AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 4912 notes)

Nationalité : Brésil
Né(e) à : Rio de Janeiro , le 13/12/1944
Biographie :

Luiz Eduardo de Oliveira, connu sous le pseudonyme de Leo (correspondant à ses initiales), est un auteur de bande dessinée brésilien de langue française.

Quelques années après l'obtention d'un diplôme d'ingénieur mécanicien, il est obligé de fuir son pays à cause de la dictature militaire. Il gagne d'abord le Chili; un an après, c'est le coup d'état et la chute d'Allende : il passe alors en Argentine et finit par retourner au Brésil clandestinement en 1974. Il commence alors à travailler comme dessinateur dans la pub à Sao Paulo.

En 1981, il décide de venir vivre à Paris, pour réaliser un vieux rêve: faire de la BD. Malheureusement, l'époque d'or de la BD est déjà passée et les débuts sont difficiles. Pour survivre, il retourne à la pub, publiant de temps en temps quelques histoires dans L’Écho des Savanes (1982) et Pilote (1985).

En 1986, Forest l'invite à dessiner des histoires vraies pour Okapi, ce qui donne naissance à une collaboration régulière, incluant d'autres publications de Bayard Presse, jusqu'à la réalisation d'un album pour Astrapi sur la vie de Gandhi. En 1988, Rodolphe lui propose d'illustrer un de ses scénarios : débute alors une collaboration qui va devenir durable, dont le fruit est la série "Trent" publiée chez Dargaud. Le premier album, "L'Homme mort", paraît en 1991.

En 1993, toujours à la poursuite du vieux rêve de réaliser une série dont il serait l'auteur complet, il propose à Dargaud un projet élaboré de longue date. C'est le début des Mondes d'Aldébaran.

Après avoir publié cinq volumes d'"Aldébaran" en 2000, il crée un nouvel univers, "Bételgeuse", qui est nommé en 2004 pour le Prix de la série au festival d'Angoulême.

Suit un nouveau cycle, "Antarès", de 2007 à 2015, et une série parallèle "Survivants - Anomalies quantiques", à partir de 2011, qui converge avec la trame principale en 2018 avec la sortie de "Retour sur Aldébaran".

En 2007, Franck Picard (Francard) demande à Leo de lui écrire un scénario. Cette collaboration donnera "Terres lointaines" (2009-2012), une histoire de science-fiction qui elle aussi se passe sur une planète colonisée.

+ Voir plus
Source : www.bedetheque.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Centaurus - La bande-dessinée
Citations et extraits (281) Voir plus Ajouter une citation
Windvaan   18 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 2 de Bételgeuse, tome 5 : L'autre de Leo
Cela m'a sidéré. La probabilité statistique que deux races de planètes si éloignées se ressemblent à tel point est pratiquement nulle ! J'ai voulu creuser le sujet et, petit à petit, le centre de mes recherches passa [...] à l'étude de votre race.

"Une race fascinante, dotée d'une créativité artistique époustouflante, mais capable en même temps de comportements brutaux, agressifs, impitoyables, propres aux races primitives."
Commenter  J’apprécie          320
Windvaan   11 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 1 d'Aldébaran, tome 4 : Le groupe de Leo
Les grands marécages ! C'est la hantise de tout habitant d'Aldébaran. Cette région relativement petite et bien délimitée, concentre une quantité énorme d'espèces animales plus dangereuses les unes que les autres. Très rares sont ceux qui ont osé y pénétrer et sont ressortis vivants pour raconter leur exploit...

Mais il fut décidé qu'il faudrait que nous courrions le risque de survoler cet enfer...

[en dirigeable]
Commenter  J’apprécie          300
Windvaan   15 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 2 de Bételgeuse, tome 2 : Les survivants de Leo
J'ai vécu une situation semblable sur Aldébaran et ça m'a traumatisé, Steve. Je n'y peux rien ! Je trouve que les hommes ont trop tendance à s'octroyer le droit de décider ce qui est bon pour les femmes ! Une petite crise et hop ! Les hommes décident que les femmes se transformeront en animaux de ferme, bonnes à procréer, pendant qu'eux se chargeront de commander, de chasser, d'explorer, de bâtir, de créer, de tout, quoi !

Commenter  J’apprécie          260
garrytopper9   03 juin 2014
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 1 Aldébaran, tome 1 : La catastrophe de Leo
Notre village n’existait plus, tout simplement. Quelque chose venant de la mer avait tout ravagé, quelque chose d’une taille inimaginable…
Commenter  J’apprécie          275
Windvaan   09 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 1 d'Aldébaran, tome 3 : La photo de Leo
- Driss ! Je crois que... ...quelque chose s'approche de nous, sous l'eau...quelque chose D'ÉNORME !

- Seigneur !

La chose s'arrêta à quelques mètres d'eux. Et alors, lentement, silencieusement, une tête colossale émergea...
Commenter  J’apprécie          260
Windvaan   14 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 2 de Bételgeuse, tome 1 : La planète de Leo
- Mon dieu, j'ai toujours rêvé ce moment : débarquer sur une planète autre que la terre ! J'ai presque envie de pleurer ! Pas vous ?

- Heu...je suis née ici. En réalité je rentre à la maison.
Commenter  J’apprécie          250
garrytopper9   30 avril 2015
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 2 de Bételgeuse, tome 2 : Les survivants de Leo
Vous me nommez chef et le premier ordre que je donne est déjà contesté! à quoi ça sert un chef si personne lui obéit ?
Commenter  J’apprécie          240
Windvaan   26 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 3 d'Antarès, tome 4 : Episode 4 de Leo
- Vous n'êtes pas au courant des dernières directives ? Toutes les femmes doivent désormais se raser le crâne et porter ces habits gonflables pour cacher leurs formes, sous peine de prison. Et toute une série d'activités nous sont interdites. Une police des mœurs à été créée.

Je refuse de subir tout ça les bras croisés.
Commenter  J’apprécie          230
Windvaan   12 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 1 d'Aldébaran, tome 5 : La créature de Leo
Nous avons mis un temps fou pour atteindre la rivière, mais nous y sommes quand même arrivés, à bout de forces et à bout de nerfs. Nous n'étions pas, cependant, au bout de nos peines...

- Bonté divine ! Et vous dites qu'il faut que nous MONTIONS sur ces bêtes !

- Il suffit de se laisser glisser depuis une branche. Ce n'est pas si difficile. Et alors nous nous abriterons entre les pointes de leur carapace. Aucun prédateur n'ose attaquer un Théodore : c'est un animal trop puissant.

- Mais ils nous laisseront rester sur leur dos, comme ça ?!

[...]

- Mon dieu ! C'est un vrai cauchemar tout ça !...
Commenter  J’apprécie          210
Windvaan   09 décembre 2013
Les mondes d'Aldébaran - Cycle 1 d'Aldébaran, tome 2 : La blonde de Leo
[...] nos vivres finirent par s'épuiser et avec, notre bonne humeur et notre optimisme... [...]

Pour compliquer les choses, vers la fin de l'après-midi...

- mais ?! qu'est-ce que c'est que ÇA ?!

- bon sang de bon sang ! Ne bouge surtout pas, Kim ! C'est un poulpe des sables...il essaie de reproduire ta forme avec son corps mou...pour nous faire approcher...ils ne peuvent pas se déplacer, mais ses tentacules sont déployés tout autour, sous le sable...

Commenter  J’apprécie          190
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Connaissez-vous Leo ?

Luiz Eduardo de Oliviera, plus connu sous le nom de Leo, est

péruvien
brésilien
américain

14 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : LeoCréer un quiz sur cet auteur
.. ..