AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742421254
Éditeur : Gallimard (10/05/2007)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Elle fut le décor de sa vie, elle est au cœur de son œuvre : " O ma Lisbonne, mon foyer ! " s'écrie Fernando Pessoa dans le " Livro do Desassossego ", le " Livre de l'intranquillité ". Fervents lecteurs du grand écrivain portugais, le photographe Aldo Soares et la comédienne Laurence Sarah Dubas ont mis leurs pas dans les siens. De façades lumineuses en petites échoppes, de silhouettes mystérieuses en prof... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Lali
03 février 2011
★★★★★
★★★★★
Si vous voulez vous faire un cadeau — après-tout, les non-anniversaires ça sert à ça —, voilà le livre que vous devez vous offrir : Desassossego Lisbonne & Pessoa, où « desassossego » est la traduction du mot « intranquillité » en portugais, qu'on retrouve dans le titre d'un livre posthume de Fernando Pessoa. Vous y trouverez donc des citations de Pessoa, de magnifiques photos de Lisbonne prises par Aldo Soares, une préface pleine de tendresse et de saudade écrite par Misia et des textes de Laurence Sarah Dubas qui vous émerveilleront par leur sensibilité et leur regard et dont je vous offre cet extrait afin de vous donner le goût de ce livre remarquable sur Lisbonne et sur Fernando Pessoa : « le bleu des azulejos se sauve des façades, se mire dans les pavés et les dalles, tel un ruban, se déroule le long des trottoirs, se répand au tout venant, se contemple dans les miroirs, gagne le bleu du ciel, le bleu de l'océan. le bleu se fait impératif. Incontournable. » Un extrait qui plaira sûrement à Armando. Et pas qu'à lui!
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
LaliLali03 février 2011
Le bleu des azulejos se sauve des façades, se mire dans les pavés et les dalles, tel un ruban, se déroule le long des trottoirs, se répand au tout venant, se contemple dans les miroirs, gagne le bleu du ciel, le bleu de l’océan. Le bleu se fait impératif. Incontournable.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : fernando pessoaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

À la rencontre de Malala...

Pourquoi jette-t-on fruits secs, bonbons et pièces dans le berceau de Malala à sa naissance ?

Pour lui apporter la richesse.
Pour célébrer sa naissance même si c'est une fille.
Pour la blesser.
Pour lui porter bonheur.

5 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Malala pour le droit des filles à l'éducation de Raphaële FrierCréer un quiz sur ce livre