aux oeufs, assise sur les genoux de la gorille, en écoutant la pluie tambouriner sur les vitres, le vent siffler, et le feu crépiter dans le fourneau, le soir, en cette fin du mois de septembre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par balagan, le 12 novembre 2013

    Mon livre préféré de la sélection des Incorruptibles 2013 : un ton enlevé et drôle, une relation pleine de poésie, de tendresse et de finesse. Un personnage décalé qui m'a rappelé ma propre mère. Un pur bonheur !

    Commenter     J’apprécie          3 3         Page de la citation

  • Par sgalloin, le 27 juin 2013

    P.-S.: Si un jour un gorille déboule à l'orphelinat dans un vieux tas de ferraille, saisis ta chance. Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par laeti20, le 08 octobre 2013

    "Le soir, la gorille se réjouit de me voir amener le vélo dans la maison. Pas parce que j'allais pouvoir rouler dessus, mais parce qu'elle avait tout comris : il était hors de question qu'elle vende un objet qui m'appartenait."

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par liaisonecolecollege, le 20 mai 2014

    Ce livre est super bien il est émouvant. Ce livre est drôle.Je l'adore il est fabuleux.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
11,88 € (neuf)
31,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Ma mère est un gorille (et alors ?) par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (1) > voir plus

Autres livres de Frida
Nilsson(1) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (88)

  • Ils veulent l'échanger (1)

> voir plus

Quiz