Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Lecteur inscrit le 19/08/2010

Marmotte Rieuse
Femme, 89 France
30 ans, né(e) le 01 janvier

"Parfois c'est dans le sommeil qu'on est le plus heureux, tu y es à l'abri, le monde ne t'atteint pas. Tu rêves de sucre candi et de jours de soleil. "
Entre Ciel et Terre de Jon Kalman Stefansson

"Je me souviens de ce jour de grisaille où, appuyée à la barrière, j'écoutais le vent dans les fils télégraphiques. Pour la première fois, je pris conscience d'une tristesse extérieure, ou qui semblait venir de l'extérieur, du gémissement du vent dans les fils. Je parcourus du regard la route blanche et poussiéreuse et ne vis personne. Le vent soufflait, courrait devant nous de place en place, et je restais là, au milieu, à l'écouter. Un poids de tristesse et de solitude m'accabla soudain comme si quelque chose était arrivé ou sur le point d'arriver et que je savais de quoi il s'agissait. Je crois que je n'avais encore jamais prêté attention au monde autour de moi ; jusqu'alors, je pensais que "j'étais" le monde. En écoutant le vent et sa triste mélopée, je sus que cette tristesse n'était pas mienne, qu'elle appartenait au monde. "
Ma terre, mon île - Un ange à ma table, tome 1 de Janet Frame

« Mon inquiétude unique devant la journalisme actuel, cest l'état de surexcitation nerveuse dans lequel il tient la nation. Aujourd'hui, remarquez quelle importance démesurée prend le moindre fait […] Quand une affaire est finie, une autre commence. Les journaux ne cesse de vivre dans cette existence casse-cou» Emile Zola dans le Figaro du 24 novembre 1888

fil RSS

Actualités

Pour suivre ses dernières lectures ou découvrir ses critiques de livres, connectez-vous ou

            Ou             Créer un compte